Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2014 5 19 /12 /décembre /2014 09:16

Que les faits sont parlants…

Voilà plusieurs années que d’étapes en étapes, ils démentent toute la démarche d’Alain Juillet, négociant en vain, et de son clan qui vont d’échecs divers et variés en ridicule avéré. Si « on reconnait l’arbre à ses fruits » ce clan devrait être un chêne…

Devant l’accumulation de tant de fiascos, beaucoup d’observateurs notaient le silence assourdissant des responsables du naufrage de cette nouvelle Obédience FMR et de cette Confédération toutes deux fondées sur les plus mauvaises bases qu’il soit : mensonge, et absolutisme.

N’ayant pas le choix et voulant tenter d’éviter la débandade de ses troupes, l’actuel Grand Maître de cette obédience - que toutes les obédiences régulières de la planète ont refusé de reconnaître (et en même temps que Président de la Confédération Maçonnique Française elle aussi vide de reconnaissance), a diffusé un communiqué dont les accents victorieux ne font que mettre en relief l’étendue de la Bérézina dont il est l’auteur : échec à éliminer la GLNF, échec à supplanter la GLNF, échec à obtenir la reconnaissance de la GLUA, Échec à obtenir la reconnaissance européenne, échec à obtenir les reconnaissances américaines ; bref échec à tenir ses promesses infondées, inventées pour inciter des Maçons sincères à quitter la GLNF dans le seul but de lui offrir à lui un titre qu’il n’aurait jamais pu obtenir…

Ce qui frappe surtout sous la plume de ce bien curieux Grand Maître, ce sont les formules agressives et guerrières, comme le ton aussi martial que lyrique qu’utilise ce « caporal » défait et désavoué par toutes les instances maçonniques mondiales. Il voulait imposer ses propres règles à toute la Franc-maçonnerie régulière à travers la planète, du haut de son obédience d’à peine deux ans…

Pour illustrer cette violence, je me suis permis de mettre en rouge toutes les mentions belliqueuses et se voulant blessantes figurant dans son communiqué. Vous le lirez, elles sont bien nombreuses pour un homme qui se prétend représenter «… le courant de la Maçonnerie « andersonienne », celle des origines, celle de la quête spirituelle la plus ouverte, dans la rigueur des travaux et le respect des rituels, ayant pour objet de perfectionner l'homme (…) ».

Cette accumulation est particulièrement éloquente, et démontre – s’il en était encore besoin – quel esprit préside à l’irruption de cette bande qui a prétendu incarner la maçonnerie française et qui résonne en ces termes : « rapport de forces », « cibles d’attaques », « bastions », « splendide isolement », « obédiences militantes », « férule », « formalisme désuet », « force » etc..

En bleu, vous trouverez aussi quelques commentaires sur cette bien curieuse réécriture de l’histoire que commet Alain Juillet, qui dans son style, reste bien l’ancien Grand Inspecteur de Monsieur François Stifani.

COMMUNIQUE

Paris, le 17 décembre 2014

Rassembler en France la Franc-maçonnerie régulière de Tradition (1)

La Confédération Maçonnique de France (CMF) qui porte l’ambition de réunir, en France, les

Grandes Loges qui se reconnaissent dans les critères de la Franc-maçonnerie de Tradition dérange manifestement le paysage maçonnique français et suscite, à juste titre, la crainte de voir se modifier le rapport de forces actuel. (2)

Cette grande idée, lancée de Bâle (3) un jour d’été 2012, à mesure qu’elle a pris corps, est devenue la cible d’attaques, de rumeurs, de désinformations, aussi bien sur la place publique et le parvis des temples que dans les coulisses des Chancelleries des Grandes Loges dans le monde.(4) De fait, la création de la CMF est venue perturber l’ordre établi entre deux « bastions » diamétralement opposés mais se rejoignant pour la circonstance :

- d’un côté, une Maçonnerie « régulière-reconnue », enfermée dans son splendide isolement, (5)

- de l’autre, une Maçonnerie sociétale et engagée qui affiche la prétention d’orienter, seule, la Franc maçonnerie en France. (6)

Une volonté commune réaffirmée

Dans ce contexte, la Confédération Maçonnique de France tient solennellement à réaffirmer son unité et sa détermination.

Unité autour des principes qui régissent la Franc-maçonnerie régulière de Tradition tels qu’ils ont été énoncés dans le Traité fondateur de la CMF ; ils se réfèrent, sans réserve, aux principes définis par les Constitutions d’Anderson. (7)

Détermination, car ce projet s’inscrit dans le temps de l’histoire, un temps qui n’est ni celui des blogs(8) ni celui des obédiences militantes. (9)

L’objectif de rassembler en France les Grandes Loges régulières ne se fera pas en un jour ; il sera poursuivi malgré quelques péripéties et en dépit de ses détracteurs.

Alain BERNHEIM, l’historien incontestable (10) de la Franc-maçonnerie française et anglo-saxonne, ne s’y trompe pas ; dans son dernier ouvrage qu’il consacre à la « Régularité maçonnique » il constate :

« Vous avez la chance, si vous êtes un maçon français, de vivre en 2014 parce que 2014 est une année essentielle pour la franc-maçonnerie française. Il y a un peu plus de deux siècles, elle était unie. Son union n’a pas duré plus de cinq ans. Aujourd’hui, elle tente à nouveau de réaliser son union. Ce n’est pas une entreprise facile, …. ». (11)

Une dynamique bien réelle

N’en déplaise à ses détracteurs, la Confédération Maçonnique de France repose, désormais, sur trois piliers :

- d’abord, la reconnaissance mutuelle de ses Grandes Loges constitutives ; elle permet, depuis près de deux ans, aux Loges et aux Frères de se rencontrer et de travailler ensemble lors de Tenues rituelles communes ; leur succès témoigne d’une profonde attente et montre un changement en profondeur dans l’esprit de la Confédération; (12)

- ensuite, son ancrage dans le courant de la Maçonnerie « andersonienne », celle des origines,

celle de la quête spirituelle la plus ouverte, dans la rigueur des travaux et le respect des rituels, ayant pour objet de perfectionner l'homme pour qu'il puisse alors, et alors seulement, intervenir dans la société ;

- enfin, la conscience de représenter pleinement la famille traditionnelle et régulière, héritière d’une histoire qui prend sa source aux origines mêmes de la Maçonnerie spéculative aux côtés de la branche anglo-saxonne. (13)

Une Maçonnerie pour notre temps

Ainsi se construit en France, rejetant la férule des uns ou des autres, une fraternité nouvelle, au diapason des enjeux spirituels et moraux de notre temps, fondée sur un esprit de liberté, de tolérance et d’ouverture aux autres, dans le prolongement des principes énoncés dans les Constitutions d’Anderson. (14)

La Confédération Maçonnique de France est convaincue que la dynamique enclenchée, la découverte par les Frères et les Loges d’horizons nouveaux sauront emporter progressivement l’adhésion de chacun à ce projet. (15)

Au nom d’un formalisme désuet, les Grandes Loges dans le monde pourraient-elles méconnaître longtemps la légitimité d’une telle force ? (16)

Alain JUILLET

Président de la Confédération Maçonnique de France (17)

. . . . . .

Comme on le voit, l’approche d’Alain Juillet, très inquiétante en Franc-maçonnerie, car aux antipodes de nos idéaux et de toutes nos Règles, démontre à souhaits son acharnement à « prendre la maçonnerie française à la hussarde ».

A cet égard, le fait que tous les blogueurs de la chose maçonnique, quelles que soient leur sensibilités et au-delà de leurs divergences, aient tous condamné les manœuvres de la GLAMF et de la CMF est en soi éloquent.

Qui pourrait vouloir de cette maçonnerie arrogante, magouilleuse et donneuse de leçons, qui exige beaucoup, calomnie beaucoup, qui n’a rien prouvé, et a au contraire tout raté ?

Le communiqué ci-dessus illustre à lui seul mieux que tout cet échec cuisant.

Nous sommes beaucoup, chrétiens ou juifs à attendre la venue (ou le retour) du Messie. Nous ne nous accordons pas encore sur l’identité de celui-ci, Jésus ou un autre. Mais aucun de nous ne s’attendait à ce qu’il puisse être Alain Juillet, qui par son communiqué nous dit en substance, que ce qui a été fait avant lui n’existe pas, et qu’Il est la maçonnerie, la maçonnerie de Tradition. Les autres ne savent rien, ne comprennent rien. En dehors de Juillet, point de salut…

  1. (Qui, quelle obédience (s) lui a (ont) donné mandat pour cela ?).

  2. (Il est patent qu’Alain Juillet s’accorde une importance qu’il n’a pas. En effet, la CMF n’a jamais été crainte par aucune quelque obédience que ce soit. D’un côté, jamais le Grand Orient de France n’a émis le moindre communiqué hostile à l’égard de la CMF, alors qu’au contraire son Grand Maître Daniel Keller signait avec Alain Juillet en sa qualité de Grand Maître de la GLAMF un accord d’inter visites, de l’autre, la GLNF ne s’est jamais sentie menacée puisqu’elle a toujours su que cette association contre nature n’avait aucune chance d’être reconnue. Il n’y a donc qu’Alain Juillet, sans doute complexé par le péché originel de son obédience qui n’a jamais eu d’autre ambition que de se substituer à la GLNF dans un plan de reconnaissance par les obédiences de la planète, pour aborder les relations internationales et nationales maçonniques sous un angle de « rapport de force »…)

  3. (c’est faux les tractations qui ont débouchées sur l’Appel de Bâle en juin 2012, ont débutées dès 2010 avec la GLDF selon Jean-Jacques Zambrowski, le « Haut Représentant de la Confédération Maçonnique de France »).

  4. (Et voilà ressortie, comme au temps de Monsieur Stifani la théorie du complot (maçonnique ?) ! Plutôt que s’interroger sur les raisons de ses constants échecs, Alain Juillet les attribue au fait qu’il serait la victime d’un énième complot…Cela ne vous rappelle rien ? Et il ne lésine pas : les Chancelleries des Grandes Loges se seraient liguées contre lui ! Bigre ! Rien que cela ? Mais pourquoi l’auraient-elles fait ? Auraient-elles donc des raisons ?).

  5. (Mais ce « splendide isolement », n’est-t-il pas celui que Juillet a prôné tant qu’il a été membre de la GLNF, et quand il a mendié la reconnaissance des Obédiences régulières dans le monde, lesquelles pratiquent exactement le même isolement ?).

  6. (cette Maçonnerie sociétale n’est-elle pas l’une des caractéristiques de la Grande Loge de France pourtant membre de la CMF qu’il préside ???).

  7. (Ce faisant Juillet entérine le statut définitivement irrégulier de la CMF composée d’Obédiences irrégulières et de plus abandonne les « Basic Principles » (1929) au bénéfice d’un livre qui regroupe beaucoup de notions contradictoires, et écrit au début du XVIIIème siècle : Drôle de conception de la modernité…)

  8. Il faut être capable d’un mépris certain de l’intelligence pour oser dire « ce projet s’inscrit dans le temps de l’histoire, un temps qui n’est ni celui des blogs ni celui des obédiences militantes » Certes Alain Juillet détient la palme d’or des reniements, mais de là à oublier qu’il ne doit son existence maçonnique qu’aux blogs, depuis les Myosotis qui lui ont permis de sortir de son ombre en lui offrant une tribune pour semer le chaos et la division dans le PMF et créer sa GLAMF et sa CMF qui ne serait restée qu’un simple accord d’inter-visites sans eux. On peut se demander si on est dans le gag, le cynisme ou l’amnésie.     

  9. (Cette phrase est très révélatrice elle aussi de la conception qu’a Alain Juillet des blogs : puisqu’il pilote a travers des hommes écrans un blog que beaucoup qualifient de « blog infâme », il pense que tous les autres blogs qui traitent de Franc-maçonnerie sont à cette image, et sont le prolongement d’obédiences ! Il ne l’a pas effleuré un instant que les Administrateurs de blogs puissent être totalement indépendants, comme c’est le cas de Rogez Dachez, http://pierresvivantes.hautetfort.com/ de Gérard Contremoulin, http://www.souslavouteetoilee.org/, de http://lamaconne.over-blog.com/, de http://sifodierisinvenies.overblog.com/  (pour les plus sérieux d’entre eux). Drôle de conception de la liberté et du monde moderne…Bien éloignée de celle des officines il est vrai !).

  10. (pourtant suffisamment contesté dans sa loge de recherche anglaise Quatuor Corronati ou il était 1er Surveillant, et qui a refusé de l’élire V.’.M.’. ce qui a provoqué son départ).

  11. (Où a-t-on vu que l’opinion d’un historien aussi réputé soit-il malgré son engagement militant, engagerait-il la maçonnerie entière ? Après tout, Roger Dachez historien dont la réputation n’a rien à envier à celle d’Alain Bernheim a une opinion diamétralement opposée…).

  12. (Pour Juillet, en matière de reconnaissance, dorénavant l’auto reconnaissance est suffisante » Il est donc devenu très « cool », et au train où il va, le Grand Orient de France pourrait bien rapidement devenir une Obédience archaïque...Peut-être même qu’il sera prêt, pour attirer de nouveaux membres censés composer les départs, faire des reconnaissances de mariage pour tous ?).

  13. (Alain Juillet a toujours été réputé pour son sens du comique. C’est celui-ci qui lui permet d’affirmer sans sourire pareille affirmation : la maçonnerie est son œuvre, et il est le digne héritier des bâtisseurs du Temple de Jérusalem, des bâtisseurs de cathédrales, et pourquoi pas, de Moïse, Jésus et Mahomet, pourvu que cela attire à lui de nouveaux membres et donc des cotisations….).

  14. (Pardon d’avoir éclaté de rire en lisant cette phrase intervenant après et avant tant de critiques envers tous ceux qui ne partagent pas ses options !).

  15. (En terme « d’horizons nouveaux », les siens sont particulièrement bouchés, puisque pas une seule Grande Loge au monde n’a accepté de reconnaître son obédience, donc ses méthodes…).

  16. (Ultime arrogance : comment les Grandes Loges ont-elles pu ne pas le reconnaître, lui qui a montré sa « force » ? Monsieur Juillet, militaire de formation et de profession, colonel des services secrets, ne conçoit donc pas la vie autrement que par la force ? Il n’a donc rien appris en Franc-maçonnerie, lui qui a été par la nécessité couronné 33ème degré du R.’.E.’.A.’A. au Suprême Conseil Pour La France ? De plus il démontre ainsi qu’il ne respecte les autres, et particulièrement les Grandes Loges (étrangères ou non) que si elles servent ses intérêts, mais dès lors que ce n’est pas le cas, on doit subir ses foudres et ses critiques méprisantes…Inquiétant, non ?).

  17. Est-on bien certains qu’il parle au nom de cette confédération ?

     

     

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

greenwarior 28/12/2014 12:58

Tout cela vu d'en bas, d'une loge bleue de la Glnf, je n'ai qu'un souhait, que mes cousins maçons du GO, GLDF, GLAMF et autres membres ou non de la CMF ne patissent pas des problèmes d'égo de leurs chefs. On en a trop souffert à la Glnf pour souhaiter pareils évènements aux autres.

William Wallace 28/12/2014 12:56

Au demeurant, frères, soyez dans la joie, travaillez votre perfectionnement, encouragez vous, soyez bien d’accord, vivez en paix et le Dieu d’amour et de paix sera avec vous.
Bonnes fêtes de la fin de l'Année de la Reconnaissance.

Boaz46 28/12/2014 12:52

Et si au lieu de de chercher le Messie on tournait une page, comme l'a si bien dit JP Servel nous avons retrouvez le Bonheur, les jours sombres sont derrière nous, laissons aux jaloux,envieux et
cassandres, qui ne sont pas si nombreux que cela le droit de se noyer dans leurs vices nous savons tous ce qui ce passe chez nous, gardon notre force pour embellir notre loge, notre engagement est
de rendre chaque fréres heureux, nous avons nos règles que nous respectons.
je souhaite a tous de belle fêtes de noël et une année 6015 apaisé et constructive

L'Historien de Villiers 20/12/2014 19:16

Mon TCF Emmanuel
Ton analyse est sans appel. Je me permets d'y ajouter un complément historique. Depuis près de 80, les dirigeants des hauts grades ont toujours échoué dans leur lutte contre les obédiences sur
lesquelles ils étaient souchés et dont ils tenaient leur légitimité:
1935: Camille Savoire doit abandonner la tête du Grand Collège des Rites dans son opposition avec le GODF et crée alors le Grand Prieuré des Gaules.
1964. Charles Riandey, n'ayant pu s'assurer le contrôle de la GLDF, est destitué de sa charge de Grand Commandeur du SCDF et crée alors le SCPLF.
2000, rupture à l'initiative de la GLNF avec le GPDG en raison des dérives sectaires de son Grand Prieur Daniel Fontaine.
2014, rupture de la GLNF avec le SCPLF qui s'obstine, malgré les engagements de son Grand Commandeur JL Fauque, à recruter ses membres au sein d'un GL irrégulière, la GL6AMF, dont il a favorisé la
création.
Quant à Alain Juillet, par son attitude il représente ce qu'un de mes anciens Maîtres désignait sous le sobriquet de "Tablier sans Maçon". Il est vrai qu'il a reçu, pour le prix de ses forfaitures
maçonniques successives qui visaient à détruire une obédience centenaire, les 33 deniers de l'Ecossisme de son ami et complice JL Fau..
AF
L'Historien de Villiers

ihi alla 19/12/2014 23:26

mes TTCCFF,
Il ne faut pas tomber dans le piège d'alain juillet, avant toute chose, il y a les ff de la gldf qui ont refusé les changements statutaires venus de la cmf. Là est l'echec initial, tout le reste
est juste des écrans de fumée tentant de camoufler cet état de fait. Il faut ramener A J à ce refus de la gldf de le suivre dans son délire

Arsène Mutin 19/12/2014 19:31

Et voilà que le « messie » remet ça !
Mais si, mais si.
Moins de 24 heures après son inénarrable missive, le président auto-désigné de la CMF donne une interview à La Lumière en variant encore son langage et en s’enfonçant plus profond dans la
dénégation et l’affabulation.
Un vrai morceau d’anthologie à ne pas manquer.
J’en connais qui doivent se féliciter de s’être sortis à temps de la CMF.
Salutations fraternelles à tous.
Arsène.

la Maçonne 19/12/2014 15:31

MTCF Emmanuel, je souhaite rebondir sur une remarque que l'on t'a faite. Si un blog tenu par un "chrétien" avait titré de la même manière, ce même monsieur aurait crié à l'antisémitisme. Comme
quoi, quand on veut voir le mal, on déforme tout et prendre à contre sens n'importe quoi.
De toute manière, on te sait nullement anti-chrétien et tu n'es même pas anti-athée!
Ceci dit, très bon article ...
Fraternellement,

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 20/12/2014 17:48



Bonsoir Ma Très Cher Sœur Maçonne,


Effectivement, une très longue étude du V.’.L.’.S.’. m’a appris à
aimer les hommes (et les femmes) tels qu’ils sont et non tels (qu’éventuellement) je voudrais qu’ils soient. Mon Maître, Manitou, employait une très belle image. Il disait en substance que
« l’Eternel a créé une planète avec un Temple au milieu, et non un Temple avec une planète autour »…


Avec ma fraternelle affection.



DANIEL MOSINI 19/12/2014 14:39

Comme vous devez être tristes et malheureux dans cette aniennement belle Obédience qu'était la G.L.N.F. pour vous acharner, avec autant de réactivité, à essayer de démolir ceux qui tentent de
"rassembler ce qui est épars"!...
JOYEUX NOEL et HEUREUSE ANNEE à tous les F.F. qui font vivre la F.M. de Tradition.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 20/12/2014 17:43



Bonsoir Mon Frère,


Ta réaction est bien étonnant, et dans tous les cas de figures
particulièrement déplacée !


Pour t’en convaincre, va lire les commentaires qui figurent dans le
blog des militants d’Alain Juillet, dont je te donne quelques extraits des plus modérés :


galinier>Le Rat -Spoutine en Kippa, continue ses articles diffamatoires, éhontés à son image,
sur Alain Juillet, son dernier article. Un voyou, maître-chanteur et mythomane, juge les autres au travers sa blanche. Il ne s'explique toujours pas. Comment accorder confiance à une Obédience
qui compte dans ces rangs, un ramassis pareil de pourriture. Elle est belle la régularité avec pour acolyte la GLUA. C'est une maffia dans toute son horreur pour faire du fric. Il se dit croire
en Dieu. C.Galinier


galinier >Comment FDA sur son blog peut il se permettre de diffamer
un soldat et homme d'honneur comme Alain Juillet. il est à l'image de Jean Murat, des hommes intègres. Les crapules et sous hommes se croient tout permis. C.Galinier


feudusoleil Modo > Moi aussi. Par contre ça n'a pas l'air de plaire
au petit Goebbels de la glnf. Le petit scribouillard de la cellule de veille vient - encore - de s'en prendre à Alain Juillet, dans un interminable article. Cette obsession est pathologique.
Aucun doute...


Enfin, je te rappelle que ce sont ceux dont tu dit qu’ils veulent
rassembler ce qui est épars (quel opportunisme !), qui au contraire ont fait scission et voulu détruire la GLLNF comme supplanter d’autres obédience. Désolé, Mon Frère, mais la
Franc-Maçonnerie, ce n’est pas un jeu de bluff et de stratégie.


Bonne soirée à toi



Mathius 19/12/2014 14:01

Mon bien aimé frere Emanuel,
Le simple fait que quelques uns affirment qu'ils dérangent la majorité, démontre maçonniquement qu'Alain Juillet, (le grand maître de ces quelques uns), n'a pas compris grand chose à la société
initiatique maçonnique.
La démarche la plus stupide de ces quelques uns est d'avoir pensé que les hauts grades pouvaient révolutionner la franc maçonnerie . Non seulement ils ont tenu un faux raisonnement en le croyant,
mais en plus il se sont noyés dans leur propre verbiage sur l'éthique, verbiage qui n'a rien à voir avec la morale maçonnique; morale maçonnique qui trouve son expression avec la fraternité des uns
envers les autres et non avec la complaisance de quelques uns envers quelques ambitieux démesurés.
La moralité maçonnique par une action fraternelle brutale (mais nécessaire) a été mise en mouvement par la grande loge d'Angleterre avec la majorité des autres grandes loges régulières envers la
GLNF pour que cette dernière échappe au sectarisme.
Quel leçon humaine .
Qu'en pense Alain Juillet?
Je t'embrasse ainsi tous nos frères.
MATHIUS

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 20/12/2014 17:31



Bonsoir Mon Très Cher Frère Mathius,


Je te demande pardon pour le rdv manqué…S’agissant le projet
GLAMF-CMF, c’est bien là le problème : l’absence d’éthique et de morale maçonnique. Alain Juillet, dans son interview reconnaît lui-même ce que je lui reproche dans mon édito :
« J’ai dû agir comme un militaire de commando » !


Il avoue lui-même ainsi n’avoir rien compris à la Franc-maçonnerie,
car elle est exactement le contraire de cette approche…Du reste, il lui faut encore expliquer en quoi il « a dû »…


Je crois cependant qu’il faut créditer Alain Juillet d’une très bonne
action : il a débarrassé la GLNF de bien des voyous, et de cela il faut lui être reconnaissant, d’autant que ceux-ci semblent bien s’épanouir là où ils sont…Ce qui n’est pas une
surprise.


Très fraternellement à toi.



franck bailly 19/12/2014 13:10

Mon TCF Emmanuel,

Tu te trompes à mon égard, je n'ai strictement aucun grief envers toi
Je suis sincèrement choqué par le choix de ton titre qui fait référence à l'approche de Noël au plus important évènement de la vie d'un chrétien.
Pour ce qui concerne la GLAMF, j'ai viré ma cutie et vais rejoindre sous peu une Loge maçonnique de la GLUE agée de 250 ans consacrée en 1772 ...

Très fraternellement

Franck Bailly

Reco et c'est Frère 19/12/2014 13:08

Tiens... Il y a un détail que personne ne semble relever...

L'entête de la déclaration est au nom de la CMF, mais le pied de page indique : "contact Presse - JC Trib.: presse@GL-AMF.org"...

Est ce une réponse du berger à la bergère ? Ou simplement "un splendide isolement" pour citer AJ qui semble se tromper de "cible" ?

On se souviendra en effet du communiqué du 15 janvier 2013 annonçant la naissance de la CMF à entête et pied de page de la GLDF. C'est amusant d'ailleurs, ce communiqué commençait par :
"les Grands Maitres de TROIS Grandes Loges Françaises annoncent la perspective d'une confédération, etc.".
Hé oui... ils avaient oublié d'inviter le GM de la GLAMF. A l'époque il n'y avait que la GLDF, LNF et GLTSO. Regardez qui ils ont ajouté après et ce qu'il en reste à présent... Un rapport ?

Mais si, souvenez vous, ça avait bien fait jaser de voir AJ entrer par derrière (...c'est tentant mais je ne la ferai pas...). Au fond Grand Tuileur des Portes de Services, c'est déjà grand quelque
chose..

A l'époque déjà le figaro avait demandé "la confédération combien de division ?" "60.000frères a répondu un GM. Exactement a répondu un autre. Qui dit mieux a lancé Marc Henry camouflant son
agacement..."

Allez, par "devoir de mémoire", c'est ici : http://blogs.lexpress.fr/lumiere-franc-macon/2013/01/16/projet-de-confederation-mini-couacs-entre-amis

Frat
Reco-Et-C'est-Frère

Vincent 19/12/2014 12:40

Que retenir de ce communiqué ?
Tout d'abord que c'est une information secondaire. La seule véritable information de cette fin d'année, c'est que la GLDF a décidé de ne pas renier son histoire et son identité, en ne rompant pas
avec les libéraux. La reconnaissance de la GLNF par la GLRB est simplement une suite logique.
Je m'étonne cependant du ton de ce communiqué et du rapport de force évoqué avec les autres obédiences. Ainsi que du mépris certain pour ces autres obédiences avec le GO considéré comme de la FM
politique(bref, pas vraiment de la franc-maçonnerie), et la GLNF considérée comme une organisation sectaire (bref, pas vraiment de la franc-maçonnerie non plus).
Il se trouve que ces obédiences sont riches de leur histoire. Elles méritent, et tous les FF qui les composent, le respect.
Cela fait des mois que cette farce dure. Il est peut-être temps que cela s'arrête. Il faut savoir apprendre de ses échecs.
Alors au final, la CMF c'est quoi ? une grande et nouvelle maçonnerie qui va s'imposer au monde ? Non, comme depuis sa création, la CMF, c'est la franc-maçonnerie de la GLDF. La CMF, c'est - pour
certains - un accord de circonstance pour partir en quête de la reconnaissance hypothétique de 2 ou 3 GL européennes. Et ne l'oublions pas, sans GLDF, aucune autre obédience de la CMF n'aurait été
considérée sérieusement.
Au final, qu'avons nous ? Une franc-maçonnerie libérale qui va bien, une GLNF qui a retrouvé sa reconnaissance, une GLDF qui reste fidèle à son histoire. De nombreux frères ex-GLNF qui resteront au
sein de la CMF pour, en fait, vivre la maçonnerie de la GLDF avec quelques nuances. Et d'autres ex-GLNF qui attachent de l'importance à la reconnaissance de leur régularité et qui chercheront à
retourner à la GLNF.
Beaucoup de bruit et de haine pour finalement ne rien changer.
Frat.

2 minutes d'arrêt 19/12/2014 12:28

Il y a vraiment des commentaires drôles comme le mépris des chrétiens pour un titre tout à fait à propos...
Je suis chrétien et j'ai délicieusement apprécié l'article et le titre !
Concernant le billet, il y a une CMF, et dans confédération, il y a con...
Et GLAMF, ça ne vous avait pas sauté aux yeux ? Alliance Maçonnique Française ! C'est l'alliance de tous les Maçons de France. Toutes les autres GL ont France comme dénomination d'un territoire
dans un contexte international. Il en est tout autre avec le mot alliance...
Ce Mr juillet se prend pour le centre du monde, ça ne sert à rien de parler maçonnerie avec lui, il préfère parler chiffre, 50000 FF, d'Anderson, là il vient de découvrir la vie ! de
propagande...
14000 FF le suivent qd même, des FF qui ont cru en son rêve, c'est le réveil qui risque d'être difficile.
Bonnes fêtes de fin d'année à tous.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 19/12/2014 12:38



Merci pour ta lucidité, mon Frère. Bonnes fêtes à
toi et aux tiens…



le voyageur 19/12/2014 11:03

TC Emmanuel,
je préfère rester sur terre et je pense que la dernière (?) manoeuvre de Juillet n'a rien de Spirituel, elle est tout a fait conforme à l'enseignement de l'Ecole de Guerre:
- créer un ennemi extérieur afin d'obtenir un renforcement du moral du corps constitué.
un autre exemple:
- au rugby, quand un pilier de la mêlée est trop tendre, un joueur de son équipe profite de la confusion pour lui donner un bon coup et désigne quelqu'un "d'en face" afin
d'énerver le "bon gars".
D'aprè moi c'est ce qui arrive aux FF de la GLAMF.
Je vais passer de bonnes fêtes de fin d'année grâce à toutes les bonnes nouvelles qui s'accumulent depuis quelques temps...et que tu nous communique mais tristesse de voir tant de mensonges se
renouveler juste par orgueil.
Dans ma vision du Messie, il a passé un message il y a 2000 ans et compte sur nous pour la suite. Il y a encore du travail!
Que tes fêtes de fin d'années soit bonne mais pour te souhaiter une bonne année, j'attends après le 1er janvier!
Je suis un croyant encore englué de superstitions (deux grand-mères un peu sorcières).

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 19/12/2014 12:09



Bonjour Mon Bien Aimé Frère
Voyageur,


Merci pour ta démonstration
aussi brillante que crédible.


Nous avons un point
commun : s’il ne s’agit pas de superstition ni de sorcellerie, mes prières sont souvent réalisées. Dans un sens comme dans l’autre. Celles concernant Stifani ont été exaucées. Celles
concernant la GLNF aussi. Quant au calomniateurs et diffamateurs, je n’aimerais pas être à leur place…


Merci pour tout ce que tu
apportes à la GLNF ! Joyeux noël à toi et à tous les tiens !


Très fraternellement à
toi.



Arsène Mutin 19/12/2014 10:49

Bonjour Emmanuel et bonjour à tous.
D’abord, empressons-nous tous de féliciter la GLRB d’être sortie enfin de cette aventure grotesque qui l’éloignait de sa famille des GLL régulières et espérons que les quatre autres sauront suivre
son exemple sans trop tarder.
En souvenir de cette expérience elles devraient, à l’avenir, savoir apprécier au plus juste leur reconnaissance par la GLNF spécialement.
Il faudrait aussi féliciter le GM de la GLDF qui, s’étant déballonné in-extremis, a sauvé son obédience d’une crise interne très grave.
Encore faudrait-il être sûr que ce soit un renoncement définitif de la part de ce politicien de la maçonnerie européenne.
Gageons que nos frères de la GLDF sauront calmer ses ardeurs et lui choisir un successeur plus à l’écoute des maçons et des loges de son obédience.
Le Président auto désigné de la CMF, s’est quand même senti obligé de déclarer quelque chose.
Un tissu d’incohérence et d’agressivité où on reconnaît les « éléments de langage » favoris des pensionnaires d’un certain blog, à croire que le secrétariat du Président de la CMF est donné en
sous-traitance.
Au-delà de ces délires mégalomaniaques on ne peut que remarquer que cette « déclaration » engageant la GLAMF dans un nouveau projet de CMF sans consultation préalable des loges, intervient deux
petites semaines avant la prise de fonction du nouveau GM de la GLAMF.
D’où la question : à quoi sert désormais le GM de la GLAMF ?
Dans la cour de récréation voisine de celle du Pt de la CMF, son camarade TPGC du SCPLF a lui-aussi harangué ses troupes écossaises pour les pousser à l’assaut des lignes ennemies du SCNDF. Ça ne
coûte guère que quelques coups de gnole et quelques compliments pour envoyer des fantassins au casse-pipe en se tenant soi-même à l’abri des éclats derrière un statut de membre de la GLUA.
Le 13 décembre à la fête de l’ordre du SCPLF, cette année encore, personne n’a pensé à demander au TPSGC pourquoi il ne devenait toujours pas membre de la GLAMF cette obédience qu’il juge si
régulière et qui constitue 80% de l’effectif de son SC (et bientôt 99,9%).
Personne n’y a pensé car tout le monde connaît la réponse, de la même façon que tout le monde connaît la réponse à la question posée dans un précédent article par Emmanuel : « Où est - et que vaut
– la parole de Jean-Luc F. ? »
Tout le monde sait aussi maintenant (voir lettre du 02 09 2014 du TPSGC du SCPLF) que, CMF ou pas CMF, le SCPLF est voué à être prochainement jumelé avec le SCDF avant d’être absorbé par lui.
Alors pourquoi s’en prendre avec tant de hargne au SCNDF naissant sinon pour tenter de détruire le futur seul SC régulier en France. Le SCPLF en effet ne peut dorénavant que perdre très
prochainement sa reconnaissance des SCC (SCC USA entre autres).
La tentative d’anéantir le SCNDF est à l’évidence vouée à l’échec. Comme ce fut le cas pour le SCPLF en 1964, le SCNDF a été fondé dans les règles de l’art (contrairement à la désinformation
ambiante) et il vivra, sera reconnu et se développera avec des maçons REAA réguliers.
CMF ou pas CMF, les FF REAA de la GLAMF doivent donc se poser aujourd’hui la question de savoir où est leur avenir maçonnique en 2015 et surtout au delà.
La réponse pourrait se résumer ainsi :
1 - ceux qui tiennent à la régularité reconnue GLUA n’ont d’autre choix que de rejoindre la GLNF, seule obédience française reconnue, et le SCNDF futur SC régulier reconnu.
2 - ceux qui ne sont pas attachés à cette reconnaissance auraient grand intérêt, plutôt que de rester à la GLAMF et au SCPLF en attendant la suite, à migrer tout de suite à la GLDF et au SCDF.
Deux avantages à cette migration anticipée :
- rejoindre une obédience qui a une histoire qui est forte, structurée, en ordre de marche et dont le REAA est la spécialité. Idem pour le SCDF.
- sortir d’une ambiance de guérilla permanente entretenue par les dirigeants de l’Obédience GLAMF et du SCPLF qui, apparemment, n’ont plus d’autre moyen pour se donner l’impression d’exister dans
le « paysage maçonnique français ».
Ceci n’est qu’un avis extérieur et il va de soi que l’analyse et le choix appartiennent à nos FF de la GLAMF.Souhaitons-leur courage et bonne fortune pour se sortir du pétrin dans lequel leurs
chefs et autres meneurs cupides et inconséquents les ont mis.
Salutations fraternelles aux sœurs et frères qui lisent ce blog.
Arsène.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 19/12/2014 12:03



Mon Très Cher Frère Arsène
Mutin,


Quel dommage qu’Alain Juillet
et Jean-Luc Fau. en tant que responsables n’aient pas tirés les conclusions de la situations et de leurs échecs, pour prendre les décisions qui s’imposent à tous dans le monde de la Maçonnerie
régulière, à l’image du Grand Maître de la Grande Loge Régulière de Belgique qui pourtant était signataire de l’accord de Bâle (et qui sera suivi par les 4 autres au rythme de leurs
institutions), ou démissionnent puisque désavoués par le monde auquel ils souhaitaient pourtant adhérer…


Plutôt que cela, ils
déclarent vouloir continuer dans la fanfaronnade et dans la guéguerre !


Mais que font-ils en maçon
nerie ? Que ne laissent-ils pas les maçons travailler tranquillement ?


 Très fraternellement à toi.



Franck Bailly Mle GLNF 28670 19/12/2014 10:40

Je trouve le titre de ton papier méprisant et injurieux à l'égard des chrétiens.
Franck Bailly

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 19/12/2014 11:45



Une fois encore, tu n’as rien
compris, et heureusement, tu sembles bien le seul a voir le mal là où il n’est pas. Il n’y a aucune intention malveillante dans mon titre, et je suis certain que si tout autre que moi l’avait
écrit, tu ne l’aurais pas relevé. Mais comme tu critiques le contenu de ce blog à tort et à travers, il te faut encore trouver des prétextes même s’ils n’existent pas. Je relève encore que tu
avais pris l’engagement de ne plus faire de commentaires sur mon blog, on voit ce qu’il en est.


Malgré tout, si ta
sensibilité avait été honnêtement froissée, j’en suis désolé, mais je le répète il n’y a de ma part aucun mépris.



Aymeric 19/12/2014 10:37

Mes TCF,
Le président auto-proclamé de la CMF vient de publier un communiqué pour dire que la CMF continue à porter le flambeau de la FM. Le même en tant que président de son obédience créée en 2012
prétendait qu’avec 450 Loges, puis 600, il obtiendrait la reconnaissance de la GLUA.
Ce personnage d’un ego incommensurable prétendait il y a encore quelques mois que les 5 Grandes Loges européennes allaient reconnaitre sa structure & Co en décembre 2014 ! La désinformation
continue sans honte et sans scrupule. Son problème, comme certains de ses collègues de désinformation est qu’ils continuent avec les méthodes des années 80 : il faut continuer la propagande jusqu’à
la dernière minute ; ne pas changer de stratégie ; ne pas reconnaitre son erreur de jugement et surtout ne pas laisser la place aux autres.
Or en 2014, les spécialistes des années 80 ont pris leur retraite sur le plan professionnel et si les plus intelligents se sont adaptés aux nouvelles techniques d’information et de désinformation,
certains du vieux continent continuent les méthodes datant de l’époque de la guerre froide ! Nous sommes en présence de l’un de ces hommes du passé avec des méthodes archaïques de
communication.
Il continue à entretenir des chimères (reconnaissance par la GLUA, reconnaissance des 5, et aujourd’hui l’espoir du renouveau de la FM en France). Ce monsieur et les autres dirigeants de la GLAMF
refuse de voir l’évidence : leur voie est sans issue, ils vont dans le mur, ils sont condamnés à un échec. Or, ils veulent gagner du temps : ce n’est pas notre faute, nous sommes les meilleurs,
c’est la faute des anglais qui ont peur de nous, c’est la faute des 5 qui ne sont pas assez patients, c’est toujours la faute des autres… et jamais la leur !
Alors, peut-être un jour les FF de la GLAMF se réveilleront et demanderont des comptes à ces messieurs. J’attends ce jour et surtout leurs réponses.
Aymeric

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 19/12/2014 11:38



Bonjour Mon Très Cher Frère
Aymeric,


Merci, en tant que
spécialiste du renseignement de nous donner ton décryptage autorisé…


Merci aussi de
nous rappeler certains mensonges et artifices utilisés pour amener des Frères de la GLNF trop crédules à quitter la maison qui leur a donné La Lumière. Je profite de l’occasion pour rappeler
que ceux-ci seront accueillis avec chaleur et fraternité s’ils
souhaitent revenir.


Très fraternellement à
toi.



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche