Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2014 6 08 /02 /février /2014 19:35

On a appris vendredi 7 février 2014 (hier) qu’un des deux Assistants Porte-Glaive de la GLNF était placé en garde à vue depuis le 5 février par l’IGPN (Inspection Générale de la Police Nationale) service appelé vulgairement « les bœufs-carottes ».

Il convient de préciser que ce poste d’Assistant-Porte Glaive est plus honorifique que réel, puisqu’ils sont deux à assumer cette fonction, et qu’au-dessus, il y a un Député Grand Porte Glaive, et au dessus encore, l’officier réellement titulaire, le Grand Porte Glaive, chargé d’instruire les litiges notamment ceux liés aux manquements à la discipline.

Néanmoins, sans toutefois vouloir porter atteinte à la présomption d’innocence – puisque l’intéressé nierait les faits – il n’y a pas lieu de cacher que cet incident est particulièrement malvenu, et est de nature à alimenter bien des critiques vis-à-vis de la maçonnerie en général, et de la GLNF en particulier, à une époque ou malheureusement les ennemis de la F.’.M.’. relèvent la tête et ne se cachent plus pour faire part de leurs délires complotistes.

Les faits reprochés sont graves : « corruption active et passive, violation du secret professionnel et recel, ainsi que banqueroute par dissimulation d’actifs », d’autant que notre Frère incriminé est contrôleur général à la Préfecture de Police de Paris.  

Son domicile ainsi que son bureau ont été perquisitionnés.

Or, à l’issue de cette garde-à-vue, il a été mis en examen pour « corruption, violation du secret professionnel, banqueroute et abus de biens sociaux », placé sous contrôle judiciaire, frappé d’une interdiction de sortie du territoire de la métropole, de verser une caution de 10.000€, et de l’interdiction d’exercer une activité de police...

On remarque au passage que de corruption active et passive on est passé à la corruption sans plus de précision, que le recel a disparu, que la banqueroute par dissimulation d’actif, est devenue banqueroute, sans plus de précision, que l’accusation de recel a disparue, mais qu’apparait l’accusation d’abus de biens sociaux.

Il convient donc d’être très prudent, les règlements de comptes au sein de la hiérarchie policière ne sont pas rares.

Informé, le Grand Maître de la GLNF Jean-Pierre Servel, meurtri, a immédiatement réagi conformément à nos règlements, en indiquant que sans vouloir en aucune manière porter atteinte à la présomption d’innocence, l’intéressé sera immédiatement suspendu à titre conservatoire, cela pendant une durée de trois mois (renouvelables) jusqu’à une décision judiciaire définitive qui conditionnera le maintien ou non de ce Frère au sein de la GLNF.

Au nombre des amertumes que provoque cette triste nouvelle, celle de voir une presse que nous pensions honorable verser dans cette facilité consistant à se délecter des (éventuelles) faillites morales de certains d’entre nous, et en profiter pour livrer à la vindicte des listes de Frères au grand public, par blog interposé. Ceci au lendemain d’un article écrit ici, qui dénonçait ce genre de dérives, dans le contexte de l’odieuse manifestation du 26 janvier dernier à Paris. Il est vrai qu’au contraire de la publication par un blog affidé de l’ex gouvernance qui avait publié une liste de centaines de Frères avec leurs noms, prénoms et adresse personnelle, là, il s’agit uniquement d’une liste de noms et prénoms de certains officiers de la GLNF...

Cet état de fait est d’autant plus surprenant qu’il tend à justifier certaines des accusations lancées à l’époque par ce Monsieur Stifani que par ailleurs nous avons tant combattu.

Pour ces raisons, il semblerait dorénavant normal que les responsables de la GLNF n’aient plus de contact avec ce genre de presse…

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

Le Veilleur parisien 11/02/2014 15:53

Cher Fidèle d'Amour,

J'ai bien lu votre réponse et vous remercie d'abord d'avoir publié mes deux billets sur vote Blog que vous pourriez intituler "Blog GLNF" à ce jour; secondairement, je vous suis gré d'avoir
rectifié la "vérité" chronologique concernant une histoire maçonnico-judiciaire vieille de plus de dix ans à cette heure.

Cependant, je ne peux vous laisser écrire que je serai un calomniateur quand je dis que "le ménage n'a pas été fait" à la GLNF; tous les anciens membres de cette Obédience, où qu'ils se trouvent à
ce jour, savent et pensent que d'autres affaires verront le jour dans les mois et années à venir dans la mesure où, je répète, le ménage, n'a pas été effectué, pour cause électorale. Je ne citerai
pas de noms ni d'affaires car justement je ne veux pas pouvoir être accusé d'assertions mensongères, mais indique une "doxa", qui dans les milieux que vous fréquentez est généralement admise en
tant que telle, comme une opinion à respecter à tout le moins. Seul le temps départagera votre vérité et mon opinion; donnons-nous donc quelques années pour savoir qui avait raison. Et cessons de
colporter des attaques "ad hominem" envers une Obédience rivale ou supposée telle, à laquelle je n'appartiens pas d'ailleurs, et qui ne font pas avancer le débat.

Restons calme et mesuré, je ne cherche pas la polémique et préfère défendre des idées plutôt que "ferrailler" sur des terrains nominaux qui ne sont plus de mise depuis septembre 2012.

Bien à vous maçonniquement,

Le Veilleur parisien

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 12/02/2014 17:59



Cher veilleur,


Vos billets bien que critiques étant respectueux, il n’y a aucune raison de ne pas les publier.


Vous faites une erreur fondamentale, mon blog demeure le Myosotis du Dauphiné-Savoie, et n’a rien à voir avec la GLNF, qu’il
soutient actuellement, d’ailleurs.


Mais c’est une idée à creuser, vous avez raison, je serais d’ailleurs ravi de participer à la création d’un blog GLNF…


Je reviens sur le fond de notre débat : laisser ou faire supposer que telle ou telle association peut être composée de
personnes malhonnêtes, sans avoir d’éléments pour étayer cela est calomnieux, cela ne me semble pas contestable. Faire comme vous le faites, un pari sur le fait de savoir si à l’avenir (quel lab.
de temps ?) il y aura quelques affaires concernant tel ou tel Frère me semble sans interêt, pour la simple raison que la réponse est connue : dans chaque société humaine quelle qu’elle
soit, il y a des brebis galeuses. Cela concerne toutes les obédiences pas plus la GLNF qu’une autre, les églises, les partis politiques, les syndicats, etc…


Par ailleurs, c’est un raisonnement bien singulier que vous exprimez : vous vous octroyez le droit de faire ses insinuations
concernant une obédience, et lorsqu’on vous oppose des faits concernant une autre, vous dénoncez une attaque ad hominem…


Mais je vous rejoins sur un point qui me parait fondamental : les attaques inter obédiences ne sont plus de mise depuis
septembre 2012. Malheureusement, la GLNF depuis, continue de faire l’objet d’attaques virulentes…


Cordialement.



Le Veilleur parisien 10/02/2014 15:52

Cher Fidèle d'Amour,

Je persiste et signe; vous faites erreur quand vous confondez deux affaires judiciaires distinctes et successives, la première a mis en scène à partir de 1999, Eric de Montgolfier, le fonctionnaire
de police Bartoli et Bernard Merolli avec les conséquences maçonniques qui sont maintenant historiques ! Quant à la seconde qui est évoquée dans votre réponse, elle a mis en évidence, dans les
années 2000, une "lutte" entre deux magistrats, et a abouti après moults rebondissements à la mise en retraite anticipée du juge Renard, qui a été sanctionné pour des raisons qui n'étaient pas
majoritairement maçonniques. Rendons à "Eric de Montgolfier ce qui lui appartient" sur le plan chronologique et événementiel, d'abord la "chute maçonnique" de Bernard Merolli et secondairement
celle judiciaire de monsieur Renard, qui avait d'ailleurs démissionné de la GLNF avant ces deux affaires.

Quant à la façon de "traiter" monsieur Jean-Yves Adam, beaucoup de Maçons pensent que "le ménage" n'a pas été fait à la GLNF lors de l'élection du nouveau GM, et que d'autres suivront dans les mois
et les années à venir ! Ceci est une opinion très répandue parmi beaucoup de Maçons, quelque soit leurs Obédiences respectives et elle est respectable en tant que telle, car proférée par des
"connaisseurs" de la chose maçonnique GLNF !

Le Veilleur parisien.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 10/02/2014 19:10



Cher Veilleur parisien,


Il se peut que je confonde deux affaires, j’avoue qu’elles
ne m’ont pas passionné, et de fait, ce que j’ai retenu en elles, c’est l’intégrité du Procureur de Montgolfier dans ses mésaventures niçoises.


Merci donc de restituer la chronologie des
faits.


Par contre, vous faites à mon sens une erreur en mélangeant
les genres. L’affaire, pour peu qu’il y en ait une – ce qui me semble de plus en plus aléatoire – après avoir parlé cet après-midi à une personne qui semble proche de ce « dossier » -
mais laissons la justice faire son travail pour forger nos opinions – concernant ce policier de haut vol, ne me semble pas assimilable avec un ménage quel qu’il soit. Vous pensez que d’autres
affaires suivront ? Vos informations m’intéressent ainsi que probablement tous les frères de notre obédience : nous ne voulons pas de brebis galeuses parmi nous ! Avez-vous des
délits, des faits à reprocher et à qui ? Bref, « du solide » ?


Si oui, livrez ces informations sur cette plate-forme, ou à
défaut, sollicitez un rendez-vous avec notre Grand Maître afin qu’il puisse faire le nécessaire. A défaut, je vous signale que de manière très facile et de manière anonyme, vous n’êtes qu’un
calomniateur…


Par contre, puisque vous prétendez – c’est peut-être vrai –
être le porte-parole d’   «une opinion très répandue parmi beaucoup de maçons, quelque soit leurs Obédiences… » vous ne semblez pas ému
qu’un personnage condamné pour des délits infamants à différentes reprises puisse siéger dans le « Conseil des Sages » d’une nouvelle obédience qui fait beaucoup de bruit. Ca, c’est du
solide et avéré, sur lequel vos « connaisseurs de la chose maçonnique » peuvent juger sur pièces – et non sur des rumeurs calomnieuses -  et
c’est un indicateur sur le genre de moralité qui règne dans la maison en question…


Je suis d’ailleurs prêt à en débattre avec vous, si vous
n’avez pas peur de me révéler votre identité…



Le veilleur parisien 10/02/2014 11:49

Il est amusant de constater que l'on reproche au Frère Adam,c'est déjà prémonitoire, (veuillez m'en excuser, je n'ai pu réprimer ce trait qui se veut d'humour) la consultation de fichiers de
police; selon mes souvenirs, c'est déjà ce que reprochait Eric de Montgolfier au fonctionnaire de police Bartoli à Nice dans les années 1999-2000 et qui a abouti à la "chute" de Merolli !
Il faut donc que tout change pour que rien ne change !

Le Veilleur parisien.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 10/02/2014 13:30



Bonjour Mon Frère,


Je crois que tu pars sur de fausses considérations, et je me
permets de t’objecter les points suivants :




Ce que reprochait le Procureur de Montgolfier, de mémoire, concernant non pas un policier, mais un juge, Renard, me
semble-t-il.




Concernant le Frère mis en examen vendredi dernier, je crois qu’il faut être très prudent, car ce qui interpelle, c’est
qu’il nie les faits ! Etant un grand flic, il est bien placé pour savoir que dans des cas pareils, nier s’avère généralement vain, si on n’est pas « vraiment »
innocent.




Quels éléments permettent de le juger avant un tribunal ? Aucun. Ce que je sais, comme tous les français qui lisent la presse, c’est
qu’actuellement une « chasse aux sorcières » est orchestrée pour « virer » tous les flics sarkozystes…




Je me pose aussi beaucoup de question sur ce procédé bien dans le temps, celui d’une presse qui glisse de plus en plus dans le caniveau et qui
jette en pâture des noms, sans le moindre égard pour la présomption d’innocence et pour les familles des intéressés, et lorsque ceux-ci sont innocentés, ne le signalent généralement que par un
entrefilet perdu au bas d’une page…




N’as-tu pas remarqué que les délinquants habituels, les petites frappes de banlieue, lorsqu’elles font l’objet de telles attentions, c’est plus
pour être invités sur les plateaux de télé ?


Enfin, s’il s’avérait que ce Frère a effectivement failli, alors, ce serait la confirmation qu’il n’a rien à faire parmi nous, et qu’il y aurait
lieu de le radier. Clairement, et sans le moindre état d’âme. Mais dans le contexte actuel, je pense que notre devoir de maçon consiste à ne pas hurler avec les loups.


Merci d’y veiller, cher veilleur parisien.





Pauvre FM ! 09/02/2014 21:07

La reconnaissance s'éloigne !!

Pauvre FM

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 09/02/2014 21:17



Au contraire, elle se rapproche par notre travail constant. Ce n’est pas la GLUA qui
elle-même, comme toute société humaine a connue des désagréments, qui dira le contraire…



Mathius 09/02/2014 17:16

Mon bien aimé frère Emanuel,
Si nous jugions les institutions spirituelles a l'appartenance de leurs membres délinquants, il est certain qu'aucune institution pourrait se prétendre sans tâche. Et pour bien enfoncer le clou je
dirais que même l'institution judiciaire,qui détiens le pouvoir de juger, a ses délinquants tout comme les institutions républicaines ou politiques.
Donc, attention de ne pas commettre un faux raisonnement, mais surtout il ne faut ne pas être victime des sophistes maçonniques qui pensent que leur idéal passe par leur nombril et que la vérité se
trouve dans leurs raisonnements spécieux.
En vérité, La GLNF continue a payer les erreurs d'un quart de siècle d'errance spirituelle de tablier bleu, responsables sans retenue, responsable qui furent le symbole même de leur ignorance
spirituelle.
Le coup de maillet de la grande loge d'Angleterre, a sifflée la fin de cette errance, les ambitions démesurées ont quittés l'obédience, les renégats se sont détruits eu même, il reste, bien sur,
encore quelques tâches en tablier portant préjudices a la maçonnerie, mais le temps aura raison de l'insupportable.
La sagesse recommande donc de laisser du temps au temps et d'attendre la fin du mandat du nouveau Grand Maître de la GLNF pour porter un jugement négatif ou positif sur cette obédience blessée dans
son âme humaniste.
La vérité se fera connaître et se jour la il y aura deux crimes a punir.
Je t'embrasse ainsi que nos frères.
MATHIUS

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 09/02/2014 21:15



Bonsoir Mon Bien Aimé Frère Mathius,


Merci pour cette analyse pleine de sagesse, à laquelle je ne
peux que souscrire.


Je me permets de rajouter que les jugements de valeur
pontifiants de quelques commentateurs glamfien sur leur blog, prêtent à sourire, lorsqu’on se souvient que siège dans leur « conseil des sages », sans rire, un multi condamné assumé (et
qui trouve d’ailleurs normal de l’être, lorsqu’on est dans les affaires !...


Un minimum de pudeur de leur part, pour une fois, ne serait
pas surfait…


Très fraternellement à toi, toujours…



Frère Terrible 09/02/2014 12:09

Ce qui me choque, d'abord et avant tout, est qu'au nom du "scoop" ce ne sont pas moins de 50 noms que "La Lumière" balance en place publique, au prétexte de faire ressortir celui du FF mis en
examen.

Les 49 personnes dont les noms sont ainsi jetés en pâture ne sont en aucun cas des personnes publiques et ne sont liées ni de près ni de loin à l'affaire relatée.

A l'heure où "La Lumière" elle même s'émeut des graffitis, menaces, mises à sac des diverses obédiences ; à l'heure où une certaine radicalisation, relatée ici même, voit des dizaines de milliers
de manifestants hurler impunément leur vindicte envers les Maçons, balancer ainsi ces noms en place publique relève de la plus grande irresponsabilité !!!

Si je devais un jour voir mon nom ainsi dévoilé, ma plainte serait instantanée et pénale !!! Il en serait de même contre ces blogs de prétendus maçons qui se sont spécialisés dans le fiel,
l'injure, l'amalgame et les jugements à l'emporte pièce.

Quant à l'homme qui vient d'être mis en examen, je ne le connais pas et n'ai aucun autre avis que celui de la prudence.

Nous savons tous que sur les 10 dernières années, des dizaines d'hommes et de femmes ont été mis en examen, médiatiquement exécutés, pour finalement être laissés brisés après un non lieu 5 à 10 ans
après, sans qu'aucun de ceux qui avaient participé au lynchage n'éprouve le moindre remord, ni ne présente la moindre excuse...

Notre GM !? il a fait ce qu'il fallait en annonçant la suspension conservatoire.

Il ne pouvait raisonnablement pas faire plus.

Nous ne sommes pas des juges. Nous n'avons pas de moyens "d'inquisition" dans la vie privée de nos FF. Mais au delà, nous sommes là pour tailler notre pierre pas celle des autres.

Nous découvrons à longueur d'année dans la vie profane des gens mis en cause dans des affaires parfois dramatiques, alors même que leur propre famille ne se doutait de rien.

Bien sur, comme tout le monde, je suis consterné de cette opprobre ainsi jetée sur nous. Il en est certainement de même pour chaque Frère droit de chaque Obédience, chaque fois qu'un FF parmi la
dizaine de milliers, ou la cinquantaine de milliers de ses membres, fait ainsi la une.

Bien sur nous devons être toujours vigilant envers toute déviance, mais comment faire ? Pouvons nous et devons nous nous arroger un droit de regard sur ce que les FF font en dehors des tenues, dans
leur vie profane ou professionnelle !?

Et si un doute nous étreint à l'endroit d'un FF que pouvons nous faire ? Nous avons bien vu ces 3 dernières années combien il était compliqué, à la limite de l'impossible, de "virer" un FF à jour
de cotisation...
Faut il rappeler "l'affaire" de ce juge d'instruction mis en examen il y a 10 ans ? Il a été viré de la magistrature pour avoir consulté les antécédents des candidats à l'initiation...

Si peut être une chose... je serais favorable à ce que nos futures constitutions prévoient que nous devions tous fournir un extrait de casier judiciaire à intervalles réguliers et non au seul
moment de l'initiation. Toutes les obédiences devraient en faire autant d'ailleurs.

Pour autant cela n'aurait d'effet qu'après coup et ne permettrait pas d'anticiper une déviance...

En attendant, Frère ou pas, à l'heure où cet homme est réputé innocent, je ne peux m'empêcher d'avoir une pensée pour ses 61 années de vie anéanties ; je pense à sa famille dont porter un nom ainsi
lapidé doit être une terrible souffrance.

Que la justice fasse son travail et pendant ce temps gardons le sens de la mesure et de la retenue.

Frat
Frère Terrible

clement 09/02/2014 11:56

pour info IGPN signifie Inspection Générale de la Police Nationale. Soyons précis SVP.

Clémence 09/02/2014 10:19

La vrai question concernant ce Frère, qui officiait avant son affectation parisienne sur la Côte d'Azur, est de savoir QUI EST LE FRERE QUI L'A RECOMMANDE A NOTRE GRAND MAÎTRE ???

Gardons aussi à l'esprit, en ce moment tant à la Justice qu'à l'Intérieur, la chasse aux sorcières des hauts fonctionnaires "pro sarkosistes".

Et comme toujours,posons-nous la vrai question : à qui profite ce "crime" ?

A sa place, en homme d'honneur et dans un style très britanniques, je proposerai ma démission au Grand Maître, y compris pour le parrain(c'est le cas de le dire)qui ne pouvait ignorer, lui, les
antécédents de ce frère.

Nous en avons aussi assez de voir des noms livrés en pâture au grand public par un blog profane. Le même qui ont mis en ligne la liste du Collège de la GLNF.
Si c'est cela du journalisme, moi, je veux bien être Souverain Pontife...

Franck bailly 08/02/2014 22:41

Guido spiesens doit Etre attere

Franck bailly 08/02/2014 22:38

Affligent!

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 08/02/2014 23:55



C’est le moins que l’on puisse dire…



le voyageur 08/02/2014 22:00

TC Emmanuel,
je réagit surtout à cause des messages qui circulent sur certains blogs FM.
1- contrairement à ce que semblent dire les charognards de service, la GLNF n'a pas le monopole des FF "qui trichent" (si cela s'avérait fondé dans le cas d'espèce).
2- un pessimiste dirait "encore un scandale chez les FM"; un optimiste peut penser que ces évènements n'ont rien à voir avec notre fraternité.
Si ces faits sont fondés, il restera à déterminer où s'arrête la gangrène chez nous.
Alors il faudra montrer que notre GL aspire à une spiritualité et qu'il n'y a pas de place chez nous pour les aventuriers.
Très fraternellement.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 08/02/2014 23:54



Bonsoir Mon Très Cher Frère,


Effectivement, tu as encore raison dans ton
analyse.


Le scandale d’un ancien Grand Maître et d’un ancien Député
Grand Maître du G.’.O.’. condamnés en correctionnelle après avoir été mis en examen pour abus de confiance, fait manifestement moins les choux gras que la mise en examen d’un membre lambda de la
GLNF ! C’est comme ca, mais il faut faire avec, cela prouve la mauvaise foi, ou la passion qui domine certains…


De plus, avant que quelqu’un soit mis en examen, comment
savoir s’il est susceptible d’être malhonnête ou non ? Généralement, ceux qui le sont ne le clament pas, et ne le revendiquent pas…Ce n’est donc pas écris sur leur front, et on ne peut
réagir qu’après coup…La malhonnêteté est un travers assez partagé dans toutes les franges de la société, et je ne vois pas qui pourrait faire la morale sur CE point…Au moins à la GLNF
faisons-nous le nécessaire des qu’un problème apparaît, ce qui n’est pas le cas partout...


Pour ceux qui pourraient dire : "encore un scandale
chez les FM", dois-je rappeler que ce n’est pas parce que le Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU met en cause le Vatican et le Pape au sujet des scandales de pédophilie dont certains prêtes
catholiques sont à l’origine, que l’on doit relier cette religion ! Pas plus que l’on quitte un parti politique parce que tel ou tel de ses élus est mis en cause pour des délits, quels
qu’ils soient…


Pour ce qui concerne le cas qui nous intéresse, il se trouve
que le mis en cause nie les faits. S’il est innocenté par la justice, il retrouvera sa place normalement en notre sein.


Par contre, si tel n’est pas le cas, à n’en point douter, il
sera radié.


Dans tous les cas, c’est l’occasion de comprendre qu’à tous
les niveaux, il s’agit d’être attentif lorsqu’il s’agit de confier une responsabilité à l’un de nos Frères. On focalise sur un éventuel délit financier, mais il devrait en être de même,
s’agissant d’un Frères qui par exemple à un abandon de famille à son « actif » !


Les uns et les autres n’ont pas leur place chez
nous…


Très fraternellement à toi, Mon Bien Aimé
Frère.



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche