Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 16:14

La révélation, le 28 avril dernier, de l’existence d’un « protocole administratif » signé entre le Grand Maître de la GLAMF Alain Juillet et celui du Grand Orient de France, Daniel Keller n’était pas restée sans surprendre pour ne pas dire stupéfier, les Frères de l’Alliance, que la hiérarchie de l’obédience n’avait pas jugé utile d’informer. Ce protocole n’a-t-il d’administratif que le nom ? Là est la question.

Jusqu’à présent, Le Myosotis du Dauphiné-Savoie, pour sa part s’est abstenu de tout commentaire sur cette affaire, considérant que, pour surprenant que soit le fond de cet accord, il engageait deux obédiences non reconnues, dans ce qui est leur droit le plus absolu de conclure les accords qu’elles souhaitent.

Or, « Hiram.be » vient de publier le 20 mai une interview du Grand Maître du Grand Orient de France, Daniel Keller, signataire de ce protocole, qui apparaît comme un recadrage pour le moins éloquent des propos d’Alain Juillet.

De quoi éclairer notre regard et attiser notre curiosité.

Tout d’abord les faits. Voici le contenu intégral de ce protocole :

Article 1

Les Obédiences signataires décident de se transmettre mensuellement la liste des frères radiés ou exclus et de se communiquer régulièrement la liste des profanes refusés.

Article 2

Elles décident de se consulter avant toute décision d’intégration d’un Frère provenant de l’autre puissance Maçonnique.

Article 3

Elles décident de permettre aux Frères de leurs obédiences respectives de se visiter dans le respect des règles en vigueur dans chacune d’entre elles.

Article 4

Elles autorisent les membres de leurs Obédiences à être membres affiliés des Ateliers de recherche que chacune d’entre elles constitue.

Article 5

Les Loges des deux Obédiences qui se réunissent dans les mêmes locaux organiseront une fête solsticiale annuelle pour développer les liens de fraternité.

Article 6

Les Obédiences signataires conviennent d’organiser une rencontre annuelle pour s’assurer de la bonne application du présent Protocole Administratif.

Article 7

Le présent Protocole Administratif pourra être dénoncé à tout moment, soit d’un commun accord entre les parties, soit unilatéralement. En toute hypothèse, la dénonciation prendra effet au terme d’un préavis de 6 mois au moins.

Article 8

Le présent Protocole Administratif est établi en quatre exemplaires originaux. Son entrée en vigueur s’opérera dès qu’il aura été ratifié dans les mêmes termes, par chacun des organes délibératifs des Obédiences signataires.

Ce protocole a été signé le 18 février 2014, date à laquelle Alain Juillet, Grand Maître de la GLAMF était supposé être à Baltimore…Ce qui révèle les dons d’ubiquité extraordinaires conférés par la Grande Maîtrise de la GLAMF…

Nonobstant ce détail, les points saillants de ce document concernent l’article 3 sur les inter-visites maçonniques et l’article 4 sur le travail maçonnique en commun dans les Ateliers de Recherche avec possibilité d’affiliation à ces dernières par les Frères des deux obédiences. Ces deux articles sont à relire dans la perspective de ce qui est en jeu actuellement, c’est à dire la tentative de construction de la CMF et son ambition de reconnaissance par 5 Grandes Loges Européennes.

Plusieurs questions se posent.

Première question : l’accord est-il de nature à infléchir les positions des acteurs de la prétendue « recomposition du paysage maçonnique français » ?

Deuxième question : pour être effectif, l’accord doit-il êtres soumis à une quelconque ratification par des organes tels qu’assemblées ou convents ?

Troisième question que nous ne développerons pas aujourd’hui : comment cet accord interfère-t-il ou comment résulte-t-il des accords contenus dans le traité de la CMF et ou dans les accords préexistants à la GLDF ?

Confirmée par l’interview de Daniel Keller, la teneur du protocole Grand Orient de France -GLAMF est suffisamment claire pour avoir déclenché une tempête de commentaires dans les blogs. Cela d’autant que les Frères de la GLAMF ont découvert l’existence de cet accord dans lesdits blogs, leur hiérarchie s’étant dispensée de les en informer.

Le 28 avril dernier  « Hiram.be » titrait : « GLAMF et GODF négocient dans le dos des copains. ». Clément, il n’est pas allé jusqu’à dire que la hiérarchie de la GLAMF négociait avec le Grand Orient de France dans le dos de la Grande Loge de France, mais aussi dans le dos de ses Loges et des maisons des rites.

Sentant le danger et sous le feu des critiques venues de toutes parts, le Grand Maître de la GLAMF, Alain Juillet, réagissait dans La Lumière L’Express, son canal de communication favori, par une brève « mise au point » déplorant que, je cite :

«La diffusion inopinée du Protocole signé le 18 février 2014 entre le Grand Orient de France et la GL-AMF a suscité quelque émoi dans une certaine blogosphère. Il s’agit bien, avant tout, d’une convention administrative classique comme il en existe entre toutes les obédiences, qu’elles soient régulières ou non, pour régler leurs relations administratives, financières, voire disciplinaires.

Ce protocole intègre, à l’article 3, une clause standard concernant les inter-visites qui en fonction des obédiences signataires s’applique ou ne s’applique pas ; en l’occurrence, elle ne peut s’appliquer entre le Grand Orient de France et la GL-AMF qui respecte en cela strictement les « Basic Principles » qui fondent la régularité des Grandes Loges dans le monde.

En effet, pour les Frères de l’Alliance, seule est autorisée la participation aux Tenues de Loges appartenant aux seules Grandes Loges membres de la Confédération Maçonnique de France (…)».

Il ponctuait son message d’une phrase adressée aux blogs : « On ne peut que regretter, hélas, les interprétations et les commentaires partisans et malveillants qu’on peut lire, ici ou là, et qui trahissent bien les intentions de leurs auteurs ».

En écho à cette prétendue « mise au point », mardi 20 mai, le Blog Maçonnique de Geplu, « Hiram.be », publiait à son tour l’Interview particulièrement édifiante du Grand Maître du Grand Orient, Daniel Keller, apparaissant comme un « recadrage » des propos du Grand Maître de la GLAMF, ravivant ainsi les inquiétudes des Frères de la GLAMF.

Que dit le Grand Maître du Grand Orient ?

« (…) La diffusion de ce document doit donc être replacée dans ce contexte: elle n’a rien d' « inopinée » ni de « discrète » pour reprendre des propos lus ici ou là… lorsqu'un document est disponible pour l’information des Loges, il va de soi qu'il n'a pas vocation à rester secret. Cela étant, ce protocole ne sera officiel, pour ce qui concerne le GODF, qu'après son éventuelle ratification par le Convent ».

Plus loin, il enfonce le clou :

«  L'article 3 du protocole est très clair et prévoit la possibilité d'inter visite. Ce n'est pas le cas avec la GLNF avec laquelle nous n'avons qu'un accord judiciaire, la GLNF n'autorisant pas l'inter visite. Le protocole avec la GL-AMF présente donc une innovation intéressante. Il est bien évident que ce droit se fera dans le respect des procédures en vigueur dans chaque obédience, mais aussi telles qu'appliquées par chaque loge. A ce sujet, il me semble important de faire confiance au bon sens des ateliers. Ce protocole fixe de mon point de vue un cadre, avec le souci d’éviter toute ingérence bureaucratique dans la vie des loges. Il y aura vraisemblablement des loges de la GL-AMF ou du GODF qui souhaiteront recevoir des Frères de l'autre obédience, et d’autres qui ne le souhaiteront pas : c'est leur responsabilité. Au demeurant, je n'ai pas une passion absolue pour l'uniformité ».

Ainsi donc, au moment même où Alain Juillet, se faisant chantre de la Régularité, plaidait à Baltimore pour l’obtention d’une reconnaissance en faveur de la GLAMF et de la CMF, il négociait avec le Grand Orient de France un protocole autorisant des inter-visites.

La mention « dans le respect des règles en vigueur » dans l’article 3, faisant allusion aux règles de la GLAMF, s’applique aux règles des deux parties. Au Grand Orient, la pratique est d’accepter les Franc-Maçons de toutes les Obédiences.

A l’inverse, cette phrase dit littéralement que, s’il autorise les Loges à refuser les visites de Frères de l’autre obédience, au motif qu’ils ne respectent pas leur règle, le protocole autorise les Frères de la GLAMF à visiter le Grand Orient de France.
Il convient de préciser que l’article 4 semble ne concerner que l’affiliation à des « ateliers de recherche » travaillant sous une forme non rituelle.

Pourtant, cet évènement est loin d’être banal.

Comment ce protocole est-il susceptible de faire bouger les lignes ?

 Les 5 Obédiences qui ont soutenu l’idée de création de la C.M.F. vont bien devoir prendre acte de la réalité : la CMF n’est plus aujourd’hui composée principalement que de la Grande Loge de France et de la GLAMF.

Pour ce qui est de la GLAMF, on comprend clairement qu’elle vient d’autoriser une forme d’inter visites avec le chef de file des obédiences « libérales » : le Grand Orient. Pour ce qui est de la Grande Loge de France, son Grand Maître Marc Henry a indiqué que la question des inter visites ressort de la responsabilité individuelle de chaque Frère et qu’il y va de sa « liberté de conscience », relativement à ses obligations. La liberté de conscience est le joker des discours de la GLDF. La hiérarchie de la Grande Loge de France ne fera rien pour interdire les inter visites.

Il faut également saluer l’habile numéro d’escamotage du Grand Maître de la Grande Loge de France, Marc Henry, lorsqu’il affirme sans sourciller qu’il n’y aucun traité d’amitié entre le GO et la GL et que par conséquent, une rupture entre les deux obédiences n’a pas lieu d’être, tout simplement parce qu’elle est sans objet. Habile manœuvre pour se concilier le convent qui se tient en juin et pour concentrer le vote sur des questions moins épineuses qu’une « rupture sans ambigüité » avec le GO. Chapeau l’artiste !

Une question cependant, à laquelle les délégués du convent de la Grande Loge de France sauraient répondre : nous n’avons pas pu retrouver les déclarations officielles par lesquelles les conventions et traités d’alliance signés entre GO et GL en 1964, 1965, et 1972 auraient été abrogés. Qu’en est-il également du protocole signé à Reykjavik en 2002 entre le GO, la GL, et l’Ordre Maçonnique Mixte International « Le Droit Humain » ? Ce protocole confirme de manière non équivoque les droits d’inter visite entre les Frères des 3 obédiences et la primauté donnée à la défense de la laïcité. (Les sœurs du Droit Humain n’étant pas reçues à  la GL).

Imaginons que, malgré tout, le convent de la Grande Loge soit favorable à l’équilibriste Marc Henry et qu’il accorde à son futur Grand Maître le pouvoir de continuer l’aventure CMF.

Comment les 5 Grandes Loges européennes salueront-elles ces tours de passe-passe ? Iront-elles jusqu’à reconnaître la CMF, au péril de leur propre reconnaissance internationale, ou se contenteront-elles de « saluer les progrès accomplis dans la tâche de recomposition du Paysage Maçonnique Français ? », attendant ensuite l’évolution des choses et se gardant bien de reconnaître prématurément qui que ce soit, dans l’attente peut-être inavouée de la maturation, à l’insu de la Grande Loge Unie d’Angleterre, d’une 3ème voie écossiste, entre la maçonnerie régulière anglo-saxonne et la voie dite « libérale ». Peut-être est-ce le moment de se souvenir de la création de cette fédération de Suprêmes Conseils Européens à laquelle le Suprême Conseil anglais n’a jamais participé ?…

Reste une question intéressante, très intéressante :

Pétri de la pratique démocratique du Grand Orient de France, le Grand Maître Daniel Keller précise bien que le protocole d’accord avec la GLAMF ne sera effectif « qu’après son éventuelle ratification par le Convent ».

On se souvient tous des procès en tyrannie de l’ULRF en son temps, procès enflammés faits à l’odieux « système GLNF ». On se souvient de la grande transparence démocratique à laquelle appelait Alain Juillet dans la mirifique GLAMF, dont on a promis aux Frères qu’elle serait reconnue en quelques mois si elle réunissait 400 Loges… La lumière démocratique brillant désormais en toute liberté, nous attendons avec intérêt de savoir comment la ratification du protocole GLAMF-GO sera inscrite à l’ordre du jour de sa prochaine assemblée et quel sera le résultat du scrutin.

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

nekam 25/05/2014 17:24

A tous ceux qui persistent à voir des intervisites là où il n'y en a pas, malgré les précisions déjà donnée par AJ (Keller a son point de vue, mais les règlements sont là), l'un d'entre vous
pourrait-il m'expliquer quel pourrait être l’intérêt d'un GM d'obédience régulière, qui est en train de construire une CMF dans le cadre de la régularité, telle celle voulue par l'appel de Bâle, de
signer un protocole d'intervisite avec le GO ?

A moins qu'il ne s'agisse purement et simplement que de malveillance de votre part, à la veille d'échéance approchant à grand pas, pour la GLDF, la CMF, et son éventuelle reconnaissance par les GLs
européennes

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 25/05/2014 19:05



Bonsoir Mon Frère,


Quel étrange pseudo t’es-tu choisi ! Tout
un programme, mais qui a bien peu à voir avec la fraternité...quoique, du côté des 30ème, on s’amuse avec ce
genre de formules, loin d’être anodines…


Sur le fond de ton intervention, avec la meilleure volonté
du monde, elle me laisse dubitatif.


En effet tu prétends qu’il n’y en a pas. Le Grand Maître du
Grand Orient de France dit clairement que si. Il est réputé être intellectuellement brillant, donnons-lui le crédit de savoir ce qu’il fait et surtout ce qu’il signe, et que contiennent les
accords qu’il paraphe. On peut même aller jusqu’à penser qu’avant cela, il en a discuté avec le Grand Maître de la GLAMF. Que dit celui-ci : « Oui, mais non ! », c'est-à-dire,
qu’il signe un accord dans le but de ne pas l’appliquer…Tu vois, ce que tu insinue au sujet de ce personnage, même moi, je ne serais pas allé jusque le faire !


Il n’y a aucune malveillance a lire des accords entre
obédiences, et a donner lecture de son opinion.


A cet égard, permets-moi reprendre ta conclusion, avec un
autre sens : Et si cet accord avait été signé pour pallier à l’absence de reconnaissance de la CMF (ou de ses composantes) par les Grandes Loges européennes ?


Quoi qu’il en soit, le vrai test consistera dans le fait de
savoir si cet accord sera ou non présenté par le Grand Maître de la GLAMF à la ratification par les délégués des Loges de cette Obédience…


Fraternellement.



Pierredulot 23/05/2014 15:33

.... Sortir de la crise par le haut ....

Je suis tout à fait d'accord avec Emmanuel, la crise, nous en sommes déjà sortis dès lors que l'immense majorité des Loges ont approuvé le choix de notre nouveau GM, des instances mises en place,et
des Statuts qu'il nous a proposé, après, bien sûr, de longs allers et retours entre les Loges, les Provinces et le Conseil des Sages ; ce dernier a proposé pas moins de 87 modifications, qui ont
été acceptées à 95 %.
Maintenant, la GLNF ne court plus après les effectifs : bien que minoritaire en France, elle sait qu'elle appartient au courant ultra-majoritaire dans le monde, celui de la grande fraternité
régulière avec 90 % des Maçons du Monde, et pas seulement des anglo-saxons comme on veut bien le dire de manière péjorative et condescendante...

Pour le reste, la GLNF est bonne fille, et est ouverte à tout Maçon ou profane qui souscrit aux règles qui sont celle de la Maçonnerie Universelle : croyance en un Etre Suprême, de quelque
spiritualité qu'il s'agisse (Etes vous Sikh ou Catho ou Bouddhiste,Juif ou Musulman, Hindouiste ou Copte, ou autre encore, qui avez une Révélation ???)et acceptation sur un même chantier des frères
qui sont d'accord, A LA FOIS, sur l'Architecte du Chantier, du Plan de l'Edifice, et de Ce au Nom de qui on construit....

Pour le reste, tous les frères de France connaissent la porte à laquelle frapper s'ils sont d'accord avec nos Basic Principles....

delzun 23/05/2014 11:58

Mon Très Cher Frère.
Dans le paysage maçonnique français actuel, l'obédience qui sera reconnu par la GLUA devra démontrer sa capacité de sortir de la crise par le Haut tout en réunissant ce qui est épars.
Ainsi, je soumets la suggestion suivante aux Instances Dirigeantes de la GLNF:
Accorder l'autorisation de visite aux FF d'obédience non laïque. Ces derniers ne présentant pas leurs salutations et ne signant pas le cahier de présence d'assemblée. Il signerait par contre un
document approuvant les landmarks.
Pour ce qui concerne les hauts grades, les obédiences censées ne pas s'en occuper, doivent signer des contrats d'amitié.
Bises fraternelles

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 23/05/2014 13:55



Mon Très Cher Frère Delzun,


Je tiens tout d’abord à rappeler qu’en aucune manière je
parle au nom de la GLNF ni de sa gouvernance. Je n’exprime ici que mon sentiment personnel.


Ma première réflexion, c’est que la GLNF est déjà sorti de
la crise, cela depuis décembre 2012. Et par le haut, ce qui justifie la confiance placée en elle par les obédiences de la planète entière, particulièrement par les obédiences européennes et qui
le lui manifestent en la plaçant dans le comité exécutif de la Conférence Mondiale des Grandes Loges Régulières, pour représenter l’Europe.


Cela veut dire que la GLNF est très attachée aux valeurs qui
sont les siennes, héritées de ses pères fondateurs.


Parmi celles-ci, les Landmarks de la Régularité, qui ne nous
permettent d’inviter à nos Tenues que les seuls maçons réguliers ET reconnus. Ceux-ci sont les bienvenus d’où qu’ils viennent.


Je me permets d’ajouter que la régularité n’est pas affaire
de papiers que l’on signe, et qui plus est, limité dans le temps.


Par conséquent, je serais surpris que la GLNF aille dans un
autre sens. Par contre, je suis persuadé de la volonté de ses dirigeants de développer les relations « extra-rituelles » avec toutes les obédiences françaises, y comprit les Obédiences
dites « libérales ».


C’est, je crois, la raison pour laquelle étaient présents à
certaines cérémonies du centenaire de la GLNF, des dirigeants d’Obédiences tels que Catherine Jeannin-Naltet Grande Maîtresse de la Grande Loge Féminine de France, ou Roger Dachez, de la Loge
Nationale Française. De même tu auras noté le « prêt » é titre gracieux des locaux de la GLNF à la GLTSO pour son Convent. L’ère est comme tu le vois aux relations fraternelles
apaisées…


Très fraternellement à toi.



le voyageur 23/05/2014 10:54

TC Emmanuel,
simple: Juillet c'est le 7 (septième mois)
position médiane. Tu ne peux être reconnu, tu cherches des appuies sur l'autre bord.
(:-))
(je suis un grand Kabbaliste!)
Très fraternellement.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 23/05/2014 11:09



Mon Très Cher Frère Voyageur,


Je te félicite pour ta démonstration…


Pour ma part, j’ai tourné ma langue trente-trois fois avant de conclure que je ne suis
pas un Kabbaliste…Par contre, je serais très intéressé à commenter les textes du Zohar ( ou d’autres), avec ceux qui, sérieusement – je ne fais donc pas allusion à toi – se disent kabbalistes. Je
crois que cela nous ferait rire un peu !


Pour en revenir à notre sujet, lorsque l’on constate à quoi mène certaine école de
pensée…


Bien fraternellement à toi.



Reco-et-c'est-Frère 22/05/2014 23:16

L'appel "à" de Bâle...

Il est un tout petit détail, trois fois rien, qui semble échapper à tous ces "Recompositeurs" du PMF qui se pensent habiles Florentins au motif qu'ils auraient avalé une pizza du même nom...

Toute cette agitation n'existe encore qu'en conséquence de l'appel de Bâle du club des 5..

La conférence mondiale des Grandes Loges Régulières vient pourtant à peine de se clore à Bucarest.

Pour mémoire, il faut être reconnu par AU MOINS 50 autres Grandes Loges, elle-même reconnues, pour y participer !!!

Un comité exécutif comprenant des représentants des Grandes Loges par continent y a été créé.

Le Grand Maître de la Grande Loge Nationale Française représente désormais le continent européen aux côtés des Grandes Loges d'Espagne, d'Israël, d'Allemagne, de Belgique et de Serbie.

D'où le petit détail :

Messieurs les GM de Suisse, de Belgique, Luxembourg, d'Allemagne et d'Autriche : de quel droit, au nom de qui, de quoi, de quelle légitimité prétendez-vous continuer de polluer par vos ingérences
la maçonnerie d'un pays souverain, non "vierge", et officiellement porte-voix du continent européen !?

Est-il besoin de vous rappeler que si la GLNF est membre de cette conférence, c'est que tous les pays qui la reconnaissent de par le monde lui reconnaissent de fait sa pleine souveraineté
nationale, au terme même des critères de Régularité.

Avez-vous bien conscience que c'est aujourd'hui par votre seule responsabilité que l'agitation persiste dans nôtre pays !?

Libre à vous de ne pas nous reconnaître. Nous nous en accommoderons, n'importe quel autre pays du reste du monde représente à lui seul plus de maçons que vos cinq GLs réunies...

Mais l'heure est venue, et il est plus que temps, de mettre un terme à cet "appel (à) de Bâle" qui n'a plus aucune raison d'être !!!

Pardon de vous rappeler les propos de votre "co-appelant" GM de la GL Alpina le 19-07-2010 dans son interview à lextension.com:

"En ce qui concerne la Grande Loge Nationale Française, il est vrai qu'elle traverse des moments difficiles. Nous avons connu les mêmes ; selon le principe de territorialité, nous n'aurions jamais
accepté qu'une Grande Loge amie interfère dans nos affaires."

Frat
Reco-et-c'est-Frère

Franck bailly 22/05/2014 23:13

TCF Emmanuel , je constate que nous sommes d'accord.
Pour la petite histoire, dans ma loge mère, dans les années 90, pour palier aux difficultés d'alors nous acceptions les FR de la GLNF à telle enseigne que mes séances d'instructions étaient faites
par un éminent F.'. de la...... GLDF.
Il est vrai qu'à l'époque la GLNF Né comptait que 15 000 FF...
fraternellement et bonne nuit.

Mathius 22/05/2014 22:20

Mon bien aimé frère Emanuel,
A vouloir manipuler la maçonnerie traditionnelle, Alain Juillet altère de plus en plus sa crédibilité d'homme intellectuellement honnête auprès des grandes loges étrangères.
Il voudrait mieux qu'il dise clairement ce qu'il veut, au lieu de devenir un lézard entre les griffes de la grande loge de France ou du grand orient pour ne pas perdre la face.
Si les frères de la GLAMF ne comprennent toujours pas qu'ils sont les faire valoir d'une maçonnerie française sclérosée et isolé du reste de la maçonnerie mondiale, ils vont au devant d'amertumes
terribles.
En effet, une fois que l'ordre sera revenu et reconnu a la GLNF par la grande loge d'Angleterre la GLAMF n'intéressera plus le GLDF et le GO pour mener a bien leur intrigues maçonnique continental,
car ce qui intéressent ces deux obédiences est que la GLNF perde tout simplement sa régularité maçonnique pour pouvoir prendre le pouvoir maçonnique sur le continent.
Bof, rien de bien nouveau dans tout cela.... Je suis simplement triste pour les dindons de la farce, c'est fortement injuste... Mais humain.
Je t'embrasse ainsi tous nos frères
MATHIUS

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 22/05/2014 22:54



Bonsoir Mon Bien Aimé Frère Mathius,


Si je me souviens de ce qui était promis aux Frères pour les
inciter à rejoindre la GLAMF, et que je regarde leur situation actuelle, je ne peux qu’avoir de la peine pour eux. Mais si, ils sont heureux ainsi, et qu’ils ne sont pas eux-mêmes interpellés par
cette comparaison, alors tant mieux pour eux, et que chacun navigue en paix…


Bien à toi, avec ma fraternelle
affection.



Franck bailly 22/05/2014 21:49

TCEBAF EMMANUEL.
Relis attentivement mon commentaire, je pense que tes passions te font lire ce que tu as envie de lire.
Ou ais je dis que la GLNF avait eu la tentation d'autoriser les frères du GODF de visiter les loges de la GLNF???
Fraternellement
Franck Bailly

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 22/05/2014 22:49



Mon Très Cher Frère Franck,


Je ne peux que réitérer le contenu de la réponse que j’ai apporté à ton
commentaire.


Et ajouter que selon le Grand Maître du Grand Orient de France, antérieurement au
protocole qu’il a signé avec le Grand Maître de la GLAMF, existait un protocole conclu entre son obédience et la GLNF. La différence fondamentale entre les deux accords, c’est que dans le cas de
la GLNF, l’accord était conforme avec les valeurs de la maçonnerie de Tradition, et ne portait que sur des aspects administrativo-judiciaires, à l’exclusion de toute idée d’inter visite, ce qui
n’empêche pas l’existence de liens extra rituels. Bonne nuit. Très fraternellement.



Franck Bailly Mle GLNF 28670 22/05/2014 19:43

TTCC&BBAAFF,

Ce n'est pas la première fois qu'une obédience maçonnique Française de Tradition tente un rapprochement avec le GODF.
Bien que cette dernière ne soit pas tant sur le fond que sur la formme ma tasse de thé (anglais), je ne vois pas pourquoi il n'y aurait pas "une certaine sympathie" entre la GLAMF et LE GODF. C'est
depuis longtemps le cas avecla GLDF , leDroit humain, et je crois aussi avec la GLFF, sans compter la GL OPERA, et bien d'autres.
En fin de compte, on peut se demander si la GLNF ne fait pas preuve d'un certain ostracisme.
Après tout, nous sommes tous des franc-maçons qui avons tous reçu la Lumière.
N'oublions pas que tout ce qui divise est diabolique!

Très Fraternellement,

Franck Bailly

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 22/05/2014 20:35



Mon Très Cher Frère Franck,


Ton commentaire me surprend. En effet, lorsqu’on parle d’obédience
maçonnique Française de Tradition, il y a deux catégories : celles qui sont reconnues régulières, et celles qui s’autoproclament telles. En ce qui concerne la première catégorie, il n’y a
que la GLNF. As-tu des éléments pour penser que la GLNF a jamais voulu  signer un accord d’inter-visites avec le GODF ? Je pense que ce n’est pas sérieux de faire croire pareille chose. Pour ce qui concerne la deuxième catégorie, ces
obédiences peuvent signer ce qu’elles veulent puisqu’elles ne sont pas liées par les Landmarks de la régularité.


Or ce qui est en question, dans ce cas précis, ce n’est pas, comme tu le prétends
« une certaine sympathie entre la GLAMF et le GODF » puisque cela va de soit entre FF.’.MM.’., mais un accord formel portant notamment sur les intervisites, suffisament inconcevable
pour une obédience se réclamant de la régularité pour quémander des reconnaissance, qu’elle n’en a pas informée ses membres…


La GLNF, loin de faire preuve de quelque ostracisme que ce soit, suit strictement les
Landmarks qui sont la marque de toutes les Obédiences régulières à travers le monde, et, en dehors des Tenues, entretient des relations fraternelles avec toutes les Obédiences, Sœurs et Frères,
qu’elle reconnait sur un même plan comme tels.


Elle reconnait aussi le droit à chacun qui ne souhaite pas faire sien les Landmarks, de
choisir une autre Obédience.


Très fraternellement à toi.



cyril78 22/05/2014 19:08

Mon cher Emmanuel, il y a parfois des moments de bonheur à te lire, et celui-là en est un :)))

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 22/05/2014 19:23



Merci Mon Très Cher Frère Cyrille de cet encouragement.


Mais avoue que le bonheur ne sera complet que lorsque toutes les réponses aux questions posées auront été
apportées…


Très fraternellement.



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche