Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2011 7 28 /08 /août /2011 22:04

En réaction à notre article « Le Grand Conseil sort de la poche de Stifani et de l’ombre »  du 25 août 2011, ainsi que d’une autre Tribune libre « Souvenons-nous des membres du Grand Conseil » du 26 août, notre Frère Pierre qui avait déjà publié une Tribune Libre dans ces colonnes il y a une semaine, vient de nous envoyer une réaction qui démontre encore son talent de communicant, malheureusement au service d’une mauvaise cause, d’une gouvernance frappée du sceau de l’irrégularité...

Elle vous est livrée en l’état, avec une réponse à la suite.

 

VENTE AUX ENCHERES PUBLIQUES

LOTS INESTIMABLES D’INJURES FRATERNELLES

 

Par une volonté inique de mise en liquidation affective d’un des meilleurs manufacturiers français de tailleurs de pierres brutes et néanmoins régulières, dits O3P* (les Ouvriers Trois Points), le célèbre G.I.S.* (Groupement d’Intérêt Spirituel), reconnu (encore pour le moment) par Mère Albionne*, a décidé de mettre en vente aux enchères publiques des lots inestimables d’injures, de quolibets, d’avanies, de bras d’honneur, de calomnies, d’outrages, d’offenses, de fulminations, d’insultes, d’invectives, de pouilles et autres vilénies.

C’est au fond de blogs creusés à la main et à la va-vite, que des experts avertis ont trouvé ces « trésors » enfouis sous la vase, au milieu de déchets. Il ne leur a pas fallu longtemps pour les déterrer et les exposer publiquement, à la lumière, afin qu’ils prennent tout leur relief et que chacun, initié ou profane, puisse en apprécier la finesse, la délicatesse, la malice, la subtilité, la distinction, la douceur, le raffinement et l’élégance.

Certains propriétaires ont souhaité garder l’anonymat et renoncer au prestige abyssal des retombées de la vente, d’autres se sont vite fait connaître pour pouvoir réclamer in-petto le produit de la vente. Ils se sont regroupés en bandes organisées sous la dénomination de P.E.D.E.* (les Propriétaires Eclairés Dissidents et Ephémères), sous une direction collégiale initiées par des  anciens ouvriers déchus et par là même, déçus. Cette organisation souterraine a pris le nom de Myosotis Scelle R.*, empruntant ainsi son nom à la fleur du souvenir, également dénommée en anglais Forget-me-not, et devenue de fait le symbole des malades atteints de la maladie du souvenir, dite Alzheimer (vrai !) ; Scelle R. rappelant l’harnachement sur lequel les chevaliers dits Réguliers usaient leur céans (faux !)…

La vente aura lieu sous le maillet du Commissaire priseur honoraire F. Esse* et sous la houlette du NGC*, Nouveau Grand Conseil, là où les conseilleurs ne sont pas toujours les payeurs…

7 lots rendront la vente juste et parfaite :

-          Lot 1 : Chapelet d’injures grossières, à caractère diffamatoire, orné de grosses onomatopées

-          Lot 2 : Couronne d’épines avec traces de sang anonyme

-          Lot 3 : Vase de nuit contenant différentes humiliations et autres excrétions, déjections, méconiums, résidus, immondices, fiente colombine, etc.

-          Lot 4 : Collection de bruits mal-odoriférants

-          Lot 5 : Collier d’erreurs incrustées de mauvaise foi

-          Lot 6 : Salves de fautes de syntaxe, de mots écorchés vifs, d’idées stupides, de néologismes saugrenus, etc.

-          Lot 7 : Encyclopédie d’éructations nauséabondes.

Les lots, sans garantie et sans label de qualité sont soumis à une taxe dite taxe purgatoire et sont à retirer d’Internet pour ne plus polluer nos ondes.

Il appartient également aux muses qui ont inspiré ces orgies épistolaires courageusement anonymes de mieux « ruminer » leurs décisions, c'est-à-dire de mieux mâcher, puis digérer pour ensuite les régurgiter et les mastiquer de nouveau avant d’en extraire la substantifique essence…

 

Voilà, j’ai dégurgité ma diatribe réactive, à vous de me dire si vous l’avez bien digérée !

 

Pierre Benz.

Explorateur de mots

 

* Les noms, les personnages, les faits, les sigles, sans exception, sont inventés. Il serait vain de chercher à y substituer des noms, des… etc. Car toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que purement fortuite…

 

Cette intéressante et symptomatique fable aurait pu être signifiante si elle avait comporté un épisode malheureusement éclipsé. En raison de son occultation, elle reste dénuée de crédibilité.

Voici ce qu’il aurait pu être.

 

F.Esse*, passionné de gastro-nomie, aimait à parcourir nos Provinces sur le dos de son ânesse,

De ses largesses, il couvrait les propriétaires qui lui prodiguaient flatteries et richesses,

Avec rudesse, il blâmait ceux qui, intègres rappelaient la Règle en 12 point qu’il transgresse,

Par indélicatesse, il se prit un jour pour Guide spirituel, alarmant son compère J-C. Faullfaire* avec rudesse.]

Il confesse qu’à eux deux, ils possèdent une traîtroria, et qu’il faut veiller sur la caisse !

Indélicatesse naturelle, Faullfaire* appelle son complice Claude, et lui dit : Seiler*, Faullfaire*, il est temps avant que Jean-Pierre Pile l’Orge* avec allégresse!

La Grand’messe eut lieu. Sestl’heure* voulut lire une déclaration expresse :

F.Esse* dit avec finesse : « si je recevais un torchon du style de celui que vous avez émis, je ne me torcherais pas avec, de peur de me salir les fesses… »

Prit par l’ivresse de sa soudaine puissance, c’est systématiquement qu’il oppresse.

Mais il baisse. Offrant à son petit télégraphiste lacustre* qu’il engraisse,

Une communication qui s’affaisse.

Il professe : « "EVOL DES CAPIT.PDF" comporte de très nombreuses erreurs. Les thèses défendues sont fausses car les calculs sont erronés. Il faut savoir que ce document a été établi par un frère qui n'est plus membre de la GLNF, qui revendique pourtant des titres maçonniques auxquels il ne peut plus prétendre, frère qui a été radié de la GLNF pour non-paiement de ses cotisations.

N'est-il pas indécent pour une personne qui revendique une certaine respectabilité d'être contraint par justice à remplir des obligations que bien des frères plus modestes remplissent avec dignité ?

Avant de condamner, il conviendrait déjà de vérifier les sources et de faire attention à ce que l'on dit. »

Il délaisse toute bonne foi. Mais de peur que la justice à ce petit propriétaire, bon droit reconnaisse,

E.Fesse* l’a réintégré. Le petit télégraphiste du pilori et de je suis partout, est prêt pour confesse ?

Avec gentillesse, en attendant, expliquons-lui,  avant qu’il ne disparaisse

Avec justesse que René Guenon n’est pas la femme d’un Chimpanzé frappé de vieillesse.

 

A bon entendeur salut ! Avec mon sentiment le plus fraternel…

 

Emmanuel

Soigneur de (gros) maux

 

* Les noms, les personnages, les faits, les sigles, sans exception, sont inventés. Il serait vain de chercher à y substituer des noms, des… etc. Car toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que purement fortuite…

  

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

FRANCK BAILLY - Mle 28670 29/08/2011 09:09


Très Chers et Bien aimés Frères, je congratule dans l'allégresse les deux plumes de nos Frères qui nous révèlent leurs vrais talents. J'ai beaucoup rie.

Fraternellement

Franck


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 29/08/2011 10:15







Redon 29/08/2011 04:30


Merci, cher Emmanuel, pour cette page d'humour rafraîchissante.
Max, maçon de base, fier de l'être


Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 29/08/2011 09:55



Ainsi il est démontré qu’il est aussi possible de considérer les choses
avec humour. C’est ce que, probablement, voulait suggérer notre Frère Pierre. Soit. Mais les choses n’en demeurent pas moins aussi tragiques que pathétiques, voire
« pitoyables » !...


Bien fraternellement à toi.



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche