Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 13:49

Alors que François Koch, administrateur du blog en référence, avait publié au début du mois de décembre le montant estimé (et corroboré selon lui par plusieurs sources) de 1million d’Euros qu’aurait touché Maître Legrand entre février et juillet 2011, il annonce en fin de matinée que selon une de ses « excellentes sources », celle-ci aurait remboursé plus de 1.400.000 € « d’honoraires » à la GLNF.

François Koch ajoute qu’ayant voulu ce matin même obtenir un commentaire de Me Stéphane Dumaine-Martin, avocat de Me Legrand et que l’on sait très proche du Juge Kurtz, il n’a pas reçu de réponse.

On se souvient par ailleurs que des Frères avaient assignés M° Legrand pour obtenir communication du grand livre de comptes où figure notamment le montant des honoraires versés à  l’administratrice judiciaire.

Or cette affaire devrait, si elle n’est pas reportée elle aussi être plaidée demain 5 janvier 2012.

Faut-t-il y voire une relation de cause à effet ?

Car le fond de cette information, si elle s’avère avérée, est bien curieux.

Au nom de quel principe, Maitre Monique Legrand restituerait des honoraires légalement perçus ? Le montant de ceux-ci n’est-t-il pas fixé par le Tribunal ?

L’administratrice judiciaire en sa qualité de mandataire ad hoc estimerait-t-elle que le travail par elle fourni et réalisé ne mériterait pas, après réflexion le payement de tels montants aussi astronomiques dans le contexte de crise actuelle ?

Des compléments d’information seraient les bienvenus…

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

TONTON BERETTA de LA BUTTE 04/01/2012 21:00

Les infos étaient bonnes... trop de lumière fait abandonner le butin.
Tribiz

René 04/01/2012 16:24

Concernant le référé de demain, Je pense qu'il ne faut pas trop en attendre.
Au risque de jouer les Cassandre, il faut se souvenir que le référé est le jugement de l'urgence ET de l'évidence. Nonobstant le fait qu'un renvoi peut effectivement être prononcé, si une
contestation sérieuse apparait (et je ne doute pas que nos "amis" d'en face vont en soulever) le juge n'a guère d'autre choix (et cela l'arrange parfois) que de renvoyer "au fond" avec les délais
que cela implique.
Donc, puisque la partie adverse (Me Legrand) est attraite en référé pour faire cesser les appels à paiements non votés en AG, tout dépendra de l'interprétation du juge qui soit considérera qu'il y
a effectivement urgence et que cela ne souffre aucune contestation ou qu'il y a un doute et qu'il faut donc renvoyer au fond.

Je mise ma prochaine capitation sur la solution "parapluie".

RENAIT

René 04/01/2012 15:20

Un administrateur est rémunéré, soit au forfait (en fonction de la taille de l'entreprise et du nombre de "salariés" à administrer), soit par un pourcentage sur les sommes qu'il arrive à faire
"rentrer".
Si l'on considère la taille de "l'entreprise" GLNF et le nombre de ses "salariés', on comprend que les honoraires négociés préalablement puissent être élevés car il y a (théoriquement)beaucoup de
travail.
Cependant, ces honoraires doivent ensuite être justifiés auprès du juge vérificateur et validés par lui pour être définitivement acquis.
C'est probablement là où le bât blesse pour l'administratrice car elle va avoir du mal a démontrer des diligences pour un tel montant.

Elle a donc probablement préféré "prendre les devants" pour éviter de se faire retoquer par le juge vérificateur ce qui fait toujours "mauvais genre" dans la profession.

RENAIT

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 04/01/2012 15:30



Merci pour tes
lumières, Mon Frère.


Que la lumière
renaisse !



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche