Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 07:00

Dans le cadre des Tribunes Libres que le Myosotis du Dauphiné-Savoie accorde aux Frères qui désirent exprimer leur opinion, notre Bien Aimé Frère JRAime nous livre son analyse, que nous sommes si nombreux à partager… :

 

 « Je n’aime pas l’idée de choisir entre le ciel et l’enfer ; j’ai des amis dans les deux endroits. » (Marc TWAIN)

Oui mes FF, nous sommes pris dans un piège infernal qui se referme tranquillement sur nous tous. J’ai le cœur serré et comme beaucoup d’entre vous sans doute, je suis plongé dans un grand désarroi ; vous en voyez le résultat : la débandade gagne nos rangs. Pour autant nous avons encore des capacités d’action et je souhaite vous faire partager mes propres interrogations et réflexions.

Quel est ce piège ?

Le choix qui nous est imposé par la situation et les parties en présence :

          D’un coté rester dans une obédience livrée à une gouvernance aveugle et qui nous entraine, avec des dérives insupportables, hors de la maçonnerie régulière. Rester pour tenter d’inverser la situation, c’est-à-dire obtenir le départ de l’actuelle gouvernance et reconstruire autrement la maison ?

          De l’autre partir pour aller dans la voie qui nous est suggérée de manière insistante : la Grande Loge – Alliance Maçonnique Française (GL-AMF). Cette Maison de rites serait notre seule voie pour nous extraire des dérives que nous connaissons ?

Pourquoi rester ?

          Parce que je suis profondément attaché à l’institution GLNF ; nous y sommes nés (pour la plupart), et nous avons été les bâtisseurs de nos Loges en suivant la voie de nos anciens. Nos Loges nous offrent la possibilité de construire pour nous-mêmes et ensemble un édifice à la G.A.D.L.U., un vrai lieu de fraternité dans lequel j’ai le bonheur de partager avec d’autres FF de rites différents. Je ne peux me résoudre à abandonner mes FF en disant : « je me tire, débrouillez-vous !».

          Parce que notre responsabilité au regard de la Franc Maçonnerie régulière et devant notre histoire est engagée. Nous, les défenseurs de la vertu et les donneurs de leçon sur la régularité, nous serions incapables de chasser les marchands du Temple et résoudre nos difficultés internes ? Que représente cet épisode, certes douloureux, au regard de ce que nous vivons ici entre nous ? Que représente-t-il au regard de ce que nous sommes venus chercher en Loge et à la Gloire de Qui nous travaillons ?

          Parce qu’il y a du ménage à faire, même si nous devions finalement quitter la GLNF. Tous nous souhaitons le départ de la gouvernance actuelle en particulier de Monsieur STIFANI, mais cela ne suffit pas. Rester cela veut dire combattre les pratiques contraires aux lois, très éloignées de notre Fraternité. Cela veut dire réformer nos règles pour revenir dans la régularité et empêcher que quelques FF s’approprient sans contrôle toutes les clés de la GLNF. Le combat à l'intérieur de notre maison, est légitime et mérite autant le respect que celui mené pour faire autre chose ailleurs.

Partir pourquoi pas, mais pour aller à la GL-AMF ?

Rejoindre l’obédience qui s’est nouvellement créée est actuellement l’hypothèse qui prédomine, parce qu’elle fait suite à une communication très agressive en particulier sur Dauphiné-Savoie. Je souhaite bon vent aux FF qui l’ont bâtie en particulier ceux qui ont été expulsés et qui ne souhaitent pas réintégrer la GLNF, et je respecte le choix de ceux qui ont décidé de nous quitter pour prendre cette nouvelle voie. Après réflexion je vous indique que je n’adhérerai pas à la GL-AMF pour les raisons qui suivent :

          Adhérer à une autre obédience sans avoir démissionné de la GLNF, c’est contraire à l’idée que j’ai de la maçonnerie. Etre maçon cela veut dire adhérer à une loge et la loge adhère à une obédience ; comment peut-on adhérer individuellement à une obédience sans avoir démissionné de sa Loge Mère ? Comment peut-on être dedans et ailleurs en même temps ?

          Cette obédience est une usine à gaz peu lisible et qui manque de transparence : les textes qui la régissent ont été connus quelques jours seulement avant sa création. Ils ne sont ni amendables, ni négociables. Nous ne sommes pas conviés à construire un nouvel édifice mais à intégrer une chapelle.

          Mais il y a plus inquiétant ce sont les méthodes utilisées pour la mettre en place. Une certaine « opposition » martèle à qui veut l’entendre que rester et payer sa cotisation serviraient les intérêts de la gouvernance. Cette tromperie a enlevé aux Loges le pouvoir d’exercer leur droit de vote aux AG. Celle du 4 février dernier a ainsi été scandaleusement sabordée par ce moyen. Monsieur STIFANI, aidé d’une poignée de fidèles, a pu s’auto-absoudre sur sa gestion contestable, faire voter budgets et cotisations, et verrouiller ainsi les loges rebelles, à l’extérieur. Nous demander de partir au plus vite relève de la même stratégie : faire que Monsieur STIFANI demeure aux commandes et nous savons tous que pour faire fuir les FF il n’y a pas de meilleur repoussoir que lui. Est-ce que cette complicité objective procède d’une simple naïveté ou plus prosaïquement d’un intérêt mutuel bien compris ?

Vous voyez pourquoi j’ai de la difficulté à aller à la GL-AMF, à ce prix là !!!

Que faire pour sortir du piège infernal ?

Rien ne nous impose de nous jeter à la mer au chant de quelques sirènes. La maçonnerie que je veux pratiquer est avec mes FF d’ici qui veulent préserver ce que nous construisons ensemble. Cela exige de nous une foi indéfectible en nos valeurs et de la persévérance. Ce combat est difficile car nous n’avons pas toutes les clés ni toutes les armes pour combattre, mais il est légitime. Nous n’avons pas à culpabiliser parce que nous sommes des combattants de l’intérieur.

Il faut nous donner les moyens de résister et ne pas attendre. Résister, c’est continuer à préserver l’unité de sa Loge. Résister c’est rassembler ses FF pour préparer les échéances en particulier les votes des assemblées qui pourraient avoir lieu. Résister c’est aussi préparer l’autonomie possible de sa Loge autour de son Vénérable Maître et du collège d’officier pour décider l’avenir de notre loge si nous étions exclus.

Nous devons travailler avec les autres loges de Dauphiné Savoie qui ont pour la plupart la même préoccupation que nous. L’unité dans notre province a montré depuis plus de deux ans un front que l’actuelle gouvernance n’a pu entailler malgré toutes ses tentatives. Nous devons préserver ce capital en rassemblant ce qui est épars sur le chantier ; c’est notre bien le plus précieux. Oui, demain il faudra peut-être l’abandonner pour construire ailleurs, mais cela devra être avec la force de notre nombre et de notre unité, sans regret et avec le sentiment du devoir accompli.

JRAime.

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

D.G. 24/05/2012 23:31

Je suis membre fondateur d'une loge qui travail au rite français à l'orient d'annecy, et lors de la dernière tenue ils ont élu un vénérable, un trésorier et nomé un secrétaire en sachant très bien,
que grace au bourrage de crane organisé par le vénérable en chaire, le second surveillant et le secrétaire, la plus part des membres de la loge, notamment les plus"vulnérables", c'est à dire les
apprentis et les compagnons ont été mis devant le fait accompli, inscrivez vous dans l'association que nous venons de créer, qui est la seule manière de gérer nos finances, et après nous
démissionnos tous pour rejoindre ce qui est présenté comme le nouvel eden de la franc maçonnerie régulière c'est à dire cette nouvelle grande loge avec des status que j'ai pris la peine de lire, et
qui ne sont qu'une copie, à peine améliorée, de ceux de la glnf. Ethique, serments, tout est bafoué par ces "frères" détenteurs de toutes les vérités. Humilité, tolérance,honnetté, enrichissement
dans les différences, tout est balayé par des egos encore surdimentionnés.Bon vent et bonne route à ces frères qui rejoigne cette nouvelle grande loge qui accepte n'importe qui, pouvu qu'ils payent
chez eux, mème s'il ne payent plus depuis lomgtemps chez les autre, et qui recrutent d'une manière bien singulière, sans se soucier ni du passé judicière,ni de la moralité,ni de la réelle
motivation pour ce changement d'obédience, on a l'impression que la principale préocupation de cette nouvelle G.L. c'est de faire du chiffre( ce qu'ils reprochent à la G.L.N.F.) Pour ma part, il
m'est impossible de m'inscrire dans ce schéma, mème si la gouvernance actuelle ne me satisfait pas pleinement.

Adrien 20/05/2012 10:15

Bonjour
Pourquoi pratiquer la désinformation??l'alliance est en construction et jamais nous
N'avons eu la prétention de prétendre le contraire
Nous avons demander aux frères de démissionner de la GLNF et cela a été
Clairement exprimé
Si ton choix est de lutter de l'intérieur et bien bon courage
Restons des frères et je respecte ton combat, et te prie d'etre rigoureux quant aux
Informations diffusées
Nous avons suffisamment souffert des manipulations de fs
Avec toute mon affection fraternelle
Adrien
Gl Amf

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 20/05/2012 18:30



Bonsoir Mon Très Cher Frère
Adrien,


Je te donne très volontiers acte de ce que la
GLAMF en est simplement à un mois d’existence, et que Rome ne s’est pas construite en une journée…Mais notre Frère exprime sa sincérité, sa perception et son opinion (laquelle, tu le sais, est
partagée par beaucoup de Frères), et il ne me semble pas adéquat de qualifier son intervention  de désinformation…Pour connaître ce Frère depuis et à
cause de cette abominable crise, je me porte garant du fait qu’il s’exprime sans intention maligne ou polémique…


Bien fraternellement à
toi…



bisounours 18/05/2012 23:37

Bonjour mon frère,
Chacun est libre de prendre la décision qu'il souhaite mais quand on choisit de publier son avis il est important de ne pas travestir la vérité ce que tu fais dans ton analyse.
Premièrement la GL-AMF n' a jamais demandé d'adhérer sans démissionner de la GLNF, les frères qui ne démissionnent pas sont seuls responsables de leurs actes et il ne faut pas lancer des
accusations à tord.
Deuxièmement : cette obédience n'est pas une usine à gaz, elle a simplement mis quelques part feu pour éviter les dérives actuelles de la GLNF et il est faux de dire que les textes ne sont pas
amendables, Alain Juillet à dit exactement le contraire lors du Congrès de Tours.
Troisièmement quand tu parles des méthodes employées pour ne pas payer les cotisations je te rappelle simplement que des dizaines de loges avaient payé leur cotisation le 4 février et leurs
délégués n'ont pas pu voter.
Maintenant si tu ne souhaite pas venir faire de la maçonnerie à la GL-AMF c'est ton droit, reste dans une organisation exemplaire comme la GLNF mais ne donne pas de fausses informations à ceux qui
veulent nous rejoindre.
Fraternellement

Arjuna 18/05/2012 23:09

« Reste assis au bord de la rivière et tu verras le cadavre de ton ennemi passer … » . Je me suis assis et j'ai attendu : En reconnaissant mon propre cadavre, j'ai compris qu'il était trop
tard...

ARJUNA

ARJUNA

Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche