Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 15:42

On ne présente plus le T.’.R.’.F.’.Raymond Sass.

Engagé à l'âge de 15 ans dans la Résistance, héros de la Libération à 16 ans, membre de la garde d'honneur du Général de Lattre à Coblence, champion de judo, tireur d'élite formé par le FBI de John Edgar Hoover, il entre en 1961 au service du Général de Gaulle. Après la mort du Général, à la demande du gouvernement français, il devient le conseiller du roi Hassan II et lui sauve la vie. Il est chargé de la protection de Jean-Paul II lors de sa visite en France en 1988 en pleine vague d'attentats. C'est ainsi qu'il fait mentir Nostradamus qui avait prédit la mort du Pape à Lyon cette même année selon la note de l’éditeur de son livre «Le mousquetaire du Général ».

Après avoir donc été garde du corps du Général, il sera Inspecteur Général de la Police Nationale, (il collaborera avec dix ministres de l’intérieur). Il est commandeur de la Légion d’Honneur au titre de la Résistance.

Il semble bien clair que pour ce qui le concerne, il n’a eu nul besoin de demander par écrit à plusieurs reprises que cette décoration lui soit attribuée…

 

Raymons Sass. actuellement Assistant Grand Maître, a présidé le Conseil des Sages, avec le résultat que l’on sait.

Après la démission de celui-ci, François Stifani l’a renommé à ce poste, avant de le destituer par mail au milieu du mois d’août. Comme on congédie un mauvais employé.Et avec un ton par lequel on peut se demander s'il ne se paye pas sa tête!... 

Raymond Sass. fidèle à son Maître pourtant contesté par toute l’obédience, prétend avoir donc tenté de reformer un tel conseil, mais il lui aurait été répondu à chaque sollicitation, en substance, que l’intéressé acceptait de siéger sauf si François Stifani demeurait Grand Maître.

 

Manifestement Raymond Sass. vit très mal cette façon de procéder, pourtant coutumière de l’ancien Grand Maître, et qui a touché tant de Frères avant lui. Rappelons-nous le Grand Secrétaire « viré » en pleine nuit, ou un G.M.P nommé un soir, et congédié une heure après par un simple SMS…

Furieux, le désormais ex Président du Conseil des sages rend public la lettre qu’il a adressé le 21 aôut en réponse à F.S., et dans laquelle il conclut – de manière fort pertinente – « Toutes vos décisions impulsives de suspension, de radiation ou de nominations de certains de nos frères vous ont davantage porté préjudice qu’elles n’ont servi votre cause. »

Encore que dans la bouche d’un homme – un frère – tel que Raymond Sass. cette phrase peut retentir avec plusieurs sens…

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

Disco.Mohamed 23/08/2011 20:04


TCF
Petite erreur de lecture des propos tenus par le TRF Sass qu'il faut corriger.

"À chaque rencontre d’un dignitaire ou d’un ancien
GMP ou TRF que je sollicitais, j’ai reçu une réponse positive pour siéger à mes côtés dans ce Conseil, mais
un refus catégorique d’y participer sous votre autorité, car ils ne vous reconnaissent plus comme
Grand Maître....."


Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche