Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2015 6 17 /10 /octobre /2015 18:21

L’excellent blog de notre Sœur La Maçonne révèle que le nouveau Grand Maître de la GLDF, Philippe Charuel, et son Conseil Fédéral imposent une modification de leur statut afin de tenter de « verrouiller » les Loges de leur obédience.

C’est évidemment le droit de chaque obédience de choisir les statuts qui lui conviennent.

Or dans ce cas, ce n’est pas l’obédience qui a voté ces modifications, mais le seul conseil fédéral… Et ces modifications ne sont pas anodines.

Que chacun se fasse son idée : « Promettons solennellement, en présence des Grands Officiers installateurs délégués par le Conseil Fédéral, de nous conformer strictement et scrupuleusement aux Règles Traditionnelles de l'Ordre, à la Constitution et aux Règlements Généraux de la Grande Loge de France, aux décrets et arrêtés émanés ou à émaner du Conseil Fédéral, que nous déclarons reconnaître ici pour seule et légitime autorité de la Grande Loge de France et auquel nous promettons aussi fidélité et soumission entière. »

Je vous suggère de lire l’analyse complète qu’en fait notre Sœur sur son blog.
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

lefreredereccoetsesfreres 19/10/2015 18:30

c'est la démocratie participative du CF et du SCDF , qui se rappelle aux bons souvenirs de quelques uns .
je suis sidéré par cette obédience qui a fait beaucoup de mal a la GLNF , en voulant être calife a la place du calife .
le nouveau GM est de toute évidence aux ordres de certains comme AG qui ne recherche que gloire ,
nous avons vu ce que donne les clics en douceur pour MH , une grande claque .

le voyageur 19/10/2015 11:28

TC Emmanuel,
à mon humble avis, on constate la rupture (de forme) entre la FM anglo-saxonne (GLNF) et la FM continentale (dirigée par un "Ordre").
même du temps du F Stifani et contrairement à ce qui se dit ici et là, les officiers installateurs GLNF avaient surtout comme consignes "que tout se passe bien".
Actuellement c'est encore plus clair: les officiers installateurs contrôlent la validité du quitus et c'est le précédent VM qui dirige la cérémonie et qui TRANSMET LA PATENTE à son successeur!
Ailleurs, il me semble que l'aigle écossais sort ses griffes du 3 au 33.
ce que nos FF anglais ne supportent pas.. n'est-il pas?
très fraternellement

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 19/10/2015 11:41

Bonjour Mon Bien Aimé Frère Voyageur,
Je partage ton avis. Il y a bel et bien une volonté émanant en tous cas d’un courant de dirigeants de la GLAMF de créer une organisation qui se veut maçonnique ( !) en totale rupture avec la maçonnerie anglo-saxonne, c’est-à-dire d’avec la grande chaîne de la fraternité universelle…En fait rien de nouveau, avant cela, d’autres s’y sont essayé, avec le succès que l’on connait…
Cela étant, au vu de ce qui se passe à la GLDF et à la GLAMF, cela disqualifie totalement les donneurs de leçon de « démocratie »….
Quant aux adeptes du rétablissement du Saint Empire Romain Germanique, au vu de leur situation, il ferait mieux de se faire oublier, tellement il se trouve dans une impasse…
Le ridicule ne tue pas, heureusement pour les dirigeants de cette bien peu « démocratique organisation »…
Avec ma fraternelle affection, et mes remerciements…

Remy 18/10/2015 10:41

Mon TCF,

Voici le sens des mots qui te heurtent… « soumission entière » sous entendue à l’Ordre maçonnique….

Soumission : Action, fait de (DEVOIR) se conformer à la règle.
En 1588 Montaigne dans ses Essais, III, 8, écrit soubmission qui signifie : « obéissance » ; d’où Obédience : Action de celui qui obéit, disposition à obéir

Ordre : Ordre est un terme largement utilisés en Maçonnerie et jugé souvent interchangeable.
Cependant, le mot « ordre » n’existait pas en maçonnerie anglo-saxonne, où l’on disait simplement « craft » (métier), mot médiéval corporatif que l’on retrouve dans craftmanship, « savoir faire », connaissance du métier, tandis que les premiers textes français parlent uniquement de « société ». C’est le chevalier de Ramsay qui popularise le concept d’Ordre par analogie avec les Ordres de chevalerie ou religieux.

Accolade fraternelle
Remy

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 19/10/2015 11:32

Bonjour Mon Très Cher Frère,
Merci pour ton commentaire constructif. En vérité, ce qui me heurte, c’est que la phrase en référence, demande non pas une soumission à l’Ordre maçonnique, mais bel et bien au Conseil Fédéral de la GLDF, lequel – relevons-le au passage - n’a d’autre souci, par ces temps troublés, de renforcer la soumission des membres de son obédience…
De plus, demander la soumission préalable à des décrets à venir, me semble être une drôle de pratique dans une obédience, qui, rappelons-le se veut démocratique, alors que lesdits décrets ne sont pas votés par les représentants des loges mais par le seul Conseil Fédéral…
Bien fraternellement à toi.

Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche