Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 23:39

La nouvelle avait filtrée dès la semaine dernière par différentes sources, mais j’attendais que la notification formelle parvienne à la GLNF pour vous en faire part.

Malheureusement, elle est parvenue au moment même, ou célébrant pendant deux jours le don de la Thora, j’étais tenu éloigné d’internet, et de ce fait, je n’ai pas pu vous en faire part aussitôt.

Dés mardi soir en effet, le Grand Maître Jean-Pierre Servel informait les membres du Souverain Grand Comité ainsi que son Collège que la Grande Loge de Washington DC avait décidé de rétablir pleinement ses relations fraternelles avec la Grande Loge Nationale Française rendant hommage dans sa lettre de notification particulièrement chaleureuse, aux efforts de rétablissement de l’harmonie et de la paix à la GLNF.

Voici le Communiqué du Grand Maître :

« Bien-aimé frère,

J'ai la grande joie de vous faire part de la lettre que nous venons de recevoir de la Grande loge de Washington D.C. qui nous annonce le plein rétablissement de ses relations fraternelles avec la Grande Loge Nationale Française.

Cette décision, capitale pour notre obédience, a été prise à l'occasion de la communication semestrielle de cette Grande Loge qui figure parmi les plus importantes d'Amérique du Nord.

Réjouissons-nous de voir ainsi se poursuivre une dynamique, laquelle, aux dires du Grand Maître de la Grande loge de Washington, Teko Foly, vient couronner les efforts de rétablissement de l'harmonie et de la paix à la GLNF.

Les encouragements que contient cette lettre pour maintenir notre action nous vont droit au cœur et nous incitent à persévérer tous ensemble dans la voie que nous poursuivons avec bonheur depuis quelques mois.

Recevez, mes bien-aimés frères, l'assurance de ma fraternelle affection. »

Jean-Pierre Servel

La lettre du Grand Maître de la très influente Grande Loge de Washington DC, dans laquelle il précise entre autres que les Frères de sa Grande Loge sont très heureux  de rétablir des relations fraternelles complètes avec la GLNF, est à n’en point douter pleine d’encouragements – et d’espoirs – pour le travail effectué par le Grand Maître et son équipe, mais aussi pour le travail sur nous-mêmes effectué dans les loges de la GLNF, et nous encourage tous à continuer dans cette voie.

Cet évènement, dans la droite ligne de l’analyse de l’article précédent, confirme le détonateur qu’a été la Conférence des Grands Maîtres américains de Kansas-City.

En effet, les responsables des Grandes Loges américaines, précédemment, étaient restés avec les double images désastreuses donné par un ex responsable de la GLNF – et ex maçon – lequel leur avait donné un spectacle pitoyable qui venait s’ajouter à un bilan de son action qui ne l’était pas moins, et, d’autre part, à celles diffusées par les calomnies de Blogs aussi extrémistes que déchaînés contre les Frères de la GLNF.

Or à Kansas-City les Responsables des Obédiences régulières du monde entier ont pu rencontrer le Grand Maître Jean-Pierre Servel et avoir un contact direct avec lui, et ont été très favorablement impressionnés à la fois par sa personnalité directe, simple, fraternelle mais aussi parce qu’il répond clairement à toutes les questions sans en éluder aucune, pas même les plus difficiles. De même, ces Frères ont pu apprécier le travail de réforme accompli alors, dans un laps de temps très réduit.

Parallèlement, ils étaient aussi rassurés par la présence de Jean-Claude Tar., que la plupart d’entre eux connaissaient depuis longtemps.

Quels qu’aient été les efforts déployés par Alain Juillet et par Bruno Ver., peu avares de critiques envers la GLNF à Kansas-City, ainsi que le Grand Maître de la GLAMF le révélait dans une interview accordée au journaliste de l’Express François Koch pour son blog « La Lumière », l’intervention de Jean-Pierre Servel avec Jean-Claude Tar. a fait son effet, et fondamentalement transformée la perception de la GLNF aux yeux de bien des  responsables de la maçonnerie américaine comme d’ailleurs.

A cela s’est ajouté l’intervention déterminante confortant celle de la GLNF du Grand Chancelier de la Grande Loge Unie d’Angleterre VW Bro Derek Dinsmore rappelant la position de sa Grande Loge telle qu’exprimée lors du retrait de reconnaissance de la GLNF lors de la Quaterly Communication du 12 septembre dernier : pour la GLUA, la GLNF reste la seule obédience régulière sur le territoire français, et en France, le territoire n’est pas vierge.

Après ce rappel, il y a fort à penser que, connaissant la mentalité américaine en particulier, et maçonnique en général, les membres de la Commission de reconnaissance ont comparés la démarche d’Alain Juillet toute en critiques envers l’Obédience dont il souhaitait devenir le Grand Maître moins d’un an avant, et celle posée, fraternelle et sereine du Grand Maître J-P Servel, laquelle a visiblement produit l’effet que nous constatons ces dernières semaines.

On pouvait d’ailleurs s’attendre à pareil résultat à la lecture du commentaire paru sur le blog de François Koch, d’un Frère membre de la Grande Loge de France, peu suspect de sympathies excessives pour la GLNF puisqu’il a dans le passé mené pour son obédience, les négociations destinées à obtenir la reconnaissance des Grandes Loges US au détriment de celle-ci. Voici ce qu’écrivait ce frère, qui a assisté – à titre personnel - aux travaux de la Commission de reconnaissance américaine : « (…) Le Grand Secrétaire aux affaires extérieures de la Grande Loge Unie d’Angleterre a pris la parole devant cette commission à la suite de la GLNF et a été assez clair sur le sujet. La GLNF est à l’heure actuelle dé-reconnue mais les Frères membres restent considérés comme les seuls Frères réguliers en France à leurs yeux. Ce qui veut bien dire : « laissons du temps au temps, et quand la GLNF aura nettoyé les écuries d’Augias, la Grande Loge Unie d’Angleterre aura tout loisir de re-reconnaître la Grande Loge Nationale ». (…) D’autre part, il est important de préciser que nombreuses Grandes Loges américaines n’ont pas bougé dans ce dossier et continuent de reconnaître à l’heure actuelle la Grande Loge Nationale. Alors que peut-il se passer ? Je crois que dans quelques années, la GLNF récupèrera sa reconnaissance et le tour sera joué. On reviendra à ce statu- quo de la régularité d’une seule Grande Loge en France. Au demeurant, je me suis entretenu avec Jean Pierre Servel et je dois reconnaître qu’il est un Frère très fraternel et très sympathique. Alain Juillet étant un ami personnel, cela est encore plus facile de l’admettre. (…) »…

Parallèlement aux contacts importants pris à Kansas-City, les efforts se poursuivaient aussi ailleurs, notamment au niveau européen avec des rencontres directes et personnelles avec différents Grands Maîtres européens, mais aussi en Espagne ou se tenait une rencontre des Grands Maîtres européens (et d’ailleurs aussi), contacts qui ont vu la reprise de relations cordiales et d’estime réciproque, avec des effets suivis et réguliers.

Là aussi, on a pu constater que l’image de la GLNF était passablement catastrophique en raison des dérives de l’ex gouvernance,  mais qu’après avoir rencontré les nouveaux dirigeants de la GLNF, les différents responsables – qui sont aussi souvent informés grâce aux blogs, dont celui-ci – voient l’apaisement qu’a su susciter le nouveau Grand Maître de notre Obédience, constatent l’apaisement général comme le retour à la normale.

Ils peuvent ainsi prendre acte qu’une nouvelle gouvernance s’est installée, générant aussi un nouvel état d’esprit, avec des réformes concrètes et adaptées.

Cela me permet d’indiquer aux lecteurs du Myosotis du Dauphiné-Savoie que dans cet esprit, plusieurs Grandes Loges américaines et européennes devraient bientôt suivre la voie ouverte récemment par le Grand Orient du Brésil et de la Grande Loge de Washington DC, selon leurs calendriers respectifs.

Il me semble aussi important de rappeler que le rétablissement des relations entre notre Obédience et ces deux Grandes Loges porte à 120 le nombre des Grandes Loges qui reconnaissent actuellement la GLNF.

Je me permets d’ajouter un avis à la lueur des évènements relatés ci-dessus, et d’informations qui me sont parvenues il y a quelques jours consécutifs à la Fête de l’Ordre organisée par un Suprême Conseil européen : la situation qui se profile, à y regarder de plus près, n’arrange ni la situation ni les affaires du Suprême Conseil Pour la France.

En effet, les Suprêmes Conseils européens – mais peut-être américains aussi – commencent à s’interroger fortement et même a être embarrassés par le SCPLF qui à leurs yeux pose au moins deux problèmes graves :

1) Il a suscité, sinon créé une Obédience regroupant des Loges symboliques, ce qui est évidement contraire à tous les Principes définissant la Régularité.

2) Il recrute une majorité de Frères émanant d’une Obédience qui a bien peu de chances d’être reconnue, et sont de ce fait irréguliers…

Certains évoquent déjà la possibilité de perte de reconnaissance pour le SCPLF.

On peut ainsi considérer qu’apparemment, les dirigeants du Suprême Conseil, mais aussi ceux de la GLAMF ont menés leurs troupes dans une impasse, que même la possible création d’une confédération d’obédiences françaises créées sous l’égide de quelques petites obédiences européennes cherchant à régler leur compte avec la GLUA à travers ce qui a été la crise de la GLNF, ne saurait sauver.

Fort de ce constat accessible à tous, je ne serais pas surpris que bien des Frères partis en cédant au « chant des sirènes » décident de revenir dans leur loge mère…

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

jbw 28/05/2013 19:58

bonsoir mes BAFS,

ce qui est certain , c'est que la GLNF aujourd'hui a retrouvé
la paix et le plaisir de travailler a sa reconstruction .
il est clair que les FF sont heureux , et les GGLL ressentent ce travail qui est fait dans le calme et la transparence.
l'avenir s'écrit aujourd'hui ......
jbbw

Philippe Christian 20/05/2013 11:49

Cela était prévisible depuis la réunion de Kansas City.
Si cela a été possible, c'est tout simplement parce que la GLNF a d'ores et déjà fait évoluer la situation.
Je pense sincèrement quand les 3 GL Britanniques annonceront d'ici la rentrée scolaire 2013/2014 la reprise de leur relation avec la GLNF, cela sera un signal trés fort.
En effet, de la même façon que les Frères ont quitté la GLNF pour une autre institution lors du retrait de reconnaissance, de même, il y aura le même mouvement de fond vers la GLNF quand celle ci
reviendra.
La reconnaissance est un élement indisponsable pour ne pas dire cohérent particulièrement pour les systèmes anglo saxons (Rite Emulation, Rite York et Rite Standard d'Ecosse).

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 20/05/2013 13:14



Puisses-tu avoir
raison !



NorthLight 17/05/2013 13:05

Cher Emmanuel

Quelle triste nouvelle ... Les gros voyous gagnent comme partout... Tout est pourri.

Si la Glua redonnait sa reconnaissance à la GLNF, j'arrêterai définitivement la Maçonnerie, car elle ne voudrait plus rien dire ...

Gloire Aux Traîtres !

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 17/05/2013 16:41



Bonjour Mon Bien Aimé Frère
NorthLight,


Mais qu’est-ce que c’est que ce commentaire ?


Qu’est-ce que c’est que ces accusations ? Qui sont les voyous,
qu’est-ce qui est pourri, qui sont les traîtres ? Traîtres à quoi, à qui ?


Sur quelles preuves t’appuies-tu pour lancer de pareilles accusations en
forme de slogans ? « Tous pourris », c’est connu…et je ne crois pas cela digne de toi !


J’ai bien trop de respect et de sympathie pour toi pour refuser d’emblée
ton commentaire, mais saches qu’à l’avenir, je ne passerai plus ce genre d’intervention, même émanant de toi…


Et si j’estime que ce serait vraiment dommage qu’un Frère tel que toi
cesse d’appartenir à la Franc-maçonnerie, pour autant, il vaut mieux t’y préparer car il y a de fortes probabilités qu’à terme – et si nous persévérons dans nos efforts – la GLUA reconnaisse à
nouveau la GLNF, je l’espère en tous cas.


Très fraternellement, bonne fin de semaine.



marco73h 17/05/2013 09:11

Mon cher Emmanuel,

un processus semble engagé, ne crions pas victoire trop vite, il se passera encore du temps avant le retour d'une "reconnaissance" généralisée. Le travail entrepris par JPS et sa nouvelle équipe
n'est cependant pas terminé ! La réforme de la GLNF doit aller bien plus loin que ce qui a été entrepris depuis quelques mois. Mais nous sommes dans la bonne voie. Le travail à l'intérieur des RL
est primordial, et quoiqu'en disent certains de "mes" détracteurs, c'est ainsi que la GLNF redorera son blason et attirera de nouveaux profanes.
Ne baissons pas la garde !
Fraternellement
Marco73h

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 17/05/2013 11:20



Mon Bien Aimé Frère
Marco,


Tu as raison, il ne s’agit vraiment pas de
crier victoire – tel n’est pas le propos – mais bien de se réjouir d’une nouvelle qui aura assurément des répercussions positives pour la GLNF. Nous restons cependant lucides, le chemin est
encore long, et sera parsemé d’embuches. Raison pour savoir apprécier les bienfaits que nous envoie le G.’.A.’.D.’.L.’.U.’..


Avec ma plus fraternelle
affection.



le voyageur 17/05/2013 08:57

TC Emmanuel,
que des bonnes nouvelles...
Il me semble que la GLNF va "ranger" ses placards concernant deux juridictions qu'elle a, imprudemment, créée en son sein (Les grades York et "Ecossais" d'Ecosse) tout cela souché sur des chapitres
AR...
Les Anglais ont du souligner l'incohérence.
Une GL qui se veut régulière et reconnue ne doit pas abriter des juridictions, certes honorables, mais qui doivent avoir des hiérarchies (administration, trésorerie) séparées de la GL (et surtout
des patentes conformes!).
Quant au SCPLF, tristesse! Il souhaite la disparition de la GLNF mais compte sur ces FF pour maintenir un semblant de régularité...Et encore! pour l'instant, les FF de l'autre obédience, initiés à
la GLNF sont encore "réguliers" par leur naissance. Qu'en est-il des "nouveaux" qui arriveront un jour?
Les oreilles des magnats de cette entreprise qui sont membres de la GLUA par précaution, doivent avoir, de temps en temps, de sacrées discussions avec leurs hôtes anglais!
Très fraternellement.

jbw 17/05/2013 07:56

bonjour mon BAF

un beau texte ,une belle analyse de la situation , simple , claire et surtout sincère
.

jbw
jbw

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 17/05/2013 10:01



Bonjour, et merci pour ton appréciation, Mon Bien Aimé Frère
JBW.



Pierre des Îles 17/05/2013 04:34

Penser que la reconnaissance des Obédiences entre-elles est la marque d'une vraie Franc-Maçonnerie est tout à fait illusoire, bien avant que n'existent les Obédiences, les Loges détiennent seules
la réalité effective de l'authentique Franc-Maçonnerie, la preuve en est que seul le VM est en mesure avec les FF Maîtres de sa Loge de "donner la Lumière" aux profanes. Tout le reste n'est qu'une
tentative d'emprise plus ou moins réussie et plus ou moins représentative sur les FF. L'exemple des "pseudo" hiérarchies construites de toute pièce, qui se voudraient autre qu'administratives, des
Obédiences n'est qu'illusoire et juste bonne à flatter les "égos"de certains FM qui ont oubliés la vertu d'humilité, et à remplir les caisses d'un "trésor" dont on ne sait pas au juste à quoi ou à
qui il est en définitive destiné; à moins que ce ne soit une entreprise dissimulée de manipulation des esprits, comme ce fut les cas récemment à la GLNF, auquel cas ce serait en quelque sorte le
triomphe de la Contre initiation, il faut y prendre sérieusement garde. Maintenant si l'on se place au point de vue d'une influence "politique" supposée sur différents blocs, tels l'Europe,les USA,
etc... on n'est plus du tout dans le cadre de la FM et l'on trompe ses adeptes.
fraternellement

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 17/05/2013 10:00



Bonjour Mon Bien Aimé Frère
Pierre,


Ton raisonnement repose sur une cohérence
certaine, cependant, je te fais remarquer que nous sommes toujours, les uns et les autres, attachés à être reconnus pour ce que nous sommes…


Dès lors, chacun a la liberté de choisir la
formule qui lui convient le mieux, et c’est ainsi que vivent ici ou là, quantité de « Loges Libres », aussi appelées « Loges sauvages »…Peu importe l’appellation, ce qui
compte, c’est que les Frères qui ont choisi ce type de structure, se sentent ainsi plus libres…


D’autres Frères, bien plus nombreux,
choisissent la structure d’une Obédience (quelle qu’elle soit), et ne se sentent vraisemblablement pas moins libres. C’est le cas des Frères de la GLNF, qui sont très attachés à cette fameuse
reconnaissance par la Fraternité Universelle des Francs-maçons répandus sur la planète…


Par ailleurs, tu parlais de «à remplir les
caisses d'un "trésor" dont on ne sait pas au juste à quoi ou à qui il est en définitive destiné; ». Tu as certainement raison s’agissant de telle ou telle structure maçonnique ou
Juridiction. Nous maçons de la GLNF n’avons pas – plus – cette inquiétude, puisque la commission de transparence travaille à lever le moindre doute concernant l’utilisation faite du trésor de
notre obédience…


Très fraternellement à
toi.



MATHIUS 17/05/2013 04:06

Mon bien aimé frère Emanuel,
Ce qui me sidère le plus depuis les créations de grande loges trouvant leur légitimité sur le lac narcissique d'ambitions démesurées, est qu'un homme de qualité comme, Alain Juillet, a cru que le
temporel entre les grandes loges régulières allait prendre le dessus sur le spirituel en péril de la GLNF.
en vérité, en créant la GLAMF, alain Juillet a démontré une méconnaissance de la fraternité maçonnique entre les frères de la surface de la terre.
Par ailleurs, Lorsque je vois en Polynésie une pseudo grande loge fabriqué par trois beaux frères, (authentique, incroyable mais vrais) faire la une des journaux locaux pour faire croire qu'il sont
réguliers, je m'inquiète non pas a l'avenir de la GLNF mais a l'effet pervers de sa crise morale qui est absolument dramatique pour l'idéal maçonnique en Polynésie française.
Il serait peut être souhaitable pour la franc maçonnerie en général que le grand Maître de la GLNF envoie un de ses représentants pour remettre les choses en place en Polynésie française.
Je t'embrasse
MATHIUS

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 17/05/2013 09:52



Bonjour Mon Bien Aimé Frère
Mathius,


C’est effectivement étonnant. Je ne suis
cependant pas convaincu qu’Alain Juillet ait été dupe. Tu parlais de narcissisme, et je ne suis pas loin de croire que le fait de devenir Grand Maître (qui était pour lui une ambition affirmée)
et de pouvoir tenter une aventure qui se voulait trépidante a primé sur toute autre considération.


La décadence de la GLNF sous la précédente
gouvernance a malheureusement été l’occasion à l’aventurisme le plus débridé, que ce soit à l’échelon européen, ou au niveau local comme tu le rapporte. A cet égard, tout viendra en son temps, et
je suis persuadé que la GLNF saura, le moment venu, remettre les choses en place en Polynésie aussi.


Avec ma très fraternelle
affection.



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche