Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 19:10

Dans une de ses multiples pantalonnades judiciaires, et prenant actes que le nombre vertigineux de celles-ci indispose le Tribunal de Grande Instance de Paris, l’ex déchu et son ange gardien (de la loi) avocat se sont trouvés un nouveau faire-valoir en la personne d’un futur ex GMP stifanien orthodoxe, par ailleurs récemment candidat à la Grande Maîtrise de la GLNF, Monsieur Christian Mah..

C’est à ce titre qu’il avait prit l’engagement formel et solennel, comme tous les autres candidats, de ratifier le candidat désigné par le Souverain Grand Comité, à la demande expresse de Madame Legrand.

Certes, tout le monde comprend bien qu’agissant en qualité de Grand Maître Provincial (illégitime) de Monsieur Stifani que nous ne reconnaissons plus pour maçon depuis belle lurette, et qui de ce fait s’est vu refuser la qualité de Grand Maître par trois A.G. successives, celui-ci ne peux en aucun cas ignorer cette initiative, et en est certainement à l’origine.

Que tous les Frères de la GLNF, la lecture de cette assignation est des plus rassurante, et elle apparaît non fondée.

Il apparait que manifestement ses auteurs n’ont pas obtenu d’assignation à jour fixe, contrairement à leur demande, et de ce fait l’affaire sera jugée dans un an…Autant dire que…

Il est très symptomatique de se pencher sur leur demande :

« dire affectées d’un vice de fond les deux assemblées en dates des 4 février 2012 et 23 juin 2012 les déclarer nulles, et dire nulles et de nul effet toutes résolutions qui ont été votées, en l’état du défaut de contrôle des votants à l’égard du fait qu’ils étaient personnellement à jour de leur cotisation au jour du vote».

Chacun se souvient que la gouvernance de l’époque, n’avait pas a priori contestée ces Assemblées, mais seulement leurs résultats : refus de ratifier Monsieur Stifani en qualité de Grand Maître ! En réalité, c’est ce seul point qui provoque l’action de ce clan de loosers.

« Dire également nulles et de nul effet les délibérations du Souverain Grand Comité en dates des 30 mars 2012 et 6 septembre 2012 car conformément aux Institutions de la GLNF, la convocation d’un Souverain Grand Comité rituélique est de la seule compétence du Grand Maître qui le convoque et le préside, puisqu’il ne s’agit pas d’une réunion de l’Association Civile, mais bien de la tenue d’un Corps Maçonnique dans le temps et dans l’espace sacré voulu par l’Ordonnancement » .

Or précisément, Monsieur Mahout s’était engagé à respecter la décision des délibérations du S.G.C. du 6 septembre 2012. Candidat lui-même, à cette élection, il n’en contestait par conséquent pas le principe.

Il est vrai qu’avec seulement 5 voix, faisant même moins bien que son compère Sebdul rejeté de tous, ce score peut être ressenti comme une flétrissure, et il cherche par tous les moyens à le faire effacer…

De plus, estimant que les Assemblées Générales convoquées par Maître Legrand étaient inutiles il demande que leur coût (900.000 €) soit remboursé par elle, à titre personnel, et qu’elle soit aussi condamnée au règlement d’une somme de 10.000 € au titre de l’article 700 du CPC, ainsi qu’aux dépens.

Il n’est pas de mon intention de faire ici une dissertation sur les considérants de cette assignation qui me semble des plus fantaisistes, chacun se fera une opinion par lui-même en la lisant ici :
2012 11 12 Assignation de Me LEGRAND par Christian MAHOUT
Il me semble cependant intéressant de relever encore que Monsieur Mahout, dans son assignation tente d’imputer à M° Monique Legrand la responsabilité de la situation actuelle de la GLNF, et même, veut lui faire endosser cette « responsabilité devant l’histoire : « Que d’une manière globale, elle a par son attitude partisane et le fait de favoriser ses intérêts personnels, porté un grave préjudice à l’Obédience, et l’a affaiblie, ce dont elle portera très certainement la responsabilité devant l’histoire ».

On reconnait là « la marque » de son Maître, qui a certainement tracé ces lignes, car il s’est constamment défaussé de son écrasante responsabilité dans la destruction de la GLNF sur tout le monde : Le Grand Orient, Alain Bau., Le Suprême Conseil du Rite Ecossais Ancien et Accepté, Les Juridictions, Les Blogs, FMR, Claude Seil., Alain Jui., la GLAMF, les Obédiences européennes, le Grand Chancelier de la Grande Loge Unie d’Angleterre, la Grande Loge Unie d’Angleterre, M° Legrand…etc.. J’en passe beaucoup.

Quand à l’histoire, je crois pouvoir affirmer qu’elle l’a déjà jugé. Lui, et non M° Legrand.

Et je ne suis pas – plus – réputé être parmi les inconditionnels de l’administrateur judiciaire.

Faut-t-il rappelé à ce Monsieur, que même parmi son camp supposé, il a été réfuté en qualité de G.M. ?

En réalité, le seul responsable de la nomination de Maître Legrand, c’est lui-même, car elle a été désignée en raison de sa démission de la Grande Maîtrise/Président de l’association.

Il convient aussi de rappeler que si Monsieur Stifani a démissionné de ses responsabilités le 21 janvier 2011, c’était pour se soustraire à l’obligation de convoquer une Assemblée Générale ayant à son Ordre du Jour, entres autres, sa propre révocation (Jugement du TGI de Paris le 7 décembre 2010). Chacun se souvient que dans un communiqué, il contestait à FMR la paternité de la nomination de M° Legrand, et se « réjouissait » d’en être à l’origine.

Il est bien curieux qu’il conteste l’action de M° Legrand (je rappelle que je ne passe pas mes vacances avec elle), alors qu’elle est, pour cette fois, en parfaite interraction avec la mission qui lui est impartie, à savoir mettre en œuvre la désignation et l’installation d’un Grand Maître pour mettre un terme à la crise qui secoue – et tue – la GLNF !

En effet, c’est bien lui qui est à l’origine de la scission de nos textes constitutifs, en deux parties l’une civile et l’autre « secrète », car maçonnique, et ne devant pas être produite en justice. Or il ne cesse de violer ces principes en effet scandaleux, mais voulus par lui.

Or dans la partie civile on trouve (Art. 2-3 du RI) cette disposition:
« Le candidat à la Grande Maîtrise est désigné par les membres de droit mentionnés à l’Art. 1-2, nommés par le Grand-Maître, et réunis en collège statuant par un scrutin à bulletins secrets. Cette désignation est soumise à la ratification de l’association lors de l’Assemblée Générale afférente. »

voulu par François Stifani, ce texte justifie pleinement l’intervention de Me Legrand dans le processus électoral dont il faut remarquer qu’il s’est déroulé dans le calme et la dignité à la fois le 30 mars dernier, et le 6 septembre dernier. Elle remplit donc à ces occasion parfaitement son rôle assigné par le T.G.I. de Paris, raison pour laquelle aucune loge de la GLNF n’a contestée cette partie de sa mission.
Or puisqu’est invoquée la partie maçonnique, je rappelle que si aux yeux de l’Ordre, Monsieur Mahout n’est rien et ne dispose d’aucune légitimité, par contre les Vénérables Maîtres eux sont les Chefs de l’Ordre. Et qu’aucun d’eux n’a jamais contesté les votes du SGC (je le regrette d’ailleurs à titre personnel), pas plus que la tenue des Assemblées Générales.

Il apparaît donc évident que la présente assignation n’a d’autre objet que de maintenir les troubles, et à faire perdurer les perturbations si nuisibles à la GLNF.

Le clan destructeur est donc à l’œuvre, et entend empêcher le retour à la sérénité, le rétablissement de la bonne réputation de la GLNF, et semble bien résolu à ne pas permettre aux Loges ainsi qu’aux Frères de pouvoir travailler dans le calme et la sérénité.

Dont acte.

Pour ma part, je pense que les fauteurs de troubles qui contribuent à cette mauvaise action, ou même ceux qui la soutiennent, se placent d’eux-mêmes en dehors de la GLNF. De ce fait, il convient de demander dès maintenant, leur exclusion pour mettre un terme aux trop nombreuses nuisances qu’ils continuent de faire subir à nos Frères, alors même qu'ils ont détruit notre obédience.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

Un caillou dans la chaussure 13/11/2012 09:15

MTCF,
Je me permets juste une petite rectif.
il faut lire dans le texte : Il convient aussi de rappeler que si Monsieur Stifani a démissionné de ses responsabilités le 21 janvier 2011 et non 2012

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 13/11/2012 10:17






Bonjour Mon Bien Aimé
Frère,


Merci de m’avoir signalé cette erreur, en
effet. Elle est rectifiée.


Bonne
journée !



Azazel 13/11/2012 00:57

Mon Frère Emmanuel, il est gonflé le Mahout…lui même a pris une com de 85000 euros pour la vente de Wagram, alors qu’il aurait pu offrir cela à ses frères ou à son obédience…voilà que lui, reproche
à Maître Legrand ses honoraires…

On rêve l’hôpital qui se fout de la charité…ou charité bien ordonnée commence par soi-même. On aura tout vu

Bien frat

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 13/11/2012 01:05



Bonsoir Mon
Frère,


Quel pseudo as-tu !   


On ne peut mieux
dire…


Fraternellement.



harpocrate 13/11/2012 00:32

Mon BAF Emmanuel,

Merci de nous informer des derniers épisodes du feuilleton judiciaire GLNF. L'Assignation n'est cependant pas datée et sera probablement déposée demain.

Par contre, en recherchant les propriétés du document PDF... surprise qui n'est pas une surprise... Le document a été rédigé aujourd'hui 12 / 11 avec pour titre d'archivage "ASSIGNATION EN
DECLARATION D’ORDONNANCE COMMUNE, EN INTERVENTION FORCEE ET GARANTIE SUBSIDIAIRE ",
et devine par qui... pas du tout par les avocats parisiens mentionnés dans l'assignation par Ch. Ma ...

Mais par un avocat du barreau de Grasse ayant pignon sur rue à ..... Antibes ....Me G. F. qui avait assigné en référé l'Administratrice Judiciaire le 30 mars 2012 à la demande de son client un
autre avocat que nous connaissons tous que trop!
D'ailleurs il a fait aujourd'hui beaucoup de copier-coller de ce référé qui avait paru dans le blog de l' Express "La Lumière".

A force d'agiter les marionnettes, beaucoup de ficelles sont usées et finiront par casser.

Fraternellement

Harpocrate

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 13/11/2012 01:01



Bonsoir Mon Très Cher Frère
Scherlock,


Bravo pour tes observations qui confirment mon
analyse, qui est celle que font d’ailleurs tous les observateurs avertis. «Il » est à la manœuvre, et fera tout pour que la GLNF ne retrouve pas paix et sérénité, et en tous cas pas un Grand
Maître. L’une des raisons est claire : La première promesse de Jean-Pierre Ser. est de donner accès au Grand Livre des Comptes ! Et cela, « Il » n’en veut à aucun
prix !


Merci beaucoup pour tes compétences qui en
éclaireront plus d’un.


Très fraternellement à
toi.



Arjuna 13/11/2012 00:09

Mon Cher Emmanuel,
Le propre du pas de valse, est de revenir au point de départ. La ritournelle s'emballe dans un charme désuet qui nous fatigue les chevilles comme une balade déjà qu'on connait.
"Bis repetita et patati et patapon, au tribunal nous irons, comme en 11 comme en 10, en 12 et en 13 nous nous y montrerons." Un pas devant, un pas derrière, on tourne et on recommence, encore et
encore... Toreador aux bandrilles usées !

Autant te le dire, face à cette incurie, je crains que tu ne commences toi aussi à tourner en rond, sinon en bourique, si tu ne sort, à temps, de ce bal des dupes !


Arjuna

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 13/11/2012 00:55



Mon Bien Aimé Frère Arjuna, je ne suis pas encore fatigué, et cette
histoire est loin d’être terminée. J’ai pour principe, à tort ou à raison, de penser qu’une partie n’est jamais terminée tant que le dernier coup n’est pas joué. Or, on n’imagine pas tous ce que
des Frères peuvent faire dans une obédience quand il y a un vrai Grand Maître.


Il suffit de lire les statuts. Et si l’ex est toujours là le 2
décembre…hi,hi,hi…


Je te suggère aussi de lire le commentaire suivant…


Bonne nuit…



Arjuna 12/11/2012 23:34

Comme de bien entendu, ça s’est passé un dimanche, sur les quais du vieux Paris : Le dénicheur et la femme aux bijoux, sont les amants d’un jour. Mais un jour tu verras, Jipé de Montmartre, c’est
un mauvais garçon. Même si Madame Arthur, la Paimpolaise, cette hirondelle des faubourgs sent si bon la France avec frou-frou et ses roses blanches!
C’est une valse à mille temps, c’est une valse triste, c’est la valse brune. Celle des chevaliers de la lune que la Lumière importune et qui recherchent un coin noir. Ils ne sont pas tendres pour
leurs épouses, et quand il faut, savent les corriger, un seul soupçon de leur âme jalouse et les rôdeurs sont prêts à se venger, tandis qu’ils font à Jean-Pierre et Jean-Charles, à François et
Claude, un madrigal en vers de leur façon. Un bouclier d’Argent, de son talent sonore, souligne la chanson. C’est la Valse brune des chevaliers de la lune que la Lumière importune et qui cherchent
un coin noir...


Arjuna

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 12/11/2012 23:42



Alors, là, chapeau !!! Bravo, quel talent, tout est dit de manière
poétique..



MATHIUS 12/11/2012 22:06

Mon bien aimé frère Emanuel ,
je viens de lires les conclusions à l'encontre de maman fouettard, qui as été gentiment mis en ligne par un certain PATRIC 37, sur le blog LUMIERE et voici ce que je lui est rajouté comme
commentaire:
"...je dois dire comme démarche dilatoire du plaignant c'est du grand art. Bon , il faut pas chercher midi à 14 heures pour conclure que notre plaignant affirme sans le dire, tout en le faisant
comprendre, que maman fouettard aurait commis des abus de pouvoir (par abus du droit) qui a mis en danger l'association GLNF dans le but de se faire beaucoup d'argent.
Et c'est bien là,ou notre plaignant n'est pas claire, car c'est pas au civil qui doit aller mais au pénal avec de telles conclusions, et pourquoi il ne le fait pas?
Hummmm, dur une dénonciation calomnieuse en retour, pas folle la mouche maçonne... N'est ce pas?
Rien de bien sérieux dans sa plainte au civil.
Peut être que le procureur de la république va s'auto saisir maintenant...rire
Bonne semaine...."
MATHIUS

Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche