Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2013 3 13 /11 /novembre /2013 00:05

Les Tenues de Grandes Loges Provinciales se succèdent et s’achèveront à la fin du mois, mais déjà, il est possible de tirer des conclusions émanant de celles qui ont déjà eu lieu, et dont certaines ont fait l’objet ici d’un compte-rendu dans ce blog.

Quelles que soient l’importance numérique de ces Provinces, et leurs situations au sortir de la crise provoquée par l’ancienne gouvernance de Monsieur Stifani, il est possible de constater les mêmes effets partout : les Frères sont désireux de revenir aux valeurs fondamentales de la Maçonnerie de Tradition, les Landmarks, la règle en 12 Points !

Ils veulent tourner la page des dérives passées, et souhaitent impérativement travailler.

Travailler leurs rituels, mais aussi participer à des planches, soit les écrire, soit les écouter et penser aux messages qu’elles véhiculent. Mais surtout, ils sont heureux de se retrouver et de partager les délices de la fraternité, cela dans un cadre spirituel, qui se trouve être celui d’un des derniers centres initiatiques d’Occident. Il est possible de dire que cet objectif est atteint, et que désormais, les Frères de la GLNF travaillent dans la paix, la sérénité et en pleine fraternité.

Aujourd’hui notre objectif à tous, c’est de bien assumer la Voie Initiatique, nous pénétrer à la fois du sens de nos rituels et des valeurs qu’ils véhiculent afin d’en être transformé valablement, et d’être capables de les transmettre aux nouvelles générations de maçons.

C’est pourquoi de nouveaux outils de formation vont être – et sont – mis en place afin d’aider chaque Frère à acquérir et à bien intégrer ce corpus.

C’est ce qui ressort de l’ensemble des comptes-rendus publié ici, tout en constatant aussi que les Provinces et les Loges se reconstruisent assez rapidement.

Il est encourageant de constater l’arrivée de nombreux Apprentis de qualité sur les colonnes, cooptés selon des critères d’exigences bien plus stricts que par le passé.

Il faut à cet égard espérer que le relâchement dans le recrutement  qui a permis à quelques trublions qui n’ont jamais rien compris à ce qu’est la Franc-maçonnerie, mais qui ont réussi à la pénétrer – momentanément –  aura donné lieu à des leçons, souvent cuisantes, et que maintenant qu’ils en sont écartés, ces manquements n’auront plus lieu.

D’autres leçons ont été tirées. Fini les sentiments de castes, les Grands Officiers d’une part, et les autres, d’autre part. Le Grand Maître ayant donné le tracé, à savoir que les Provinces comme l’obédience sont au service des Loges, cette caractéristique est entrée dans les mœurs immédiatement. Les Frères le ressentent, et on voit même maintenant des Grands Officiers Provinciaux ou Nationaux se présenter dans leurs ateliers revêtus du Tablier de leur Rite…Cela n’est qu’anecdotique et pourrait prêter à sourire, mais cependant symptomatique d’une évolution progressive des mentalités.

Cela n’est pourtant en aucune sorte une incitation à renoncer aux Tabliers Bleus, au contraire, mais il y a un temps pour tout. Il est normal que ceux-ci soient utilisés dans les fonctions de représentation, ni plus ni moins que dans toutes les Grandes Loges reconnues dans le monde, particulièrement dans la franc-maçonnerie anglo-saxonne.

A ce titre, n’est-il pas paradoxale de voir ces « Frères » membres d’obédiences ni régulières ni reconnues, critiquer d’une part « une Maçonnerie d'appareil, d'apparat, d'apparence, qui est tout simplement contre-initiatique parce que son principal bénéfice aboutit au gonflement de l'ego », et, d’autre part, sans sourire ni sourcilier, quémander la reconnaissance de la Grande Loge Unie d’Angleterre et des Grandes Loges américaines, ou même de toute Grande Loge de ce type qui accepterait de la leur accorder…

Celles-ci peuvent apprécier tant de duplicité à leur juste valeur.

Les colonnes se regarnissent donc, tant par la venue de nouveaux Frères apprentis (voir les photos de l’article précédent), que par le retour de Frères qui nous avaient quitté au moment des troubles générés par les pitreries de l’ancienne gouvernance.

Ce phénomène – sans pour autant être une vague de fond – se manifeste dans toutes les Provinces de la GLNF, et constitue cependant un courant continu.

A tel point que, Thierry Sch. (l’homme noir) qui se cache sous le pseudo « feudusoleil » et qui administre un blog qui n’a d’autre vocation que de tenter de contrer le Myosotis du Dauphiné-Savoie par la calomnie et la diffamation, s’est bien gardé, entre plusieurs mensonges publiés, de raconter que ce phénomène touche sa propre loge, et que déjà un Frère de celle-ci est revenu à la GLNF, ce qui est un symbole puissant.

Il est des vérités qui dérangent, et qu’il semble préférable de masquer chez ces gens-là…

Du reste, il n’y a pas que les Frères des Loges symboliques qui reviennent à la GLNF, mais aussi les Juridictions, unes à unes.

Le Freimaurerorden allemand, qui a abrité un temps nos Frères du Régime Rectifié annonçant il y a quelques temps qu’il ne voyait aucune objection à ce que ses membres appartiennent aussi à la GLNF, le Grand Prieuré Rectifié de France a indiqué que ses membres devaient obligatoirement appartenir soit à la GLNF, soit à une Obédience reconnue par la GLUA.

C’est maintenant au tour de la Grande Loge des Maçons de Marque de France, la Grande Loge De l’Ancienne et Honorable Fraternité des Nautoniers de l’Arche Royale Pour la France de faire une annonce similaire.

En effet, son Grand Maitre confirme dans des termes sans équivoque, ce que le Myosotis du Dauphiné-Savoie affirme depuis l’année dernière : « Les épreuves subies par les Frères, par la GLMMMF, suite à la gestion inconséquente et inconsciente du précédent « GM » de la GLNF, avaient conduit votre Grande Loge à prendre des dispositions transitoires permettant à chacun d’attendre le retour à la stabilité espérée.

Notamment en portant, en septembre 2011, la qualité de « maçon non-attaché » (Frère cessant

d’être membre cotisant d’une G.L. bleue régulière) de 12 à 24 mois.

Ce délai de 24 mois est aujourd’hui arrivé à échéance.

La stabilité espérée de la GLNF est là. La GLNF a retrouvé la Paix et l’Harmonie, avec l’élection incontestable de son GM, le TRF  Jean-Pierre SERVEL ; qui a pris et prends toutes les mesures utiles visant à restaurer la crédibilité pour un retour à la reconnaissance par la GLUA ; cette dernière confirmant que les FF.de la GLNF sont réguliers, et que le territoire français est maçonniquement fermé».  

Dès lors, il demande à chacun des Frères membre de cette Juridiction de prouver par un good standing, qu’il appartient soit à la GLNF, soit à la GLUA ou à une obédience reconnue…

De même, le Grand Prieuré des Ordres Unis Maçonniques Religieux et Militaires du Temple et du Sépulcre et de l'Hôpital de Saint-Jean de Jérusalem, de Palestine, Rhodes et Malte pour la France (G.P.C.T.F.) après avoir constaté que pour être membre de sa Juridiction, il faut « préalablement appartenir à une Loge de francs-maçons reconnue régulière par la Grande Loge Unie d'Angleterre et avoir été exalté dans l'Ordre Suprême de la Sainte Arche Royale au sein d'un Chapitre de Maçons de l'Ordre reconnu régulier », demande en conséquence à ses membres de prouver par un good Standing qu’ils sont membres de la GLNF ou de la GLUA ou encore d’une obédience reconnue...

Ce mouvement est un excellent indicateur sur la situation de la GLNF au regard d’une part de sa régularité, et, d’autre part, au regard de ses reconnaissances.

Outre que maintenant la plupart des Juridictions régulières en France reconnaissent à la GLNF, la situation unique en France d’Obédience régulière, et de ce fait ces Juridictions souhaitent soucher leur recrutement en son sein, il s’avère aussi qu’est réaffirmé la situation elle aussi unique de la GLNF en sa qualité d’obédience régulière ET reconnue, et cela par quelque 130 obédiences à travers le monde, selon le Grand Maître Jean-Pierre Servel.

Certains objecterons certainement que manquent encore à ce tableau, le Grand Chapitre Français qui gère les Grades de Sagesse du Rite Français, et le Suprême Conseil Pour la France du Rite Ecossais Ancien et Accepté.

En ce qui concerne ces deux Juridictions, la situation est contrastée.

La première est liée par la déclaration faite par son Suprême Commandeur (par intérim) René Lot. qui a signé une proclamation qui, tout en rappelant que les Frères de la GLNF sont toujours réguliers, précisait : « Il a été rappelé les conditions préalables nécessaires pour avoir la qualité de membre adhérent du GCF, telles que ces conditions figurent à l’annexe au Règlement Général dénommée « Déclaration de principes adoptée le 16 septembre 1989 », à savoir que : « Le Grand Chapitre Français n'admet dans sa juridiction que des Maîtres Maçons réguliers. La régularité se définit par l'appartenance à la GLNF ou à une obédience reconnue par elle. »».

Dès lors, on est légitimement fondé à penser que le chef d’un Juridiction maçonnique, franc-maçon, homme d’honneur lié par la Règle en 12 Points ne peut que respecter sa parole sanctionnée par sa signature. On peut difficilement imaginer qu’il puisse reprendre celle-ci, sauf à faire exploser – et voir disparaitre – la Juridiction dont il s’est vu confier la gestion. Personne ne peut donc douter après celà que le Grand Chapitre Français ne rejoigne pas les autres Juridictions évoquées ci-dessus.

Dans tous les cas de figure, il est certain que les Frères de la GLNF voulant travailler dans les degrés de Sagesse du Rite Français, pourront le faire dès 2014 sans risque de devenir irréguliers parce que fréquentant de tels Frères au sein d’une Juridiction laxiste.

Du reste, la même déclaration signée par René Lot. concluait par l’injonction de remplir un formulaire attestant sur l’honneur de l’appartenance à la GLNF ou à une Grande Loge reconnue…

Pour ce qui concerne le SCPLF, la situation est bien plus complexe…

Il se trouve que celui-ci rêvait depuis si longtemps d’avoir « son obédience à lui », gouvernant l’ensemble des Loges du 1erau 33ème degré ! Or il l’a, grâce à la GLAMF, laquelle n’est qu’une courroie de transmission du SCPLF, on ne voit donc pas pourquoi il renoncerait de lui-même à son vieux rêve, quitte a perdre ses propres reconnaissances, puisqu’il admet désormais en son sein des Frères non reconnus.

Or le SCPLF rencontre actuellement un grave problème car non seulement, contre toute attente, il a perdu beaucoup de membres, mais de plus il a conscience que le tiers de ses membres, (environ 1600 Frères) est constitué de Frères de la GLNF. Ceux-ci font l’objet de brimades constantes de la part des membres et de la hiérarchie de cette Juridiction partis dans une nouvelle obédience, brimades les rendant  plus que réceptifs aux rumeurs de possible création d’un nouveau Suprême Conseil régulier en France, lequel par conséquent ne recruterait ses membres qu’au sein de la GLNF.

C’est fort de ce constat que l’actuel Suprême Commandeur du Suprême Conseil pour la France, Jean-Luc Fau. fait actuellement le tour de France de sa Juridiction pour inciter partout à recruter, et au sein de la GLAMF de préférence…Car s’ajoute pour lui un grave problème financier. En effet, les importantes pertes enregistrées d’effectifs mettent en péril l’équilibre financier de la Juridiction, laquelle doit faire face à des échéances lourdes pour elle, en raison de l’acquisition de l’immeuble du 65, boulevard Bineau à Neuilly.

On l’avait oubliée, mais dans ce contexte, que devient la fameuse « Confédération Maçonnique Française » censée être la panacée de la maçonnerie Française ?

Il semble bien que finalement, l’avis de ce blog dès l’annonce de son lancement  (et qui reflétait probablement l’avis de la majorité des Frères de la GLNF)  s’est imposé : aucune chance de fonctionner !

Après la LNF, la GLTSO, discrètement, a renoncée à en faire partie…Ne restent donc la GLIF, au sujet de laquelle il n’est pas exagéré de dire qu’elle est non pas une Grande Loge, mais une Loge, la GLAMF, et la GLDF dont la seule présence suffit à faire comprendre que cette association ne sera jamais reconnue…

Le temps est donc décidément maussade pour les ex GLNF, et leur horizon bien bouché, après les échecs cuisants de Kansas-City, et de la Conférence des Grands Maîtres européens, ou n’étant reconnus de personne, leurs représentants n’étaient même pas invités.

C’est dans ce contexte que jeudi prochain, le Grand Maître de la GLNF, Jean-Pierre Servel fera une importante intervention lors de la Première Conférence sur les Valeurs Maçonniques qui se tiendra à Budapest, à l’invitation de la Grande Loge de Hongrie, qui s’adresse aux Grandes Loges européennes reconnues par elle ou par la GLUA. De ce fait, naturellement, la GLNF sera la seule Obédience française invitée.  

P.S. : Au moment de publier cet édito, on apprend par François Koch sur son blog « La Lumière », que la dernière édition du Canard Enchaîné, remontant à mercredi dernier, évoque la mise en cause devant la justice de celui que certains m’ont reproché d’avoir appelé Grouik-Grouik.

Selon ces informations, décidément indécrottable, il aurait appliqué aux élections au sein du Tribunal de Commerce d’Ajaccio les mêmes méthodes qu’il avait voulu imposer au scrutin du Souverain Grand Comité touchant à la désignation du Grand Maître, en mars 2012…

Disons-le tout net, sans revendiquer le moindre don de prophétie, et sans naturellement  préjuger de la présomption d’innocence, j’avais évoqué dans le dernier article retentissant consacré à ce personnage la possibilité de ce qui arrive maintenant, en prévenant qu’il deviendrait rapidement un boulet pour le Grand Maître. Malheureusement, ce moment pourrait donc bien être arrivé. A moins que l’intéressé, pour prouver sa bonne foi, et ne pas devenir un poids pour la GLNF, démente catégoriquement ces informations et sur son honneur, la véracité des informations du Canard Enchaîné, comme celles du Blog La Lumière...

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

Marc DIOT 01/12/2013 19:52

Pour ce qui est de nous avoir quittés, le FF de la loge de Thierry Sch. dont il est question, nous visite très régulièrement et ce n'est pas le seul ... c’est effectivement un symbole puissant
voire même très puissant la fraternité circule entres les deux obédiences c’est un fait ;-) comme quoi il y a encore des maçons libres

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 01/12/2013 23:41



Effectivement, je suis moi-même invité dans plusieurs loges
de la GLAMF, y comprit pour y faire une planche.


Quelque soit le sentiment fraternel profond que j’éprouve
pour nombre de Frères partis dans cette obédience ce n’est pas pour moi une raison pour accepter leur invitation. Après tout, bien avant eux, j’étais invité à la GLDF et dans d’autres Obédiences
de la mouvance  dite « libérale » de la maçonnerie, et je n’ai pas pour autant accepté…


 


 


 


Je peux aussi ajouter que lors de la dernière Tenue de ma loge, un Frère de la GLAMF est venu nous visiter en nous
faisant part de son désir de revenir à la GLNF…Tu as donc raison de souligner cet aspect des choses.
La fraternité ne se vit pas que dans des invitations à des
Tenues, mais dans les comportements quotidiens, et dans les manifestations de fraternité. Cela me semble bien plus puissant.  


le voyageur 15/11/2013 14:55

TC Emmanuel,
ça pue du côté de Grasse (cf. "La Lumière")
mais est-ce une raison pour mettre en avant la qualité GLNF des voleurs?
Quand un instit pédophile est attrapé la main dans le sac (si j'ose dire) condamne-t-on toute la profession?
notre blogueur de la Lumière fait l'article sur la GLNF plus que sur le fait lui-même.
Serait-il le complice de qui nous savons afin de salir notre GL?
Très fraternellement

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 15/11/2013 15:21



Mon Très Cher Frère
Voyageur,


Que « ca pue du côté de Grasse », ce
n’est pas nouveau, c’est même pour cela que j’ai créé ce blog !


Plus sérieusement, tu poses un vrai problème.
Déjà, les affidés de Monsieur Stifani reprochaient à François Koch d’être un ennemi de la Franc-maçonnerie en général, et de la GLNF en particulier.


Pour ma part, je n’en sais rien, et
d’ailleurs, à ce stade ce n’est pas – encore – mon problème. Je ne peux cependant m’empêcher de penser que vu toutes les affaires dont il a eu connaissance et qu’il a exploité d’un point de vue
journalistique, ce ne serait pas forcément surprenant.


Pour ma part, je considère que dès lors que
François Koch administre un blog consacré à la Franc-maçonnerie, en sa qualité de journaliste, il n’est pas surprenant qu’il mette en avant les qualités de FF.’.MM.’. des uns et des autres. Que
parmi ceux-ci, il y ait des membres qui par leur honnêteté discutable fassent rejaillir l’opprobre sur l’ensemble de la F.’.M.’. c’est plus de leur fait que de celui du journaliste qui fait son
travail…


En ce qui me concerne, je considère celui-ci
comme un formidable outil mis à notre disposition pour faire le ménage quand c’est nécessaire.


A cet égard, la réponse de notre Grand Maître,
rapportée par Monsieur Koch, me satisfait parfaitement, tout en soulignant que la présomption d’innocence doit être observée dans ce dossier comme dans les autres.


Bien fraternellement à toi, avec
affection.


 



Mathius 15/11/2013 02:38

Mon bien aimé frère Emanuel,
Il y'a en maçonnerie autant de vérité qu'il y a de frères et autant de mensonges qu'il y a d'égos, donc chercher la vérité débouche forcément sur bien des déceptions humaine .
Est ce que Tout n'est pas dit dans le premier degré?
alors mes frères, que chacun laisse son ailleurs exprimer le secret par nature qu'est la fraternité.
Un maître sans humilité n'est même pas digne d'être apprentis.
Avant de trouver la paix combien de chagrins faut ils accepter?
Il y'a rien a dire aux apprentis, il suffit de les accompagner en silence sur leur chemin vers la maîtrise.
Cela s'appelle la transmission , non?
Je t'embrasse ainsi nos frères.
MATHIUS

le voyageur 13/11/2013 16:36

TC Emmanuel,
1-concernant le Corse, nous devons espérer que ses FF eux-mêmes sauront tirer au clair ce qui est acceptable et ce qui ne l'est pas...
difficile d'y voir clair de nous mêmes.
ce qui est évident "sur le continent" l'est peut être un peu moins sur l'île.Comme on dit "la balle" (en mousse!) est dans son camp. A lui d'argumenter.

2- et maintenant que dire aux apprentis? à "ceusses" qui n'ont pas connu le drame vécu à la GLNF?
un gout d'amertume, d'impuissance:
- J'ai envie de tout leur raconter afin d'éviter que ça recommence.
- j'ai un peu de colère quand j'entends dire "chez nous" que le retour serait la première étape d'une reconquête par les "fils prodigues"...
Du coup, j'en viens à penser que c'est déjà trop tard pour recommencer à nous aimer. Que, maintenant, une page est tournée. Que chacun doit rester là où il est.
...En somme, des pensées peu amènes.
Très fraternellement.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 13/11/2013 16:47



Mon Très Cher Frère
Voyageur,


Concernant l’objet de l’article du Canard
Enchaîné, il me semble que la choses est très simple. Soit ces informations sont fausses, et il convient que l’intéressé les démente énergiquement. Soit elles sont avérées, et dans ce cas-là, il
s’agit de quelque chose de grave, au niveau des principes, et dans ce cas, il convient qu’il en tire toutes les conséquences, notamment en démissionnant de lui-même.


Concernant les « retours » :
nous savons que l’immense majorité des frères partis, ont été abusé dans leur bonne foi, par des « Frères » sans scrupules. A partir de celà, il me semble qu’il suffit de faire la part
des choses entre les deux catégories, souhaiter bon vent à ceux qui nous ont quitté de manière scandaleuse, et accueillir fraternellement tout ceux qui après être parti dans l’honneur en laissant
de bons souvenirs…Seuls ceux-là sont regrettés, non ?


Affectueuse
fraternité.



Frère Terrible 13/11/2013 15:41

Et maintenant ?

Je m'interroge. Je vous interroge. Je n'ai pas de réponse définitive. C'est une vraie question :

Que faut-il transmettre de ce douloureux passé à nos nouveaux Apprentis ?

Lorsque j'en rencontre, je discute beaucoup avec eux, autant que possible, parce qu’ils sont notre avenir et le sens de ce que nous faisons.

Plus ils sont récents et plus ils sont totalement ignorants de nos déchirures, de la violence, et des procédés souvent misérables qui ont été utilisés ces 3 dernières années.

Lorsque nous discutons, par exemple au bar de Pisan, entre protagonistes de ce passé, et qu’un nouvel initié est présent. Il tombe des nues. Il est manifeste qu’il ne comprend pas ce dont on
parle.

Faut –il leur raconter au risque de les faire douter, voire de les déstabiliser ?

Faut-il ne rien dire et faire comme si rien n’était arrivé ? Mais dans ce cas le risque est grand de voir le passé se répéter faute d’en tirer les leçons.

Sommes-nous condamnés à voir se creuser un fossé d’incompréhension comme ceux qui se creusent entre les générations qui ont subi des épreuves et qui ne parviennent à communiquer avec celles qui
n’ont pas ce passé en commun ?

Faut-il sacrifier notre génération ? Nous voyons bien dans le profane que l’on ne parvient à faire d’analyse complète de l’histoire qu’après la disparition des générations concernées.

Et encore les procès d’histoire hors contexte sont rarement glorieux et pauvres en enseignements puisqu’ils ne peuvent servir de référence morale pour une situation identique future, précisément
parce qu’ils ne tiennent pas compte des réalités « à chaud » du contexte.

Faut-il ouvrir ce débat ? Faut-il le restreindre à un comité de « sages » ? Faut il maintenir nos blogs, ne fut-ce que comme des pierres dans les mémoires ?

Reconstruire le Temple sur les ruines de l’ancien ? Oui bien sûr.

Ce sont nos serments. Et croire que repartir à neuf préserve des mêmes erreurs est une faute. Mais comment traiter ces ruines ?

Frat
Frère Terrible

philippe christian 13/11/2013 14:46

Mon cher Emmanuel,

La situation est parfaitement résumée et totalement exacte.

D'autres éléments vont venir s'ajouter dans les prochaines semaines, et je n'ai aucun doute sur le fait que la GLNF est en train de retrouver le sens de la fraternité tel que je l'ai connu il y a
26 ans.

Il y aura toujours des esprits chagrins d'un coté comme de l'autre, mais au fond, beaucoup ont oublié que le cheminement dans la voie est avant tout personnel et intime.

Bien fraternellement

Vincent 13/11/2013 12:36

Tous les maçons de France devraient se réjouir du "retour" de la GLNF. Tout d'abord pour les premiers intéressés, les FF de la GLNF qui viennent y chercher un espace pour travailler dans la
sérénité. Ensuite, dans l'intérêt de la franc-maçonnerie française en général.
Qu'il y ait une franc-maçonnerie de tradition et une autre libérale et adogmatique me semble tout à fait respectable, dès lors que c'est un choix assumé et cohérent des FF et des obédiences. Ce qui
l'est moins, c'est la multiplication des obédiences et la création de "partenariat" aussi peu cohérent que la confédération.
Tout cela donne une image peu en phase avec les principes de notre Ordre, aux profanes et au FF de l'étranger également.
Je retiens également un point clef de cet article : l'importance du recrutement. C'est un problème évoqué pour la GLNF mais qui concerne toute la franc-maçonnerie. Pour ma part, je retiens comme
critère principal d'un bon recrutement la sincérité du candidat. Une sincérité éclairée car le candidat doit comprendre l'importance de son engagement, les valeurs qu'il devra respecter et le
travail qu'il devra sans cesse effectuer.
Des FF sincères, des obédiences aux choix clairs et assumés... voici certainement le chemin vers une FM française respectable et une GLNF retrouvée. Bon travail mes FF.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 13/11/2013 13:09



Bonjour Mon Très Cher
Frère,


J’ajoute à ton commentaire intéressant, une
anecdote : au début de la semaine, je visitais une loge où j’ai pu écouter un travail de passage, par un Apprenti qui évoquait son questionnement après avoir subit les violences faites à nos
valeurs par des Frères aujourd’hui parti. Il était impressionnant d’entendre ce jeune Frère évoquer cela, et le voire apprécier la manière où de vieux Frères ont violé leurs serments, alors que
lui, tout jeune, mais ayant conscience du serment prêté, est resté à la GLNF, notamment par fidélité à sa parole et aux valeurs professés et portés par notre Obédience…Chapeau
bas…



JBW 13/11/2013 12:20

Bonjour mes BAFS,
rien d,etonnant dans le deroulement des evenemnts , les jurudictions ne s,y trompe pas , comme l,indique qlairement la GLUA. la seule obedience reguliere reste la GLNF.
Concernant PS , gardons nous de lui faire un proces comme le fait le blog la lumiere , il faut le connaitre et a ce titre je peux vous dire qu,il a mis avec son college une dynamique , un travail
serieux uniquement aux sevices des FF de la GLNF . accordons lui comme nous le ferions pour n,importe qui d,autre la fin de cet episode .
juste une image , l,homme que depeint la lumiere n,est en rien avec l,homme que je connais et que j,apprecie .
bien a vous tous

le voyageur 13/11/2013 09:04

TC Emmanuel,
ton analyse est excellente (tant pis pour ceux qui penseraient flagornerie).
J'ose rajouter:
- Stifani a fait des petits:
Les "jusquauboutistes" quelques soient les conséquences pour leur juridiction.
Bien dommage que la tradition japonaise n'est pas pénétré nos rituels.
je verrai bien quelques harakiri...c'est moi qui rirait.
Plus sérieusement, je constate (avec une certaine tristesse et sans ironie) que le retour des FF n'est plus réclamé comme une priorité par nos FF restés....tellement la situation est redevenue
sereine.
Et pour finir sur une note rassurante pour le SPCPLF: connais-tu le montant des nominations 30, 31, 32, 33?
...en ce moment "ça pulse" comme dirait un jeune.
ça met du beurre dans les épinards mais la pyramide s'inverse, c'est ça qui inquiète les ultra-violets.
Très affectueusement.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 13/11/2013 09:25



Bonjour Mon Bien Aimé Frère
Voyageur,


Je partage totalement, ton analyse, corroborée
par mes différents contacts dans nos Provinces, comme dans les autres Obédiences.


Concernant le SCPLF, oui, entre leur voyage en
Espagne pour la réunion des SS.’.CC.’. européens, le Chef de cette Juridiction fait la tournée des popottes pour demander 2à ce qu’on fasse du Chiffre »…


Est-ce pour cette raison qu’il est prévu de
nommer 20 33èmes à la veille de la fête de l’Ordre ?


De plus en plus, cette Juridiction ressemble à
une armée mexicaine, mais c’est son affaire…


Avec Mon affectueuse
fraternité.



GARCIA 13/11/2013 08:34

bjr mon TCF
j' avais été plus que choqué lors des menaces de ce vilain monsieur à ton égard
les chats ne font pas des chiens , surtout dans certaines provinces
je ne suis pas surpris de l' article du Canard , les memes causes produisant les memes effets
l' Homme est perfectible à la seule condition de le vouloir ...
j' ai fais part amicalement au GM d'un souhait , à savoir que la GLNF retrouve peu à peu ses lettres de noblesse
attendons les attendus !
et la décision de nos instances au plus haut niveau le moment venu

très fraternellement
JJ G

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 13/11/2013 09:16



Bonjour Mon Bien Aimé Frère
JJ,


Je dois dire que si l’information s’avérait
exacte, je ne serais pas surpris, tant les faits que je relevais l’année dernière, confortés par le contenu du Droit de Réponse que cette personne envoyait au Myosotis du Dauphiné-Savoie
attestaient qu’il n’avait rien appris de ses années passées en maçonnerie, le laissant dans un état aux antipodes des valeurs professées par l’Ordre.


Et je précise que ce commentaire est sans
parti pris, tant j’aurais aimé pouvoir constater que la maçonnerie est opérante sur tous.


Pour autant, voyons quelles seront les
conclusions de la justice…


Très fraternellement à toi, et encore tous mes
remerciements pour ton aide.



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog des Fidèles d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche