Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2015 6 21 /11 /novembre /2015 19:37

Les auteurs des attentats précédents en France, Mohamed Merah en 2012, Mehdi Nemmouche en 2014, les frères Kouachi et Amedy Coulibaly en janvier 2015 avaient à chaque fois défini des cibles dites « qualitatives » : des représentants de l’autorité de l’état (policiers et militaires), des caricaturistes assimilés à des ennemis du prophète Mohamed, (Charlie Hebdo) et des juifs (Ecole Ozar Hatorah, Musée Juif de Bruxelles, Hypercasher). Le semaine dernière l’effet de masse était recherché, avec des cibles indiscriminées, à l’instar des attentats de 1986 rue de Rennes et dans le RER Saint-Michel en 1995.

A travers « La Belle Equipe », « Le Petit Cambodge », et le « Bataclan » - par ailleurs abhorré dans les milieux islamistes et pro-palestiniens – c’est une façon de vivre à la parisienne qui a été visé, symbole d’une France qualifiée de « capitale de la prostitution et de l’obscénité » par le communiqué de revendication de l’Etat Islamique publié samedi dernier.

Le mode opératoire des attentats du week-end dernier démontre une « montée en gamme » des hommes de l’’Etat Islamique en Europe.

La coordination, la multiplicité des modes opératoires (fusillades, kamikazes et prise d’otages de masse), et surtout la préservation du secret opérationnel jusqu’au dernier moment tout cela a de quoi inquiéter les autorités de l’état.

S’ajoute à cela la suspicion de préparation d’attentats à l’arme chimique, et l’on comprend que les inquiétudes ont de quoi être fondées.

Mais surtout, on peut s’interroger sur le fait qu’à chacune de ces tragédies, on découvre que la quasi-totalité des terroristes sont connu par les services de renseignement français.

Alors pourquoi le suivi n’a pas été assuré ? Le manque de moyens, le manque de budget explique-t-il tout ? Le 13 novembre 2015 marque aussi une date charnière dans la stratégie de l’Etat Islamique. Jusqu’alors, il se fixait des objectifs régionaux avec en objectif l’édification d’un Etat, le « Califat » situé à la fois en Irak et en Syrie. Les seules incursions de l’organisation étaient le fait de « loups solitaires » comme à Bruxelles en 2014 ou sur la plage de Sousse en juillet dernier par exemple. Il semble que désormais l’Etat Islamique a « franchi le Rubicon », concurrençant son rival Al Qaïda dans la course au terrorisme international, celui-ci refusant de se laisser distancer et réagissant par une prise d’otage de masse dans un hôtel à Bamako au Mali hier, et provoquant un carnage…

En effet, en l’espace d’un mois, l’Etat Islamique a semé la terreur dans une manifestation pro-kurde en Turquie (102 morts), a attaqué un avion russe et l’a fait exploser en vol provoquant la mort de 224 personnes, passagers et équipage, fait sauter une bombe dans un quartier chiite fief du Hezbollah à Beyrouth (43 morts). Les attentats de Paris complètent provisoirement ce tableau qui confirme la transformation de l’Etat Islamique en une organisation terroriste globale, épousant à sa manière les possibilités de la modernité : connectivité, opacité des flux financiers, disparition partielle des frontières, la crise des migrants apportant une nouvelle actualité à cette dernière donnée.

Le changement de stratégie s’est opéré, semble-t-il entre septembre et novembre 2014 : fin septembre 2014, un mois après le début des frappes de la coalition internationale, le porte-parole de l’Etat Islamique a appelé tous les sympathisants du Califat à frapper les pays membres de la coalition. En novembre, le groupe Ansar Beit Maqdis dans le Sinaï, suivi d’autres organisations djihadistes faisait allégeance au Califat Islamique. C’est à ce moment que l’Etat Islamique s’est « internationalisé »…

Il ne faut pas faire d’illusions. Les attentats de Paris ont été préparés avec minutie, c’est-à-dire de longue date. Il reste assurément des cellules dormantes ou pas. Dans les deux cas, elles ont préparé leurs missions, et n’attendent que les ordres pour les mettre à exécution. Les pays occidentaux ne sont donc pas près de retrouver la paix, et restent très vulnérables.

Il y a dans le monde nombre d’experts en terrorisme, dans le sens « expérimentés » du terme. Nombre d’entre eux se trouvent en Israël, pays qui lutte contre le terrorisme depuis sa création. Que disent-ils ? « L’Europe n’était pas préparé à ce type d’attaque » ! Voici ce que pense Gaby Ashkénazy ancien chef d’état-major de Tsahal. Il poursuit : « La France n’est pas seule à avoir refusé de regarder la réalité en face, même après les attentats de janvier. Daesh (L’Etat Islamique) n’a jamais caché ses objectifs et c’est ouvertement que l’organisation terroriste a promis de s’en prendre à la France».
 

Le général Gaby Ashkénazy à l'époque où il était Chef-d'Etat-Major de Tsahal.

Le général Gaby Ashkénazy à l'époque où il était Chef-d'Etat-Major de Tsahal.

Gaby Ashkénazy comme d’autres responsables actifs de la défense israélienne estime que Daesh a exploité les failles et les points faibles des régimes démocratiques européens qui de leur côté ont préféré continuer à croire que le conflit se limitait au Proche-Orient et ne les concernait pas directement.

Pour faire face à cette nouvelle réalité qu’il est désormais impossible d’occulter, la doctrine de défense telle que les israéliens la recommandent aujourd’hui à leurs alliés français et européens, repose sur trois piliers : frontières, renseignement et action préventives.

L’espace Shengen a vécu. La France et l’Europe, depuis la fin de la 2ème guerre mondiale, ont voulu croire que les conflits de civilisation étaient révolus, et depuis la fin de l’ère soviétique, que leur frontières pouvaient s’ouvrir sans limitation, car la démocratie avait gagné et ne serait plus jamais menacée.

Le terrorisme islamique vient de s’engouffrer dans la brèche qu’il faut donc refermer.

Les Etats d’Europe vont devoir reprendre le contrôle de leur frontières, et en particulier avec la Turquie, recommande notamment le ministre israélien de la Défense, Moshé Yaalon (lui-même ancien chef d’état-major de Tsahal).

Le Général Moshé (Bouggy) Yaalon Ministre de la Défense israélien.

Le Général Moshé (Bouggy) Yaalon Ministre de la Défense israélien.

Le renseignement doit être plus efficace. « Les Européens ont compris qu’il y avait un danger, mais les mesures qui auraient dû être prises ne l’ont pas été, comme par exemple une réforme de la législation permettant l’écoute des terroristes potentiels » estime encore Moshé Yaalon.

Sans tomber dans certains excès américains, il y a des dispositions qui peuvent améliorer le traitement et l’analyse des informations pour une utilisation optimale. Cela passe aussi par la coopération internationale, qu’Israël pratique déjà avec ses alliés européens, dont la France.

« Israël a des informations. Nous ne sommes pas exactement un acteur subalterne dans ce domaine. Les renseignements que nous obtenons, nous les partageons avec la France et avec d’autres Etats concernés ; et pas seulement depuis hier » a déclaré Benjamin Nethanyahou au lendemain des attentats du 13 novembre.

« Quand on est en guerre, il ne faut pas avoir peur de tuer, et il ne faut pas avoir peur d’être tué » rappelle encore le Général Ashkénazy. « On ne vainc pas la terreur depuis le ciel » estime-t-il encore, convaincu que les les frappes aériennes en Syrie ou en Irak ne seront pas la solution. « Daesh a des points de vulnérabilité, surtout s’il est attaqué sur terre ». Des actions contre le mouvement terroriste sur son terrain sont possibles ET nécessaires.

« En Europe, l’équilibre entre la sécurité et les droits de l’Homme penchait jusqu’à présent en faveur des droits de l’homme. Mais il n’y a plus le choix. Il faut faire pencher la balance du côté de la sécurité pour défendre la démocratie » affirme le ministre israélien de la défense qui espère que la France et l’Europe ont maintenant compris que « dans la lutte antiterroriste, nous sommes tous dans le même bateau ».

(source ActuJ)

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

Mathius 22/11/2015 21:14

Mon bien aimé frère Emanuel,
Il faut faire attention de ne pas commettre un faux raisonnement en pensant que les jeunes, devenue des animaux à tuer aveuglement, ont les mêmes buts que les chefs barbares du haut de la pyramide des islamistes qui les manipulent.
Ces chef qui ont la haine de l'humanité sont doués d'une intelligence extraordinaire et redoutable pour exploiter les failles de leurs ennemis, et la faille en Occident est la partie de sa jeunesse qui a perdu tout repère de moralité suite à son exclusion par une grande partie de la société où elle vie.
Je n'excuse en rien cette jeunesse psychopathe mais cela tend, tout de même, à expliquer un processus de l'altération morale de cette jeunesse par le déni de la société envers les véritables problèmes sociaux.
C'est cette faiblesse sociale et le déni de réalité de notre démocratie qu'utilise les prédateurs de l'humanité contre nous.
Alors, commençons par arrêter ce déni de réalité, car, Il serait grand temps de mettre de véritables structures d'hygiène mentale infantile en place, si nous ne voulons pas voir une jeunesse de psychopathe perdurer dans notre pays.
Je t'embrasse ainsi tous nos frères
MATHIUS

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 22/11/2015 22:33

Mon Très Cher Frère Mathius,
Une fois encore, tu es pertinent! Monde du mensonge, de l'inversion des valeurs, de l'hédonisme et de l'égoïsme, certes!
Mais si tous les oubliés de la terre se mettaient à commettre des massacres de masse, où irions-nous? Or ce n'est pas le cas. Je te laisse tirer les conclusions...
Avec ma fraternelle affection.

Nino Meir-Beer 22/11/2015 16:32

Un ancien de la R.L. Benjamin Franklin (n° 52) a envie de citer ce dernier : "Un peuple qui restreint sa liberté au profit de sa sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre". Commençons par l'ennemi de l'intérieur. Ceci non en contradition, mais en complément de cet excellent article. Merci !
N. M.-B.

Al 22/11/2015 14:37

Bonjour.

Je rappelle que notre association ne traite pas de politique.

L'universalité de nos frères ne suffirait pas à régler tous les problèmes du monde.

Rendons à César ce qui appartient à César.

Je vous adresse un message de paix :

Illuminons le bien et vainquons le mal.

Travaillons pour Yahvé, Dieu, Allah.

Je vous rappelle que le combat marque la fin de la fraternité.

Continuons à défendre nos frères et nous même.

Fraternellement.

Al

le voyageur 22/11/2015 09:51

TC Emmanuel,
autant je suis dubitatif sur l'influence que doit exercer "la FM" (sous toutes ses formes) dans le monde profane, autant je suis persuadé qu'un initié n'a de consignes à recevoir de personnes sur sa conduite.
C'est à lui à se déterminer par rapport à sa conscience éclairée par la Lumière.
Et à se conduire en guerrier quand les circonstances l'exigent.
d'accord avec toi.
Très fraternellement

Candide 22/11/2015 09:23

Il est bien évident que nous avons beaucoup à apprendre en matière de sécurité de nos amis Israëliens, d'ailleurs certains de nos services sont formé par le "sherut ha bitahon ha klali" et il est connu que des chirurgiens de Tsahal viennent prodiguer leurs conseils en matière de blessures de guerre aux urgentistes français. Ne cessons pas de soutenir ce rempart contre l'obscurantisme.

André Compagnon 21/11/2015 21:16

Sans remettre en cause cette analyse, je suis surpris qu'elle soit relayée dans ce blog. Il me semblait que les commentaires ou mises en cause politiques n'avaient pas de mise ici. Rendre hommage aux victimes oui, aux forces de police également, mais dire que les services ont failli !
Je ne partage pas cette diffusion dans ce blog

Un ch'ti qui... 23/11/2015 03:06

Quand tu écris, es tu à l'ordre? As tu demandé la parole au .... Surveillant?
Réveille toi, nous ne sommes pas en L.

compagnon André 22/11/2015 10:20

Si effectivement ce blog est strictement personnel et ne remet pas en cause le principe de s'interdire les réflexions en matière de politique, fut elle de sécurité, alors je comprends votre message.
Bien à vous

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 22/11/2015 01:16

Bonsoir,
Cette analyse met en cause les choix politiques et non les services, bien au contraire.
Cependant, bien que cela ne figure pas dans l'analyse en question, il y a lieu de remettre en cause certains choix des services de sécurité, car comment accepter qu'un terroriste sanguinaire puisse rentrer en Europe et s'y promener impunément?
C'est des erreurs que l'on apprend, et surtout on tire les enseignements permettant de ne plus les réitérer.
Pour ce qui concerne le blog, il est le mien, et je choisis ce qui y figure. En matière politique ou pas.

Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche