Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 17:09

Dans le cadre des Tribunes Libres que le Myosotis du Dauphiné-Savoie offre aux Frères qui désirent s’exprimer librement, voici un édito d’une grande hauteur, très pudique mais très émouvant d’un Frères qui a tant œuvré pour perpétuer les valeurs ancestrales de la maçonnerie de Tradition dans sa Province, envers et contre tout et tous...

A titre personnel, cette Tribune me fait penser à Mon Bien Aimé Frère Sirius Black, à laquelle j’aimerais l’associer…

 

« Après huit années d’existence, dont les premières, sous la férule de son premier GM Jacques B… à qui il faut reconnaitre d’avoir été un bâtisseur, se sont passées dans un bel esprit de fraternité et dans l’enthousiasme partagé entre tous, après une difficile période pour son successeur légitime JM Hill…  qui s’est tacitement opposé depuis trois ans à la personne de François S…, après deux années de lutte, au sein de ses Loges, contre les prétentions hégémoniques de l’Ulrf puis celles de la Glamf, après avoir tenu contre vents et marées pour que le mépris ou la lassitude ne l’emportent pas dans un combat fratricide insensé pour les non-initiés au jeu politique, après surtout avoir maintenu une cohésion humaine et géographique de 23 Loges vivantes réparties sur 5 départements, bref des forces vives de l’Obédience qui ont pris part au vote de ratification du Grand Maître le 1 décembre, après une Tenue de Grande Loge Provinciale, qui s’est déroulée le 27 octobre dernier dans la sérénité, la confiance et la dignité, une Province, Maine-Atlantique, et un GMP ont été remerciés dans la précipitation, pour bons et loyaux services, et ses Loges rattachées à la Bretagne.

Je ne reviendrai pas sur les tourments de cette Province touchée en plein cœur par le déchirement en deux parts égales, en nombre et je le crois, en qualité, division dont les Frères ont fait les frais. Nous avons tous été perdants dans cette histoire, avec ceux partis vers d’autres cieux, que j’espère pour eux des plus cléments.

Toutefois aujourd’hui,  Mes yeux se voilent mais que la lumière soit… .

C’est dans la dignité que Jean-Michel Hill… a réuni hier soir et pour la dernière fois son collège d’officiers, dont j’ai eu l’honneur de faire partie, bien que n’ayant pas toujours été d’accord avec les décisions prises et l’ayant manifesté selon ma conscience et mes actes, espérant une opposition interne plus affirmée autour de Jean Murat.

Notre GMP et son Député Nabil R… nous ont fait  part de leur ressenti et de notre nouvelle situation avec la voix et les mots de la sagesse. Il me faut aujourd’hui reconnaitre que notre GMP Maine-Atlantique, avec sa tempérance et sa générosité naturelle, a  fait en sorte, avec son collège, que soient respectés et protégés les Frères et la Règle de toutes prédations dans notre Province durant cette crise où nous nous sommes retrouvés pris entre l’enclume et le marteau.

Je ne cache pas qu’hier la tristesse se ressentait à Véga, le Temple de Nantes si chèrement acquis, avec beaucoup d’amertume mais pas de colère ou d’esprit de revanche envers celui et ceux qui attendaient ce jour depuis plusieurs années déjà…

Plus que de dignité il faudrait parler ici de sacrifice ou de substitution pour le bien de l’Ordre, et les mots ne sont pas trop forts. Chacun d’entre nous a été renvoyé face à sa propre responsabilité, à sa conscience et à sa liberté pour prendre la décision qui serait la bonne, prêt ou pas à entendre l’appel à une nouvelle fonction par le nouveau GMP breton, pourtant angevin et donc membre de  la désormais disparue Maine-Atlantique, sans être pourtant membre de son collège.

Nous allons, pour la plupart d’entre nous, surtout continuer à nous concentrer sur le travail dans nos Loges : faire régner l’harmonie fraternelle et offrir un cadre de formation solide sur nos colonnes à tous les Frères. Certains continueront de servir cet échelon indispensable de proximité qu’est la Province, et qui donne un visage humain à l’Obédience, mais tous travailleront pour le bien de l’Ordre et pour la rénovation de la GLNF.

Se substituer signifie littéralement « se mettre à la place de l’autre », prendre en charge, porter les souffrances et les fautes de l’autre, et ainsi s’accuser et expier des fautes que je n’ai pas commises, qui n’ont pas commencé en moi, dirait Emmanuel Lévinas.

Merci  à cet égard à certains anciens GMP de Bretagne qui voient aujourd’hui leurs efforts de reconstruction de leur province dévastée récompensés en absorbant la sève qui coule dans nos veines de maçons. Ils pourront compter sur nous pour rester des Frères vigilants et persévérants qui feront passer le service désintéressé de leurs Frères et de leurs Loges avant l’ambition,  l’orgueil et l’ignorance, et tous les gris-gris qui déroutent le cheminement maçonnique de l’Art Royal vers des voies qui nous ramènent à la mondanité et à l’inter-esse-ment, comme la sacré peut parfois dérouter du saint.

Pour nos frères qui partagent une foi en un Dieu révélé je rajouterai que dans le judaïsme la sainteté est la séparation et dès lors la pureté de Dieu : le Saint est ce qui est séparé du monde (de l’intérêt, des mondanités, de l’être qui veut être et persévérer dans son être). Le sacré ressemble au Saint mais il faut briser le prestige fallacieux de cette ressemblance qui comme telle fait du sacré un faux-frère ; elle est tromperie, elle induit en erreur quant à la Sainteté. Elle est dès lors la pire des trahisons. En effet le sacré mis au service d’intérêts mondains mime pour ainsi dire la séparation qui caractérise le Saint mais en inscrivant cette séparation dans le Monde, et cela se nome tout simplement le paganisme. Par exemple la sorcellerie est cette forme dégradée du rapport au sacré. Elle se complait dans l’équivoque du sensible, des images et du sentiment, détournés par de prétendus médiateurs maitrisant des forces « surnaturelles » au demeurant humaines, tellement et trop humaines.

Le sacré pour nous maçon doit pourtant nous conduire sur le sentier Royal de la vertu, du travail fraternel et de l’éthique, non pas en singeant ce qu’il n’est pas mais en enseignant que c’est par la Sainteté, le désintérêt, et uniquement par elle, que la Transcendance conduit à la responsabilité, étrange paradoxe !

Or il est de notre responsabilité aujourd’hui d’envisager que ce sacrifice, témoignage de sainteté, mette toutes les chances de réussites de notre côté pour notre Province, riche de son histoire et de son ancienneté granitique Bretonne, ceci associé à la ferveur de la Vendée et à la douceur des peuples de cette partie du Maine, de l’Anjou et de la Loire ouverte sur l’Atlantique. Maine-Atlantique restera force vive quelques soient les découpages actuels et elle refleurira, à n’en pas douter. En attendant espérons qu’elle fera refleurir l’espoir et la confiance des Frères bretons.

Chacun prendra la mesure de sa loyauté, car on ne peut servir deux maîtres à la fois. Pour ma part je ne félicite pas ceux qui ont œuvré dans un esprit de revanche, d’où qu’ils soient. Je ne les cautionnerai pas mais espère que le sacrifice et la sagesse des Frères de Maine-Atlantique donneront à réfléchir sur les relais nécessaires et la communication indispensable dans une véritable collégialité que notre GM doit mettre en œuvre avec les Provinces. Ceci renforcera la cohésion de tous. Si ce n’était pas le cas comment ne pas inviter les Frères de notre ex-Province à se tenir prêt pour une nouvelle configuration de leur avenir." 

Christophe F, 24670

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

Alfred de Talebonjour 16/12/2012 19:38

Mes Frères,
Je comprends bien que des frères en aient « gros sur la patate », mais là c’est tellement plein de sous-entendus et ça exige une telle connaissance de ce qui s’est passé du côté de Nantes, que je
ne comprends pas tout. Tâchons donc d’y voir clair.
L’ami Fidèle d’Amour, à la lecture de cette tribune, pense à un certain Sirius Black. Qu’est-ce qu’il a fait ce Sirius Black là, pour susciter cette référence ? Mystère et sous-entendu.
L’auteur de la tribune libre commence par de sensibles compliments envers un GM qui a «été un bâtisseur », ce qui est fort bien, reconnaissons-le, mais d’où parle-t-il ? Ce GM était-il dans la GLNF
? La GLAMF ? Ailleurs ? Ça devait être en GLNF puisqu’il « s’est tacitement opposé depuis trois ans à la personne de François S…, ». Ces trois ans sont survenus « après deux années de lutte, au
sein de ses Loges, contre les prétentions hégémoniques de l’Ulrf puis celles de la Glamf ». En toute chronologie, ça devait être l’inverse.
Puis-je mettre un peu de baume au cœur de l’auteur ? La GLAMF a trop de soucis pour être sujette à des prétentions hégémoniques. D’ailleurs comment aurait-elle fait ? Chantage ? Exclusions ?
Suspensions ? N’ayez crainte, la GLAMF n’a pas trop d’alliés, pas au point en tout cas de pouvoir se permettre de jouer l’hégémonie. En outre, elle est en train de débloquer au plan des rituels,
tout comme l’ont fait les grands maîtres de la GLNF depuis des décennies. C’est comme toujours culturel et la base de la GLAMF commence à se plaindre du comportement de ses édiles. Avec tous ce
qu’elle a comme problèmes internes, la GAMF n’a pas les moyens d’une quelconque hégémonie. Je ne sais pas d’où vous tenez cette idée mais ne croyez pas tout ce qu’on vous raconte.
Votre GMP a été remercié « dans la précipitation, pour bons et loyaux services, et ses Loges rattachées à la Bretagne. » C’est certainement très dommage mais depuis quand les grands maîtres de la
GLNF manifesteraient-ils la moindre considération pour ceux qui se sont dévoués pour l’obédience ? La province a été déchirée, mais qu’est-ce que cela a d’étonnant au vu des agissements de Stif
?
Vous êtes restés à la GLNF ? Position respectable, même si elle ne doit vous attirer que des avanies de la part de Serv. Lutter de l’intérieur ? Mais lutter comment ? Avec quelles armes ? Serv a eu
92 % de voix. Pourquoi voulez-vous qu’il fasse attention à vous ? Qu’il vous accorde la moindre considération ?
Vous espériez une « opposition interne plus affirmée autour de Jean Murat » ? Pourquoi ? Il passe pour un homme d’honneur. Soit. Mais il est resté assis ce premier samedi de décembre 2009, alors
qu’il avait promis de se lever. Dans l’interview accordée à M. Koch, il se plaint du fait qu’ « Il était prévisible que rien ne changerait », alors que lui-même ne voulait justement rien
changer.
Au fait : puisque vous êtes des maçons libres, du moins je le suppose étant donnée l’amertume que vous exprimez, pourquoi tenez-vous tellement à vous accrocher à un homme ? Pourquoi voulez-vous
vivre à la remorque d’un Murat ou d’un Servel ? C’est d’autant plus remarquable que Servel avait annoncé lors d’une réunion « fraternelle » en Rhône Alpes qu’il voulait que tout redevienne comme
avant. Or, ce pour quoi votre grand maître provincial se battait et sans doute vous aussi, c’est justement pour que tout ne redevienne pas comme avant. Dès lors, pourquoi vous jeter dans les bras
de Servel et, une fois cela fait, comment pouvez-vous vous étonner de ce qu’il fait ?
La tristesse et la colère éprouvées l’autre soir à Véga, n’étonnent que vous. Votre titre de grand officier provincial vous a-t-il séparé de la base et rendu sourd à ce qui en vient ? A quoi
pensiez-vous contribuer ? Etes-vous déjà de ces grands officiers en présence de qui l’on n’ose rien dire et derrière qui on se plaint amèrement ? Les souffrances de l’autre ? C’est maintenant que
vous êtes en état de les éprouver. Faites en donc votre profit.
« l’orgueil et l’ignorance, et tous les gris-gris qui déroutent le cheminement maçonnique de l’Art Royal » ? Mais c’est justement ce pour quoi vous avez voté. Vous allez rester vigilant ? Et alors
? Quand d’autres ukases tomberont de la rue Christine de Pisan, que ferez-vous à part vous soumettre de mauvaise grâce ? Déposerez-vous votre gri-gri d’ancien grand officier ?
Le GMP de Bretagne a donc récupéré cette sève qui coule dans vos veines. J’aurais préféré qu’il y coule du sang. Oui, je sais, avec les métaphores, on se prend parfois les pieds dedans et ça ne me
fait pas rigoler quand je pense à tout ce gâchis humain. Pensez à notre Fidèle d’Amour qui a soutenu la candidature de Servel avant de voir nommer grand maître provincial, un homme qui a besoin
d’armes et d’explosifs pour « lutter ».
Le Saint ? Il est dans le monde sans être du monde. Où croyez-vous que se tient celui qui a fait subir une agression indigne à Fidèle d’Amour ? Celui qui a nommé cet agresseur ? Celui qui veut
maintenir les fondations parce que, de son propre aveu, elles sont un moyen de ramasser de l’argent ?
Je ne sais pas qui a « œuvré dans un esprit de revanche », là encore mystère du sous-entendu, mais je sais que nombre de maçons sont partis à force d’écœurement, que ce soit à la glamf où ailleurs.
Ils ne sont pas nécessairement animés d’un esprit de revanche, seulement d’un désir de se sentir en tranquillité dans leurs loges. Ils ont fui les agissements de Stif, ce que vous reprochez
maintenant à celui que vous avez élu. Certains sont partis complètement : ils ne sont plus d’aucune loge. Esprit de revanche ? Allons donc. Redescendez de vos certitudes de grand officier et cessez
de chercher la faute chez les autres.
Pour ce qui est une « nouvelle configuration » de l’avenir de la province Maine-Atlantique, de qui croyez-vous que cela dépendra ? Les GM provinciaux sont nommés depuis des décennies : vous
n’élirez pas le vôtre, pas plus que ses prédécesseurs.
Fuyez. Vous pouvez vous affilier à la Glamf mais si vous craignez son hégémonie (bien moins dure que celle des illettrés maçonniques de la rue C de Pisan), ça n’a rien d’indispensable. Une
obédience étrangère peut être une solution de secours, ou une loge sauvage. Mettez-vous à l’abri des prochains mauvais coups de Serv et de son bras droit, l’illustre G...z dont l’incompétence
éclatante faisait déjà l’unanimité du temps de Stif.
Je ressens la douleur des frères comme vous qui ont cru que quelque chose était encore possible à la GLNF.
Bien à vous, en vous souhaitant le courage d’en sortir.
Alfred

NorthLight 16/12/2012 19:03

Erreur !!!!!

ce n'est pas l'ex comme tu dis qui a fait fuir 20 000 FF.: mais bien le système glnf !!!

Mr Sca ... a t il prêté son serment ?

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 16/12/2012 22:41






Je crois sincèrement que si c’était le système
qui avait effrayé ces Frères, alors, ils seraient partis à sa création en 1997, voire sous le mandat de Jean-Charles Foe…


Oui, et il ne faisait pas le
malin…



Pyramide 16/12/2012 17:35

Cet article met en évidence en premier lieu l'immense souffrance que ces trois dernières années ont suscitée. C'est bien de le dire, ce que quant à moi je fais régulièrement depuis 3 ans, car, sauf
sur le plan individuel, cela reste la grande valeur absente de nos débats alors qu'elle touche profondément chacun d'entre nous.

Maintenant je préciserais qu'il était parfaitement inutile de parler de "prétentions hégémoniques de l'ULRF et de la GL-AMF", car c'est purement et simplement mensonger. Jamais il n'y a eu de
telles velléités et je trouve toujours aussi extraordinairement injuste que l'on reproche à ceux qui ont ouvert les yeux des Frères les défauts qu'ils ont dénoncés et qui appartiennent (toujours) à
la GLNF. Ou encore que l'on reproche à des Frères ayant fait le choix de partir le fait qu'ils viennent de l'endroit d'où ils sont partis !

Une seule question se pose : La GLNF est-elle transformable de l'intérieur, oui ou non ? Cochez la bonne case. Chacun le fait avec sa vision, son vécu et son intellect. De ce fait le choix
individuel de chacun ne peut-être que bon. Il peut aussi évoluer avec le temps, mais il restera le bon, puisque c'est le sien. Cela n'empêche en rien un débat critique sur ledit choix, mais ce
débat est général et non pas individuel.

Hier le SGC du SCPLF l'a clairement exprimé à son tour, pas tout à fait en ces mots mais quasiment, lors de la fête de l'Ordre du R.E.A.A. De son côté le représentant de la Grande Bretagne, qui a
été "diplomatiquement anglais" jusques au bout des ongles (ce qui est une forme de pléonasme) a précisé qu'il ne fallait rien espérer sur le plan de la Reconnaissance avant un minimum de trois ans.
Il a également manifesté un agacement certain concernant la GLNF actuelle et ses premières décisions.

La fin de cette tribune libre nous entraîne sur un terrain encore plus personnel, celui de la croyance et de la foi. Toute observation sur ce plan n'aurait aucun sens. Mais qu'il me soit simplement
permis de penser que l’on nous y décrit une forme contemporaine du mythe de Sisyphe : à chaque fois que quelqu'un sera arrivé par un travail colossal et de longue haleine à remonter la pente, il se
prendra de nouveau le rocher sur la tête car c'est le "système GLNF" qui le lui renverra.

NorthLight 16/12/2012 16:51

mon Très Cher Emmanuel, mes BB.:AA.:FF.:

as tu des nouvelles de Vendredi 14 Décembre où les " nouveaux " officiers devaient préter Serment au nouveau GM de la glnf ?

Est ce que Mr Sca... a prété son serment ? ce qui voudrait dire que Mr Serv... n'en a rien a f#=ù*? d'une " certaine " Morale tant voulue par la " glnf" ...

Si oui Mr Serv... accorde sa confiance, ainsi que celle des " FF.:" de la "glnf" a tous ces " messieurs ", et bien qu'est ce qe cela veut dire ( selon toi, moi je l'ai la réponse ) ?

Mr Serv... n'en a que faire de vos doléances a tous, je prononcerait même le mot qui convient parfaitement a la situation : Provocation !!! Que ceux qui ne sont pas content se cassent !!!
Mon Très Cher Emmanuel, pour ces gens là ce ne sont pas tous ces officiers qui sont responsables de cette crise, mais bien les FF.: comme toi, comme moi qui ont dit NON ! Voila la triste réalité
!
nous en avons la preuve formelle avec ces nominations plus que caricaturales, n'est ce pas ?

Et le Grand Livre des comptes de la glnf et ses satellites ( surtout l'OAF c est le plus drole )va être la Blague 2013

Misérable glnf, Misérables hommes qui ont trahis a jamais tous leur serments de Franc Maçon ... Mascarade Maçonnique du 21e Siècle.

Sacrifice de la province maine Atlantique ... laissez moi rire !!!! Sacrifice de plus de 25 000 FF.: pour un résultat pire que si FS était renouvellé !

bref, tondus et contents

bien a vous

NorthLight, Master Mason in Good Standing

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 16/12/2012 18:59



Mon Très Cher Frère
NorthLight,


Selon les informations de différentes sources
qui me sont parvenues, la journée de vendredi 14 décembre c’est très bien passée, presque tous on prêtés serment (environ 10 à 15% d’absents). L’ambiance, selon ces témoins, était très détendue
et très fraternelle…


Une réunion des Grands Maîtres Provinciaux a
eu lieu ensuite, présidée par le Grand Maître.


Celui-ci de manière très fraternelle, leur a
enjoins de réduire le nombre des Officiers de leurs Collège, et leur aussi fait comprendre qu’il ne tolèrera pas de faux pas…


Concernant Jean-Pierre Ser., il n’est pas
exact de dire qu’il n’a rien à faire de nos doléances. Ses impératifs, comme sa vision ne sont pas nécessairement les nôtres (sinon je l’aurais soutenu dès le début), mais je reste convaincu
malgré tout, et au-delà des apparences, qu’il cherche réellement à rétablir la GLNF…Et qu’il peut aussi faire des fautes sur ce chemin.


Car il ne faut pas se tromper
d’adversaire : ce n’est pas lui qui a fait fuir environ 20.000FF, c’est l’ex déchu !


Aujourd’hui ce qui va compter, ce sont les
réformes, et dans quel esprit elles seront mises en forme…


Très fraternellement à
toi.



JMB 16/12/2012 15:31

MM TT CC FF,

Ah la Bretagne, ma Bretagne... J'avoue que, quand on a supposé supprimer ma province, mon sang de breton n'a fait qu'un tour. Je pensais alors à un système inédit pour maintenir cette province
"sous perfusion" en attendant une éclaircie...

Qu'a fait la nouvelle gouvernance? J'avoue que sa solution m'a laissé heureux dans un premier temps mais aussi dubitatif. Si nous ajouter le 44 peut se comprendre puisque notre région est composée
historiquement de 5 départements, il n'y a aucune logique pour l'autre département. Pire, notre nouveau GMP n'est pas breton. Autrement dit, il est bien loin de connaître notre culture. En ce sens,
je lui souhaite bon courage, car il aura bien du mal à devenir crédible. Il aura beau avoir des qualités, s'il ne sait pas parler nos langues ou au minimum qu'il ne connaît pas nos coutumes, il ne
sera jamais vraiment crédible...

Pour les ateliers bretons, 5 pouvaient à priori voter dont la loge de recherche et la loge des VM. Autrement dit, il n'y en avait que trois de vraiment représentatifs. Pour vous montrer dans quelle
situation nous sommes, un des trois, qui est présenté comme en bonne santé, a quand même fait du ramdam pour ouvrir quitte à aller demander la "charité de présence" à nos FF de la GLAMF... Cela
devient ridicule.

Où sont nos tabliers bleus? Certains sont partis avec armes et bagages à la GLdF avec les capitations que nous n'avions pas payées à la GLNF mais sur compte tiers, décors et, pire que tout
tracés... Ce qui comptait pour eux était d'avoir une prise en compte de leur degré... Nous sommes vraiment de petites choses, non?

Bon courage à cette province artificielle qui n'en est pas une ipso facto. Notre GMP pourra venir constater par lui-même le champ de ruines. Puisqu'il n'est pas de chez nous, je pense que les
ateliers de la GLAMF... resteront dans cette obédience...

BF

HARPOCRATE 16/12/2012 15:21

IL Y A SOIXANTE DOUZE ANS DEJA,

Nombre d'entre nous, comme moi-même, n'étions pas nés,
En pleine seconde guerre mondiale, sortait un film ébauché et tourné en 1938 et diffusé en 1942 : "Le Dictateur".

Son créateur, réalisateur et acteur, Charlie Chaplin qui dans notre mémoire reste plutôt Charlot, le vagabond, le SDF, nous a transmis dans ce film visionnaire un magnifique message d'Amour, de
Respect, de Tolérance, de Fraternité, d'Œcuménisme. C'était "le Discours du Barbier Juif " point final de ce film qui sortit plusieurs années après en Europe.

Si vous avez quelques minutes "à gagner" et non "à perdre" , regardez cet acteur hors du commun dans son jeu dramatique nous transmettre son message d'Amour et de Paix ...

http://www.youtube.com/watch?v=9nw1YR36NQw en V.O sous titrée
ou très bonne version intégrale en français
http://www.youtube.com/watch?v=FJtoM_vhfuQ

Méditons mes Frères en faisant un retour sur nous-mêmes, nous qui voulons la Paix Universelle, et constatons combien nos petites querelles autour de notre ego sont dérisoires: pensons au regard que
peut porter sur nous le GADL'U .
Arrêtons tous ces procès d'intentions!
Œuvrons pour retrouver notre Harmonie en Loge, et n'oublions pas le Pardon pour ceux qui manifestent le regret de leur comportement passé, car c'est pur cela aussi que nous sommes Francs-Maçons. Et
considérons que les structures Provinciales ne sont que des "aides de gestion administrative ", et nous retrouverons notre Liberté .

Mon Bien aimé Frère Emmanuel, apprêtons nous comme dans Néhémie Ch IV 17 à travailler à la reconstruction de notre Obédience "la truelle dans une main, le glaive dans l'autre main". Et que ce
glaive présent dans toutes les Loges quel que soit notre Rite, écarte les faux-frères en réalité profanes profiteurs et destructeurs, comme nous l'enseignent les Écritures sur lesquelles nous
prêtons serment.

Je t'embrasse Fraternellement.

HARPOCRATE

P.S. : Ci dessous le discours d'espoir extrait du "Dictateur " pour ceux qui voudraient l'approfondir.

LE DİSCOURS DU BARBİER JUİF

"... Je suis désolé, mais je ne veux pas être empereur, ce n’est pas mon affaire. Je ne veux ni conquérir, ni diriger personne.
Je voudrais aider tout le monde dans la mesure du possible, juifs, chrétiens, païens, blancs et noirs. Nous voudrions tous nous aider si nous le pouvions, les êtres humains sont ainsi faits.
Nous voulons donner le bonheur à notre prochain, pas lui donner le malheur. Nous ne voulons ni haïr ni humilier personne.
Chacun de nous a sa place et notre terre est bien assez riche, elle peut nourrir tous les êtres humains. Nous pouvons tous avoir une vie belle et libre mais nous l’avons oublié.

L’envie a empoisonné l’esprit des hommes, a barricadé le monde avec la haine, nous a fait sombrer dans la misère et les effusions de sang. Nous avons développé la vitesse pour nous enfermer en
nous-mêmes. Les machines qui nous apportent l’abondance nous laissent dans l’insatisfaction.
Notre savoir nous a fait devenir cyniques. Nous sommes inhumains à force d’intelligence, nous ne ressentons pas assez et nous pensons beaucoup trop. Nous sommes trop mécanisés et nous manquons
d’humanité.

Nous sommes trop cultivés et nous manquons de tendresse et de gentillesse. Sans ces qualités humaines, la vie n’est plus que violence et tout est perdu.

Les avions, la radio nous ont rapprochés les uns des autres, ces inventions ne trouveront leur vrai sens que dans la bonté de l’être humain, que dans la fraternité, l’amitié et l’unité de tous les
hommes.

En ce moment même, ma voix atteint des millions de gens à travers le monde, des millions d’hommes, de femmes, d’enfants désespérés, victimes d’un système qui torture les faibles et emprisonne des
innocents.

Je dis à tous ceux qui m’entendent : Ne désespérez pas ! Le malheur qui est sur nous n’est que le produit éphémère de l’habileté, de l’amertume de ceux qui ont peur des progrès qu’accomplit
l’Humanité.

Mais la haine finira par disparaître et les dictateurs mourront et le pouvoir qu’ils avaient pris aux peuples va retourner aux peuples. Et tant que des hommes mourront pour elle, la liberté ne
pourra pas périr.

Soldats, ne vous donnez pas à ces brutes, à une minorité qui vous méprise et qui fait de vous des esclaves, enrégimente toute votre vie et qui vous dit tout ce qu’il faut faire et ce qu’il faut
penser, qui vous dirige, vous manœuvre, se sert de vous comme chair à canons et qui vous traite comme du bétail.

Ne donnez pas votre vie à ces êtres inhumains, ces hommes machines avec une machine à la place de la tête et une machine dans le cœur.

Vous n’êtes pas des machines.

Vous n’êtes pas des esclaves.

Vous êtes des hommes, des hommes avec tout l’amour du monde dans le cœur.

Vous n’avez pas de haine, sinon pour ce qui est inhumain, ce qui n’est pas fait d’amour.

Soldats ne vous battez pas pour l’esclavage mais pour la liberté.

Il est écrit dans l’Évangile selon Saint Luc « Le Royaume de Dieu est dans l’être humain », pas dans un seul humain ni dans un groupe humain, mais dans tous les humains, mais en vous, en vous le
peuple qui avez le pouvoir, le pouvoir de créer les machines, le pouvoir de créer le bonheur.

Vous, le peuple, vous avez le pouvoir, le pouvoir de rendre la vie belle et libre, le pouvoir de faire de cette vie une merveilleuse aventure.

Alors au nom même de la Démocratie, utilisons ce pouvoir. Il faut tous nous unir, il faut tous nous battre pour un monde nouveau, un monde humain qui donnera à chacun l’occasion de travailler, qui
apportera un avenir à la jeunesse et à la vieillesse la sécurité.

Ces brutes vous ont promis toutes ces choses pour que vous leur donniez le pouvoir : ils mentaient. Ils n’ont pas tenu leurs merveilleuses promesses : jamais ils ne le feront. Les dictateurs
s’affranchissent en prenant le pouvoir mais ils font un esclave du peuple.

Alors, il faut nous battre pour accomplir toutes leurs promesses. Il faut nous battre pour libérer le monde, pour renverser les frontières et les barrières raciales, pour en finir avec l’avidité,
avec la haine et l’intolérance.

Il faut nous battre pour construire un monde de raison, un monde où la science et le progrès mèneront tous les hommes vers le bonheur.

Soldats, au nom de la Démocratie, unissons-nous tous !
...

Hannah, est-ce que tu m’entends ? Où que tu sois, lève les yeux ! Lève les yeux, Hannah ! Les nuages se dissipent ! Le soleil perce ! Nous émergeons des ténèbres pour trouver la lumière !
Nous pénétrons dans un monde nouveau, un monde meilleur, où les hommes domineront leur cupidité, leur haine et leur brutalité.
Lève les yeux, Hannah ! L’âme de l’homme a reçu des ailes et enfin elle commence à voler. Elle vole vers l’arc-en-ciel, vers la lumière de l’espoir.

Lève les yeux, Hannah ! Lève les yeux ! "

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 16/12/2012 18:47






Bonjour Mon Bien Aimé
Frère Harpocrate,


Que dire devant tant
de sagesse ? Respect…Et profonde fraternité !



Marc Germain 16/12/2012 07:08

Cher Christophe,

Je te remercie de cette explication qui a le mérite d'être très claire !
Je comprends bien que tu n'abdique pas , que tu espère toujours et encore ce changement tant désiré ; j'avoue que ta constance est admirable !
Peut être est ce la faute de mon cerveau fatigué de 3 ans de lutte , et l'espoir d'avoir pensé que cela changerait avec JP S qui me fait douter de tout !

Mais je pense que la reconduction dans le collège de la majorité de caciques stifaniens et follneriens fait que je suis plus que septique sur le changement.
j'ai écrit un papier là dessus , soit JP S n'y connait rien en politique et le choix des hommes a été fait sans connaissance de leur passé , soit il nous manipule , car il savait tout de leur passé
, et cette manipulation, s'appelle du cynisme.
je te laisse le choix ; ignorance ou cynisme.
Si c'est de l'ignorance , alors tout peut changer , si c'est du cynisme , tires en les conclusions.

Quand à moi mon choix est fait , dans quelques semaines vous verrez le nouveau paysage maçonnique de la GLNF.
Si tu veux , nous pourrons en parler en direct, demande mon tel à Jean Murat , avec lequel j'entretiens toujours des relations.
Bises à toi et courage
Marc

Socrate 15/12/2012 23:00

TCF Christophe,

Le redécoupage des Provinces dont la disparition de Maine-Atlantique est considéré par certains FF comme regrettable. C’est peut-être regrettable mais cela n’a rien d’essentiel.


Ce qui est essentiel, c’est le travail de la Loge et de chacun de ses membres pour se perfectionner et avancer vers la Lumière, ou pour le dire un peu différemment, c’est la relation des FF à la
Franc-Maçonnerie Universelle.


Après avoir lutté contre l’ancienne gouvernance et ses méfaits, comment peux-tu, au nom de ton amour des Frères de ta Province et de la Franc-Maçonnerie Universelle, rester à la GLNF dont le GM a
changé mais dont les statuts, le mode de gouvernance et les dirigeants sont et seront inchangés ?
Rester est de fait cautionner ceux-ci.


Fraternellement,
Socrate

MATHIUS 15/12/2012 22:56

Mes frères,
Les anglais ont compris depuis longtemps que les dirigeants des obédiences françaises avait pas grand chose à faire avec la morale maçonnique.
Cependant avec le sauve qui peut des profanes en tabliers, suite aux scandales publiques des frasques de Stiffani, la GLNF ou la GLAMF ne sont pas prêtes d'avoir la reconnaissance de la maçonnerie
mondiale.
Et ceux qui rêvent avec Alpina, vont rêver encore longtemps car cette dernière a toujours gardé son indépendance vis a vis des grandes loges du monde entier. D'ailleurs cette grande loge reconnait
sans la reconnaître tout en acceptant certains maçon de la GLF dans ses tenues....
Bref, les manipulations des aréopages maconniques français restent un problème exclusivement franco français qui agacent certes la majorité des grandes loges mondiale, mais qui est, en réalité, le
délire d'une si petite quantité de francs maçons que le ridicule de cette minorité de maçons est la risée de la maçonnerie mondiale, rien d'autre...
Bien fraternellement
MATHIUS

Christophe F 15/12/2012 21:54

Cher Emmanuel, cher Frères,

Ta remarque Marc m’oblige à repréciser quelques points que mon texte sous-entend entre les lignes. Pour ne pas se méprendre il faut le lire comme un édito de résistance intérieure. Je ne dis pas
"amen" à ce qu’il vient de se passer, c'est tout le contraire. Le sacrifice est subi. Je parle bien plus de responsabilité et de dignité que de pardon ; d’ailleurs m’a-t-on demandé pardon ? Non,
donc je ne suis pas en train de pardonner ce qui à mes yeux est une erreur stratégique grave et rappelle bien les méthodes que nous combattons. Erreur aussi d’une décision arbitraire influencée par
quelques caciques qui ont servi avec zèle FS, comme le rappelle Sun Tzu dans son post, et erreur quant à la connaissance réelle du terrain et de la réalité humaine de notre province qui ne va pas
se laisser manipuler.
Tout cela s’est fait dans la précipitation, pourquoi ? Je suis l’otage d’une situation que je n’ai pas voulue et que je n’ai pas créée. J’en subis les conséquences mais veux mettre chacun face à
ses responsabilités sans agressivité, les yeux dans les yeux. Peut-être peut-on tous nous accuser d’avoir été complices par nos résignations, mais je ne pense pas que cela soit mon cas. J’ai
soutenu Jean Murat puis ai souhaité qu’il reste dans l’obédience au côté de Jean-Pierre comme force morale, lui et ses amis, justement pour éviter les erreurs de casting qui malheureusement se sont
produites. Il n'a pas choisi cette voie et je le regrette. Je me considère comme son ami mais je suis toujours dans la maison. Pourquoi? Notre GM peut encore prendre des décisions pour corriger le
tir. De la même manière que le départ de mes frères vers l’alliance nous a considérablement affaibli et a laissé finalement la place à ceux que nous rejetons, mon départ aujourd’hui avec les FF
sincères que je rencontre (et ils sont le plus grand nombre) leur laisserait définitivement la place et le champ libre. Toutes décisions et témoignages, bien que personnels, se forge avec et pour
les autres. Les autres et la fidélité envers eux, en particulier ses amis ou ceux qui sont nos proches comptent toujours dans une position ou un choix. Ce texte prend en compte ceux qui me sont
proches : les frères de ma Loge qui, comme tu t’en doutes, ont voté la ratification et sont de nouveau dans une dynamique de confiance et d’espérance que je ne veux pas briser. Si tu veux le fond
de ma pensée, tu devrais relire le dernier paragraphe de ce texte et la dernière ligne du dernier paragraphe. Nous sommes toujours en résistance et nous nous préparons pour le bras de fer à venir.
Enfin, Si je n’avais pas des FF que j’aime dans ma loge, dans ma province et dans mon obédience, il y a longtemps que je serai parti, étant membre d’une Grande Loge étrangère régulière et reconnue
!
« A toi-même sois fidèle, aux autres sois fidèle » ne veux pas dire amen et je te passe la vaseline pour m’e……

Je vous embrasse. Bonne soirée. Christophe F

Marc Germain 15/12/2012 19:32

J'avais décidé de rester muet , mais je ne peux , bavard impénitent que je suis.

a la lecture de cet article , deux sentiments très forts se sont produit en moi , le premier est de me dire que la beauté et les hommes bons existent , sentiment de lumière , d'amour ; mais ensuite
mon cerveau malheureusement déformé par ces 3 années de lutte , a repris le dessus avec un sentiment de fatigue , de découragement!
Car comment un frère de cette qualité peut il avoir les yeux fermés et tout accepter par amour de la maçonnerie ? comment un tel frère peut encore dire qu'il va mettre sa fraternité et son amour
des frères au service d'un pouvoir inconnu ? Et que l'on arrête de me dire ; il va réformer ! Ah oui la belle réforme que son collège !!!!!!
je vais arrêter là , car je me fait du mal en pensant a tout ce qu'aurait pu être notre GLNF avec un GM qui aurait pris ses responsabilités et fait le ménage attendu !
dommage pour lui , mais surtout dommage pour nous !
Le découragement me gagne devant de tels écrits car le GM a de beaux jours devant lui si plus personne ne se rend compte de ce qu'est encore la GLNF aujourd'hui.
bonne soirée
Marc

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 15/12/2012 20:14



Mon Bien Aimé Frère
Marc,


Bonsoir. Tu poses une question intéressante,
dont la réponse, à mon sens, évoquera quelque chose : elle est à rapprocher de ce frère suspendu et radié pour délit d’opinion par un GMP, et en réponse offre compassion et
pardon !


Quand à ta conclusion, je me suis laissé dire
ce soir que les anglais présents ce jour à la fête solsticiale, ont  clairement dit que la composition du collège de la GLNF incommode
particulièrement la GLUA…


Très fraternellement à
toi.


 



Sun Tzu 15/12/2012 19:17

Cher Emmanuel,
Chers tous,

La Bretagne est une province que je connais bien.
L’ancien GMP nommé à Paris et jamais installé régulièrement n’a pas été reconnu et porte un bilan tragique (38 loges à sa prise de fonction, 1 seule en situation de pouvoir voter à Paris, 7
seraient toujours à la matricule avec un effectif incertain).
Le nouveau GMP de Bretagne est un brave garçon qui lorgnait sur cette charge depuis fort longtemps en compagnie de son mentor Jean-Louis T….., gentil mais limité, lui-même aux ordres de Pierre C……,
ex AGM chargé du Grand Ouest par FS, JLT l’ayant remplacé en fin de course.
Le nouveau GMP de Bretagne est donc en relation directe avec deux personnages qui ont joué un rôle certain comme relais des décisions prises par FS pour le Grand Ouest.
On peut sans exagérer dire qu’il y a là aussi une certaine continuité à laisser en place les seconds couteaux de FS !
Avec 7 loges, c’est la Bretagne qui devait disparaitre ! Mais il est vrai que JLT comme PC n’avaient jamais accepté cette scission, ils auront été écoutés par Paris. Et puis, il y a trois Temples à
payer !
Déjà une ancienne connaissance ayant démissionné de la GLNF puis réintégrée d’autorité par FS au mépris de toutes de nos règles administratives interroge les FF pour savoir qui est encore à la GLNF
en Bretagne !
La liste va être courte !
Faut dire que c’est bien parce que je ne voulais plus les fréquenter ni m’asseoir avec eux en loge que je suis parti sans regret ! Et d’autres ont fait de même !

Je souhaite à Roger D… beaucoup de courage, il en aura besoin ! Mais il est décidément en trop mauvaise compagnie !

NB : Aux dernières nouvelles, Charles Tor….., AGM d’AJ à la GLAMF aurait été à deux doigts de donner sa démission devant les volontés autoritaires de certains GGOO de la GLAMF à imposer leurs vues
!
Les Maisons des Rites passent mal !
Ça promet !

JTSPTLNQTSC

Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche