Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 21:31

Le journaliste de l’Express François Koch, révèle cet après-midi dans son blog « La Lumière » que Michel Barat, Alain Bauer ancien Grand Maître du Grand Orient de France, et Roger Dachez ont écrit le 10 novembre dernier une lettre adressée à Alan Engelfield Grand Chancelier de la Grande Loge Unie d’Angleterre dans laquelle ils la somment de mettre fin à la crise  et au scandale de la GLNF, laquelle, selon eux, implique toute la Franc-maçonnerie française.

Ils insistent particulièrement sur le fait de la responsabilité qui est selon eux celle de la GLUA dans cette situation, les faits étant connus selon une vingtaine d’années.

Il faut relever que cette lettre n’est évidement pas dictée uniquement par de nobles sentiments, tellement transparaît le désir de régler des frustrations et des comptes historiques avec la « Mother Lodge », et aussi, à bon compte, utiliser la situation minable dans laquelle nous nous trouvons, pour essayer d’exercer une forte pression sur la GLUA afin qu’elle répudie la GLNF.

Attribuant à la GLNF par essence tous les maux qui minent la Franc-maçonnerie française, alors que chacun sait que notre dérive est liée à l’action des trois derniers Grands Maîtres, le dernier n’étant d’ailleurs que l’héritier des deux précédents, cette lettre qui ne manque pas de mauvaise foi, « oublie » par exemple, le scandale pour le moins aussi grave que celui que nous traversons, qui secoue le G.’.O.’. a propos de l’hôtel Carlton à Lille, qui implique beaucoup de ses Frères, dans une histoire mêlant proxénétisme, prostitution, mœurs, abus de bien sociaux, politique, et police…Ingrédients malsains qui me semblent au moins pire que ceux que nous connaissons. Et auxquels la GLNF, tout au moins à ma connaissance, n’a rien à voire.

Cependant, ce qu’invoquent ces trois frères n’est pas totalement infondé. Même si, comme le précise de manière fort judicieuse Tamino dans son remarquable article de ce jour « Ce n’est pas à des dignitaires extérieurs à notre obédience, bien entendu, ou à des individus dévoyés par un système corrompu que nous devrons le salut de notre futur maçonnique », il me semble malheureusement clair que la GLUA aurait pu mettre le ola au début de la crise. Mais elle ne l’a pas voulue, pour des raisons qui lui sont propres, et qui ont  certainement à voir avec le fait que la déchéance d’une puissance qui commençait à lui faire de l’ombre dans le monde, ne l’attristait pas fondamentalement. Pour cela elle invoqua la non-intervention dans les affaires d’une Grande Loge Souveraine.

Son intervention dans la chronologie de la crise a donc été fort tardive, et ne remonte qu’à juin dernier. Il faut dire que depuis lors, elle avance tel un rouleau compresseur, attribuant clairement la responsabilité de la situation à un François Stifani qui n’aurait pas respecté son engagement de remettre son mandat devant le Souverain Grand Comité.

Puis elle a annoncé, en septembre dernier la suspension des relations entre elle et la GLNF.

Enfin, elle a fait savoir à la gouvernance, qui lui avait dépêché Monsieur Tardivel pour tenter de « rattraper les choses » que ces relations ne seraient pas rétablies tant que François Stifani demeurerait Grand Maître.

Par d’autres canaux, elle a aussi fait savoir que si la situation n’était pas réglée au sein de la GLNF avant mars prochain, elle retirerait sa reconnaissance. Et que si cela arrive, ce sera pour longtemps !

Il serait donc salutaire que l’on n’arrive pas à cette extrémité. Car rien ne dit que les anglais soient particulièrement enclins a délivrer une reconnaissance à une ULRF ou quelque soit le nom de l’obédience à venir potentiellement.

L’idéal serait donc, que la GLUA fasse une déclaration claire urbi et orbi, attribuant clairement à l’ancien Grand Maître son écrasante responsabilité dans la chute et l’agonie de la GLNF, et le priant fraternellement mais impérativement de quitter les fonctions qu’il occupe indument pour le bien de ses Frères.

Le fera-t-elle ? Rien n’est moins sûr.

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

Marc-Henri Girollet 30/11/2011 18:09

mes BAF,

elle est belle la fraternité maçonnique. Il eut d'abord cette proposition admirable de la GL proposant aux frères et aux loges en déserrence de venir se réfugier chez eux le temps que les choses
trouvent une solution. Le geste était beau, mais voila vu le nombre de frères de la GLNF, cela donne des idées à ces Messieurs. Ne pourrait-on pas récupérer la régularité sur leur dos ? Quant au
GO, en donneur de leçon, ils sont pas mal non plus. Il est tellement facile de tirer dans le dos d'un agonisant en oubliant de regarder ce qui se passe chez soi.
Leur lettre est pitoyable. Dans le cas où ces deux entités "fraternicides" optenaient enfin ce qu'ils nous ont toujours reproché, à part les rites anglo-saxons, que deviendront le RF et le RER
?
Pour mon cas personnel ce ne sera ni le GO, ni la GL.

NEMO 30/11/2011 16:38

Alors là, franchement cette "initiative" est provocatrice, il est assez piquant de la part de nos amis "irréguliers" de faire la leçon sur certaines dérives notamment ......politique.
C'est l'hopital qui se fout de la charité ,n'est ce pas Monsieur Bauer !
Je me souviens encore de "fraternelles" locales réunissant toutes les tendances maçonniques de mon patelin, où "certes" aprés quelques apéros , les esprits s'échauffaient....
Cela finissait toujours pareil, on les traitait de "gauche caviar" et de "rouges" , et eux nous attribuaient des noms d'oiseaux tels que "beaufs de droite" ou "intégristes".
Bonjour l'ambiance, cela fait longtemps que l'on ne se fréquente plus.
Je suis FM pour tenter de suivre une initiation spirituelle, une "réintégration" comme dirait un martinéziste, pas pour philosopher sur la sexualité des carottes rapées, ou réfléchir sur la
détresse sociale des paysans du bas-berry, sujets honorables au demeurant mais pour cela il y a des structures "profanes".
Chacun chez soit et le GLADU pour tous !

le voyageur 30/11/2011 11:27

TC Emmanuel,
Il se dit sur certain site généralement bien informé (!) que cette lettre volontairement provocatrice, vient réchauffer un ancien plat concernant une reconnaissance de la GL après la chute de la
GLNF.
Cette ambition se heurte au moins à deux obstacles:
- la continuité des rites anglo-saxons (malgré la promesse de les accepter) (quid de leur "anglicanisme" dans les trois premiers grades).
- la fusion des deux SC REAA (même si les "Américains" nous y poussent)
- la gestion des immeubles et des diverses mutuelles où sont liés le GO et la GL.
-.....
Bref, ce genre d'initiative sert plus les intérêts d'aventuriers (sauf Indiana!(:-))que les nôtres.
Je continue à penser que la GLUA attend la liquidation des deux parties avant de créer un district dirigé par ses ressortissants et les FF des rites anglo-saxons...Puis, ils "accepterons" ceux qui
correspondent à leur philosophie sans céder quoique que soit aux rites continentaux et aux parvenus actuels.
(penser ne veut pas dire espérer).
Très fraternellement.

antoine 30/11/2011 09:31

Si nos Brethren anglais sont cohérents, ils liront cette lettre qui je l'espère est en meilleur anglais que celle du vrai-faux comité de pilotage, et, après l'avoir lu la mettront de coté se
demandant de quel droit les auteurs s'ingèrent dans cette affaire.

perceval 30/11/2011 08:09

Les changements de Statuts en 97 ont fondamentalement changé la GLNF,la GLUA ne s'en est pas offusquée bien que les Landmaks étaient bafoués; alors reconnaissons que cette lettre n'est pas
infondée. Un retour aux Landmaks (base unique de la Tradition)doit être inscrit dans la refondation (indépendance financiére des Loges et VM seul détenteur du pouvoir spirituel) mais les
"refondateurs" l'omettent volntiers.Une GLNF bis non merci!
Perceval

l'amiral 30/11/2011 07:57

Quoi qu'il en soit, attribuer la responsabilité aux 3 derniers GM est intéressante.
Primo, c est vrai et secundo cela démontre bien que la chute de Stif ne changera rien au malaise actuel...

Indiana Jones 30/11/2011 07:20

Mon cher Emmanuel,

Tu trouveras peut-être que j'insiste, mais je te rappelle les quelques lignes en réponse à ton article précédent.
Je ne savais pas que tu préparais un article sur cette lettre typiquement française (je ne la traduirai pas en anglais, car elle a une toute autre signification : "The French Letter" c'est une
capote anglaise. Qoique que, peut-être nous enfile-t-on en prenant bien soin de se protéger ????

Donc voici un morceau de ma prose :

" QUATRE, c'est la stabilité éprouvée (Mont Gargan, Grande Couronne, Dauphiné Savoie et Septimanie).
C'est peut-être le début de la solution finale, mais cela fait mal au collectf.
Mais déjà, il se murmure, que l'idée mérite réflexion. Attention il risque d'y avoir du plagia à la chinoise. Et peut-être nous dira-t-on un jour que c'était l'objectif de départ, mais qu'il
fallait le tenir secret (secret is secret).
mMis le secret n'était pas là.... Wagram, les SCI, les paradis africains, les beaux voyages, les valises, les petits cadeaux Cartier, les grandes Messes comme celle de Cannes, etc ....)
la solution juridique à la crise était dès le départ vouée à l'échec.
Une voie plus maçonnique aurait été préférable dès le début.
Maintenant c'est la grande farandole des vierges effarouchées; le GO, la GLDF entre autres écrivent à la GLUA et la prient d'intervenir, sur le plan maçonnique bien sûr. C'est tellement évident
!
Les marchands de spiritualité montrent le bout de leur nez, cette crise nuit au buisness. A quand la maconnerie low cost ????
C'est affligeant au plus haut point, c'est à vomir.
Et moi, petit maçon de base, que vais-je devenir (je suis égoïste) ?"
je pense qu'en plus de posséder l'art de manier le fouet, je dois posséder un certain art divinatoire. Qu'en penses-tu ?
Toute cette histoire commence à sentir très, très très mauvais, et dire que l'on nous a affubler du sobriquet de "Miasme"
Je t'embrasse Emmanuel
Et vous tous les FF que je reconnais comme tels.
Indiana Jones

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 30/11/2011 11:04



Mon Bien Aimé Frère
Indiana,


Je reconnais volontiers ta clairvoyance…Note
que je me pose la même question que toi, et que je ne sais pas où je serais au lendemain du 4 février.


La voie maçonnique : il y a bientôt un
an, j’ai négocié avec F.S. une sortie de crise, et nous étions même arrivés à un accord acceptable pour les deux parties. Il se trouve que l’opposition à ce moment-là, ne voulait pas d’un accord
aussi bon fût-t-il, mais voulait purement et simplement « le goudron et les plumes ». Quand trois mois plus tard, Alain Ju. reproposait a peu près les mêmes termes à F.S., c’était son
tour de ne plus vouloir…Bref, nous n’avons pas affaire à des Frères responsables…


Très fraternellement à
toi,



Varian 30/11/2011 00:40

Je me suis sans doute mal exprimé mais c'est exactement ce que j'ai voulu dire. Ils pourraient se positionner en médiateurs mais ce n'est pas ce qu'ils font. Ils nous enfoncent sans discernement.

varian 29/11/2011 23:45

Qu'est-ce qu'ils nous mettent. Ils ne font pas dans la nuance... On lave comme on peut les humiliations subies en d'autres temps. Mais ont-ils vraiment tort ?

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 29/11/2011 23:54






Bonsoir, Mon Bien
Aimé Frère Varian,


Je crois que s’ils
ont raison de penser que la GLUA devrait user de son influence pour mettre fin à cette crise, voire même, pourquoi pas, servir d’intermédiaire de bonne volonté, ils ont fondamentalement tort
d’utiliser ce ton et ces arguments plus que contestables pour, en définitive, n’exprimer que leurs frustrations…


Fraternellement à
toi.



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche