Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 21:08

Ayant fait paraître ce matin une Tribune Libre de notre Frère JRaime intitulée « Des Grandes Manœuvres en perspective », je formais le vœu en préambule que cela puisse être l’occasion, à propos des questions posées par notre Frère, d’apporter des réponses claires et complètes.

En d’autres termes, que puisse être levées, le cas échéant, les incompréhensions de part et d’autre, dans un climat fait de sincérité et de compréhension fraternelle.

J’ai dans cet esprit proposé à Tamino, qui comme chacun le sait est très engagé dans l’ULRF, de répondre à notre Frère, ce qu’il a fait, je dois le dire dans un délai très court, mais son texte est arrivé en début d’après-midi alors que je ne pouvais plus me connecter à Internet étant en rendez-vous extérieurs. C’est la raison pour laquelle je le publie si tardivement ce soir.

Je suis content pour ma part si un dialogue constructif peut se nouer entre les Frères de toutes sensibilités afin que chacun puisse se comprendre.

Sur un autre plan, plus symbolique, je me réjouis que Tamino nous confie une Tribune Libre et écrive dans le Myosotis du Dauphiné-Savoie, ce qui constitue quand-même un évènement !

Nous revenons de loin, et je ne peux que le féliciter du chemin parcouru…L’idéal serait que toutes les sensibilités de l’opposition puissent se faire confiance pour travailler ensemble vers notre but commun.

Et tant pis pour les Myosotis qui jugent intelligent de boycotter le Myosotis du Dauphiné-Savoie…

 

Réponse à une tribune libre parue sur les blogs Grande Couronne et Dauphiné-Savoie
« Cette tribune libre, mais très orientée, attaque de front l’initiative de l’ULRF, Union de plus de 500 Loges à ce jour. Dans la mesure où ce texte contient de graves contre-vérités, nous nous donnons le temps d’y répondre sur les points principaux. Dans l’ordre du texte dont nous parlons :
- Il n’existe pas de décision de se constituer en association de fait, la loge EST une association de fait (liste de membres, règlement intérieur etc..) qui ne peut entrainer aucune action de la part de la GLNF. Dire le contraire est mentir, et d’ailleurs la GLNF ne s’y est pas risqué, elle connait la jurisprudence.
-L’ULRF est bien sûr à l’extérieur de la GLNF, comme le club de football auquel j’appartiens, raison de plus pour être inattaquable, contrairement à une obédience concurrente par exemple, ce qu’elle n’est évidemment pas.
-1-Le reproche de devoir opérer un vote dans la loge est paradoxal : le silence et l’absence de débat sont-ils conformes à l’éthique et à la tradition maçonnique ? C’est traditionnellement par un vote à la majorité des 2/3 que les grandes décisions sont prises dans notre confrérie, mais la plupart des votes des près de 500 loges adhérentes à ce jour ont recueilli l’unanimité. Certains recommandent de ne parler de rien dans ces circonstances malheureuses. Ce n’est pas notre choix, mais nous ne l’imposons à personne, considérant que nos frères sont adultes et responsables.
-2-La GLUA, avec laquelle nous avons des contacts suivis, est très attentive à l’évolution de la crise de notre obédience, et, depuis que M. Stifani, le 14 juillet a déclaré dans sa folie ne plus la reconnaitre, elle l’est d’autant plus. Elle est régulièrement tenue au courant de la situation et des adhésions à l’ULRF, avec, et c’est la seule à détenir cette information confidentielle, le nom des Loges.
-3-Dire que M. Stifani cherche la scission est une évidence. Vous aurez d’ailleurs noté que lorsqu’il parle de préserver la GLNF dans son dernier courrier, il utilise le mot « actifs centenaires», qui sent plus l’immobilier, les fonds de placement, les cotisations, que la spiritualité et la fraternité. Prétendre que son départ est inéluctable participe cependant d’un vœu, certes partagé mais pieux, que les actions judiciaires menées par FMR rendent heureusement plus concret. Où en serions-nous si les procédures, en dépit des tripatouillages procéduraux de M. Stifani, n’avaient abouti à l’annulation de l’Assemblée du 16 octobre, dont la validité va être jugée en appel ? La récente assignation contre Me Legrand vise à arrêter les bourrages d’urnes et les exclusions pour non-paiement de cotisations non votées : fallait-il là aussi se taire et laisser faire ?
-4-Qui parle de quitter le navire ? Qui, une fois encore, travaille d’arrache-pied pour obtenir que l’Assemblée Générale se tienne, avec un collège non trafiqué, une présentation enfin critique de comptes dont nous dénonçons depuis longtemps les anomalies ? Serait-ce cela la soumission, dont certains se font aujourd’hui les chantres à moindre frais ? Il est fait en vrac le reproche à l’ULRF de compter dans ses rangs des frères qui seraient critiquables sur tel ou tel point, et dont l’ambition serait le moteur principal : aucun d’entre eux n’est candidat à quoi que ce soit, ce qui n’est pas le cas de ceux qui, pour imaginer pouvoir saisir leur chance, les critiquent sans cesse, tout en parlant d’union de l’opposition ! Regardons les choses en face, et non au travers du prisme des intérêts particuliers de quelques-uns : qui va, peut-être, rendre la tenue de l’AG possible ? Qui va peut-être, obtenir que son collège électoral soit conforme ? Ceux-là même qui ont soutenu depuis le premier jour la création de l’Union de loges, car c’est là que se tient le futur de notre obédience, pas ailleurs ! Et si l’ULRF va tenir des conventions, c’est tout simplement pour être au plus près et entendre les frères de ces loges, qui sont le cœur vivant de la GLNF. Et faire le reproche qu’on n’y parle pas de l’AG est basé sur la confusion des genres : c’est le collectif FMR-Myosotis et ses avocats qui se chargent de ce travail depuis le début, grâce, entre autres, aux cotisations payées par plusieurs milliers de frères qui en ont bien compris l’enjeu.
Maintenant il convient d’aborder dans la plus grande transparence une hypothèse hélas possible. Que ferons-nous si demain la Cour d’Appel, dont on aura compris que son fonctionnement laisse entrevoir un monde de pressions et d’intimidations, venait à rendre un avis défavorable à nos demandes ? Si, pour être clair, Stifani, contre toute logique, éthique, politique etc, etc., gagnait, et était confirmé comme grand maître ou je ne sais quel cauchemar du même genre ?
Eh bien oui, la question se poserait de savoir si l’ULRF devrait, ou pas, proposer une alternative aux Frères et aux Loges : rester et aller saluer Stifani par onze ? Subir les vexations absurdes de ses sbires à tout jamais salis par leurs actions ? Voir foulée aux pieds indignes de ces pantins la Maçonnerie qui nous a tant donné ?
Ou, partir et reconstruire, sous le regard probablement bienveillant des Grandes Loges étrangères, une terre d’accueil pour cette Maçonnerie que nous aimons ? Est-ce manquer à nos devoirs que d’anticiper différentes options, tout en privilégiant l’espoir d’une reconquête de l’intérieur ? C’est au contraire une lucidité fraternelle que d’y songer, et nous l’assumons.
Ce billet ne répond peut-être pas à toutes les questions qui nous sont posées, le dialogue fraternel des réunions que nous tenons partout en France est fait aussi pour cela. Nous aurons tenté en tous cas de faire comprendre qu’il n’y a nulle perversion dans cette démarche initiée, je vous le rappelle, par un simple vénérable Maître d’une Loge de Tours, il y a quelques mois.
Tamino

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

Felix38 16/12/2011 15:32

Bonjour à tous,

Attendre après l'AG, c'est effectivement ce que je conseille, en ma qualité "d'ancien", à tous les frères de mon atelier. J'ai toujours en cela suivi l'avis d'Emmanuel, et contrairement à certaines
attaques, il ne s'agit ni de faire le lit à FS, ni d'attentisme, ni de lâcheté... Il s'agit uniquement d'avoir la sagesse de ne pas entraîner nos loges dans une éventuelle impasse. Par contre,
parce qu'ils sont mes frères, je respecte parfaitement le travail fait par les initiateurs de l'ULRF et je les en remercie car plus tard ce sera l'une des portes de sortie qui s'offriront à nous en
cas de débâcle.

La deuxième raison de cette réserve est cette violence que l'on ressent souvent dans les propos de certains, comme on peut le voir chez Aristote. Je trouve cela inadmissible de la part de francs
maçons, surtout à l'encontre d'autres francs maçons. C'est stérile et ressemble à ce que l'on reproche depuis des mois à FS : Agressivité, paroles désobligeantes, dédain, censure...

Où sont alors les vrais valeurs que nous nous sommes engagés à suivre lors de nos serments d'initiation? Où est la tolérance? Où est l'écoute de ses frères? Vous voulez que je vous dise? Et bien ce
comportement à l'encontre d'autres composantes de l'opposition me fait autant de mal que les dérives de l'équipe en place. Parce que si nous ne reconnaissons plus pour tel ces derniers, la trahison
des valeurs fondamentales de notre engagement par ceux qui se voudraient représenter l'avenir de notre obédience m'inquiète au plus haut point et me laisse un gout amer dans la bouche... Ca ne vous
rappelle rien?...

Voilà, c'était un coup de gueule...et ça fait du bien.

Bien fraternellement.

Felix38
Province DS

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 16/12/2011 15:49



Merci Mon Frère Felix
pour ton commentaire, auquel je n’ai rien à ajouter.


Avec mes sentiments
les plus fraternels.



Aristote 16/12/2011 13:58

Je relève l'évolution de tes propos, tant dans le texte que dans les commentaires aux commentaires, mon frère.
Pourrais en arriver à dire et à écrire que la mise en place de l'ULRF ne soit pas une aberration, mais peut-être un jour prochain soit au contraire très utile, que ceux qui adhèrent ne quittent pas
la GLNF et que seules les décisions de justice d'une part et le résultat de l'AG d'autre part détermineront la suite à donner ?
Sans oublier que les imperfections d'aujourd'hui seront gommées lors des conventions avec l'apport de tous les frères.
Tu aurais ainsi fait un grand pas dans l'union des forces de l'opposition.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 16/12/2011 14:34



Bonjour Mon Frère
Aristote,


Je déplore encore et toujours la sécheresse de
tes propos sur ce blog. Un petit bonjour, une formule de politesse n’altérerait certainement pas la qualité de tes messages…


Ceci étant remarqué, je te fais observer que
mon discours est constant. Je ne ressens pas la chronologie des évènements de la même manière, et donc je ne vois aucun intérêt à la constitution de l’ULRF avant
l’A.G.


Si tel n’était pas le cas, j’en serais
membre…Pour autant, aujourd’hui comme hier, je ne vois pas que ce soit une raison ni de conflit, ni même d’agressivité entre les différentes parties de la « Résistance », et je crois
que nous devons être unis pour affronter la gouvernance, au-delà de nos différences. Et je répète que, après le 4 février 2012(date prévue pour l’A.G.), il sera temps d’envisager la conduite à
tenir.


D’ici la, ne sachant pas faire deux choses à
la fois, j’entends me consacrer exclusivement à ce qui me tien à cœur : sauver la GLNF de l’intérieur !


Et puisque tu souhaites voire des pas vers
l’union de l’opposition, permets-moi de te suggérer de donner des leçons aux quelques Myosotis suiveurs et attachés à FMR, tu verras que tu as du travail…


Fraternellement.



Yahooben 16/12/2011 09:15

Frère de la GLNF je ne peux qu'être supporter de tous ceux qui se lèvent contre le destructeur de la maçonnerie. A ce titre, je regarde avec bienveillance la résistante Limousine et ne peut que les
encourager. Mais je suis aussi frère du Val de Loire, et fier de l'être. Je ne peux donc laisser croire aux lecteurs récents que ces notions importantes, de rejets de la gouvernance, de
constitution en association loi 1901 des Loges et donc de reconquête leur "souveraineté", d'identité régionale sont l'apanage exclusif des Limousins qui en seraient même les investigateurs et les
précurseurs.
Non tout est parti du Val de Loire et comme nous avons tous la mémoire un peu courte, il suffit de consulter les archives de LML. Pour vous éviter de chercher à travers les nombreux articles
publiés, je vous recommande la lecture de celui-ci : http://www.le-myosotis-ligerien.com/article-retrospective-2010-en-val-de-loire-63908151.html
Et bravo à tous ceux qui se sont inspiré du Val de Loire pour combattre les confisquateurs de nos libertés, de nos cotisations, de notre spiritualité, de nos valeurs. Le VDL a toujours été uni,
c'est l'union qui nous rendra, tous, encore plus fort, pas une division artificielle qui ne sert aucune cause commune mais seulement celle de l'usurpateur.
PS. Je publie ce commentaire aussi sur LML et Dauphiné-Savoie pour être certain qu'il soit publié.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 16/12/2011 09:56






Bonjour Mon Bien Aimé Frère Yahooben,


D’abord une observation liminaire : s’il est avéré que LML ait censuré des
commentaires « pas dans la ligne » (j’en sais quelque chose), tu es bien placé pour savoir qu’il n’en a jamais été de même dans le Myosotis du Dauphiné-Savoie, et à ma connaissance sur les
Myosotis de Septimanie et du Mont Gargan. Mais là n’est pas le sujet. Je tiens sincèrement à souligner et à saluer comme je l’ai toujours fais, la démarche des Frères du Val-de-Loire, qui par
leur exemple, ont été, au début de la crise, l’âme et la flamme de la « Résistance ». Ce point est totalement incontestable, tout comme il est vrai, qu’ils ont pris très rapidement l’initiative
de créer des associations Loi 1901. Pourtant, nos Frères ont raison de s’étonner que la Charte de l’ULRF, ne mentionne absolument pas ce terme de Souveraineté, que tout le monde utilise et agite,
qui devrait aller de soi, et qui pourtant, est étrangement oublié…J’aimerais beaucoup que nous puissions entretenir ce débat d’idées sans suspicions, mais en prenant en compte les sentiments et
objections des uns et des autres, c’est ainsi que nous nous forgerons dans la GLNF de demain, quel que sera son nom…A cet égard, je ne peux que déplorer l’article de PACA que l’on m’a signalé ce
matin, dénué à la fois d’intelligence et de retenue, et qui ne peut rester sans réponse…


Très fraternellement à toi.



le voyageur 16/12/2011 08:22

TC Emmanuel,
1 -Par ma loge,membre de l'URL devant la précipitation à vouloir créer une nouvelle obédience, je "crie": si les "Anglais" maintiennent la reconnaissance à la GLNF en résistant à la pression,au
moins jusqu'à la fin du mandat du GM que deviendrons nous?
2- si les "Anglais" retirent leur reconnaissance et décident de créer un district "anglo-saxon"(comme lors du démarrage de la FM de Marque)que feront-ils des "mutins" que nous sommes?
...Pendant ce temps, mes FF "complices" sont entrain de se répartir les futurs postes.
Ah! Bonne Mère!
Fraternellement.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 16/12/2011 10:04






Mon très Cher Frère
Voyageur,


Je me permets deux précisions, par rapport à
ton commentaire :



A ma connaissance, les anglais sont très fâchés, malgré leur légendaire
flegme, et quand les anglais donnent libre cours à leur courroux, cela laisse des traces : il est donc prévisible qu’au mois de mars, si nos affaires ne sont pas durablement réglées
d’ici-là, ils retireront leur reconnaissance à la GLNF. Ce qui n’implique nullement, qu’ils reconnaîtront simultanément une autre obédience en création. Si reconnaissance il y aura pour
celle-ci, elle viendrait dans le temps, après « avoir fait ses preuves »…


Les « postes » ne sont pas en
train d’être répartis, ils le sont depuis longtemps !



Très
fraternellement.



Felix38 15/12/2011 23:40

Bonsoir,

Voilà un post qui fait chaud au coeur... Merci Emmanuel d'avoir instauré cette Tribune Libre sur le Myosotis DS. Et merci aussi d'avoir publié cet article de Tamino. Merci enfin à Tamino pour cette
mise au point qui clarifie beaucoup de choses. Beaucoup de mercis me direz vous...d'accord, mais nous, les frères de base, les "grains de sable" de l'obédience, sommes devenus très méfiants. Il y a
de quoi. Nous ne sommes pas entrés en maçonnerie traditionnelle pour en arriver là. Après avoir été trahis par les dirigeants de l'obédience, nous voilà ballottés par le sac et le ressac des vagues
de l'opposition.
Nous avons conscience que la situation est extraordinairement inédite, complexe et difficile. Alors justement pour être forte l'opposition doit être unie, même si elle comporte des courants parfois
contraires, mais il est impératif qu'elle se mettre autour d'une table pour parler de ces différences, pour les entendre, pour les tolérer et des fois pour les intégrer. C'est bien la moindre des
choses que l'on puisse attendre de ceux qui s'appellent "frères".
Bien sur que la situation peut nous amener à perdre définitivement la GLNF. Mais que de regrets les uns et les autres auraient s'il n'avaient pas pu s'unir, chacun accusant l'autre d'être le
responsable de la débâcle et FS d'applaudir...
Après deux années de torture nous avons tous vraiment besoin d'optimisme et l'union de toutes les forces de l'opposition serait assurément le plus beau des cadeaux au pied du sapin de Noël.

Bises fraternelles.

Felix38
Grain de sable de la province DS.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 15/12/2011 23:56



Bonsoir Mon Bien Aimé Frère
Félix38,


Tout d’abord, si remerciement il doit y avoir,
c’est pour ton commentaire et ce qu’il délivre comme message, si fraternel et si lucide.


Bien-sûr, après deux années de luttes au
quotidien, après deux années de désillusions, il peut arriver que des esprits se braquent et que des suspicions se créent. Il devient primordial de surmonter ces penchants et que l’on puisse
s’expliquer en toute fraternité et confiance, sans provoquer le courroux de son interlocuteur Je suis heureux si le Myosotis du Dauphiné-Savoie peut servir – aussi – à
cela.


Comme tu le sais Félix, comme toi, je serais
le plus heureux si nous unissions nos forces. Enfin, je te prie de croire, qu’il n’y a pas de grain de sable dans on esprit, il n’y a que des Frères !


Très fraternellement à
toi.



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche