Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 20:58

Dans le cadre des Tribune Libres que le Myosotis du Dauphiné-Savoie accorde aux Frères de toutes sensibilités qui souhaitent s’exprimer avec respect, voici un édito de notre Frère Christophe, qui nous parle avec son cœur.

 

« Dans les années 60, Hannah Arendt, qui était juive, écrivait suite à l’élection du Pape Jean XXIII un texte très emblématique intitulé « Un Chrétien sur le Trône de Saint Pierre ». Au fond elle constatait, s’étonnait et se demandait comment un homme qui avait pu gravir tous les échelons de la hiérarchie catholique, à travers aussi les intrigues de la curie Romaine et les grandes responsabilités, tant pastorales que diplomatiques pour ne pas dire politiques que ses différentes fonctions lui avaient fait porter, avait pu garder toute sa simplicité, son bon sens, sa gentillesse, son amour sincère des hommes et surtout sa foi inébranlable, sans aucune altération ou perversion quelconque.

Il fallait que cet homme fût un vrai chrétien pour cela et que l’institution n’ait pu réussir à le corrompre.

Sans aucune comparaison que ce soit je n’ai pourtant  pas honte et ose même dire que c’est ce type d’homme que nous devrions espérer à la tête de notre Obédience. Ainsi nous aurions élu un « Franc-maçon à la Grande Maîtrise de notre Obédience », entendons un vrai Franc-maçon. Pas un homme d’appareil, pas un idéologue, pas un profane défendant des intérêts occultes, mais tout simplement un Frère, un Franc-maçon, un des Nôtres qui ait fait ses preuves, tant par son indépendance d’esprit que par sa fraternité avérée, sa foi et ses capacités morales et intellectuelles.

Et si Jean Murat était « CE » Grand Maître de l’Obédience que j’ai tant aimée, la GLNF ?

Si je l’ai aimée et continue de l’aimer c’est grâce à mon propre Père et grâce à mes Frères, des frères comme Jean et bien d’autres.

Il me redonnerait la fierté de mon appartenance à cette honorable et vénérable Maison.

Pourtant pour lui la chose est non seulement difficile voire héroïque, mais aussi et surtout périlleuse.

Nous autres qui exigeons de lui qu’il soit ce Grand Maître qui lavera notre honneur dans cette situation de déliquescence, ne sommes pas véritablement, dans cette attitude, ses amis. 

Ses vrais amis doivent l’interroger sur ce qu’il fait encore dans une telle galère. Aussi pensons un peu à lui, à sa personne, à son silence et à sa retenue, à sa sincérité et à sa détermination.

En vérité, et c’est aussi pour cela que je le sais sincère, ce qu’il fait, il le fait pour nous. De tous les candidats observés à la Grande Maîtrise lui seul pense à ses Frères et agit en véritable Franc-maçon. Les autres ne représentent que des intérêts stratégiques, financiers ou politiques.

Honte à tous ceux qui ont jeté l’opprobre sur son intégrité !

Désormais plus rien ne sera comme avant. 

La Franc-maçonnerie est jeune et nous savons, comme le dit le poète, que la jeunesse est une douleur forte ancienne. Ce qui devait arriver à l’approche de notre centenaire est révélateur de l’époque dans laquelle nous vivons : à la fois recherche de sens et d’authenticité, mais à la fois perte de repères et dissolution des valeurs dans l’hyper communication ou le  « tout, tout de suite » et donc dans l’éphémère ou le superficiel. Il n’y a qu’à voir la vidéo propagandiste diffusée ces jours derniers à la gloire de celui qui a détruit la GLNF pour constater combien bas sont tombés un certain nombre d’hommes se faisant passer pour nos frères et de surcroit prétendus détenteurs de la Vérité et du pouvoir.

Mais voyons le positif : les Frères s’approprient désormais leur Maison. Sans remettre en question une Structure Ordinale Traditionnelle, il faut bien reconnaitre l’aspiration des Frères à plus de participation, à plus de représentativité, de collégialité et de proximité.

Non seulement Jean Murat redonnera sa noblesse à notre quête spiritualiste au sein de notre Obédience, mais il sera aussi un signe donné à l’ensemble de la Maçonnerie mondiale que les temps sont proches où les Frères pourront, d’un même cœur, aspirer à une Fraternité Universelle, héritière tout autant des Bâtisseurs et des Chevaliers de notre vielle Europe, que des Lumières et des Philosophes, ainsi que de notre si Ethique tradition Judéo-chrétienne.

Au travers, bientôt, de ces trois années d’épreuves osons porter à la face du monde notre détermination pour une véritable Franc-maçonnerie Fraternelle de Tradition. Face aux choix de la division pour mieux faire régner quelques factions opposons la réunion des cœurs par delà la division.

Nous avons, le 23 juin, la possibilité d’écrire l’histoire de cette Franc-maçonnerie qui ne se résigne pas, qui lutte dans le silence et le bon sens, sans revanche et sans exubérance. Ecossais, Français, Anglo-Saxon, quelque soit notre rite d’appartenance et sans le renier, nous savons que nous avons besoin de cette base commune, stable et universelle pour exister.

« Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel: J'enlèverai, moi, la cime d'un grand cèdre, et je la placerai; j'arracherai du sommet de ses branches un tendre rameau, et je le planterai sur une montagne haute et élevée. Je le planterai sur une haute montagne d'Israël; il produira des branches et portera du fruit, il deviendra un cèdre magnifique. Les oiseaux de toute espèce reposeront sous lui, tout ce qui a des ailes reposera sous l'ombre de ses rameaux. Et tous les arbres des champs sauront que moi, l'Eternel, j'ai abaissé l'arbre qui s'élevait et élevé l'arbre qui était abaissé, que j'ai desséché l'arbre vert et fait verdir l'arbre sec.

Moi, l'Eternel, j'ai parlé, et j'agirai. »

Du livre d’Ezéchiel 17, 22-24, entendu hier lors de la liturgie des chrétiens.

Parole de Bucheron qui retourne affuter sa hache.

Christophe.

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

Pyramide 19/06/2012 00:45

Je ne crois pas qu'il soit nécessaire d'être outrancier dans le culte de la personnalité : personne n'a jamais critiqué l'intégrité de JEM.

J'ai toujours lu (et même écrit) des critiques quant à sa stratégie en prenant toujours soin de préciser que l'homme n'était pas en cause.

Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche