Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2015 7 29 /11 /novembre /2015 19:39
Emblème du Suprême Conseil Pour La France

Emblème du Suprême Conseil Pour La France

Un premier avertissement significatif a eu lieu dès janvier 2015 lorsque le Suprême Conseil pour l’Angleterre et le pays de Galles ainsi que les SC d'Ecosse et d'Irlande ont pris la décision de suspendre leurs relations avec le Suprême Conseil Pour La France, cette suspension étant le préalable d'une rupture si le SCPLF ne changeait pas d'attitude. La nouvelle a d’ailleurs été tenue secrète par les dirigeants de l’instance française, jusqu’à ce que je l’annonce dans ce blog.

Ce coup de semonce ayant été superbement ignoré par les dirigeants du SCPLF, une autre mise en garde leur a été adressée cet été à Lisbonne, lors de la Conférences des Suprêmes Conseils: la Juridiction Sud des Etats-Unis (qui est aux Suprêmes Conseils réguliers du monde entier ce qu’est la Grande Loge Unie d’Angleterre à toutes les obédiences régulières), a publiquement précisé que si le SCPLF demeurait invité à sa Fête de l’Ordre, pour autant, ses représentants ne pourraient pas siéger à l’Orient avec les autres délégués des Suprêmes Conseils réguliers du monde entier…

Ce camouflet en forme de mise en garde tentait de faire prendre conscience aux dirigeants du SCPLF que la voie dans laquelle ils se lançaient éperdument était sans issue. Il leur a en outre été fortement conseillé de prendre langue avec le Suprême Conseil National de France afin de trouver une solution de paix et de réconciliation, tout en rejoignant les Loges Symboliques de la GLNF.

Las, comme on pouvait malheureusement s’y attendre, la sagesse n’a pas prévalu… Dès lors, la nouvelle était attendue.

Elle a été signifiée aux dirigeants du Suprême Conseil Pour La France dès le mois de septembre 2015, et m’a été alors annoncée par un de ses dignitaires, choqué que cette information cruciale ne soit annoncée qu’aux seuls 33èmes, et à quelques 32èmes bien en cours…

La Juridiction Sud des Suprêmes Conseils Américains a suspendu ses liens d’amitié avec le Suprême Conseil Pour La France !

J’ai alors choisi délibérément de ne pas la publier, dans l’espoir que, devant l’ampleur d’une telle nouvelle, les dirigeants du SCPLF, de bon ou de mauvais cœur, tenteraient de sauver la régularité de leur juridiction en amorçant l’indispensable négociation nécessaire que la Sagesse et les Juridictions amies leurs recommandaient. Malheureusement, il n’en a rien été, et leur aveuglement perdure…

Pire, depuis, la Juridiction Nord des Suprêmes Conseils Américains, a elle aussi suspendu ses liens d’amitié avec le Suprême Conseil Pour La France. De plus, les Suprêmes Conseils canadiens ont eux aussi pris la même décision… 

Il est en effet clair pour tous, que le SCPLF qui recrute ses membres au sein d’une obédience irrégulière (la GLAMF) a ainsi perdu lui aussi sa régularité.

De plus, maintenant que les Suprêmes Conseils les plus importants dans le monde ont rompu leurs liens d’amitié (équivalent de reconnaissances dans le jargon des Suprêmes Conseils) les autres Suprêmes Conseils, notamment européens ne pourront plus recevoir la visite des membres du SCPLF, à moins de mettre en cause leurs propres liens d’amitié. On peut mesurer l’embarras des Suprêmes Conseils membres de la Confédération des Suprêmes Conseils Européens, création du SCPLF dont il a cru pouvoir se servir comme bouclier.

Les dirigeants du SCPLF fidèles à leurs manières et à leur absence de transparence, cachent toujours la nouvelle à la plupart des membres de leur Juridiction.

Curieuse façon de faire, et bizarre notion de la Fraternité.

L’absence de ces délégations majeures va probablement contraindre le Souverain Grand Commandeur, Jean-Luc Fauque, à révéler la présente situation lors de la Prochaine Fête de l’Ordre, le 12 décembre prochain, et tenter de galvaniser ses troupes, profitant de l’effet de surprise, et les contraindre à épouser les orientations qu’il compte fixer.

Plusieurs tendances en effet se dessinent parmi ceux qui ont déjà eu vent de ces tristes nouvelles.

Grosso-modo :

1) Il y a ceux qui pensent que c’est le signal pour revenir au vieux bercail du Suprême Conseil De France quitté en 1965, et de se fondre au sein de la Grande Loge de France ipso facto…

2) Il y a ceux, les plus jusqu’auboutistes, qui plaident pour la création d’un Ordre Ecossais de France, qui gouvernerait le R.’.E.’.A.’.A.’. du 1er au 33ème degré, réalisant ainsi le vieux fantasme d’une Juridiction gouvernant son Rite complètement. La GLAMF, réduite ainsi aux autres Rites ultra minoritaires serait livrée à elle-même.

3) Enfin il y a ceux qui, constatant qu’ils sont trompés et manipulés depuis le début, entrainés dans un chemin qui n’est rien d’autre qu’une voie substituée, ont compris la vanité des gesticulations des dirigeants de leur Juridiction et sont prêts à rejoindre d’une part le Suprême Conseil National de France (aujourd’hui fort d’environ 1.300 membres), et conséquemment la GLNF.

En effet, si certains frères membres du SCPLF ont fait leur deuil de la reconnaissance et de la régularité, d’autres, demeurent très attachés à celles-ci. Ils pourraient faire scission pour revenir vers une obédience réunissant de telles qualités intimement liées (en France la GLNF), ce que les dirigeants du SCPLF veulent à tout prix éviter, pour des raisons à la fois de prestige personnel et d’ordre économique.

Après tout, on peut les comprendre ces dirigeants de rencontre: d’une part, les faits les ont constamment désavoués, leur faisant perdre leur crédibilité, et d’autre part, ils ont d’énormes frais liés au parc immobilier qui est le leur. Ils ont donc besoin d’effectifs, ce qui explique un recrutement à tour de bras, et une progression des plus rapides depuis trois ans au sein du SCPLF…

Se souvient-on qu’alors que les dirigeants du SCPLF incitaient de toutes leurs forces les Frères du R.’.E.’.A.’.A.’. à quitter la régularité dont ils bénéficiaient au sein de la GLNF, pour rejoindre la GLAMF, eux-mêmes se gardaient bien d’y adhérer et « allaient se mettre à l’abri » pour demeurer reconnus, en devenant membres de Grandes Loges régulières à l’étranger (notamment la Grande Loge Unie d’Angleterre ou la Grande Loge de la Principauté d’Andorre)!

Un tel « courage » en dit long sur l’éthique de ces hommes…

Le Suprême Conseil Pour La France est donc aujourd’hui placé au pied du mur, alors que beaucoup disent qu’il fonce dedans. Le fait est qu’il est dans une situation intenable, qui ne peut en l’état que le mener à la décadence.

Or, force est de constater que lorsque le Souverain Grand Commandeur Jean-Luc Fauque a endossé sa charge en juin 2010 à la suite d’une « révolution de palais » par laquelle il a contraint son prédécesseur Serge Pou. à démissionner contre son gré, il a reçu entre ses mains une Juridiction florissante, et alors respectée de tous.

Qu’en a-t-il fait ?

Une Juridiction progressivement mise à l’index, et qui a déjà perdu une partie de ses effectifs.

Il suffirait pourtant que le Souverain Grand Commandeur se souvienne que respecter sa parole est conforme aux valeurs maçonniques dans tous les Rites y compris le sien, et qu’a contrario, ne pas honorer ses paroles est catastrophique en maçonnerie.

De plus, outre l’engagement qu’il a pris de faire prévaloir à chaque instant l’intérêt de l’Ordre (écossais) et de « promouvoir le Dogme et la Doctrine du Rite Ecossais » qu’a dit Jean-Luc Fauque en 2010 sur le sujet? : « Nous analyserons les situations dans la concertation et en union avec nos Frères des Juridictions ordinales des Rites pratiqués au sein de la GLNF ».

Or de ce point de vue, la situation est claire : toutes les Juridictions sont revenues soucher leur recrutement au sein de la GLNF, seule obédience régulière et reconnue en France… Sauf celle dirigée par Jean-Luc Fauque, le SCPLF !

Il disait aussi, un an plus tard : « La communauté des Francs-maçons écossais de la Grande Loge Nationale Française est aujourd’hui divisée entre les Frères qui restent membres de la GLNF et ceux qui rejoignent cette nouvelle obédience régulière. » (…) « Cette disposition exceptionnelle sera maintenue tant que la communauté internationale des Grandes Loges régulières n’aura pas fait connaître officiellement sa position définitive sur la reconnaissance d’une Grande Loge sur le territoire Français. »

Nonobstant la réalité qui est que la GLNF est reconnue par l’ensemble des « Home Grand Lodges », par toutes des Grandes Loges américaines, par 170 Grandes Loges dans le monde, alors que la GLAMF où il recrute les membres du SCPLF n’est reconnue par aucune Grande Loge, Jean-Luc Fauque ne tient aucun compte de son engagement écrit !

Plus choquant encore : Il avait prononcé, à l’occasion de la Fête de l’Ordre en 2011 un discours fameux resté dans toutes les mémoires, dans lequel on relevait les phrases suivantes : « Je retiendrai seulement les éléments que nous devons avoir constamment à l'esprit:

- un seul Suprême Conseil et une seule Grande Loge sont reconnus sur un même territoire national,

- une Grande Loge détient sa reconnaissance d'une autre Grande Loge régulière, la filiation de la chaine de reconnaissance remonte à la Grande Loge Unie d'Angleterre, la première constituée,

- le processus est analogue pour les Suprêmes Conseils pour lesquels la filiation originelle est le premier Suprême Conseil de 1801,

- un Suprême Conseil reconnu régulier est tenu d'accueillir exclusivement des membres appartenant à une Grande Loge reconnue régulière. Pour certains territoires, les membres du Suprême Conseil doivent également appartenir à la Grande Loge régulière reconnue pour ce pays. En France cette condition n'existe pas. Néanmoins, la quasi totalité des Frères du Suprême Conseil pour la France est membre de la GLNF,

- les deux corps constitués sont souverains et s'engagent réciproquement à s'interdire de toute ingérence.

Voilà mes frères, un bref condensé non exhaustif des éléments essentiels et des problématiques qui constituent notre environnement maçonnique et pour lesquels nous avons à mettre en adéquation les solutions adaptées à la crise actuelle, dans le respect des principes immuables sans lesquels nos institutions n'existent pas. » Pour l’anecdote, et pour faire plaisir à certains, le Souverain Grand Commandeur terminait son discours en scandant : « Que la volonté de D.ieu soit faite » !...

On peut considérer qu’en Maçonnerie comme ailleurs, mais plus qu’ailleurs, les dirigeants qui se revendiquent être des dignitaires aient une parole.

En maçonnerie comme ailleurs, cela participe de leur crédibilité.

En maçonnerie, ne pas avoir de parole, c’est ipso facto être privé de crédibilité, voire d’honorabilité. Quand en plus, on détruit la Juridiction dont est responsable, cela peut même s’appeler de la trahison !

N’est-on pas en droit d’attendre, dans le système moral qu’est la Franc-maçonnerie, qu’un Souverain Grand Commandeur ait une parole, et n’agisse pas à l’inverse de ce qu’il dit ? Faute de quoi, les Frères du SCPLF ne peuvent que penser que s’ils ont été trompé sur des choses aussi graves et importantes, ils ont été trompés sur tout le reste.

En outre, la voie dans laquelle le SCPLF tente de s’accrocher désespérément est celle d'une voie maçonnique autre que celle que pratiquent la totalité des maçons réguliers du REAA dans le monde.

En effet, le SCPLF a inventé une nouvelle voie qui ressemble à une démarche sectaire : l'Ecossisme , dont la conception n'existe nulle part ailleurs que dans les fantasmes de quelques 33èmes (d'ailleurs issu de la GLdF et l’ayant quittée en 1965) tels des gourous prônant le développement d'un Rite soi-disant supérieur ; on n'est plus très loin de la secte et du dogmatisme, tout ce qui est au contraire aux valeurs fondamentales et ancillaires de la Franc-Maçonnerie.

Faut-il rappeler qu’en FM, il n'y a rien de plus haut que le degré de maître ?

Faut-il rappeler que pour les Juridictions, les américains parlent de juridictions appendantes (bodies appendant) et que dans la Franc-Maçonnerie britannique, on ne parle que de Side degrees ?

Un Frère 33ème m’indique ce matin que Jean-Luc Fauque a réuni les 33èmes pour leur signifier l’échec de sa politique…Je garde le silence – pour l’instant – sur le débat qui a suivi.

Le Très Puissant Souverain Grand Commandeur a fait un premier pas. Encore un effort, il lui reste peu de temps (la course à sa succession a déjà commencé) pour montrer qu’il respecte les engagements qu’il a pris et ci-dessus mentionnés…

A défaut, il aura réduit à néant le travail immense accompli par ses prédécesseurs depuis Charles Riandey. Dans ce cas, lui qui voulait entrer dans l'histoire de la Franc-Maçonnerie le fera...mais pas à la place - loin s'en faut - qu'il espérait!

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

le voyageur 08/12/2015 16:58

TC Sun Tzu,
et d'autres SC suivront...c'était à prévoir.
on choisi son camp puis on assume.
Quant à la "reconnaissance" du SCNDF, "il n'est pas nécessaire de réussir pour persévérer" ou quelque chose de similaire.
Les FF de ce SC sont avant tout des FF de la GLNF ou de quelques GL "reconnues" par les FF des SC étrangers (mais non étranges) comme eux, appartenant à des GL reconnues.
Une seule famille.
Ils ont l'éternité devant eux...mais gageons que l'ambiance sera meilleure à Pisan qu'à la Défense pour des réunions simultanées des deux SC.
Très fraternellement.

Sun Tzu 08/12/2015 12:38

Chers tous,
Je félicite Reto Herman pour son jugement sans appel sur la garniture sans interet.
Je crois que lorsqu'on ignore certaines choses il vaut mieux s'abstenir plutôt que de raconter des idioties.
Personne n'est obligé de suivre telle ou telle voie mais on peut au moins respecter le choix des autres sans vouloir les offenser.

Ceci dit et ce que je crois savoir ; le SC des pays bas va sans doute retirer sa reconnaissance au SCPLF et là, ce sera un sacré coup quand on se rappelle que c'est grâce aux Pays bas que le SCPLF tirait sa reconnaissance.
Corrélativement mais curieusement, le SCNDF ne sera pas reconnu avant plusieurs années.
JVSPTLNQVSC

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 08/12/2015 13:10

Bonjour Mon Très Cher Frère Sun Tzu,
Ravi de te retrouver ici. Je suis en mesure de confirmer ce que tu avances, que ce soit concernant le Suprême Conseil des Pays-Bas, ou concernant le SCNDF. Je puis par contre rajouter que le SC de Finlande a aussi déjà rompu ses liens d'amitié avec le SCPLF, et que d'autres européens importants en feront autant au cours du premier trimestre 2016, d'après ce qu'ils m'ont dit samedi dernier.

Reto Herman 07/12/2015 18:10

La vraie maçonnerie c'est les 3 degrés + l'Arche Royale comme complément au 3,
le reste n'est que garniture, sans aucun intérêt.
Dixit.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 08/12/2015 17:17

Mon Très Cher Frère Reto,
Tu sais certainement que ton affirmation péremptoire est sujette à caution car le débat reste ouvert entre ceux qui pensent comme toi et effectivement mon "éminent parrain", et d'autres, qui pensent qu'il s'agit bel et bien d'un Side Degree auxquels pour le moment, je me joins...Cela étant, dans mon esprit, ce n'est pas un sujet méritant polémique a quelque niveau que ce soit..

Reto Herman 08/12/2015 13:21

DESOLE : l'Arche Royale n'est pas un Side Degree mais, comme j'ai dis un complément au Grade de Maître Maçon, ouvert a tous les Maîtres Maçon quelque soit leur Rite. Tu dois le savoir si tu avais été attentif lors de ton Exaltation dans un Chapitre de l'Arche Royale de la Province D.S. ou renseignes-toi auprès ton très éminent Parain.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 08/12/2015 10:57

Je reconnais le vieux maçon du Rite Emulation...Mais l'Arche est aussi un Side Degree...;-)

Mathius 05/12/2015 04:21

Bonjour mon frère Emanuel,
Juste pour faire remarquer l'étrange silence du journaliste Koch sur ce fait important de mise à l'écart du suprême conseil de France par l'international.
Chaque trimestre il se révèle un peu plus le copain au frère Jeuillet.... Rire
En tout cas il n'aime pas la maçonnerie régulière notre profane.
Je t'embrasse ainsi nos freres.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 07/12/2015 11:50

Bonjour Mon Très Cher Frère Mathius,
Koch est journaliste, est doit faire vivre un blog qui appartient à un groupe en perdition: l'Express a perdu 25% de son lectorat, un plan social est en cours. Il n'est pas indépendant, et réfère en tout a son rédacteur-en chef 8adjoint). Son objectif n'est pas de s'intéresser à la Maçonnerie (pourquoi le serait-t--il, il n'est pas, à ses dires Franc-maçon, mais journaliste, et intervient en tant que tel, c'est-à-dire avec dans l'esprit de faire vendre). Dès lors, il exige de tous les protagonistes des "scoops" faute de quoi, il délaisse les sujets. A défaut, il cherche à mettre en relief tout scandale qui fera du "buzz", et c'est cela qui est intéressant chez lui, non pas en raison du buzz, mais parce que, si ses informations sont fondées, cela permet aux obédiences de faire le ménage, comme ce fut le cas, sous l'ère Stifani...

cohen 04/12/2015 11:21

Excellent plaidoyer en faveur de la GLNF. Dommage que parfois confusion entre regularité et reconnaissance. ( volontaire certainement ). Tout cela refrain connu reportez vous aux année 2000. C'est du copié collé.
En fait ces débats totalement exotérique n’intéressent que ceux qui font de la politique maçonnique. Il y a des parties dont c'est le fond de commerce pourquoi ne pas les rejoindre.
Tres fraternellement

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 07/12/2015 11:38

Merci de ton appréciation orientée...
L'éditorial est factuel, et je comprends que précisément ce point soit gênant pour certains.
Après, c'est une question de bonne foi, ou de mauvaise foi. Mais je comprends que les faits rapportés soient gênants et que l'on cherche à détourner l'attention portée sur eux vers des débats idéologiques qui sont à mes yeux ridicules et n'ont pas de raison d'être...
Fraternellement.

PM 04/12/2015 09:24

Et à part ca tu dors bien ? Parce qu'avec une plume si acide ... Il faut décompresser !

Tout ceci est d'une stupidité sans nom ! Une décision prise par des gueux pour exciter des sots, sous le couvert d'une crasse intellectuelle incroyable !
Une décision qui met la Maconnerie dans une fange puante pour s'adonner à l'exercice de la politique nauséabonde !

Car c'est de la politique politicienne et nullement de la Maconnerie !
Dans un espace où l'on se gargarise de ne pas faire de politique en Maconnerie, c'est à mourir de rire

Cette décision ne tient pas une seule seconde la route et se balaye d'un revers de main méprisant car elle renie sa propre Histoire !

Cela revient à ce que les parents renient leurs propres enfants, qu'ils ont aime et choyé...
Et puis qu'ils rejettent ! Stupidité sans nom j'ai dit !

Quand est-ce que les maçons vont enfin faire que de la Maconnerie ?

Enfin... Tout ça est ridicule et prouve une seule chose, c'est que les maçons n'ont pas de c...lles !

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 07/12/2015 11:35

Je tiens à te remercier : Je dors très bien, et je n’ai nul besoin de décompresser. Je vis à la GLNF une maçonnerie sereine, fraternelle et chaleureuse, et je te souhaite du fond du cœur de vivre la même chose. De plus, lis bien : ma plume n’est pas acide, elle est factuelle. A moins que rappeler les faits ne constitue pour toi une honte, ce qu’en l’espèce je comprends parfaitement, tant l’écart entre les paroles écrite ou orales de certains personnages évoqués dans cet éditorial et les faits, est abyssal…
J’ajoute que les retours que je reçois démontrent déjà une chose claire : plusieurs Suprêmes Conseils européens qui ignoraient cette situation, à la lecture de ces informations qu’elles viennent de vérifier auprès de la Juridiction Sud des Etats-Unis vont à leur tour prendre des décisions « énergiques ».
Il existe donc encore des instances pour lesquelles le mensonge n’est pas admissible, selon leurs propres termes. Il y aura donc encore des développements dès le premier trimestre 2016.
Je te rejoins sur un point. Ce n’est pas de la maçonnerie, c’est de la politique. Tu as incontestablement raison. Dès lors, on ne peut que déplorer que le Souverain Grand Commandeur se soit engagé dans une voie qui n’est pas que politique, mais vraiment de la politique politiciennes, avec des « arrangements » bizarres, qui n’ont rien à voir avec les valeurs maçonniques, pétris eux de vérité, alors, que les mensonges, souvent le fait des politiciens ne devraient pas rentrer en maçonnerie…
Je te souhaite de continuer à bien dormir…

William Wallace 03/12/2015 13:51

Il paraît que les colonnes du blog "infame" sont muettes...

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 08/12/2015 11:00

Bonjour Feu Du Soleil,
Bienvenue sur ce blog pour commenter si tu le souhaites. Tu constateras que tant que tu exprimes tes opinions avec respect pour chacun, tu pourras le faire librement...
Cordialement,

FeuDuSolail 07/12/2015 18:29

J'ai observé une période de deuil. Après ce que vient de traverser la France, tout le reste me semblait tellement désuet... Mais puisque le peuple en redemande, je vais m'y remettre de suite.

le voyageur 02/12/2015 08:32

TCF Aymeric,
n'oublions pas les harengs qui frétillent autour des gros poissons.
ils s'acharnent sur d'autres blogs à faire croire que la légitimité est toujours de leur côté.
Et pourtant, la création du SCNDF n'est que la réaction de FF de la GLNF désirant pratiquer le REAA sans perdre leur âme.
Membres d'une GL reconnue?
-bien entendu!
comment pourrait-il en être autrement?
-indépendante de la GL?
-oui, à condition d'en respecter la Règle fondatrice.
Dans ce Suprême Conseil là, je me sent plus libre que dans mon ancien où le mot d'ordre (depuis le départ de Serge P) était "après Bineau, Pisan!"... maintenant c'est "sauve qui peut".
Mes FF d'Italie, d'Espagne, d'Andorre et d'ailleurs, les émigrants vont vous solliciter.
Très fraternellement

Aymeric 01/12/2015 23:51

Mes TCF,

Honneur, oui mes Frères, je voudrais vous parler de l’Honneur.
Vous allez dire commentaire sans rapport avec l’excellent article de notre FdA. Oui et non !
Mentir à ses Frères est un trait essentiel d’un homme sans Honneur.
Les tromper n’est pas digne des hommes qui se veulent honorables.

Avoir accepté le titre de TRF Grand Inspecteur, vouloir accéder à la fonction d’Assistant GM puis de Député GM d’une obédience et la quitter après avoir échoué dans son funeste dessein et créer une nouvelle obédience ne sont pas les caractéristiques d’un homme d’honneur.

Avoir promis à ses disciples de faire reconnaitre son obédience par les GL britanniques à condition d’avoir 450 ou 600 Loges et ne pas obtenir cette reconnaissance en restant à la tête de l’entreprise Fauck & July Co tout cela relève d’une idée très particulière de l’honneur.

Connaitre la situation de ses relations avec la juridiction Sud et ne pas informer ses FF est indigne de celui qui se croit TPSC.
Messieurs, mentir jusqu’à quand ? Dans quel but ? Avez-vous relu vos rituels ? Comprenez-vous quelque chose à ces rituels ? Jusqu’où manipulerez-vous vos adeptes ?

Messieurs, Avez-vous jamais entendu parler de l’Honneur ?
La prochaine fois, avant d’assister à une Tenue, vous serait-il possible de prendre 3 minutes et réfléchir sur le sens de ce mot ?
Pouvez-vous vous qualifier en harmonie avec vos serments et vos obligations prises devant vos FF ?
Vous faites honte à vos FF. Dégagez et allez au diable.

Aymeric

François 30/11/2015 19:19

Mes TCF,

Un grand merci à notre TCF FdA qui nous communique des informations sur l'incurie des dirigeants du système qui ressemble davantage à une sorte de secte qu'à un SC. En effet, le guide suprême décide de communiquer ce qu'il veut à ceux qu’il considère comme aptes à recevoir la lumière de son info. Ce Monsieur respecte tellement les pauvres cotisants de son organisation qu'il veut leur épargner les mauvaises nouvelles ! Ces pauvres gars n'ont qu'à payer et à exécuter les ordres du chef suprême et de son 007 !

Après avoir mis la main basse sur une structure maçonnique non reconnue avec l'aide de sa marionnette de 007 qu'il a placée comme gm (en lettre minuscule) et actuellement comme petit chancelier, Monsieur Jean-Louis Fauque cherche à trouver des cieux plus cléments en cherchant des alliances avec la GLdF et son SC. Il va certes réussir sur le plan personnel, car quand on n'a pas de principe et quand on dispose d'un troupeau docile, on peut tout faire. Vous avez des doutes. Posez la question à leur 007 qui sait de quoi il parle.

Et dans tout cela, le judoka de gm (encore et toujours en minuscule) de la GLAMF, le pauvre, in'ose même pas bouger son petit doigt. C'est terrible pour un maitre en art martial.

Ces gens-là, ont-ils un sens d'honneur? ont-ils compris quelque chose au mot "Fraternité"? Je trouve que c'est honteux de se comporter de cette manière vis-à-vis des FF.
Et à ceux qui seraient tentaient de quitter cette organisation qui se comporte davantage comme une sorte de secte que comme une structure maçonnique, le message est simple: ils peuvent revenir en toute modestie à leur Maison, mais uniquement ceux qui n'ont rien à se reprocher. Les autres qu'ils restent là où ils méritent séjourner.

Mes FF pardonnons mais pas à n'importe qui. Pardonnons mais n'oublions jamais les forfaitures commises par certains.

François

Arsène Mutin 30/11/2015 14:54

Bonjour à tous.

D’abord merci à toi Emmanuel de nous donner cette information de première importance et merci aux frères qui t’ont communiqué les éléments pour le faire.
Nos frères de la GLAMF peuvent aussi te remercier de leur révéler, une fois encore, la vérité, même si celle-ci leur est pénible.
Ce n’est pas tant la déchéance (très prévisible) du SCPLF, mais le fait que le TPSGC de cette juridiction ait caché l’évènement depuis deux mois aux principaux intéressés qui sont aussi les principales victimes de ses inconséquences.
Ne sont-ils que valetaille cotisante qui n’a même pas droit à un minimum de considération du maître ?
Au REAA, la notion d’« Ordre » justifierait-elle ce mépris ?

Dans ce domaine, celui qui tient le rôle de TPSCGC du SCPLF est un récidiviste sans complexe car déjà, le 21 mai 2013, le Myosotis du Dauphiné Savoie révélait l’existence d’un acte, signé le 16 mai 2013, créant une confédération de suprêmes conseils européens, ceci à l’insu total des membres du SCPLF.
A la suite de cette révélation, le TPSGC du SCPLF s’est vu obligé de publier (deux jours après) sur son site web cet acte dissimulé.

Et puis il y a eu le 2 septembre 2014, souvenez-vous.
Ce jour là, les frères du SCPLF découvraient, médusés, sur le blog porte-parole de la GLDF, une lettre, du même jour, de leur TPSGC, qui leur était adressée, et à eux seuls, mais qu’ils ne devaient recevoir qu’après … la GLDF !
Partant de ce constat et de la lecture du contenu de cette délirante missive, l’intention du TPSGC du SCPLF devenait claire : il ne s’agissait aucunement d’informer les frères de la juridiction, contrairement à ce que laissait entendre son adresse, mais de diffuser une lettre ouverte de propagande anti-GLNF (et anti-SCNDF) aux obédiences du PMF.
Et, de fait, la GLDF en a fait une communication au titre on ne peut plus explicite : « Vers la réunion de la famille du REAA en France. Décision majeure du SCPLF »
Au-delà du profond mépris récurrent envers les frères du SCPLF il y a aussi, dans cette annonce, ce mépris grave envers les très nombreux frères et sœurs des autres juridictions du REAA souchées sur le GODF, la GLFF, … etc. qui n’ont aucun droit au chapitre.
Article à relire, par devoir de mémoire :
http://www.jlturbet.net/2014/09/vers-la-reunion-de-la-famille-du-reaa-en-france-decision-majeure-du-scplf.html
Ainsi que la lettre du déjanté TPSGC du SCPLF :
http://data.over-blog-kiwi.com/0/93/15/98/20140902/ob_b4a657_scplf-fauque-2-sept-2014.pdf

Aujourd’hui le même blog (dont l’animateur est devenu entre-temps directeur appointé de la communication de la GLDF) ne s’empresse pas de faire état de la déchéance de son allié.
Il faut dire que, dorénavant, tant à la GLAMF qu’au SCPLF plus personne ne pourra prétendre avoir conservé un soupçon de reconnaissance de régularité de la part de qui que ce soit en faisant un usage abusif du vieil adage « qui ne dit mot consent ».
Les juridictions régulières du REAA ont dit, définitivement dit et bien dit.

Une fois encore, le SCDF, organe directeur en sous-main de la GLDF, a vu s’envoler son rêve de reconnaissance de celle-ci par la GLUA (et de lui-même par les juridictions US) pour un autre demi-siècle à venir.
Un rêve dont le pré requis était la démolition de la GLNF.
Il ne restera plus à la GLDF, pour se donner une contenance, qu’à remettre un temps le chaudron CMF sur le feu, ne serait-ce que pour gérer l’absorption du SCPLF par le SCDF et pourquoi pas de la GLAMF par la GLDF.
Ceci à moins que le SCPLF et la GLAMF devenus plus irréguliers que jamais, mais restés toujours aussi encombrants, soient maintenant jugés moins « intéressants » par la GLDF et le SCDF...
Mais, allons donc, restons optimistes :
Cette « famille REAA » enfin réunie ?
Je suis pour !
Et je suis - aussi et surtout - pour qu’elle fiche la paix aux autres.
Mais je crains que certaines habitudes soient difficiles à perdre de la part d’une organisation dite maçonnique qui a fondé son fond de commerce et sa raison d’être sur l’agression de l’unique obédience régulière du PMF.
Nous verrons bien si le mot « sagesse » a encore un peu de sens dans cette « famille ».

Pardon pour la longueur du commentaire (il y aurait tant à dire !) et salutations fraternelles à tous.

Arsène.

lefreredereccoetsesfreres 30/11/2015 13:09

j'espère qu'ils seront nombreux a remercier JLF en lui demandant par exemple de démissionner de sa charge au SCPLF , de la même manière il pourrait avoir la decence de démissioner la GLUA pour rejoindre la GLAMF , ç'est un minimum après avoir pris ses membres pour des ploucs

William Wallace 30/11/2015 11:15

C'est dommage mais c'est ce qu'on a attendu. Le SCPLF a été "well and truly Fauque'd" par son Grand Chef et son équipe.

le voyageur 30/11/2015 08:29

TC Emmanuel,
personnellement, j'ai fait mon deuil et rejoint le SCNDF.
Tout simplement parce que l'idée d'une GL du 1er au 33è régnait au sein du SCPLF (surtout chez le 33 où la casquette produit un gonflement du cerveau difficile à maitriser).
- Comme toi, je pense que l'initiation n'a rien à voir avec la pratique des Grandes Juridictions.
- cependant, certains (dont je fais partie) ont grand besoin de l'échange spirituel qui doit être supérieur à tout autre ambition dans ces organisations.
La Bible surtout (ou un autre un Livre Saint ailleurs qu'ici) éclaire toujours nos travaux.
MAIS tout se passant dans le ventre (et non dans le cerveau) certains risquent encore de se regarder le nombril.
Notre SC n'est pas à l'abri.
Il nous faut donc avertir les FF 33 de "là-haut" que les Ecossais qui les ont suivi au SCNDF risquent de ne pas suivre un mouvement qui consisterait à recréer une "université" maçonnique remplie de morgue à l'égard des FF.
Nos rituels Ecossais sont riches d'autres valeurs.
Très fraternellement.

Mathius 30/11/2015 03:48

Mon bien aimé frère Emanuel,
Qui pouvait croire que la maçonnerie régulière mondiale resterait sans réaction suite à la tentative de faire disparaître la regularité de la GLNF au profit des marionnettes du suprême conseil de France qu'est la GLAFM. Depuis le début de la crise de la GLNF je n'arrête pas de le dire.
Bof, cela s'appelle une stupidité d'ambitieux démesurés, en realité c'est un épi phénomène maçonnique qui n'allait nul part
Mon affectueuse fraternitė
Mathius

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 30/11/2015 10:37

Bonjour Mon Très Cher et Bien Aimé Frère Mathius,
Certes, mais les Suprêmes Conseils ont une logique qui leur est propre, sensiblement différente des obédiences. En l'espèce, je crois que ce qui a été déterminent, c'est qu'ils ne pouvaient pas garder des relations d'amitié avec un Suprême Conseil qui foule aux pieds les principes qu'ils s'appliquent à eux-mêmes, et qui recrute donc dans une obédience irrégulière, qui ne dispose pas de la moindre reconnaissance dans le monde...
Avec ma fraternelle affection.

Franck Bailly 29/11/2015 22:03

TC&BAF,

Cela fait déjà longtemps que le supreme council of England & wales ne reconnais plus le SCPLF.
J'en fais actuellement l'expérience. Même si sur le but je serais accepté à court terme, cela fait déjà plus de 6 mois que mon dossier traine.

Fraternellement

W.Bro Franck Bailly - Royal Gloucester Lodge n°130 OR.°. Southampton

gnagnagna 29/11/2015 21:40

Emanuel vient d'avoir une (petite) érection. C'est madame qui va etre contente !

le voyageur 30/11/2015 11:02

TC RAgnagna,
je ne sais pas si notre F Emmanuel attends ce genre de nouvelle pour être en émoi.
Par contre je peux certifier avec 25 ans de SCPLF que beaucoup de 33 avaient besoin de leur décor pour tenir debout.
très fraternellement

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 30/11/2015 10:34

Je reconnais immédiatement à la richesse de ton argumentation et à la finesse de ton analyse un grand Initié... Chapeau (violet) bas!
Je suppose que tu es 33ème au SCPLF?!....

Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche