Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2011 7 13 /11 /novembre /2011 20:37

Cette Province qui fêtera en 2012 son 50e anniversaire, après son détachement de Neustrie figurait parmi les Provinces parisiennes comme un symbole très fort.

Qui se souvient des noms de ceux qui ont constitué son premier Collège ?

Beaucoup de ceux-là qui ont œuvrés à sa création ainsi qu’à son envol,  demeurent des figures historiques de notre Obédience.

Les Grands Maîtres Provinciaux qui ont les premiers servis cette Province, n’étaient pas creux comme ceux qui prétendent aujourd’hui porter ce titre en région parisienne.

Il s’agissait de Frères qui avaient une bien autre trempe, pétris d’érudition et de la connaissance de nos Rituels, mais aussi du sens du devoir, de la Fraternité et de l’intérêt général.

Rappelons-nous du très regretté Très Respectable Frère Jean Wunen-Burger, qui par la suite est devenu premier Président du Conseil des Sages, Grand Chancelier et Assistant Grand Maître, un Frère autant pétri de nos valeurs que par nos Rituels, et qui prenait alors la peine de téléphoner au jeune apprenti que j’étais, pour s’excuser d’une éventuelle mauvaise formulation. Un Frère aussi très grand par son humilité et sa Fraternité. Honnête, vrai, sincère et intègre.

Rappelons-nous de son successeur, le Très Respectable Frère Michel Gor., un Frère aussi efficace que compétent dans la gestion de la Province, et qui portait les mêmes valeurs et qualités que son prédécesseur. Un frère, Maître du Rituel, pudique, discret mais aussi honnête que franc, et tellement bon !

Puis vint une autre catégorie, avec Louis Sidery, le frère de « l’autre »…Celui-ci, avant de devoir quitter précipitamment Paris, avait quand-même imposé à la Province un Hymne à la gloire de celle-ci, à chanter en loge ! Heureusement vite oublié…

Puis vinrent d’autres, qui n’ont pas su – ou pas pu- garder à cette Province un niveau de qualité, particulièrement dans son recrutement…

Vint même l’ancien Grand Secrétaire (illégitime) de François Stifani, Jacques Ro. celui qui a été renvoyé en pleine nuit par son Maître, et qui, fut Grand Maître Provincial de Rouvray durant six années, n’y laissant pas un mauvais souvenir. Ce qui ne l’empêcha pas de se discréditer en signant des charrettes de suspensions de Frères.

Il laissa sa charge au bénéfice de Claude Seiler, lequel bondit sur l’occasion, puisque le Grand Maître d’alors, n’accepta pas que succédât à Jaques Ro. celui qui était naturellement qualifié et désigné pour, le Député Grand Maître de Rouvray au prétexte odieux que celui-ci était restaurateur et servait les Frères…On voit que les valeurs de la F.’.M.’. étaient connues au sommet de la Pyramide GLNF. De plus, quand on sait les différents métiers exercés par le G.’.M.’. d’alors, on ne voit pas très bien qu’est-ce qui le qualifiait pour émettre ce genre de jugements de valeurs…

Claude Seiler devint donc G.M.P. dans ces circonstances, et le resta quelques mois, avant d’être chassé, remplacé, et enfin radié de la GLNF dans les circonstances que tous le monde connait et déplore.

Il y eut au moment de l’éviction de Claude Seiler, un flou sur ce qui se passait à Rouvray, que je propose d’éclaircir (un peu) ici.

Le député Grand Maître Provincial de Claude Seiler, était le T.’.R.’.F.’. Laurent To.    

Or, lorsque le 4 décembre 2009, le T.’.R.’.F.’. Claude SEILER s'est levé au Souverain Grand Comité en compagnie de  24 autres Frères, faisant face à François STIFANI, il fut, comme on le sait immédiatement limogé, et remplacé, mais pas par son D.’.G.’.M.’.P.’., jugé trop proche de lui et du Suprême Conseil du R.’.E.’.A.’.A.’., d'après les propres termes de François STIFANI le jour même à son encontre, mais, contre toute attente,  par un Frère plus dévoué au GM, issu des Loges d'Excellence de Paris Pisan.

Jusqu'à ce que celui-ci, à l'issue du 25 mars réalise le fossé existant entre le G.M. et les Frères et décide de prendre acte de leur message sans toutefois oser s'opposer à F.S., ni à le lui dire ou à le lui faire savoir.

Son éviction fut malgré tout immédiate et il fut remplacé par son D.’.G.’.M.’.P.’. (qui était resté le même que précédemment, Laurent To.) lequel fit  savoir au G.M. qu'il n'acceptait cette charge qui lui avait été refusée jusqu'alors, qu'à la seule condition que des réformes profondes soient engagées, afin que les Frères soient directement concernés par les modifications nécessaires des statuts de sorte à être directement impliqués dans les orientations de notre Obédience.  Il travailla sur ce chantier, ouvert par le T.’.R.’.F.’. Alain Juillet, jusqu'à ce qu'il comprenne que le G.M. d’alors  n'avait aucune intention de les mettre en œuvre, ce dont les faits attestent dramatiquement et décida ainsi de rejoindre dès le jour de leur appel,  le 8 avril 2011, le  groupe des 8 GMP pour en être le 9e.

Cette décision priva F.S. d'un de ses prétendus solides soutiens, et déclencha sa colère. La traduction de celle-ci, fut la suspension immédiate du G.’.M.’.P.’., remplacé par le seul membre de son Collège qui accepta de lui succéder,  après d’ailleurs l'avoir faussement assuré de son soutien, ainsi que de sa prétendue indignation au sujet d'une lettre anonyme  au contenu ignoble mais qui ressemble beaucoup par son ton a des écrits postérieurs de celui-ci.

Ce mail aussi obscène qu’inadmissible – dont des extraits ont déjà été publiés ici – que le GMP illégitime à adressé à son prédécesseur légitime en réponse à son rappel à l'ordre récent, en témoigne.

Dès lors on ne peut que constater qu’actuellement, dans la Province de Rouvray comme dans d’autres, pour la première fois dans son histoire fleurissante, il n’y a ni Grand Maître Provincial, ni collège légitime.

Dès lors, ceux qui se prétendent dans cette Province aptes à convoquer qui que ce soit, n’ont aucune légitimité à le faire, et au moment où l’opposition se réunit enfin unanimement autour de notre TRF Alain Ju., nous ne nous commettrons pas en assistant à la pseudo Tenue de Grande Loge Provinciale de Rouvray, qui appelle à approuver des comptes dont le Grand Trésorier, le seul en exercice, le  RF Philippe Cro. a été écarté puis suspendu, malgré le travail exceptionnel qu'il a réalisé durant toutes ces années  et qui fut salué par tous,  même par Henry Si.

Je suggère de ne d’autant pas se rendre à cette Tenue Provinciale de Rouvray, que le GMP Cu. n'a même pas été installé, pas plus que son Collège, qu'il continue à vouloir réunir au prix de nominations aussi fantaisistes que la sienne, à commencer par son Député et les Assistants qu'il essaye de réunir par des nominations indues,  en jouant sur leur prétendue volonté de lutter de l'intérieur.

Il est certain que tout maçon fidèle à ses engagements et à l’honneur, comme a la « Résistance » à la gouvernance, n’ira pas.

Notre futur est en marche, sans eux, mais avec vous, parmi nous.

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

Gérard 14/11/2011 22:18


A lire sur Bakchich "Cercle Concorde, un réquisitoire comme un polar"

http://www.bakchich.info/Cercle-Concorde-un-requisitoire,13158.html

Ni la montée à Paris de Roland Cassone pour un conciliabule, ni la prose écrite par le grand maître de la GLNF François Stifani écrite « pour mettre la ...


Tanit de Rouvray 13/11/2011 23:11


Mon Cher Frère FdA,
Il y a 2 semaines ou un peu plus, un F. a exposé sur ce blog une marche à suivre pour la Tenue du 3 décembre 2011 de la GLNF.
Je propose qu'à chaque fois qu'un GMP illégitime, comme celui de Rouvray, organise une AG ou une Tenue, les FF aillent en masse et appliquent la marche à suivre proposée sur ton blog. Ils ne
saluent pas le GMP, ils ne se lèvent pas à son arrivée, ils votent par un non massif en rejetant tout ce qui est prévu à l'ordre du jour et une fois que les votes sont finis, ils quittent la
salle/le temple.
Il me semble que cela est la meilleure solution pour mettre fin à ce cirque.
Tanit de Rouvray


Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche