Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2011 2 22 /11 /novembre /2011 12:25

Dans le cadre des Tribunes libres que nous offrons à nos Frères, vous trouverez deux apports de Frères bien connus :

Tout d’abord une analyse sur la « Tenue de Grande Loge » du 3 décembre prochain, par notre B.’.A.’.F.’. Sun Tzu, et à la suite, en gras une idée proposée par notre B.’.A.’.F.’. Joe Haber :

 

« Mes Chers Frères,

Monsieur François Stifani a cru devoir organiser une Tenue de grande Loge le samedi 3 décembre 2011 pour renforcer son pouvoir et sa main mise sur une obédience affaiblie au plan national et international.

L’inertie avérée de l’administrateur judiciaire en charge des intérêts de l’Association GLNF mais qui laisse allègrement le ci-dessus nommé agir dans sa sphère de compétence sans mot dire, renforce et amplifie le caractère autoritaire d’icelui.

Les récentes interrogations voire inquiétudes d’une grande partie de l’opposition et des conseils de FMR ne l’émeuvent pas d’un pouce qui se réfugie dans la protection juridique et publique du magistrat l’ayant porté à cette charge et dans le rendu de l’arrêt de la Cour d’appel de paris à venir.

La veille de cette Tenue, le 2 décembre 2011,  est organisé la réunion d’un Souverain Grand Comité qui depuis des mois et des mois a vu sa composition évoluée grandement par des nominations ciblées et « aux ordres » de la gouvernance.

Chaque Province de France ou d’outre mer a connu des nominations particulières de GO qui parfois ne respectaient même pas le cursus normal et réglementaire de validité d’une nomination à cette charge.

Combien sont TVF, RF ou TRF alors que leurs états de service et leur cursus « maçonnique » leur empêchent normalement et réglementairement de postuler à cette fonction ?

Mais de cela, Monsieur François Stifani n’a cure du moment qu’ils votent dans le sens voulu lors de ce SGC.

Nous allons donc avoir un SGC qui va prendre des décisions voulues et déjà arrêtées par la gouvernance honnie sans qu’à aucun moment la voix de l’opposition, celle de la très grande majorité des frères,  ne porte.

Nous aurons même, peut-être, un signe vis-à-vis de l’étranger : la remise de son mandat par Monsieur François Stifani. Celle-ci n’est en effet pas à exclure en gage de « bonne foi » vis-à-vis de celles des Grandes Loges européennes ayant indiqué qu’en Mars 2012 et si rien n’est réglé, la reconnaissance sera retirée !

Monsieur François Stifani aura beau jeu d’installer un homme de paille, le transparent Monsieur Alain Cano ci-devant DGM qui prendra les coups le 3 décembre 2011, coups « maçonniques » s’entend lors de la difficile Tenue qui les attend devant des FF remontés à qui, pour une grande partie, on interdira l’entrée pour des raisons pécuniaires ou de preuves de paiement absentes par défaut de timbre sur une carte de membre.

Un SGC aux ordres et une assemblée choisie !  Voilà ce que va être ce 3 décembre 2011 !

Pour autant, devons-nous nous abstenir de nous y rendre que nous puissions entrer ou pas ?

NON !

Il faut y aller ne serait-ce que pour assister à cette mascarade digne des habitudes démocratiques de pays avec lesquels Monsieur François Stifani est si bien en relation d’une part mais également pour témoigner devant la presse de cette parodie orchestrée.

Car il convient, dans l’honneur mais avec force, de témoigner des outrages faits à la morale maçonnique et des immixtions dans la gestion courante de l’association avec la complicité d’un auxiliaire de justice nommé pourtant en lieu et place d’un Conseil d’administration absent et d’un Président démissionnaire mais si peu jaloux de ses prérogatives quand ce dernier argue de sa qualité de Grand Maitre !

Pour ceux d’entre nous qui auront la possibilité d’assister à cette Tenue, il faut voter NON à toute résolution. Non seulement voter NON mais se compter car les tricheries seront sans doute de mise ne serait-ce qu’en éludant la possibilité de faire entendre une voix discordante en n’appelant même pas les frères à pouvoir s’exprimer négativement !

Or rappelez-vous qu’en loge on compte ceux qui approuvent comme ceux qui sont d’avis différents !

A défaut d’une telle position Monsieur François Stifani aura beau jeu de proclamer au reste du monde, qu’une Tenue de GL a eu lieu, qu’elle s’est parfaitement déroulée dans un calme apparent qu’une réponse favorable a été donnée à toutes les questions posées et y compris la nomination d’un Conseil de discipline national ayant tant œuvré pour sa cause par éliminations des importuns et dont les décisions se trouveront légitimées a posteriori par ratification de la GL !

Il pourrait même faire voter sa réélection au poste occupé en se défiant des règles associatives puisque personne et surtout pas l’administrateur ne veut s’occuper de cette partie !

Mes frères, les enjeux de cette Tenue sont donc importants qui nécessitent notre présence en masse le 3 décembre 2011 sur le lieu même de cette manifestation.

Que nous puissions être présents dans la salle ou pas.

Nous devrons alors combattre en votant NON ou témoigner à l’extérieur de la mascarade jouée.

C’est le seul moyen au cours de cette année de signifier notre lassitude au plan maçonnique à voir Monsieur François Stifani et ses affidés se pavaner dans des postures d’indignités avérées.

C’est notre seul moyen de signifier à l’intérieur comme à l’extérieur la réelle portée de cette Tenue qui n’est qu’artifice pour permettre à une gouvernance aux abois de se maintenir coûte que coûte au mépris de la volonté du plus grand nombre.

C’est l’espoir de voir les accommodements pris avec les règlements, les usages, les simple règles déontologiques maçonniques,  la morale, dénoncés et stigmatisés de façon maçonnique.

C’est la chance de donner encore une chance à la GLNF que nous connaissions, estimions avant qu’elle ne soit dévoyée.

Nous avons encore une chance si nous sommes présents à Levallois Perret le 3 décembre 2011 dans la salle et dans la rue !

Dans l’honneur, avec tenue dont les maçons sont coutumiers mais résolus à dire NON et à le faire savoir aux deux hémisphères ! »

Sun Tzu

 

Un de nos Frères bien connu propose son idée pour la "grande messe" du 3 décembre:
Et si tous les Maîtres présents, opposés à F.S. retournaient leurs tabliers et leur sautoir du coté noir juste avant son entrée officielle dans le temple pour manifester qu'ils sont en deuil de la GLNF?
L'effet visuel serait aussi formidable qu’éloquent et donnerait à F.S. une idée exacte de la situation.

Joe Haber


Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

Marc-Henri Girollet 22/11/2011 14:10

mes BAF,

bien sûr qu'il faut être présent et répondre non à tout. Il ne faut même pas se lever à l'arrivée de toute cette clique enrubannée. Dans la dignité et en franc-maçons dire NON.

Les RL de Dauphiné Savoie ont suivi majoritairement la demande de notre passé GMP en payant leur cotisation. Nous au moins nous pourrons être dans la salle et non faire entendre !

Fraternellement.

Marc-Henri Girollet

Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche