Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2012 4 06 /09 /septembre /2012 22:51

Ce texte n’a d’autre but que de remercier, à l’instant T, des Frères qui le méritent bien.

 

Mon premier remerciement, va naturellement, à Jean Murat.

Il a montré un exemple maçonnique constant, que ne traduit certainement pas le score décevant réalisé aujourd’hui.

Merci Jean, d’avoir suscité et incarné le seul espoir de changement au sein de la GLNF.

Merci d’avoir incarné le seul espoir d’alternance, sans pour autant tomber dans les travers des révolutionnaires qui manquent de discernement.

Merci d’avoir incarné les valeurs ancestrales de la Franc-maçonnerie de Tradition, pétries d’honneur, de morale, d’éthique, de spiritualité, d’amour et de justice du G.’.A.’.D.’.L.’.U.’..

Merci jean, d’avoir été un exemple. Depuis que ce combat pour la restauration de nos Valeurs au sein de la GLNF est engagé, tu n’as jamais dévié de ta ligne, tu ne t’es pas laissé aller aux compromissions qu’elles soient grandes ou même petites, tu n’a jamais transigé sur tes valeurs et sur tes alliances. Tu n’as trahi personne, et personne n’a jamais rien trouvé à te reprocher.

Jamais non plus tu ne t’es abaissé à rentrer dans la lutte sordide et tu as eu cette incroyable force de ne jamais répondre aux injures publiques qui t’étaient adressées, qu’elles qu’en soient l’origine, aujourd’hui encore sous la plume sournoise de Jean-François Va. …

Tu nous as montré ainsi un comportement de maçon, digne d’être notre Grand Maître.

Il ne fait à mon avis aucun doute que si c’étaient les loges de la GLNF qui désignaient leur Grand Maître, tu aurais été désigné haut la main, et avec cœur !

Il n’en a pas été ainsi, et nous le déplorons…Tu seras donc Grand Maître dans nos cœurs.

Je tiens aussi – et peut-être surtout – à remercier ces centaines de Frères souvent anonymes, mais toujours dévoués à la Franc-maçonnerie en général, et à la GLNF en particulier, même si parfois quelques uns d’entre eux sont partis pour d’autres horizons.

Ils sont si nombreux que je ne pourrais pas tous les citer, mais je retiens en particulier un Frère qui a mes yeux représente un exemple : Henri, plus connu sous le pseudo de Paracelse, d’une honnêteté intellectuelle assez rare, capable de changer d’avis quand on lui montre les faits nécessaires à cela (peu d’entre nous en sont capables, je l’ai vérifié), qui à la tête du Myosotis de Septimanie, s’est lancé de toutes ses forces dans le combat contre la gouvernance déchue, et qui s’est montré sous le jour d’un vrai maçon : lorsqu’il a su que j’étais poursuivi en justice par messieurs Stifani et sebdul, m’a prodigué des conseils juridiques et s’est soucié de moi…C’est le seul, particulièrement au sein des Myosotis. Cela ne s’oublie pas…Nous resterons lié à jamais par ce que nous avons partagé. Les joies comme les déceptions.

Un immense merci aux avocats qui se sont proposé spontanément de défendre bénévolement les Administrateurs de Myosotis, simplement pour une question de morale et de valeurs. Aucun d’eux n’est membre de la GLNF, et cela devrait amener à se poser des questions sur les engagements maçonniques de nos membres…Du fond du cœur merci à eux, merci Maurice, merci Léon, ils sont de vrais « Maîtres ».

Merci à tous ces Frères que j’ai croisé dans ce combat, qu’ils soient ou non des commentateurs de ce blog. Anonymes, ils m’ont fait goûter au délices de la Fraternité, au partage des valeurs, au partage des combats et des risques, autant d’émotions qui font abolir les lignes de séparation : Marc-Henri Girollet, puisque tu as eu le courage de te  dévoiler, avec qui nous partageons le combat du Myosotis du Dauphiné-Savoie depuis le premier jour, Sun Tzu, qui nous a apporté tant de belles analyses toujours aussi subtiles que pertinentes, Tsimtsum, qui lui nous apportait ses valeurs dans ses colères, tout comme Altec. Merci a Marc Germain de Bastia, pétri des authentiques valeurs maçonniques, sachant pardonner sans rien oublier, qui lui aussi a mon respect, et mon affection. Sibelius, toujours plein de précision, de tact, et de gentillesse, un Frère adorable tout comme nos Frères Voyageur, Jack, le Françouais miasmatique, le Frère Terrible, Mathius, Tonton Beretta de la Butte, Bereshit, avec qui nous partageons tant, Nemo, Vieux Julien, Yannick Bailly, Christophe Foucault, Arjuna, Franck Bailly. Merci à René Hervet, avec qui nous partageons une relation de complicité quasi-familiale au jour le jour depuis bientôt trois ans !

Merci aussi à nos Frères Reto Herman et l’Atypique Johannique, qui au début de la crise voulaient « me faire la peau » parce que je leur envoyais ma prose à une époque où il n’était pas encore de bon ton de « Résister », et qui ont vite fini par comprendre que je ne « racontais pas de salades » dans mes articles, et qui sont devenus des commentateurs occasionnels de ce blog. Je sais maintenant la pureté de vos cœurs.

Merci à mes Frères contradicteurs, mes Frères avec lesquels nous ne partageons pas les mêmes orientations ni les mêmes choix, mais avec lesquels nous avons en commun le même horizon et les mêmes valeurs : Alfred de t’as le bonjour, Pyramide, Jean des Côteaux, Charles Dupont et d’autres. Et merci aussi à Virgile du blog FM Alsace Traditions, du camp que j’ai combattu de toutes mes forces, qui, même si nous ne partageons pas la même vision et les mêmes choix, est le seul à avoir su mener son combat dans le respect des valeurs maçonniques. Il ne le savait sans doute pas, mais en toute discrétion je lisais ses articles, et souvent, au-delà de nos différences, je me sentais proche de lui et de ce qui nous unissait cependant. Et puis, il m’a été rapporté par des Frères alsaciens qu’il est un Frère bon et juste.

J’ai la conviction que ce qui nous unit et bien plus profond que ce qui nous sépare. De même, je salue ici quelques Frères partis mener le combat de la GLAMF, je pense notamment à Franck Fau., mais aussi mes Frères Sully, Brutus, Sirius Black et tant d’autres!

Sans vous, sans l’exemple que vous donnez, jamais je n’aurais eu la force de me battre avec tant de vigueur et d’intransigeance. Car je savais que je n’avais pas le droit de vous décevoir, pas plus que nos Frères. Je vous l’assure, c’est vous, et nul autre qui avez été ma force.

Merci aussi aux équipes de Jean Murat. Comme toutes les équipes, elles sont composées de Frères dotés de qualités et de défauts. Tout comme je le suis. Mais une chose est sûre, c’est que tous ces Frères sont des hommes honorables dans la cité, et des Francs-maçons accomplis, qui eux, ne traînent aucune casserole derrières eux. Tous, sont des hommes qui pratiquent et défendent nos valeurs, et ne font pas semblant. Merci à Gérard Ramond, exemple de la « Résistance » depuis 2004, Frère tonitruant et au grand cœur, un amour de Frère pour ceux qui le connaissent (n’est-ce pas Jean-Pierre ?). Merci à Jean-Claude Dor., qui a mené un combat difficile et courageux dans le midi, tout comme Jean-Pierre Vol., Bernard-Henri Lab., et Jean B.

Merci à mon « complice » Didier Lac. dont l’engagement total pour nos Valeurs éternelles comme celles de la République Française force le respect. Son aide a été précieuse. Merci aussi aux Frères de ces équipes qui désirent rester anonymes. Ils se reconnaîtront.

Tous, vous avez mené le plus beau des combats, et de manière désintéressée.

Outre celui qui ce soir a pu rendre compte à son supérieur : « Mission accomplie », je voudrais rendre un hommage appuyé et très particulier pour un de nos Frères les plus admirables qui a donné de manière bénévole et désintéressée son temps et son engagement quasi-total au détriment de sa vie professionnelle et personnelle, et je sais de quoi je parle. Anthony Gu. totalement mobilisé jour et nuit pour Jean, depuis des mois. Chapeau bas, Anthony, sans toi, rien n’aurait été possible. Je loue le G.’.A.’.D.’.L.’.U.’. de t’avoir connu et d’avoir pu découvrir au jour le jour les valeurs qui t’animent.

Un hommage aussi à plusieurs des Grands Maîtres Provinciaux, qui par leur exemple, malgré parfois quelques « erreurs de jeunesse » ont montré un exemple de dévouement qui force le respect, malgré les nombreux contre exemples de leurs pairs. De plus ce sont des Frères qui connaissent parfaitement la  GLNF, les Rites, les rituels, et cela rassure sur l’utilité de leur fonction. Merci donc à Alain Bel., Yves Pe., Georges Du. Jacques Bu., Jacques St.. Certains d’entre eux ont été diffamés souvent à tort, et moi-même, il m’est arrivé d’en mettre un ou deux en cause. Je le regrette. Ils ont démontré largement qu’ils étaient dignes de leur fonction, y comprit dans le cadre de leur « Résistance ».

Parmi eux, je voudrais rendre un hommage particulier, à Jean-Claude Glomaud, ancien Grand Maître Provincial de Paris, qui autrefois m’a Installé pour le deuxième de mes trois vénéralats, à qui j’ai mené la vie dure lorsqu’il était en fonction, et que j’ai retrouvé avec bonheur dans la lutte contre les dérives de la gouvernance déchue. Respects, T.’.R.’.P.’.G.’.M.’.P.’. !

Last, but not least, un hommage profond et sincère à celui qui est souvent mon exemple et ma référence en maçonnerie, celui qui est à mes yeux un maçon complet, par ses connaissances profondes et quasi systématique de la « science maçonnique », celui qui connaît si bien la maison et ses membres qu’il a su être l’un des premiers Grand Maître Provinciaux sinon le premier à rentrer en « Résistance », lui qui est légitimiste par essence, tout en préservant l’unité de sa Province. Il a mené une Province entière à voter « Non » à l’ex et à sa gouvernance, sans jamais faire pression sur qui que ce soit dans un sens ou un autre !

Homme de principes et de valeurs, droit, rigoureux, aussi exigent envers lui-même que pour les autres, il a été l’honneur de ses pairs, et il n’est pas exagéré de dire qu’il fait l’admiration de tous au sein de la GLNF, transcendant toutes les sensibilités en présence.

A lui, je veux dire aussi un grand merci. Rarement, en dehors des Frères que j’ai cité pour différentes raison, je n’ai vu un aussi « excellent maçon » ! Du fond du cœur, merci Za. Hou. de tout ce que tu as fais, dans la plus grande discrétion, car tous ne savent pas encore l’étendue de ton action. Merci en particulier pour tout ce que tu as fais et que tu continue de faire pour la Province de Dauphiné-Savoie, avec l’espoir que tes successeurs réussissent à suivre ton exemple.

Officiellement, il n’est pas maçon, mais ce qu’il a fait pour la GLNF, est considérable.

En faisant plutôt bien son métier de journaliste, il a mit à notre disposition des informations cruciales pour comprendre l’étendue des dérives et à qui nous avions affaire.

Sans cette aide, nous n’aurions pas pu faire ce que nous avons pu faire, et les Frères non informés, ne nous auraient pas suivis.

Le rôle de François Koch – même s’il est involontaire – aura été déterminant. Tous nous lui devons ne fière chandelle. Il lui reste encore beaucoup de travail avec la GLNF, mais d’ors et déjà, il convient de le remercier.

Tous les Frères de la GLNF, en particulier ceux que j’ai cité, mais aussi ceux que j’oublie – ils sont si nombreux – ont eux aussi fait un travail qui mérite d’être salué respectueusement.

En effet, devant les dérives nombreuses de la gouvernance déchue, malgré la loi du silence, malgré une culture qui ne s’y prêtait pas, malgré les persécutions et les voies de fait, ils ont sus « faire ce qu’il y avait à faire » : le ménage ! Cela a prit près de trois ans, mais l’ex est bien déchu, même si aujourd’hui l’avenir est aussi incertain et inquiétant. L’important c’est qu’« ils l’ont fait » !

Enfin, un merci particulier à celui qui en si peu de temps et à lui tout seul a détruit notre maison, nos espoirs et une part de notre bonheur. Vous savez de qui je veux parler, et il se reconnaît, lui qui lit assidument ce blog.

Merci à toi, car sans toi, rien de cela n’aurait été possible.

Sans toi, certainement, la GLNF voguerait tranquillement encore, viciée, mais tenant encore le cap.

Sans toi, jamais les âmes et les actes merveilleux de ces Frères n’auraient pu se réaliser, et sans toi, je ne les aurais jamais connus. Sans toi, je n’aurais jamais, au-delà du désastre que tu as réalisé, pu apprécier leur formidable valeur, et leur Fraternité merveilleuse.

Merci aussi, parce que tu as aussi permis de révéler le fond du cœur et de l’âme de bien des « Frères », que nous n’aurions pas connus sans toi. Grâce à toi, nous savons qui est qui, à l’échelle de milliers de Frères.

Peut-être aussi, auras-tu pu enfin découvrir qui tu es. J’espère que tu supporte l’épreuve maçonnique constante du miroir…

Merci aussi à toi, car tu va me permettre bientôt de révéler à un Tribunal l’étendue de ce que tu as fais et dans quel contexte. D’après les spécialistes, je n’aurais aucun mal, tu es assez connu au Tribunal de Paris, dont tu as fais une annexe de ton cabinet. Je me fais un plaisir mais aussi un devoir de le faire.

Ne pensez surtout pas que ces remerciements constituent une forme d’adieu, pas du tout.

Il s’agissait simplement de rendre justice à tous ces Frères et parfois non Frère à qui nous devons tant…

Le Myosotis du Dauphiné-Savoie va continuer d’être un observateur de l’actualité de la GLNF, et ne laissera passer sous silence quelque dérive que ce soit.

Je reste attaché et en parfaite communion avec mes Frères nés à la GLNF, qu’ils choisissent d’y demeurer, ou de découvrir d’autres auspices…

En fraternité profonde.

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

Pyramide 11/09/2012 14:59

Mon TCF,

Je ne peux rester indifférent à tes remerciemetns et aux nombreuses et extraordinaires réponses que tu as obtenues qui constituent un merveilleux "Livre d'Or" que tu garderas précieusement enfoui
au plus profond de toi-même, "au centre du cercle" aurait dit dans mon rite.

Nous avons engagé il y a déjà quelques années des relations fraternelles qui n'ont aucune raison de s'arrêter même si effectivement je suis effectivement l'un de tes plus constants contradicteurs.
D'ailleurs si tu continues sur le plan sur lequel tu te situes avec ton dernier article (Lettre du VF A.J.), cela ne risque pas de s'arranger !

Mais cela n'empêche pas de se reconnaître l'un l'autre ce que nous pensons être défauts et qualités réciproques et de savoir nous situer sur un plan où nous ne pouvons plus avoir de conflit, ne
serait-ce que par notre sincérité.

Je rajouterai aux compliments dont tu as déjà fait l'objet, celui de chercher à éviter de censurer.

Bien à toi et certainement à bientôt.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 11/09/2012 20:49



Cela me fait tout drôle, quand tu dis des
choses gentilles sur moi…il faut dire que tu ne m’y as pas habitué…



Le Patagon 08/09/2012 22:53

Bonsoir, mon F. S'agissant de l'orthographe, je t'ai lu moquer certains textes de la "Gouvernance" à ce sujet... J'ai souvent pensé que tu voyais la paille... (ah! Boire la vodka à la paille!) Pour
la GLAMF, l'agent triple, l'assureur condamné, le haut-gradé auteur de nos derniers statuts, et quelques autres... C'est vrai, ils valent pour la plupart ceux qui nous gouvernaient... Et tu as
raison de rappeler qu'ils ont monté leur opération initiale avec Big-Moustaches... C'est tout dire! Mais ils sont partis, ils nous ont abandonnés, et rien n'est plus pitoyable qu'un divorce
belliqueux. Je n'en ai pas parlé simplement parce qu'il nous faut penser à l'avenir de la GNLF, et non au passé de FMR (à quand sa prochaine AG, au fait?), de l'URLF ou de la GLAMF... Enfin, pour
l'association, c'est tout simple: pas besoin de président! Il suffit d'un Secrétaire Général pour rédiger la convocation annuelle... À moins qu'Acacia ne soit nommé Président d'honneur à vie?
Tonton y trouverait matière à mille mots plaisants... Mon anonymat est très relatif: tu as mon adresse, et c'est une "vraie"... Frat à toi, mon F.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 08/09/2012 23:43



Re-bonsoir,


Oui, c’est vrai, je me suis moqué récemment de
la Charte des Loges dites d’«excellence», truffée de fautes d’orthographe. Mais tu as raison pour la paille, c’est précisément celle que je bois, et à laquelle tu auras droit, quand tu viendras
ici : Zubrowka, la meilleure à mon avis !


Je ne commente pas ton commentaire,
pardonnes-moi, car je suis encore loin d’être convaincu que la GLNF ait un avenir…Mais qui sait ?


A très bientôt,
j’espère !



Reto Herman 08/09/2012 12:29

Il me semble peu probable qu'en décembre prochain on entendra le "Habemus Papam" ou "le Roi et mort Vive le Roi" mais,rien nous empêche de continuer notre Aventure maçonnique au sein de la Province
D.S. jusqu'à la liquidation de la GLNF, après c'est un autre jour.
Reto Herman 37603

pascal 08/09/2012 11:07

bonjour mon BAF Emmanuel,
pour éclairer ta lanterne... la "yaute" c'est la haute savoie !
je t'embrasse
Pascal

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 08/09/2012 22:27



Bonsoir Mon Bien Aimé Frère
Pascal,


Je suis impardonnable ! Merci d’avoir
éclairé ma lanterne.


Très fraternellement à toi.



Le Patagon 07/09/2012 23:08

Mon TCF Emmanuel; ainsi, la messe est dite, occasion pour moi d'adresser ce premier message à l'un des nombreux Myosotis que j'ai consultés quotidiennement pendant trois ans, et dont tu es l'un des
plus talentueux, malgré, il faut le dire, un rapport assez conflictuel avec la régularité orthographique... Jean Mu_ va retourner à l'ombre qu'il quite si rarement, et se désister sans doute de
l'assignation qu'il avait si timidement faite après des mois d'attentisme... L'arrêt d'appel sera rendu dans l'indifférence générale, et nul ne viendra plus contester les nominations faites en
cascade par le Stif. après sa démission, dont celles au SGC, qui vient de voter... Les "chefs" de la "résistance" se trouveront d'improbables points de chute , selon leurs affinités, loin des
miasmes de la base, qui resteront Gros Jean... Mais qui s'en souciera? SemperFi, par l'un de ces fameux poulets dont n'ont vu comme résultat deux ans plus tard que ceux qui ont été condamnés pour
les avoir publiés? Frédéric II, qui contait de jolies histoires auxquelles il croyait si peu qu'il a annoncé son départ trois jours avant le scrutin? NiNi, qui a avalé son Ni ? Où toi, mon F., qui
nous annonce enfin nous avoir quittés fin juin... Si cette crise à servi à quelque chose, ce sera bien à nous prouver qu'une vie de maçonnerie n'augure bien souvent d'aucune amélioration notable ni
de la lumière intérieure, ni du courage, ni moins encore de la franchise... Que ceux qui reprochaient sévèrement au Stif. d'avoir promu de trop jeunes maçons dans la hiérarchie d'une obédience dont
pourtant les missions se devraient de demeurer essentiellement administratives se risquent à l'épreuve du miroir... Pourtant, au-delà de la désillusion générale, l'épreuve aura aussi permis de
faire surgir quelques pépites, brillant avec éclat parmi le limon des médiocrités métalliques... Le génial Tonton, quelques FF que tu as remerciés, et toi, mon F. Emmanuel, tellement horripilant
souvent, mais tellement pétri d'humanité aussi que l'on brûle de te connaître... La Suisse est mal fréquentée, et la vodka incendie les papilles, et pourtant j'en prendrais bien le risque pour
savoir enfin à qui peut bien ressembler ce F. qui fait soupirer et admirer à la fois... Deux suggestions, pour conclure: foin de centième dissidence; fonde-nous une association d'insubordinés, qui
se réuniront une fois l'an pour arroser les souvenirs de leur glorieux combats... Confies-en la trésorerie à notre F. Berechit, en prenant soin de ne fixer aucune cotisation, et le secrétariat
général à Tonton, qui nous fera rire à pleurer, comme aux grandes heures... Et prends l'initiative de réunir les témoignages des participants à cette geste héroïque, en un volume bien moins frayeux
que le fameux livre du centenaire gravé à l'or fin sur feuille d'acacia... Emmanuel, mon F., tu es souvent un
sacré faux-cul, et pourtant je t'aime. Ne déserte pas le chantier, nous avons trop goûté à l'ivresse du combat pour nous assoupir sous l'ombre tutélaire d'un
glorieux médecin militaire... Alors, cette vodka maison, c'est pour quand? Je dois réserver ma housse à l'institut Médico-Légal! Merci à toi pour tout, mon F. Que le GADL'U te garde. Et ne perdons
pas l'Espérance: c'est pêcher. Frat. à tous les combattants.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 08/09/2012 22:15



Mon Très Cher Frère
Patagon,


Je dois avouer, au bout de quelques 905
articles et 4775 commentaires publiés auxquels j’ai répondu pour la plupart, que j’ai toujours écris très vite, souvent jusqu’à une heure très avancée de la nuit, sans pratiquement relire aucun
d’eux…aussi, certainement des fautes ont été oubliées, mais je ne crois pas que ce sont des dissertations littéraires que venaient chercher les lecteurs du Myosotis de Dauphiné-Savoie, dont je
crois que tu es le premier à faire ce reproche…


Tu soulèves le cas de Semper Fi, dont tu
penses que ses « poulets », étaient bien maigres…Mais vu la présentation qu’en faisaient à l’époque quelques Myosotis qui le publiaient, dans ce cas, ils ont été très léger ! A les
en croire, Semper Fi était une sorte de personnage central de la « Résistance », et selon ce qu’ils m’en disaient, totalement fiable et incontestable. Pour ma part, je n’aime pas que
l’on jette ce qui hier était encensé, simplement en raison de différences de choix pour l’avenir…


Ainsi, tu fais une énumération de
protagonistes qui ne croyaient pas ce qu’ils disaient ? Pour ce qui me concerne, j’ai quitté la GLNF juste avant les vacances, car comme tu le sais peut-être, l’exercice s’arrête le 31 août,
et je ne voulais pas mettre ma loge en difficulté comptable en refusant de payer. Cela ne m’empêche pas de continuer le combat, comme tu vois, et de décider le cas échéant de revenir, si je le
juge un jour opportun.


Par contre, faux-cul pour faux cul (pour
utiliser ton vocabulaire) à cette liste, tu oublie étrangement (là, je sens que je vais ENCORE t’horripiler) les dirigeants de la GLAMF qui annonçaient très sérieusement ne pas vouloir créer une
obédience, mais un syndicat de protection des frères persécutés, et qui démentaient d’un ton hautain et méprisant les informations que je publiais pronostiquant leur volonté de création d’une
nouvelle obédience… ;-)


Il faut être complet, mon
frère…


Cependant, je retiens tes deux
propositions : malgré ton anonymat, tu es cordialement invité, à la déboucher, cette vodka, et même à manger nos verres ! Et puis ton idée d’association est géniale, je te propose d’en
prendre la présidence, de l’établir à Genève (fiscalement, c’est mieux, demande à F.S. !), je m’occupe du reste !


En t’attendant avec impatience, pour ne plus
être sérieux, je te prie de croire en mes sentiments les plus fraternels ! Haut les cœurs !



Pascal 07/09/2012 19:27

Cher Emmanuel,
Comment te remercier ,heureusement que tu as
Initié ce blog sinon nous n'aurions étés informés de rien ! étant de la "yaute" peut être aurais je plaisir de te croiser un jour ,mais ou ? Je ne sais pas ,je pense partir mais pour faire quoi !
Aller ou ? moi comme beaucoup de frères ,pauvre maçon de base je me pose la question ,j'ai l impression d'être dans un grand désert .
Je t embrasse bien fraternellement
Pascal

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 07/09/2012 19:46



Bonjour Mon Bien Aimé
Frère,


Je ne sais pas ce qu’est la
« yaute » ?, peux-tu m’éclairer ?


Si tu passes à Genève, j’aurais plaisir à te
rencontrer…


Très
fraternellement.



Germain Marc 07/09/2012 18:04

Cher Emmanuel,
Après toutes belles paroles , je ne vais pas en rajouter !
Juste te dire que ce n'était pas à toi de nous dire Merci , mais à nous tout simplement de le faire.

Le voyage n'est pas fini , et je sais de quoi je parle , c'est un arrêt momentané , ensuite nus verrons bien quel train nous amènera , TGV ou petit tortillard , vers nos cieux maçonniques , le
principal est qu'il nous y amène !
Bises de Bastia
Marc

PS cette crise a du bon, dans le sens ou elle m'a permis de connaitre des frères formidable que je n'aurai surement jamais croisé !

bailly yannick 07/09/2012 17:26

A vous tous et a toi fidele d'amour.

A vous lire j'ai l'impression que tout est fini est que nous sommes dans les ténèbres.Alors rassurez moi!

DITES MOI QUE TOUT A ETE MIS A L'ABRIS A L'OMBRE DE L'ACACIAS?

Et que tout reviendra en ordre comme avant!!!

J'ai besoin de vous!

Oui je suis parti a la GL-AMF comme tout mes fréres de Tours mais je tiens toujours votre main dans la mienne pendant la chaine d'union et je vous lis tout les jours.

Nous n'avons pas fuis les combats et nous ne sommes pas lâches,nous avons tant lutés pour défendre l'intégrité d'un frére THIERRY PERRIN que nous sommes allé jusqu'a notre exclusion de la GLNF,mais
il le fallait car tel été notre devoir.

Alors vous,pour nous, continué le combats et faites condanner les bourreaux de notre idéal maconnique.

Que la lumiére soit avec vous en géneral et avec toi Emmanuel en particulier.

Bien a vous.

Yannick BAILLY

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 07/09/2012 18:43



Mon Bien Aimé Frère
Yannick.


Même si j’estime que maintenant le combat doit
changer de nature, celui-ci n’est pas encore fini. Oui, nous sommes dans la même chaîne d’Union, laquelle transcende évidement les obédiences à sigles, et maintenant que je suis délié de mes
serments vis-à-vis de la GLNF, je ne m’interdis pas de venir visiter les Frères que j’aime dans leurs loges, si ceux-ci acceptent un M.’.M.’. SDF…


Très fraternellement à
toi.



Le Tintoret 07/09/2012 16:09

Merci mon frère pour ta réponse.
je suis bien sûr d'accord pour que tu utilises mon texte en tribune libre.
Fraternellement

Bertrand P 07/09/2012 16:05

Emmanuel,
Un ton juste, touchant. Un anonyme qui apprécie le positionnement de ce blog ainsi que la qualité de rédaction des articles.
Alors simplement merci.
Un ex GLNF

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 07/09/2012 16:19



Merci Mon Très Cher Frère pour ton
appréciation, qui, comme les autres, constitue le plus beau des salaires que je pouvais espérer…


Très fraternellement à
toi.



Frère Terrible 07/09/2012 15:42

Mon TC Emmanuel,

A mon tour de te remercier.

Tu étais pro Murat, j’étais pro Servel, nous avons surmonté nos différences, nous nous sommes rejoints et avons appelé et espéré l’union, car notre but ultime a toujours été la GLNF bien au-delà
des personnes.

Je te remercie particulièrement de m’avoir ouvert ta tribune lorsque je tenais des positions autres que les tiennes.

A tous ceux qui pleurent la défaite d'un candidat, je comprends votre désarroi et le respecte infiniment.

Pour autant je ne partage pas votre pessimisme. J’envisage l’avenir avec confiance.

Je ratifierai et me battrai désormais pour cette ratification.

JP Servel comme beaucoup de ses proches savent que la GLNF a changée. N’insultons pas l’avenir.

Beaucoup lui reprochent son passé et son entourage.

Mais tous, de FS à la GLAMF ont exercé des responsabilités dans ce passé.
Seuls comptent les hommes et ce qu’ils promettent de devenir.
Après tout, nous n’initions que des pierres brutes, pas des Saints. Si nous n’avons plus confiance en l’homme, nous devons changer de voie.

Quant à l’entourage c’est pour moi un mauvais critère.

Judas avait d’excellentes fréquentations et Jésus l’une des pires. Cela a permis la rédemption. C’était même nécessaire.

Cette période sombre aura eu le mérite de permettre à beaucoup de se révéler et occasionner des rencontres formidables.

Après tout, il faut la nuit pour éclairer les étoiles.

Nous avons tous découvert de grands Maçons dans chaque camp. C’est pour cela que j’ai confiance. Il n’y a pas les bons et les méchants, seulement un pavé mosaïque.

Nous vivons une initiation. Le 1er voyage a duré 33 mois.

Nous entendrons encore tinter les épées mais avec moins de fureur au moment de reconstruire. Ce sera notre 2ème voyage. Il sera périlleux, mais bien des obstacles auront disparus.

La reconquête de la Reconnaissance sera le 3ème , il sera long.

Nous devrons boire une coupe très amère, notamment en nous rasseyant auprès de gens que nous aurions aimé ne plus revoir.
Et comme dans chaque initiation, chacun aura la faculté de partir en cours de route.

Tel sera le prix à payer pour une maçonnerie plus mûre et plus accomplie.

Nous sommes amis « parce que », nous sommes Frères « bien que ».
A ceux qui choisiront de partir, je dis à très vite. Aux autres je dis : ayons confiance.

Très fraternellement à tous
Frère Terrible

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 07/09/2012 16:18



Bonjour Mon Frère
Terrible,


En fait, transcendant les candidats auxquels
nous apportions notre soutien avec nos intégrités respectives, c’est la GLNF que nous voulions sauver, évidement.


Aujourd’hui, sans doute, allons-nous emprunter
des chemins différents, mais ce qui compte au-dessus de tout, ce sont nos valeurs communes…Tu le sais, le Myosotis du Dauphiné-Savoie reste ouvert à tes interventions, et n’oublions pas ce que tu
écrivais il a deux jours : « Nous ne vous appartenons pas ! »….


Très fraternellement à
toi.



Jack 07/09/2012 15:04

mon Cher Frère Emmanuel,
je te remercie de bien vouloir continuer ton blog malgré les sacrifices que cela te demande. Sans ton blog et celui de François Koch il est clair que nous ne pourrions pas avoir toutes ces
informations qui nous permettent de se faire une opinion. Certes JP Servel a été pressenti par le SGC pour être le candidat à la GM....mais bon reste la ratification par les Loges ce qui n'est pas
encore acquis. Et même si cette ratification devait survenir il n'est pas certain qu'il restera beaucoup de Frères pour faire fonctionner la GLNF. Il se pourrait donc que la "saga" continue....et
ton blog sera sûrement indispensable pour donner, comme à son habitude, les meilleures informations possibles. Ceci dit prends tout de même garde à toi et à ta santé.
Affectueusement.
Jack.

greenwarior 07/09/2012 14:47

Tous les ans la rentrée maçonnique se faisait sinon dans la joie du moins dans la sérénité et le bonheur de maçonner entre frères qu'on apprécie, souhaitant initier un ou deux nouveaux. La crise
est passé par là, le désenchantement, le doute font que ce lundi 10 (notre première tenue)n'aura pas cette atmosphère si particulière des autres "rentrées maçonniques".

bibi 07/09/2012 13:55

M TCF EMMANUEL
merci à toi courage pour la suite
3B

Le Tintoret 07/09/2012 13:55

Très cher Frère Emmanuel,
Il m'est arrivé plusieurs fois ces derniers mois de déposer un commentaire sur ton blog. Tu y a toujours répondu avec une belle et franche fraternité, bien que je ne fisse plus partie de la GLNF
depuis 2000, année de la rupture avec le Grand Prieuré Des Gaules.
Mon propos était d'apporter le témoignage d'un F. du RER qui 10 avant l'implosion de la GLNF avait subi, avec ses FF du GPDG, l'arbitraire et la dérive d'une Obédience plus préoccupée d'elle même
que de l'Initiation véritable.
Mais au fil des mois, l'intérêt porté à la crise de la GLNF, s'est transformé chez moi par une attention particulière pour toi et ta démarche, mon Frère.
Ta constance dans la lutte contre le système, ton honnêté dans la reconnaisance de tes erreurs, ta tolérance vis à vis des opinions différentes des tiennes, ta fidélité désintéressée à Jean
Murat(qui depuis hier va compter ses véritables amis...,) m'ont frappé et disons le ému.
Oui, cher Frère Emmanuel, tu es devenu pour mois un exemple du Maçon accompli qu'il faut suivre. Et bien plus que des "infos" sur l'état de la GLNF, qui n'est plus mon problème depuis longtemps, je
suis venu chercher dans ton blog de l'Esprit, de la Communion, de la Fraternité.
Et je les ai trouvé!Je t'avais un jour écrit dans un commentaire que bien que ne nous connaissant pas physiquement, je me sentais en communion spirituelle avec toi. Je le confirme aujourd'hui.
Malgré nos différences de d'Obédience, de Rite, de Religion et d'autres encore que l'on ne connait pas, tu m'as apporté quelque chose de précieux et de fort dans ta Fraternité.
La Fraternité c'est, je crois, la transcendance de nos différences dans la reconnaissance d'un même Père céleste, que nous Maçons nommons le Grand Architecte de l'Univers, quelque soit la façon
dont nous L'adorons, ici bas dans nos différentes confessions et pratiques religieuses (pourvu qu'elles soient exemptes de tout intégrisme destructeur de fraternité et d'humanité!).
L'Initiation c'est, toujours à mon humble avis, la capacité des Frères à se reconnaître dans cette Fraternité transcendante véritable, au delà des apparences de la matérailité des êtres et des
choses.
Je ne te connais pas et sans doute ne te connaitrai-je jamais... à moins que la Providence ne croise un jour nos chemins, mais Tu es mon Frère. C'est ainsi, tu es en moi comme j'espère être en toi,
car au plus profond du coeur et de l'âme des Vrais Maçons, brille la même étincelle d'Amour, la même flamme de Vie, la même Lumière d'Espérance... cette part de Lui même que Dieu a laissé en nous
pour que nous ne L'oubliions jamais et oeuvriions toujours ici bas, dans le désir ardent de Le rejoindre un jour dans Son Eternité Heureuse.
Au moment où ton juste et noble combat parait s'achever, malheureusement loin de tes attentes, permets moi de livrer à ta méditation un extrait d'un texte du RER, qui fait écho à tes
"remerciements" à FS pour avoir, dans cette crise, révélé des hommes à eux mêmes:
"Dans les grandes révolutions l'homme vulgaire ne voit et ne cherche que les causes apparentes qui les ont préparées et produites; mais le sage porte sa vue au delà de cette sphère sensible. il
sait qu'il y a au dessus de lui une Cause intelligente, active, éternelle et toute puissante qui, dans le secret de sa justice et de sa providence, dispose et dirige les évènements pour
l'accomplissement de ses desseins, et qui se sert des causes physiques comme d'aveugles ministres de sa volonté. Elle tend toujours à son but par les moyens les plus utiles et les plus sages; mais
si les vertus devenues trop rares parmi les hommes, ne peuvent les conduire au terme qu'elle se propose, elle sait employer leur vices mêmes et leurs passions pour l'accomplir"
Eclairant non?!
Voila mon BAF Emmanuel, je t'ai tout dit ou presque. Je me réjouis que ton blog reste actif car ainsi nous pourrons rester en contact. (Je t'ai laissé mon mail aussi)
Très fraternellement à toi mon Frère.
Le Tintoret

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 07/09/2012 15:33



Mon Bien Aimé Frère
Tintoret,


Me voici habillé pour l’hiver ! Je suis
très, très touché par ce que tu exprimes Mon Frère, sur le fond, comme sur la forme. Je ressens profondément, comme souvent avec nos Frères, mais particulièrement dans ce que tu exprimes à la
fois de manière explicite, mais aussi de manière implicite, que nous parlons le même langage, et que nous sommes tournés vers le même horizon, au-delà de nos parcours différents, et cela traduit
parfaitement le sens de la Fraternité Initiatique. Et maintenant que le combat va prendre une autre forme, cela laisse le champ à la maçonnerie, la vraie. Pour illustrer ton propos et la
compréhension que j’en ai, je retiens de ton texte un principe corolaire : Apprendre de tout homme, apprendre de tout Frère. Cela renvoie et me rappelle le verset du V.’.L.’.S.’. (Exode
XVIII, 7 et 24) « Moïse sortit à la rencontre de son beau-père ; il se prosterna et l’embrassa….et Moïse écouta la voix de son beau-père(le conseil qu’il lui avait donné sur la façon de
juger le peuple) et il fit tout ce qu’il lui avait dit ». On voit ici que Moïse donne une leçon de vie sur la manière dont il convient de se conduire avec autrui, même s’il est étranger au
Peuple d’Israël, ce qui était le cas de Jethro, à ce moment.


Moïse, homme de D-ieu, plus proche du
G.’.A.’.D.’.L.’.U.’. qu’aucun autre homme, est pourtant resté « un homme comme les autres ». Il manifeste amour et respect à son beau-père lorsque celui-ci vient le trouver. Il n’est
pas bon que l’homme s’élève jusqu’au ciel sans pour autant rester sur terre, comme l’a fait récemment le « lien ultime entre D-ieu et …. » ! L’idéal nous est donné dans le verset
de l’Echelle de Jacob (Genèse XXVIII,12) : « Une échelle dressée vers la terre et son sommet touche vers le ciel , et voici que des anges de D-ieu y montent et descendent. » Très
précisément, les anges « montent et descendent », car, même aux temps d’élévation, l’homme doit rester fixé à terre, parmi les hommes. Pour en revenir à ce verset, la suite nous montre
que l’humilité de Moïse est une fois de plus démontrée puisqu’il a accepté les sages conseils de son beau-père. De ce fait, le Talmud enseigne (Eha Rabba 2,9) : «  Si quelqu’un te dit qu’il y a de la sagesse chez les nations, crois-le ! ». Un des sages du Talmud enseigne (dans Pirqé
Avot au Chapitre IV, verset I) : « Qu’est-ce qu’un sage ? Quelqu’un qui apprend de tout homme, ainsi qu’il est dit (Psaume CXIX,99) : «De tous ceux qui m’ont enseigné, je
me suis instruit »...Voila ce que nous venons chercher en Loge, et Maçonnerie en général, voici ce que nous partageons, Mon Bien Aimé Frère, et dans quel esprit, par conséquent, existe et
continuera d’exister  le Myosotis du Dauphiné-Savoie.


Nous nous reconnaissons par nos signes et
attouchements, mais cela n’est que symbolique, nous nous reconnaissons par notre savoir maçonnique, mais surtout dans notre manière de le mettre en œuvre. Je te propose de partager avec le plus
grand nombre, ton approche de la Fraternité, et de me donner de le publier prochainement en Tribune Libre…Ce la permettra ainsi, notamment aux Frères qui ne connaissent pas le R.’.E.’.R.’. de
prendre connaissance de ce texte, de l’étudier et de le comprendre. Tu es d’accord ?


Avec mes sentiments les plus fraternels, et
l’espoir que nous nous rencontrerons dans le futur…



georges musso 07/09/2012 12:53

merci

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 07/09/2012 12:57



Merci ? Mais c’est à toi que tous devraient dire merci ! Ils
doivent se souvenir de ce qu’ils te doivent, et des chemins que tu as tracés !


Pardon d’avoir oublié de le rappeler…


Très fraternellement à toi, Mon Bien Aimé Frère.



Sun Tzu 07/09/2012 12:25

Cher Emmanuel,
Chers tous,

Dans ce concert de remerciements permets-moi de souligner à ton endroit ce que nous te devons.
Avec d’autres mais avec une complicité sans égal et une attention digne du combat innervé à l’encontre d’une gouvernance honnie tu as su lier avec chacun d’entre nous une complicité fructueuse en
prenant le temps et le soin d’échanger pratiquement à chacune de nos interventions.
C’est, à mon sens, la raison de la qualité de cet espace d’information qui, au surplus, a su éviter l’écueil de la grossièreté et des arguments populistes quand d’autres se complaisaient aux
attaques ad hominem et le plus souvent avec une élégance discutable.
Pertinence et élégance sont justement les qualités regrettées dans l’accomplissement de son mandat par celui qui n’est déjà plus et qui restera, quoi qu’on en dise ou écrive, comme le responsable
principal de cette affaire.

Dès le départ, un GM digne de sa qualité n’aurait jamais du traiter cette affaire par l’arrogance verbale et le choix de mots vulgaires ; un GM digne de cette qualité aurait écouté, tenté de
comprendre puis enfin apaiser par des paroles guidées par la sagesse.
Pour être sorti de son rôle puis par la suite agit comme un potentat, il a désacralisé sa fonction et s’est vu attaqué, pas toujours avec pertinence ni élégance, sur ses attitudes guidées par la
vengeance.
Un GM digne de sa qualité aurait tiré immédiatement la conséquence de son rejet en présentant sa démission de toutes ses fonctions sans ourdir de plans judiciaires pour sauver son orgueil beaucoup
plus que par intérêt pour l’institution. Je ne parle pas de l’Ordre qu’il ne connaît visiblement pas.
Hélas, un orgueil démesuré et aveuglant accolé à de mauvaises fréquentations illustrées par les pantins aux logorrhées partisanes ou courtisanes auront fini d’attraire « celui qui n’est plus » du
côté obscur sans espoir de retour.

Le pire étant, à mes yeux, que cette engeance dispose de la qualité d’avocat qui, familialement m’est chère, puisque je côtoie dans la vie un bâtonnier de l’ordre !
Mais tu sais, un bâtonnier pour qui l’aide judiciaire n’est pas une vague qualification, pour qui tout argument n’est pas bon, pour qui la Vérité et la Justice ne sont pas que vecteurs d’honoraires
! Pour qui l’Ethique comme la grandeur de la fonction d’avocat s’apparente vraiment à Saint Yves !
Je serai curieux de savoir combien de dossiers au titre du tarif de l’aide judiciaire, Me Stifanni et confrères ont traité dans leurs vies professionnelles !
Pourtant le plus souvent il s’agit vraiment de charité à l’endroit de ses concitoyens ! Charité non feinte et efficace !

Ainsi donc, un autre bâtonnier aura pour tâche de tenter de sauver notre maison.
Je l’invite à prendre l’exacte mesure du drame connu et d’en tirer toutes conclusions utiles.
Je doute cependant que ses amitiés comme ses fonctions passées ne l’empêchent d’être efficace.

La GLNF porte indissolublement et pour longtemps le sceau de l’affairisme et du copinage quand ce n’est pas des combinazione d’un certain milieu. La GLUA en tirera bientôt la nécessaire conclusion.
Je ne m’en félicite pas, je le déplore mais je trouve cependant cette démarche de retrait de la reconnaissance digne à l’encontre d’une obédience menée depuis de longs mois par l’indignité et les
gesticulations judiciaires !

Alors, à nous voir ou revoir, MTCF Emmanuel et tous les autres, oui, naturellement et sincèrement mais pas sous les auspices de la GLNF définitivement discréditée.
Et la décision récente du SGC y contribue nécessairement.

JTSPTLNQTSC

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 07/09/2012 12:54



Bonjour Mon Bien Aimé Frère Sun
Tzu,


Merci de nous livrer tes réflexions et ton
analyse…Je crois bien que depuis que tu noue en fais cadeau, je ne me suis jamais trouvé en désaccord avec toi, ce qui d’ailleurs est largement secondaire, tant tu es précis et clair dans ce que
tu avance. Et toujours dans le respect.


S’il-te-plait, je sais que tu épanouis ta
maçonnerie désormais sous d’autres auspices, mais si tu en as encore le cœur (et le temps), fais-nous toujours profiter de ta vision des choses…


Avec toute ma fraternelle affection, et,
si  tu le permets, JTSPTLNQTSC


 



GLOMAUD 07/09/2012 12:24

Mon cher Emmanuel,

Je te remercie mille fois pour ton inlassable activité et la qualité de tes multiples méssages ;mais la partie n'est pas terminée;il faut attendre le coup de sifflet final !!
Plusieurs observations:
Le score de SERVEL est étonnant !!!
Comment interpreter les 100 abstentions ?
Une satisfaction ;le désaveu de JACQUET le candidat chéri de F.S !!
SERVEL sera t'il ratifié en A.G ? Pas sur ?
SERVEL est un "honnête homme "mais inféodé à J-Ch foellner
Quelle est la qualité des frères qui l'entourent ?
QUANT A MOI JE NE VEUX PLUS JAMAIS DE G.M. ISSU DU MIDI !!!
J'attends avec inquiétude la réponse de la G L U A !!
JE SUIS PLUS QUE JAMAIS AUX COTES DE J MURAT !!

"'L'ECHEC EST LA VERITABLE EPREUVE DE LA GRANDEUR "

christophe foucault 07/09/2012 12:20

Très Chers et Bien-Aimés Frères, des remerciements oui mais pas d'adieu. Nous digérons pour le moment la nouvelle désignation d'un SGC qui de toutes façons n'est pas représentatif de l'Obédience
actuelle, même si nous en avons accepté les règles. Dont acte: JPS est désigné. Il n'empêche que nos Loges vont devoir rester dans un avenir proche un lieu de délibération où chacun choisira
librement la suite qu'il souhaite donner au mouvement de rénovation de notre maison qui a été mis en marche; mouvement réellement initié, selon moi, par Jean Murat qui, quelque soit le résultat du
vote, nous a fait entrevoir la possibilité d'un avenir et du rétablissement de l'honneur et de la confiance; mouvement dans lequel tous ceux qu'Emmanuel remercie se sont engagés par conviction.
Quel est l'avenir de ce mouvement au sein de la GLNF? telle est ma question. A très bientôt alors je l'espère mes Frères car l'union fait la force... et que je serais heureux que l'on se rencontre.
Christophe

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 07/09/2012 12:45



En effet, Mon Bien Aimé Frère Christophe pas
d’adieu ! Je suis sûr que nous nous rencontrerons…


Très fraternellement à
toi…



ALTEC 07/09/2012 11:57

Emmanuel,Mon TCF bonjour,

Même sans se pressé "Zorro n'est pas arrivé" !

Tu a désormais un joli stock de "merci", à ce bouquet sympathique je souhaite ajouter ma gratitude envers toi qui est un lien entre les FF et les FF. Un lien fraternel et rigoureux. J'ai lu aussi
d'autres BLOG mais ma lecture quotidienne c'est D.S et aussi Mr KOCK que je salut par la m^me occasion.
A bientôt sur ton antenne pour des nouvelles "neuves"

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 07/09/2012 12:26







l'ancien 13011 07/09/2012 11:36

Bonjour Emmanuel, je me suis beaucoup battu pour Jean et tu le sais. Je suis catastrophé. Je remercie un SGC inique, démentiel et intéressé,mais pourquoi? et par quoi?.je me le demande dans le long
terme.Ce vote complètement incohérent va conduire la GNLF à la catastrophe. Des gens qui sont malheureusement nos Frères, mais déraisonnables et irresponsables, qui sabordent volontairement une
association qui va disparaître avec eux.Frat Claude Galinier

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 07/09/2012 12:25



Bonjour Mon Bien Aimé Frère
Claude,


Il n’y a pas lieu d’être catastrophé, car nous
avons fait ce que nous avons pu pour sauver la GLNF, même si cela n’a pas empêché le résultat que nous savons. En effet, compte-tenu de la composition du SGC, comment pouvions-nous espérer
contrecarrer les négociations et accords internes entre les Frères de la Côte ?


Tout cela saborde sans doute la GLNF que nous
avons connu, rayonnante de régularité et de reconnaissance universelle. Nous verrons bien…


Avec fraternité et affection pour toi et
Madame Galinier.



Vieux Julien 07/09/2012 11:28

Mon Très Cher Frère Emmanuel,

Lors du temps fort de la crise, c'est à dire à son début, alors que les opinions se formaient, que les factions apparaissaient et que chacun sortait ce qu'il avait sur le coeur, j'étais à
l'étranger: c'était l'année 2010, lorsque Stifani était hué en mars, qu'un formidable espoir se levait, que nous n'étions pas encore embourbés dans les procédures judiciaires.
Stifani me dégoûtait depuis longtemps et le scandale du 4 décembre 2009 m'avait fait un bien fou.
Les blogs myosotis me permettaient, alors que j'étais loin, de me sentir moins seul dans ma révolte, d'autant que je m'apercevais avec effroi, impuissant car ne pouvant même pas assister aux
Tenues, que ma Loge prenait le mauvais chemin. J'ai dû par la suite changer de Loge.

Tu te souviens peut-être, j'étais au début très sévère avec toi et ta ligne de tolérance et d'ouverture, notamment lors de tes négociations avec Stifani. Je n'ai pas changé d'avis là-dessus, mais
nous avons pu par la suite parler de certains éléments et tu as réussi à m'ouvrir les yeux sur quelques aspects de la crise. Cela je t'en remercie, même si les manoeuvres de FMR/ULRF sont devenues
par la suite vite évidentes. J'ajoute que je comprends aussi leur point de vue et ces "manoeuvres". Toutefois si j'avais eu la possibilité, je ne les aurais pas rejoints.

Lorsque la majorité des blogs Myosotis alignés sur la GLAMF sont devenus clairement incapables d'une opinion neutre, tu es clairement devenu LA référence et j'attendais toujours tes articles avec
impatience. Au bout d'un moment, j'ai cependant considéré la bataille comme perdue et mon espoir est que tu vives bien cet évènement désespérant...

Je l'ai souvent dit, l'Ordre et la Tradition que nous aimons ont déserté la GLNF depuis quelque temps déjà, et notre vrai mission est de les répandre là où ils seront mieux accueillis. La GLNF
n'est qu'une structure 1901 trop imparfaite pour cela.

La vie m'amène à partir de France et m'évite les déchirements et engueulades avec les Frères de ma Loge qui désireront rester au sein de la GLNF. Eux seuls comme tous mes autres Frères je les
regretterai amèrement, mais l'Obédience elle même, bon débarras.

Alors merci encore pour tes efforts et poursuis-les puisque tu t'es fixé cette mission. Tu le sais nous resterons en contact et ce n'est donc pas un adieu.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 07/09/2012 12:20



Mon Bien Aimé Frère Vieux
Julien,


Merci pour tes analyses éclairées, et pleines
de bon sens, même si parfois nous n’avions pas la même lecture des évènements. Merci d’avoir donné si souvent à penser.


J’espère que tu garderas de l’étranger le lien
avec nous…Tout n’est pas encore fini ! ;-)


Je te souhaite bonne chance et beaucoup de
succès, là où tes pas te mènent.


Que le G.’.A.’.D.’.L.’.U.’. te garde te
protège….


Avec ma fraternelle
affection.



Anthony 07/09/2012 10:19

Emmanuel,

C'est la première fois que je prends la parole dans les commentaires de ton blog que j'apprécie tant.

Merci infiniment pour ta marque d'affection qui me touche et me va - vraiment - droit au coeur, même si tu le sais, elle me gêne tout autant.

Je suis très fier de ce combat à tes cotés, et souhaite aussi te rendre hommage. La profondeur et la sincérité de ton engagement ont valeur d'exemple pour moi, tout comme cette volonté de toujours
aller au fond des choses aussi bien pour les comprendre que pour les partager.

La bataille d'hier a - en apparence - clairement échouée. J'espère que ce qu'il restera dans le temps sera qu'un petit groupe "d'inconscients éclairés" appelés Franc-Maçons se sera battu pour ses
valeurs, et son idéal. Et qu'en faisant cela, il aura laissé un témoignage aux autres disant : "On ne peut pas transiger avec les valeurs, à aucun prix, même si les combats semblent extrêmement
difficiles". Si ce souffle peut traverser l'esprit et inspirer certains, alors notre combat aura servi.

Et puis, comme je te disais, notre autre victoire, c'est de nous être rencontrés.
Cela vaut son pesant de stress, de transpiration et de chagrin non ?

À tout à l'heure mon Frère,

Anthony

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 07/09/2012 11:23



Ben voila ! Tu te joins à la cohorte de
Frères pleins de mansuétude, qui ont décidés ce matin de me gêner…Alors, je ne sais pas quoi répondre, pas plus à toi qu’à eux !


Sauf que tu as raison, nous en avons remporté
des victoires, de ces victoires que beaucoup ne comprennent pas.


Parce que nos liens à nous, les Fidèles
d’Amour, ne sont pas fonction de nominations et de tabliers…


Très fraternellement et très
affectueusement.



TONTON BERETTA DE LA BUTTE 07/09/2012 10:09

Mon T.C.F Emmanuel ,
C'est à toi , que nous devons dire merci , pour tous ces articles , ce travail acharné que tu accomplis chaque jour depuis bientot 3 ans. Je suis bien triste que Jean Murat ne soit pas désigné. Le
fait d'etre bon et Fraternel n'est peut etre plus à la mode au sein de cette Obédience !?
Quant à JP Serve.. je ne le connais pas , je reste donc parfaitement neutre et n'ai donc pas de commentaire à faire.

Je t'embrasse Fraternellement.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 07/09/2012 10:37






Mon Bien Aimé Frère Tonton
Beretta,


Juste une petite remarque : l’expérience
vécue ces dernières années a montrée à plusieurs reprises que le SGC n’est pas l’obédience, bien au contraire !...


Pas de merci pour moi, je n’ai fais que mon
devoir, comme beaucoup d’entre nous, chacun comme il le pouvait…


Avec toute mon affection
fraternelle.



ARJUNA 07/09/2012 09:57

Merci à Toi .

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 07/09/2012 10:34







le cistercien 07/09/2012 09:56

FF et à toi Emmannuel

Merci d'abord à toi ,Fidèle, pour ton travail d'INFORMATION.
Je te rends d'autant plus fort cet hommage que tu es un peu têtu et quoique tu en dises tu as une certaine tendance à rester fixé sur tes idées. Néanmoins tes info restaient objectives .Enfin vis à
vis de ton comportement envers Jean Murat il confirme tout à fait ta FIDELITE.
A ce sujet je salue Jean Murat . Désolé du score injuste qu'il a obtenu...

La glnf est bonne a enterrer. J S ne fera aucune réforme de fond et la GLUA va bien sur ,dès le 12 Septembre ,retirer sa reconnaissance à la glnf.

Que vont faire les FF qui auront trop attendu pour partir? Ils sont libres et choisiront comme des grands leur chemin. On peut penser que les plus pétrifiés de certitudes se feront une gloire de
rester unis dans leur "Obédience" "Seule vraie ,juste ,et capable de réunir le ciel (Qu'ils représentent) et la terre." J'avoue que j'aurais bien aimé te rencontrer...
Tu es même si on ne partage tout le temps les mêmes idées un Maître qu'on peut et doit reconnaître comme tel. Cela peut te sembler banal ce que je viens de t'écrire ,mais pas du tout. Dans la
période catastrophique que nous avons vécu ,si au sein de la désillusion certains FF n'ont pas démissionné de la FM c'est parceque par ci par là s'élevaient des voix de justes. Tu fais partie de
ces voix pour moi.

La FM n'est pas morte bien sur,et chacun avec ses convictions va suivre sa route. La GL AMF aura du travail...Elle n'est pas "LA VERITE"

Un petit mot de reproche tout de même. Tu parles du non discernement des révolutionnaires! Il y a beaucoup beaucoup de non révolutionnaires ,conservateurs qui en manquent bien plus encore.
Personnellement ,je pense qu'au contraire les révolutionnaires ont plutôt une faculté d'hyperdiscernement ,pour ne pas dire de clairvoyance.
Ils sont necessaires de toutes façons ,tu le sais bien . Ensuite l'action....La politique c'est un autre problème. Guenon dans ces articles sur la guerre est précis sur ce point.La guerre instaure
un désordre Necessaire et obligatoire afin de recréer un ordre juste. (Ou plus juste)

On se passerait bien de la guerre evidemment . Mais ,tu le dis ,ou tu le sous entends,ce conflit était obligatoire et au fond il est salutaire .
Combien de FF auront appris à mieux se connaître?
Combien de FF auront mesuré la définition et les limites du mot Liberte?

L'heure est venu de "relever nos autels" et de bannir à tout jamais les démons qui ont montré et continuent de montrer leurs faces.
Tout notre travail d'homme libre consiste au fond à reconnaître ces démons...

FRAT.AMICALEMENT. RESPECTUEUSEMENT.

Le cistercien

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 07/09/2012 10:34



Bonjour Mon Frère
Cistercien,


Hé voilà ! En écrivant je savais bien que
j’oubliais beaucoup de Frères…Et il a fallut que ca tombe AUSSI sur toi, malgré nos débats animés, vifs et mais toujours animés par la sincérité, je le sais.


Je suis peut-être têtu, mais je sais
reconnaître les qualités de mes contradicteurs, voire même de mes adversaires.


Merci du fond du cœur pour tes gentils mots,
qui sont comme un baume, car, ils attestent de la justesse des valeurs que nous avons voulu défendre autours de Jean Murat.


Merci aussi de cette Reconnaissance, sans
laquelle nous ne sommes rien, et qui fait tout, ce que les sortis du 23 juin dernier ne comprennent sans doute toujours pas,


Ce que tu écris n’a rien de banal, au
contraire, et atteste de ta qualité personnelle et de ta qualité de Franc-maçon…Je t’ai déjà écris dans le passé, que c’est ainsi que je te reconnais.


Si nous n’avons pas toujours fait les mêmes
choix, tant de principes nous unissent…


J’ai depuis longtemps un rêve, c’est de réunir
tous ces Frères, qui sont venus sur ce blog, nous faire part de leur sincérité et de la beauté de leurs valeurs, au-delà des camps qu’ils sont choisis, pour nous réunir en Fraternité, mais je ne
sais comment faire…


Mais le combat n’est pas encore achevé, il
reste encore une route à faire, jalonnée d’épisodes cruciaux, comme celui du 12 septembre prochain.


Ce combat, je suis bien heureux de le partager
avec des Frères tels que toi.


Très
fraternellement


P.S. : Lorsque je parle de
révolutionnaires privés de discernement, je fais allusion à la fanatisation et même à la dérive sectaire de ceux qui en voulant renverser l’ordre établi, en oublient les valeurs qu’ils étaient
supposer défendre. Cela va, par exemple, de la terreur sous la Révolution Française, aux égarements de bien des Myosotis de l’ex mouvance FMR, sans comparer l’un à l’autre,
naturellement.



NEMO 07/09/2012 09:39

Pas banal de continuer à se battre pour une "structure" que l'on quitte.

Mais bon, bravo pour l'atruisme.


Si un jour je quitte la GLNF, je ferais table rase, et il ne me viendrait même pas à l'idée de rejoindre une autre obédience, la FM serait un aventure close.


Permets-moi, d'être un peu optimiste, je pense que les choses vont se calmer dans notre maison, et que tout le monde va mettre de l'eau dans son vin.

Cela explique aussi le score de JPS, il est évident que des stifaniens et des muratistes ont voté pour lui, afin d'accéder une sortie de crise à minima acceptable.

C'est un vote "centriste" !

brutus 07/09/2012 09:37

Hommage a Emmanuel qui aura été l'un des plus ardents pourfendeurs du Grand Maître déchu.
En cela ton combat fut totalement victorieux.
Que ton blog qui nous est à tous nécessaire, ne cesse d'exister comme un landmark des valeurs qui nous constituent.
Dis nous ton choix lorsque tu l'auras arrêté car il nous importe de connaître ton chemin.
Fraternelles amitiés
PS : sans rancune pour tes propos (de campagne électorale) sur le NiNi (un peu sévères à l'aune des résultats)

NEMO 07/09/2012 08:59

Mon BAF Emmanuel,

A la lecture d'un de tes derniers articles, j'ai été étonné par le fait que tu as démissionné de la GLNF en juin !!!!!!


Alors que FS était mis out (AG du 23 06) et que tu faisais campagne avec énergie pour la candidature de JM.


Jeter l'éponge à ce moment était étrange.

J'avoue ne pas comprendre.....

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 07/09/2012 09:20



Ou as-tu vu que j’ai jeté
l’éponge ?



Christi 07/09/2012 08:46

Mes BBAAFF
Merci pour tout ce que tu as fait depuis 3 ans et ce que tu feras dans l'avenir. ayant quitté la GLNF pour une loge libre depuyis 5 ans, jai constaté tout ce que des FF avaient de plus mauvais ou
de meilleurs en eux.
Effectivement seuls un Jean Murat ou un Gérard Ramond auraient fait du travail d'avenir pour la GLNF. ce qui va venir maintenant poluer ce sont ceux qui accompagnent ce (nouveau) GM et qui n'ont
pour la plupart pas connus la GLNF d'il y a 20 ans.
Continuez à être vigilant, car le ver est toujours dans le fruit
Bien Fraternellement
Christian Caron

Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche