Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 août 2014 7 10 /08 /août /2014 11:05

Dans le cadre des Tribunes Libres que le Myosotis du Dauphiné-Savoie accorde aux Frères de la GLNF qui souhaitent s'exprimer librement, voici un édito de notre Frère Arsène Mutin faisant part de son opinion concernant les ingérences à répétition de cinq Grands Maîtres européens... 

« Bonjour Emmanuel et bonjour à tous.

J’ai préféré ne pas intervenir sur le précédent article du 29 juillet déjà très commenté.

Je vais donc être un peu long. Pardon d’avance.

Depuis des mois, les ennemis et concurrents de la GLNF accumulent agressions, coups bas et provocations pour la faire réagir en espérant qu’elle fera alors un faux pas. C’est fait, elle a réagi, mais n’a pas trébuché.

Il ne reste plus à ses détracteurs qu’à interpréter cette réaction à leur avantage : « la GLNF est déstabilisée, la GLNF a peur de la CMF, la GLNF appelle au secours, la GLNF pique sa crise de nerfs… » etc. Pour cela, (mais juste pour cela) faisons-leur toute confiance car, ils l’ont suffisamment prouvé, l’affabulation est leur spécialité.

La GLNF n’avait guère à craindre de ces attaques et elle aurait pu continuer à les ignorer.

Celui qui est fort et qui le sait n’a aucun besoin de le prouver à tout bout de champ.

Mais comme souvent une absence de réaction est taxée d’incapacité à réagir, il lui fallait bien, à la longue, montrer qu’elle n’est pas en état de mort clinique, comme voudraient le faire croire ses agresseurs, mais au contraire à nouveau en pleine possession de ses moyens, et aussi avertir que dorénavant « qui s’y frotte, s’y pique ».

Ces pétitions, pompeusement appelées appel de Bâle, déclaration de Berlin, de Vienne et autres lieux, et dites « des 5 Grandes Loges », n’ont de sens que par l’impact médiatique espéré par ceux qui les ont signées.

Elles ne sont visiblement issues d’aucune consultation préalable des instances de ces grandes loges et seulement le fait de leurs Grands Maîtres.

Imaginez-vous ces cinq Grands Maîtres réunis à l’heure du pastis, un jour pluvieux, et l’un d’eux qui lance : « Et si, histoire de tuer le temps, on réorganisait la franc-maçonnerie régulière européenne ? ».

Vous ne croyez pas à ce scenario ? Moi non plus.

Mais si on me disait qu’en 2012, Alain J. - cet ancien Grand Inspecteur de François Stifani pendant la crise, passé in extremis dans l’autre camp, nommé illico 33ème par le Suprême Conseil Pour La France, ex candidat à la Grande Maîtrise de la GLNF, autoproclamé rassembleur de l’opposition puis Grand Maître de la GLAMF - voyant que celle-ci ne parviendrait pas seule à détruire et remplacer la GLNF, est allé démarcher les 5 Grands Maîtres pour leur demander service au nom d’une ancienne amitié, là je commencerais à voir poindre un début d’explication à cette histoire de fous.

Il faut avouer que les déclarations grandiloquentes, dont les Grands Maîtres des 5 Grandes Loges, de la GLDF et de la GLAMF ont gratifié le web maçonnique, sont de vrais morceaux d’anthologie. En dernier lieu la réponse de la CMF datée du 25 07 à la déclaration des 5 Grandes Loges datée du 23 07 vaut son pesant d’avoine :

http://www.jlturbet.net/2014/07/la-cmf-repond-a-la-declaration-de-berlin-des-5-grandes-loges-europeennes.html

On apprend au passage que la CMF, avant même d’être constituée et d’avoir des statuts, a déjà son président. Il s’est désigné tout seul, comme le premier Grand Maître de la GLAMF. D’ailleurs, c’est le même.

On pourrait même rire de ce piètre feuilleton si, à chaque épisode, les frères des 5 Grandes Loges, ainsi que ceux de la GLAMF et de la GLDF ne se trouvaient pas mis devant le fait accompli.

On ne saurait donc leur en vouloir de faire partie de ces obédiences, seulement leur conseiller de conserver leur libre arbitre et de mettre leurs dirigeants à la retraite à la première occasion.

Une chose est sûre, et c’est bien ce qui dérange : la GLNF a repris la place qui était la sienne avant la crise qui l’a secouée, parmi les grandes obédiences françaises GODF, GLDF, FDH, … GLFF, … GLTSO, … , la place de laGrande Loge régulière reconnue en France par la GLUA.

Même si pour la plupart de ces autres obédiences la question de la régularité et celle de la reconnaissance sont incongrues, voire contraires à leur principes, elles n’en tiennent pas moins la GLNF en estime et la GLNF le leur rend bien, même si aucune n’en fait ouvertement état.

Dans leur ensemble, les maçons de la GLNF n’ont aucune envie que leurs frères du GODF, ou leurs sœurs de la GLFF … etc., changent de point de vue sur les questions de la régularité, du GADLU… etc. et renoncent à leur investissement social et idéologique, qui constitue l’essentiel de leur mission de maçon, qu’ils remplissent très bien.

La maçonnerie régulière donne un sens à la maçonnerie sociétale et réciproquement. Le produit de leur travail est complémentaire, comme celui de deux ouvriers qui travailleraient séparément sur des pièces de la même construction.

Aussi, la GLNF reconnaît le rôle du GODF, sa place dans la maçonnerie française, et ne veut pas que ça change, aussi bien que le GODF reconnaît la place de la GLNF et n’a probablement aucune envie de voir une autre obédience tenir (pour ne pas dire usurper) ce rôle d’obédience régulière reconnue. (J’ai cité seulement le GODF pour faire court).

Dire que le « paysage maçonnique français » est « à partager » relève à la fois d’une certaine insolence et d’une belle inconscience.

Le dernier arrivé à table ne se contente pas de demander gentiment une petite place mais annonce qu’il va refaire le menu et la distribution des parts, que ça plaise ou non.

Alentour les regards s’assombrissent.

GLAMF - et SCPLF - attention la fessée !

Salutations à tous les frères et sœurs qui lisent ce blog ».

Arsène Mutin

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

Gugus 23/08/2014 09:52

Le pire est pour les FF sincères de la GLDF qui ont cru dans les fantasmes de leurs grand maitres successifs, les Graesel, les Dubart, les Henri, tous trois assoiffés de pouvoir, qui ont tellement
de mal à quitter leur fauteuil qu'ils ont commencé par voter une prolongation de leur mandat, inventer des fonctions hors statuts, traficoter pour la reconnaissance alors qu'une grande majorité des
FF, je ne parle pas des députés qui se sont faits manipulés surtout lorsqu'on vote l'après midi, des loges se trouvaient très bien dans le cadre de leur situation actuelle tout en ayant des liens
informels voire formels avec des ff de la GLNF, mais qui ne souhaitaient pas rompre avec ceux du GO et d'autres, bref être le centre de l'union cher à Anderson.
Si nous devons trouver des solutions c'est entre FF le reste sera dépassé dans quelques années surtout face aux périls qui menacent de nouveau l'humanité.

VF 15/08/2014 09:44

Bonjour mon TCF

J'ai lu sur un autre blog "concurrent"que la GLNF allait créer son propre SC du REAA, info ou intox ? qu'en es il
exactement, merci de m'éclairer, Frat.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 15/08/2014 12:04



Bonjour Mon Vénérable Frère,


Tu me donnes l’occasion, pour la forme, de faire une mise au
point. Il n’y a pas de blog « concurrent », pour différentes raisons. Celui auquel tu fais allusion a effectivement été créé tardivement non pas pour lutter contre la gouvernance
Stifani, ce qui est la raison première du Myosotis du Dauphiné-Savoie – ce qui en fait un blog Myosotis – mais, après la bataille contre l’ex, pour circonvenir celui-ci devant son succès.
Y-est-il parvenu ? Chacun sait que non, très loin de cela. Il n’est le fait que d’une petite cellule ayant pour but de déstabiliser la GLNF, pilotée par les dirigeants d’une obédience, au
travers d’hommes de paille.


De ce fait, on peut considérer la majorité de ce qui est
annoncé sur ce média, de l’ordre de la propagande et du mensonge…


J’ajoute, que le Myosotis du Dauphiné-Savoie traite de la
vie d’une Obédience régulière et reconnue, la GLNF, alors que le blog en question n’a pour raison de vivre, que de critiquer la GLNF en particulier, et les autres obédience en général, à
commencer par la Grande Loge Unie d’Angleterre.


Le fait que tu mentionne fait partie de cela. Intox
totale : imagine-t-on le Souverain Grand Comité de la GLNF obédience régulière qui même au summum de la crise qu’elle a traversé n’a jamais vu sa régularité mise en cause par qui que ce
soit, se prononcer sur la création d’une Juridiction, ce qui la ferait basculer dans l’irrégularité ? C’est totalement absurde, et même si cela était, je crois que j’en serais informé, ce
qui évidemment n’est pas le cas.


Cela étant posé, il n’en demeure pas mois vrai que la GLNF
pour rester régulière, ne peut tolérer que ses membres fréquentent au sein d’une Juridiction - qui a désormais elle-même un souci de régularité – des frères non reconnus. Le SCPLF pose donc en
l’état un problème auquel il n’a pas (encore ?) apporté de réponse valable. Je sais que beaucoup de membres de la GLNF qui fréquentent – ou fréquentaient – cette instance, se plaignent
depuis deux ans de faire l’objet de brimades et de pressions morales de la part des membres de la GLAMF du SCPLF. Ne voulant plus les subir, beaucoup, effectivement, cherchent d’autres solutions.
On peut le comprendre. Quelle sera la solution ? Je t’avoue que je ne sais pas…


Fraternellement à toi.


     



le voyageur 15/08/2014 09:01

TC Emmanuel,
je ne sais pas si mon post va dans le sens souhaité mais mes lectures sur certain blog m'incite à te faire part de mes réflexions:
- de ci de là on prétend que la GLNF est en faillite (?) or nous savons qu'elle finance sans crainte tous les temples en construction ou ceux en difficulté de financement par le départs de FF il y
a trois ans. De plus, grâce à la vente de "Binaud" au SCPLF (:-))elle possède des revenus fixes...
- on avance la création PAR LA GLNF d'un SC REAA.
l'intelligence de nos chefs va au moins jusqu'à éviter de contrarier la GLUA sur ce terrain très sensible!(:-))
mais que des FF GLNF soient maintenant gênés par la mixité avec des FF "irréguliers" au sein du SCPLF(mes excuses, pour la GLUA, on est irrégulier quand on est pas reconnu)et qu'ils s'organisent
pour continuer l'Ordre écossais est naturel. Ils n'ont pas à attendre une décision "Souverain Grd Comité" pour agir.
Reste à trouver les appuis d'autres SC étrangers...sinon ça va ressembler à tous les SC qui fleurissent ici et là.
mais l'os est en face...
pour la CMF, réclamer la reconnaissance c'est préparer un seul SC pour la France!
du coup, un SC "déjà composé de FF reconnus" est un véritable coup de fusil.
l'annonce (!) de ci de là de création d'association REAA provenant en sous-entendu de la GLNF est ridicule.
je connais de multiple dissidences REAA ou RER.
j'attends toujours un sursaut des 33 GLNF au sein du SCPLF...Ils me paraissent aussi vifs que les anciens de notre Souverain Grand Comité ...tu te souviens?
très fraternellement.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 15/08/2014 12:06



Bonjour Mon Très Cher Frère Voyageur,


Sur le blog Myosotis du Dauphiné-Savoie, tous « les
sens » peuvent s’exprimer dès lors que c’est dans le respect de tous, et sans injure. Aussi, tu n’as aucune inquiétude à avoir.


Tu fais indirectement allusion au fait que la GLNF et ses
dirigeants font l’objet de campagne de déstabilisation, de calomnies et d’injure de la part de spécialistes de ce sujet, réunis en une cellule, dirigée elle-même par un spécialiste de la
question, au travers de son adjoint…Nous connaissons le procédé, le déplorons de la part de gens qui se présentent en maçons exemplaires et donneurs de leçons…Ce qui fait sourire beaucoup, aussi
bien en France qu’à l’étranger…


Tout le monde aura relevé que, depuis le temps que
« ces gens » promettent que la GLNF est exsangue, au bord du dépôt de bilan, on peut s’étonner qu’elle soit toujours là, et plus rayonnante que jamais…Cela ne fait qu’attester les
mensonges de ces êtres sans scrupules et dénués de morale, maçonnique ou autre…


S’agissant des 33èmes du SCPLF que tu compares
aux anciens du SGC, oui je me souviens…Que veux-tu, ce sont parfois les mêmes, lesquels, d’ailleurs, il ne faut pas
l’oublier, ont discrètement appelé en mars 2012 à voter pour François Stifani pour de barrer la route à Jean Murat, afin de faire exploser la GLNF,
sur instruction de leur hiérarchie…


Très fraternellement à toi.



Arsène Mutin 14/08/2014 11:06

Bonjour à tous.
Je m’accuse, me mortifie et me fustige car je vous ai menti !
Par ignorance ou inattention, j’ai menti.
En effet, quand j’ai dit : « la CMF, avant même d’être constituée et d’avoir des statuts… », j’ignorais l’existence de ces statuts là :
http://ddata.over-blog.com/0/17/37/47/131119statuts_CMF.pdf
Il fallait avoir l’idée, que je n’ai pas eue, de les chercher auprès de la GLDF, en visitant le Bloc-note de Jean-Laurent :
http://www.jlturbet.net/article-cmf-les-reglements-et-statuts-sont-signes-121196047.html
Les frères de la GLAMF non plus ne l’ont pas eue, si bien qu’ils ont apparemment approuvé ces statuts sans les connaître, ainsi que le note le Myosotis Occitan :
http://le-myosotis-occitan.over-blog.com/2014/08/a-propos-des-statuts-de-la-cmf.html
(n’oubliez pas de lire aussi le commentaire fait sous cet article par « l’Historien de Villiers »)
Des statuts signés à l’avance et planqués derrière les fagots, idem un accord d’inter-visites avec le GODF, et sûrement d’autres jolies surprises à découvrir et à ajouter à la collection déjà très
longue.
Belle équipe que celle des « dignitaires » de la GLAMF et beau modèle de maçon que le futur ex premier GM de la GLAMF.
A côté, François S. fait figure d’amateur.
La tristesse de voir nos FF de la GLAMF, pris dans ce piège du laisser-faire, l’emporte sur mon envie de commenter davantage.
A trop laisser faire on cautionne et à trop cautionner on collabore. Leur avenir maçonnique s’annonce donc bien tortueux.
Merci aux frères qui ont déjà "commenté mon commentaire" et salutations à tous.
Arsène Mutin.

le voyageur 11/08/2014 10:50

Cher Emmanuel,
plan A: prendre la direction de la GLNF : échec.
plan B: créer une GL reconnue à la place de la GLNF: échec.
plan C: créer une organisation pour obtenir une reconnaissance bis...
à mon avis, c'est mal parti.
très fraternellement.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 11/08/2014 11:54



Mon Bien Aimé Frère Voyageur,


Quel marché de dupes…Mais dans cette histoire, les
cocus n'en ont-ils pas marre?


Bien fraternellement à toi…



lefreredereccoetsesfreres 11/08/2014 10:03

mon TCF ,

nous avons a faire face a une campagne de désinformation et d'insulte ( tu en sais quelque chose )
beaucoup de FF de la GLAMF ne supporte plus les mensonges et les fourberies de certains qui n'avaient comme ambition que le pouvoir . la rentrée s'annonce agité compte tenu des informations qui
nous parviennent .
comme quoi le mensonge ne dure qu'un temps ....celui des explications
BBB

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 11/08/2014 11:51



Bonjour Mon Très Cher Frère,


Oui, la désinformation et le mensonge est, si je puis
m’exprimer ainsi, la marque de fabrique de ces gens, depuis le début de la crise, et c’est l’une des nombreuses raisons qui m’a fait me défier d’eux dès le début (2010).


Se souvient-on que depuis lors, je m’égosille à affirmer
qu’eux et F.S. étaient les deux faces d’une même pièce, ce qui se vérifie aujourd’hui encore, par la similitude des pratiques…Tu fais allusion à leur ambition face au pouvoir. Celui-ci me semble
d’ailleurs très illusoire, mais pourtant ce travers existe bel et bien.


Se souvient-on du slogan de FMR : « Nous ne
luttons pas pour prendre le pouvoir mais pour vous le rendre »…


Qu’en est-t-il aujourd’hui ? tous les dirigeants de
cette association verrouillent les postes clefs de la GLAMF…Sans exception. Et celui qui ne suit pas la « ligne du parti » se voit répondre par Alain Juillet lui-même de se taire ou de
partir (cf ce qu’écrit un blog plus que proche de la GLAMF lui-même : http://le-myosotis-occitan.over-blog.com/2014/03/de-la-monarchie-de-juillet-au-second-empire.htmlet aussi http://le-myosotis-occitan.over-blog.com/2014/08/la-monarchie-de-juillet.html).


Ainsi, sans rire, celui qui se proposait à la
Grande Maîtrise pour un intérim de six mois, histoire de « mettre l’obédience sur les rails »,  aura fait presque trois ans, et plutôt qu’à l’issue de cette période retourner sur les colonnes pour montrer l’exemple, il a
créé une structure qui chapeaute les obédiences, pour tenter de continuer de diriger la GLAMF, et si possible les autres aussi…Du grand art. Décidément, nos agents sont bien
formés !


C’est ce pauvre Claude Beau qui est le plus à
plaindre. Lui qui croyait « vraiment » être Grand Maître…


Très fraternellement à toi.



un ancien du Souverain Grand Comité 11/08/2014 10:00

Mon BAF Emmanuel
Membre du Souverain Grand Comité sous les GM de Foellner et Stifani et témoin direct de la crise, je me permets d'apporter mon témoignage personnel sur le rôle d'AJ.
Avant l'élection de FS, AJ n"appartenait pas à l'équipe dirigeant de la GLNF. Il occupait les modestes fonctions de Grand Inspecteur Provincial de la Province de Paris et membre de la Loge
Nationale de Recherche Hiram chapeauté par Henri L, un des idéologues du SCPLF.
C'est la crise qui a fait de lui l'homme providentiel de FS en raison uniquement de son parcours profane: fils et neveu de hauts fonctionnaires avant d'être lui-même un grand commis de l'Etat
honoré par la République et un dirigeant d'entreprise reconnu.
Jusqu'au printemps 2011, FS n'avait guère touché la composition du SGC hormis la radiation des leaders de la contestation dont certains furent d'ailleurs réintégré après avoir fait amende
honorable.
Le SGC était largement acquis à Jean M et nous espérions tous qu'un tandem JM-AJ se mette en place. Il suffisait d'attendre qur Maître ML convoque le SGC.
Hors ce qui s'est passé. Des Grands Officiers appartenant tous à Villiers nous ont demandé de ne plus reconnaître FS comme GM et de nous placer sous l'autorité de ML. Ce que la majorité d'entre
nous, manipulée, a fait permettant ainsi à FS de nommer une masse de ses partisans et de s'assurer une majorité relative qui lui permirent au printemps 2012 avant d'être retoqué en AG.
Ces faits méritent d'être connus. Ensuite, AJ a ensuite protesté du fait qu'il nous pouvait se présenter à la GM. N'étant Membre à Vie du SGC, il ne pouvait évidemment pas le faire en application
des Statuts. En fait, il savait pertinemment qu'il ne serait pas élu car il demandait aux membres du SGC de voter pour lui en leur annonçant à l'avance que cette institution, créée par E. de
Ribaucourt dès la fondation de la GLNF, serait dissoute et ses membres renvoyés sur les colonnes. Encore, une manipulation de sa part pour se poser en victime de l'arbitraire stifanien alors qu'il
n'est que le petit télégraphiste de Villiers, n'a t'il pas été payé en retour des 33 deniers de l'Ecossisme !!!!

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 11/08/2014 11:33



Bonjour Mon Très Cher Frère,


Je voudrais rajouter à ton rappel historique quelques
éléments :


Je ne sais pas si AJ a été un dirigeant d’entreprise
reconnu, ce que j’ai retenu, c’est que partout où il est passé, y compris au poste de directeur du renseignement, son passage fut bref…Or, pour cette dernière fonction, pour être efficace, elle
doit s’inscrire dans la durée…Chacun en tirera ses propres conclusions.


Par ailleurs, le rôle d’AJ dans la crise a été certainement
marqué par son environnement professionnel au sein des services secrets : il a dit à chacun ce qu’il voulait entendre, y compris à moi, d’ailleurs. Cela explique que François Stifani m’ait
dit qu’il était son œil à Montreuil…Ce qui m’avait quand-même sidéré…


Dans le même esprit, il avait voulu prendre la tête du
groupe des 15 Grands Maîtres Provinciaux, qui ne s’étaient pas laissé faire. Mais le summum, à mon sens, c’est l’accord passé avec celui qu’il présente comme étant « son ami », Jean
Murat que j’ai soutenu jusqu’au bout : Jean Murat devait, en cas de victoire, être Grand Maître, et prendre AJ en qualité de député…Pressé, il avait brûlé l’étape, en se présentant à la
Grande Maîtrise contre Murat…Chacun a sa propre définition de l’honneur. Sans doute croyait-il que dans le contexte d’anarchie ambiante, et compte tenu des excellentes relations qu’il entretenait
avec Madame Monique Legrand, sa candidature serait validée et qu’il apparaîtrait comme sauveur de la GLNF. On sait qu’il n’en fut rien, et qu’elle fut déclarée non recevable, puisque ne
réunissant pas les conditions nécessaires prévues par nos statuts.


De ce fait, à peine un mois plus tard, il était candidat à
la Grande Maîtrise d’une autre obédience. Là encore, chacun a sa propre vision de l’honneur.


Concernant Villiers, et sans vouloir rentrer
en détail maintenant sur le rôle néfaste qu’il a eu tout au long de la crise, je crois qu’il ne faudra jamais oublier comment, en mars 2012, ses dirigeants, de manière officieuse, ont donné
instruction à ses membres de confiance  faisant partie du Souverain Grand
Comité de faire voter pour François Stifani pour faire barrage à Jean Murat, pourtant 33èmedans
l’écossaise…Ils pensaient que c’était ainsi le seul moyen, par l’élection de Stifani, de faire exploser la GLNF, qui sinon, Jean Murat élu aurait été sauvée…


On voit bien ici quelle morale anime ces gens, et on ne peut
que se féliciter que ces bas calculs se soient tous avérés erronés et qu’en définitive, contre toute attente, le Grand Maître Servel ait restauré la GLNF plus forte et vigoureuse que
jamais…



Pierre de Bristol 11/08/2014 10:00

Cher Frère Arsène, et chers lecteurs,

Merci pour la clarté de ton article. Pratiquant la FM de l'autre coté de la Manche, nous observons les événements français à la fois avec de l'ironie, un sourire au coin des lèvres et une certaine
inquiétude et agacement. Les auto-proclamations, les créations des nouvelles organisations surtout par des personnes qui ont exercé des responsabilités dans une obédience afin d'attaquer leur
ancienne grande loge montre la légéreté, l'amateurisme, et l'opportunisme de ce genre d'individus.
Il y en a qui ont cru qu'en devenant membre dune loge anglaise, ils allaient avoir la bénédiction pour dicter leur loi sur le territoire français: mais cela est si typiquement français et si loin
de la mentalité et la culture britannique que j'apprécie, que vous ne puvez même pas imaginer. Ici, la porte des bureaux de hauts responsables et membres du Board sont ouvertes. ils ont
l'intelligence d'écouter et leur coutoisie les oblige de rester très poli avec tout le monde, surtout les gens qui viennent de l'étranger: mais cela ne veut pas dire que l?UGLE va reconnaitre telle
ou telle GL en France. La GLNf est reconnue; le message est assez clair. Alors ne vous fatiguez pas trop. Rompez les rangs.

Pierre de Bristol

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 11/08/2014 12:10



Très Cher Frère,


Qui peut avoir de la considération pour des
hommes qui aujourd’hui, pour des intérêts particuliers et claniques renient et brûlent ce qu’ils ont vénéré  - et professé - hier…


Très fraternellement.



bastien 11/08/2014 00:17

Merci mon baf de remettre le Centre a sa place

Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche