Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2015 7 12 /04 /avril /2015 08:56

Dans le cadre des « Tribunes Libres » que le Myosotis du Dauphiné-Savoie offre aux Frères (Ou Sœurs) qui désirent s’exprimer, voici une réflexion menée par notre Bien Aimé Frère Cincinnatus, ancien administrateur du Myosotis Breton.

« A la lecture d’articles ou commentaires sur divers blogs ou simplement à l'écoute de quelques propos entendus çà et là, je découvre ceci:

Des frères deviendraient " fanas" des inter- visites, d'autres se déclareraient passionnés par des planches traitant du "sociétal", d'autres enfin avoueraient être "tentés" par le caractère mixte de certaines obédiences, etc...

C'est très bien, mais dites-moi, la Maçonnerie, du moins la" mienne", peut être aussi la vôtre, où est-elle dans tout cela?

Je parle bien sûr de celle qui correspond à notre ancienne tradition laquelle aura sans doute quelques peines à se reconnaître dans ces nouveautés, fort sympathiques certes, mais qui ne collent pas exactement, c'est un euphémisme, aux textes qui sont censés régir notre Ordre. En effet, s'il faut en croire ces derniers, (mais le faut-il ?):

* primo, nous n'avons pas à visiter les loges qui ne sont ni régulières ni reconnues, même si c'est là l'occasion de faire de belles rencontres... qui peuvent avoir lieu ailleurs.

* secundo, nous n'avons pas à philosopher sur le mariage pour tous, la semaine de 35 heures, la procréation assistée ou que sais-je, même si le sujet nous interpelle, d'autres endroits se prêtent à ce genre de discussions.

* tertio, nous n'avons pas à pénétrer sous la voute étoilée avec le désir secret de reluquer quelques jolies gambettes quand bien même la chose ne peut-elle être que réjouissante, nombre de chaines TV offrent ce genre de spectacle! (publicité gratuite!) Bon D....qu'est on venu f... au juste en Maçonnerie et à quoi joue-t-on?

Certes il n'y a pas mort d'homme à fréquenter les " infréquentables", pas plus que de débattre sur des thèmes non prévus, ou encore à s'imaginer arriver au paradis quand nous découvrons sur les colonnes de gracieuses (?) houris , celles promises par le Prophète probablement! (Aïe, les Frangines vont crier mort au macho et me réserver peut être le sort de ce pauvre Abélard!).

Mais nous avons des textes, un règlement, nous avons prêté serment, nous nous sommes engagés à ne pas faire certaines choses, tout ceci ne serait-il que "symbolique"? Ou alors ne pourrions-nous pas, une fois pour toutes, accorder nos violons, déclarer soit parfaitement licite, soit pas du tout, le fait de "visiter" n'importe quel atelier, de plancher sur n'importe quel sujet, de "maçonner" (pas d'interprétations grivoises SVP) avec des "sœurs"? Non, toujours cette attitude qui consiste à dire, "cachez ce sein que je ne saurais voir"… alors qu'on se rince l'œil et sans complexe !

Déjà du temps de l'ancienne GLNF, j'observais que des frères n'avaient aucune gêne à reconnaitre qu'ils visitaient, qui le GO, qui le DH, etc....!

Il s'agissait essentiellement de frères affichant sans grande modestie un certain nombre de "degrés" et qui croyaient sans doute, que du fait du "niveau" qui était le leur, (ils avaient probablement oublié la signification de cet outil!), pouvaient s'affranchir de la règle commune alors qu'ils auraient dû être les premiers à s'y soumettre. Toute remarque faite sur le sujet vous faisait passer pour un attardé sinon pour un c..!

(Qu'il soit dit sans vouloir offenser qui que ce soit, que s'agissant des "degrés", moi qui suis "Emulation", (de cœur) les seuls qui m'intéressent sont les Fahrenheit ou Celsius, car 30 ans d'Afrique m'ont rendu frileux!)

Pour ce qui est des planches dont le thème s'éloigne de ceux prévus par notre tradition, de deux choses l'une, ou bien on adapte la tradition à l'époque actuelle en annonçant d'une façon non ambiguë que dorénavant tous les sujets peuvent faire l'objet de travaux en loge, ou bien on confirme ce que prévoient les textes et les VM refusent les travaux dont le sujet n'est pas conforme à ce qu'il doit être.

Reste l'épineuse question de la gent féminine en loge, alors disons clairement les choses, c'est oui ou c'est non, ce ne peut être tantôt l'un, tantôt l'autre selon l'humeur ou les intérêts stratégiques.

Référons nous aux Landmark, au besoin modifions les (si c'est possible?), mais mettons un terme à cette hypocrisie, encore elle, qui sévit dans certaines obédiences où les femmes sont admises "en principe", mais où les loges, souveraines dans leur décision d'admettre ou pas un postulant, votent NIET par pure misogynie. (Ce qui s'est produit pour le Rotary après le congrès de Séoul dans les années 90!).

Selon toute vraisemblance je vais me faire traiter d'intégriste, cela ne me dérange pas, non ce qui me dérange réellement c'est cette tendance chez nombre de frères à avoir le c.. entre deux chaises, allons-nous enfin faire preuve de cohérence, de courage intellectuel et de fermeté dans nos convictions?

Allons-nous mettre un terme à la langue de bois et au "maçonniquement correct", les paris sont ouverts ! ». Cincinnatus
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

b2v 15/04/2015 16:55

du temps où j'étais AGMP à la GLNF, j'ai gardé l'habitude de lire les textes de Fidèle d'amour, qui fut bien l'un des très rares à rester propre et poli en ces heures misérables qui ont vu fleurir ces multiples preuves de ma conviction profonde: que l'humain est foncièrement mauvais, parfois-mais c'est rare- visité par l'étincelle divine.
pour les visiter maintenant très assidument je pense que vous vous faites des illusions: ceux qui ont rejoint la GLAMF sont soit royalement indifférents aux querelles de chapelle, soit déjà et depuis bien longtemps englués dans les arcanes du SCPF, et donc de fait membres de la GLDF
Claude Beau est un frère sincère que je voyais régulièrement au sein du GCF, je viens dire ici qu'il ne faut pas l'accabler: il n'a rien d'un politique parce que c'est un homme simple...s'il se sent perdu, je suis prêt à l'accueillir dans mon obédience dont je ne dis pas le nom volontairement parce que grâce à une discrétion sans faille nous vivons tranquilles et heureux
mais croyez bien mes TCF que je vous lis avec intérêt et que j'apprécie vos commentaires même s'ils me semblent un peu périmés à l'aune des temps profanes que nous vivons
très fraternellement à vous tous mes SS et mes FF

Arsène Mutin 15/04/2015 13:30

Bonjour à tous.
Ce plaidoyer contre l’hypocrisie de notre BAF Cincinnatus n’a pas été compris par la GLAMF si on en juge par ses dernières communications (voir La Lumière du 14 04 et Gadlu Info du 14 04) lesquelles donnent un avant-goût de la façon dont les stratèges de la CMF-GLAMF comptent exploiter la soi-disant expression de la volonté de leurs membres.
La prétendue consultation des frères n’était en fait qu’un sondage limité aux seules réponses attendues par le Président autodésigné de la CMF pour cautionner ses manœuvres futures.
Et, non seulement le GM de la GLAMF sert de factotum à ce dernier, mais il consent à endosser ce costume de laquais.
Du coup le taux d’estime que je lui réservais a priori est fortement revu à la baisse.
Réponse édifiante des frères à cette fausse consultation : un misérable taux de participation de 34% de l’effectif total et 65% de celui des VM (sensés être les chefs de l’ordre ) qui se sont sentis un peu plus obligés que les autres.
Les « orientations » de la GLAMF « massivement approuvées » ose-t-on écrire !
Et le GM - au service non pas de son obédience mais de son maître - de conclure qu’il considère les résultats de cette consultation comme « une véritable lettre de mission » !
Ça aussi il faut oser.
Or, qu’apprenons-nous de la GLAMF ?
Que son effectif est de 14900 frères donc loin des prétentions affichées par certains à 20000 voire 25000.
Que 25,5 % des frères (75% des 34%) sont pour les intervisites avec les obédiences « irrégulières », étant entendu qu’on reçoit les frères et pas les sœurs ( mais on peut visiter sans distinction de sexe ).
Ça ressemble vraiment très fort à de la GLDF, mais ce n’est pas de la GLDF. Enfin, pas encore.
Avouez que cette façon de « singer » la GLDF à deux mois de la réunion très attendue de son Convent est bien singulière.
Et puis, aux délires mégalomaniaques, pas de landmarks : on veut croire la GLTSO et la LNF assez folles pour replonger demain dans ce pétrin CMF dont elles sont vite sorties jadis.
Notez bien que la GLIF n’est pas citée.
Elle sent trop fort la régularité sans doute...
Frères de la GLAMF, préparez-vous au départ du petit train CMF qui va vous balader en zig-zag d’aiguillage en aiguillage à travers le « paysage maçonnique français » jusqu’au terminus GLDF-SCDF ( à moins bien sûr que vous ne sautiez en marche ).
Sagesse made in SNCF : « Un train peu en cacher un autre » et « è pericoloso sporgersi »
Sur ces doctes paroles, salutations fraternelles et bonne journée à tous et toutes.
Arsène.

Mathius 14/04/2015 17:47

La franc maçonnerie a le cul entre deux chaises de puis la création des hauts grades, à force ne jamais aller jusqu'au bout de son intelligence , la stupidité prend possession de l'intelligence et le sectarisme apparaît.
Est ce qu'un médiocre peut comprendre la franc maçonnerie, la est la question...
Bon soir;)
MATHIUS

le voyageur 13/04/2015 09:33

TC soeur,
bien vu mais la Règle GLNF impose qu'entre midi et minuit, le tri soit fait.
Puis après chacun est libre.
Très fraternellement

La Maçonne 13/04/2015 13:17

MTCF, ma référence était purement alchimique.
Fraternellement,

le voyageur 12/04/2015 20:05

TC Emmanuel,
Notre F Cincinnatus met le doigt où ça fait mal!
il est évident que nos FF partis à la GLAMF ou ailleurs, ont contracté le virus qui les rend universels au contraire d'Universels.
Au Un, ils préfèrent le tout. C'est incompatible.

La Maçonne 13/04/2015 09:10

Sauf que dans Tout, il y a le Un.

Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche