Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 18:39

Dans le cadre des Tribunes Libres que le Myosotis du Dauphiné-Savoie offre à tous les Frères désireux de s’exprimer librement, voici un « billet d’humeur » de notre Bien Aimé et fameux Frère Semper Fi, célèbre pour ses billets passés dans différents Myosotis et pour les révélations dont il nous faisait part.

Ce texte interpelle chacun de nous, et moi en premier lieu, puisqu’il remet en cause la ligne défendue par ce blog…

Il n’en a que plus de valeur à mes yeux….

 

« Je n’interviens plus que très rarement dans les blogs à titre personnel mais il est cependant un certains nombre de points soulevés dans tous les avis émis ici et là qui m’incitent à réagir et à m’interroger d’une façon plus générale.

Tout justiciable a été confronté au moins une fois dans sa vie à devoir contester une mise en cause administrative simple ou complexe, l’obligeant à devoir demander l’application de la loi et le respect de ses droits valant tant pour l’individu que pour l’état. Le plus simplement du monde et comme tout à chacun, il est alors confronté tant à sa connaissance et sa compréhension des textes qui le concernent, mais il est aussi soumis à ce même paramètre variable caractérisant le fonctionnaire chargé de l’application des textes. Dans les dossiers plus complexes, il est soumis à l’appréciation des juges. Entre le début et la fin d’une action en justice, la principale variable qui satisfait ou insatisfait le justiciable mis en cause est la compétence et/ou l’incompétence des intervenants de toutes natures. Dans le cas du dossier GLNF, aurions nous été confrontés depuis des mois à l’incompétence de la justice Française incapable de statuer sur un dossier somme toute très simple ? Je ne le pense pas.

Certains ont voulu faire nommer un administrateur judiciaire, pensant trouver d’un côté comme de l’autre une possible opportunité d’influencer le cours des évènements selon les objectifs que chacun s’était fixé. Puis nous sommes entrés dans une guerre de tranchées judiciaires, là aussi liée aux compétences et incompétences des intervenants. Vous ajoutez à cela les amitiés particulières de certaines et certains, les supposés intérêts financiers et politiques, peut-être même avérés des uns et des autres, les ambitions avouables et inavouées, les questionnements, les doutes, le passif et l’actif de chacun tant psychologique qu’affectif, la culture et l’intervention des réseaux : avocats, magistrats, financiers, politiques, de toutes nature et de tous bords auxquels vous ajoutez les craintes des uns face aux certitudes des autres, le tout avec pour sujet les Franc-maçons, et vous obtenez ce que j’appelle un Beau Bordel… Pardonnez l’usage de ce mot, mais cette situation est-elle particulière au dossier GLNF ou n’est-ce pas plutôt l’état des lieux que l’on se doit de constater dans la lecture sociétale que l’on peut en faire et dont les présupposés Maçons n’ont fait que reproduire le modèle pour eux mêmes.

Enfin, car je ne souhaite pas en faire dix pages. Mais force est de constater, en prenant le recul nécessaire pour lire différemment ce dossier dont l’appropriation voulue par et pour tous a enfreint la « Règle » qui est la nôtre sans distinction de rite ou d’obédience. Certes, l’échange verbal ou épistolaire ajouté au libre arbitre sont bien la base même de toute construction humaine, mais peut-être aurait-il mieux valu appliquer un simple fondamental que l’on dit enseigner chez les Franc-maçons ; à savoir que la conception de l’esprit passe par le trait pour trouver sa réalisation dans la matière, imposant à chacun le respect de ses engagements premiers, et l’application des enseignements reçus.

Au delà de cette simple considération sans prétention, il y a l’usage du blog que certains veulent supprimer, dernier substitut de la triangulation imposée à ses participants ne serait-ce que par son format technologique auquel tous doivent se soumettre, et pour lesquels il n’existe pas d’obligation de lecture comme il pourrait exister une obligation d’écoute dans le simple but du partage et non de persuasion d’une détention quelconque de vérité avérée.

Une question que je soumets à chacun, le franc-maçon n’est-il pas devenu la source même de sa propre perte individuelle en lieu et place de l’espérance qu’il pourrait représenter pour l’ensemble de la collectivité ? Car quelque soit la méthode retenue, changer l’homme pour changer la société ou changer la société pour changer l’homme, je crains parfois que certains n’aient fait de leurs rites des outils de soumission plutôt que de libération… d’autres enfin des outils d’usurpation. Si vous ajoutez à cela que la pratique de l’Art royal censée permettre à chacun de s’abstraire de lui-même pour ne plus se consacrer qu’aux autres, instrumentalisée par d’autres, a fait ressortir ce qu’il y avait de pire durant ces dernières années, il devient alors inutile de vouloir définir un nouveau paradigme maçonnique quand on ne sait déjà pas appliquer les fondamentaux qui sont les nôtres.

Vous me trouvez dur ? Mais aimer fraternellement, c’est aussi cela mes Frères.

Revenons à plus basique. Cela nous changera de savoir si Mtre LEGRAND est compétente ou non… elle vit déjà ses propres craintes, et ses propres angoisses. Comment réagira-t-elle une fois venu le moment de l’ultime initiation ? Elle se demande aussi si elle va être payée, ce dont je doute. Peu nous importe là aussi tout comme de savoir si JP SERVEL parviendra ou non à vaincre ses propres démons sur le chemin qui lui reste à parcourir ; savoir s’il mettra ou non une chape de plomb sur les comptes de ses prédécesseurs, ou s’il aura le courage de définir de nouvelles limites à la tolérance et à ses amitiés, en libre conscience et en pleine responsabilité de ses actes. S’imagine-t-il être redevable ou pense-t-il comme certains que l’usage de la prescription l’aidera à rendre les services qu’il s’impose à lui-même plus qu’on ne les lui impose ? Il ne peut être de contrainte pour l’homme que librement consentie. Ah… le Grand Maitre, seul lien entre Dieu et les hommes ! Même moi je n’aurais pas osé, et pourtant j’en ai dit des conneries, et j’en écris encore…. Merci de votre tolérance mes frères et pardonnez cet écart de langage là aussi ! Un petit mot pour Marc : surtout ne change pas mon Bien Aimé Frère! Car c’est bien pour ton amour immodéré de l’humanité et ta compassion naturelle, ajoutés à ton humilité qui seront récompensés le jour venu, même si nul ne connait ni le jour ni l’heure. Ta seule existence redonne force et courage aux plus désabusés et aux plus meurtris. 

Pour terminer, je pense que quand l’homme est rendu à choisir entre deux solutions la moins mauvaise, il a perdu à mes yeux le langage de la raison et le pouvoir de l’imagination. Alors à quoi bon lui servirait la Truelle dès lors qu’il en aurait oublié l’usage de l’épée ?

Le syndrome de Stockholm, quelle belle découverte !!!

Réveillez vous mes Frères ! Et n’attendez pas d’un futur improbable ce dont le passé, auquel tous ont participé, vous a privé dans l’essence même de nos rites, sans le cœur et l’esprit.    

Si Emmanuel le permet je reviendrai rapidement vers vous, mais cette fois pour Antarès.

Avec ma Fraternelle affection à tous. »

Semper-Fi.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

Marc Germain 18/11/2012 19:22

cher F Semper Fi,

Au delà des mots très gentils pour moi et dont je ne suis pas sur de les mériter , je suis en accord total avec toi sur la prise de conscience de la responsabilité que nous avons vis à vis de la
loi !

Je ne sais ce que donnera l'assignation de Mahout ?
Je ne sais ce que donneront comme informations les jours prochains ?
Mais ce que je sais c'est que nous avons ouvert les yeux il y a maintenant plusieurs mois pour ne pas dire années!
Il ne serait pas acceptable à mes yeux que des frères dont la pensée n'est pas pure au point de vue d'un engagement maçonnique , c'est à dire de se servir sur la bête GLNF pour vivre, reviennent au
pouvoir !

Je n'ai aucun problèmes avec les GMP qui ont radiés et suspendus croyant à une cause et se trompant de BONNE FOI , à partir du moment ou ils n'ont pas été pris la main dans le pot de confiture
!
Ces Frères qui se sont trompés ,et il y en a beaucoup qui regrettent de ne pas avoir ouvert les yeux assez vite , je sais que je pourrai retravailler avec ; en revanche les frères qui sont des
profanes en tablier et qui mettent notre maison en coupe réglé , ceux là , n'ont plus aucune place à nos cotés !

Bises de Bastia à tous
Marc

l'ancien 13011 18/11/2012 18:46

Mon BAF Emmanuel, Servel n'annonce nullement la couleur. Le recrutement, passe par l'accord de l'ancienne Loge mère.Ce qui génére sur ton blog la colère de nos Frères, dixit notre F.
Germain.Lorsqu'un nouveau VM est élu, il annonce son collège d'Officiers.Si je reprends une société dans le monde profane. J'annonce mon programme. Le marketing, les marchés,les comptes, les hommes
à la gouvernance et ma stratégie. Il faut être clair et précis. la GNLF vaisseau fantôme vogue difficilement les voiles en loques, dans un brouillard à couper au couteau.Le fond de pensée de
Servel, c'est comme le quadrille on avance et on recule. Malheureusement le parquet est vermoulu, dangereux et glissant. Et tu le sais Emmanuel, par le fait de ton intelligence vive et de ta grande
sensibilité,à fleur de peau.Enfin peut être que je me perds en conjecture.Je n'aime pas les mystères et la GNLF, c'est le mystère de la chambre jaune. La prestidigitation est un spectacle éphémère
et dans le cas de l'Obédience, c'est pour cacher l'inavouable. Bonne soirée Emmanuel et bises. Claude Galinier

l'ancien 13011 18/11/2012 14:06

Mon BAF Semper-Fi, je n'ai pas la prétention de vouloir changer la société. Avant les événements je travaillais dans ma Loge à m'améliorer,à aimer mes frères et à satisfaire par la Lumière du GA,
mon esprit curieux. Je faisais confiance à l'ancienne gouvernance. Puis en fonction des événements, je me suis aperçu de mon état de maçon floué et violé comme des milliers d'autres Frères. Nous
respectons tous les fondamentaux, sauf l'ancienne gouvernance dans sa globalité sans exeption, par son énorme dévoiement.Tu parles de M° Legrand et l'ultime initiation. Je pense que le bon Dieu
n'est pas tellement son affaire. Ce qui l'intéresse et crois moi je la connais, c'est le tiroir caisse avec beaucoup d'argent à l'intérieur.Nos Frères normaux GNLF, Glamf sont de véritables maçons
et je les respecte. Ils représentent un véritable trésor pour notre avenir qui je le pense sera commun.Attendons le 1er décembre pour la suite des événements. Pour paraphraser Jean Murat la GNLF
est moribonde et elle risque de perdre encore beaucoup de Frères. Le livre des comptes c'est l'Arlésienne, je le répète sans cesse, les cotisations sont trop élevées. Servel peut réussir s'il joue
la transparence, si les Frères exclus peuvent revenir en toute liberté. Si il écarte définitivement Foellner, FS et Charbonniaux ainsi que tous les affidés indésirables. Mon F Emmanuel bonjour et
je t'embrasse. Claude Galinier

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 18/11/2012 14:40



Bonjour Mon Bien Aimé Frère l’Ancien,


Je ne suis sûr de rien, mais une chose est sûre, c’est que les Frères qui
n’ont rien à se reprocher, sont attendus les bras ouverts par JPS, qui n’entends pas faire pour autant de prosélytisme (si j’ai bien compris le fond de sa pensée)


Fraternellement à toi, et bonjour à qui tu sais.



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche