Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 19:46

La récente Déclaration de 5 Grands Maîtres européens, continue de faire couler de l’encre, et de provoquer des réactions…

Bien-sûr, comme déjà souligné dans les colonnes de ce blog, il faut réduire cette déclaration à ce qu’elle est : le formidable aveu d’échec de 5 Grands Maîtres (dont la plupart sont en fin de mandat), qui au nom d’une ambition démesurée ont lancé leurs obédiences dans une aventure des plus hasardeuse, et qui se rendant compte qu’ils ont perdu sur toute la ligne, trépignent avec arrogance afin que l’on vienne à leur secours…

En effet, quelles ont été leur démarche et leurs arrières pensés tout au long de leur action ?

Prenant prétexte de la folie meurtrière de la précédente gouvernance de la GLNF et de ses graves dérives (bien réelles, il faut le rappeler), ils ont pensé qu’ils tenaient une occasion historique de faire disparaître complètement – ou a défaut rendre résiduelle – la GLNF du paysage maçonnique français dans lequel elle occupait une place prépondérante.

Par ce moyen, ils pensaient «faire d’une pierre deux coups», car en prenant l’ascendant sur une Confédération Maçonnique Française sortie de leur imagination, ils croyaient aussi réduire considérablement l’influence de la Grande Loge Unie d’Angleterre, en Europe – et par voie de conséquence dans le monde – à leur bénéfice.

Ils ont donc voulu vider la GLNF de ses Frères, en rendant à la fois la nouvelle GLAMF et la vieille GLDF attractives par une promesse de reconnaissance si elles devenaient régulières.

On remarquera que si le prétexte de toute cette construction basée en réalité sur le désir de pouvoir de quelques frères, a été de lutter contre des dérives qu’ils reprochaient à Monsieur Stifani, pour autant, ils n’ont en rien aidé les frères persécutés de la GLNF auxquels, bien au contraire, ils ont claqué la porte au nez. Paradoxe : pour peu que Monsieur Stifani soit membre de la Grande Loge Régulière d’Italie, il pourrait, lui, visiter telle ou telle de ces 5 Grandes Loges…

Mais ce que ces «Grands Visionnaires» n’avaient pas prévu, c’est que les Frères de la Grande Loge Nationale Française n’avaient pas besoin de leurs déclarations pontifiantes pour faire le nécessaire, et qu’à force de pugnacité, ils ont imposé leur volonté de rompre avec les dérives passées, et de mettre dehors leurs auteurs. Et donc, un nouveau Grand Maître investi de l’autorité conférée par les Frères et les Loges de la GLNF (plus de 92%) agit dorénavant dans le sens du mandat que lui ont confié ses Frères. Celui-ci est clair : la GLNF doit rester ce qu’elle a toujours été : la seule et unique Grande Loge Régulière en France, statut que ne lui a jamais discuté la GLUA malgré son retrait de reconnaissance, tout en se refondant et en modifiant sensiblement ses statuts pour empêcher que resurgissent les erreurs du passé.

Bien entendu tous les Frères qui désirent pratiquer la maçonnerie de Tradition, dans le cadre des Landmarks, des Basic Principles, et de la Règle en 12 Points sont fraternellement les bienvenus. Mais les responsables de voies de fait, de vols, de déprédations, d’injures, bref de comportements déshonorant aux antipodes des valeurs de la F.’.M.’. qui ont prouvé qu’ils n’ont rien à faire parmi nous, resteront là où ils sont actuellement. Cela vaut évidemment aussi pour les meneurs.

Non seulement les 5 n’avaient pas prévu que la GLNF renaîtrait de ses cendres, mais de plus, aveuglés par un orgueil démesuré, ils n’avaient pas non plus prévu que certaines des Grandes Loges françaises précitées, auraient un sursaut d’orgueil et n’accepteraient pas le dictat qui leur était imposé, et qui allait à l’encontre de leur culture propre. Aussi, après le départ de la LNF et de la GLTSO (celui-ci devant être confirmé – ou non - en mars par un vote), la fameuse Confédération Maçonnique française, ne se retrouva plus qu’une alliance de deux Grandes Loges (GLAMF et GLDF) gouvernées en fait par des Suprêmes Conseils du Rite Ecossais Ancien et Accepté (ce qui les rend complètement irrégulières), à laquelle on adjoint la microscopique GLIF qui ne justifie son existence que par l’amitié entretenue entre son Grand Maître et celui de la Grande Loge Suisse Jean-Michel Marquelepas.

Puis, surgit un problème tellement prévisible, qu’ils ne l’avaient même pas évoqué a priori : si la GLDF acceptait effectivement à une écrasante majorité le principe d’adhérer à la CMF, elle ne renonçait pas pour autant aux inter visites avec les obédiences irrégulières de la maçonnerie dite « libérale »…A la grande fureur des responsables de la GLAMF qui en privé ne se privent pas de critiquer les chefs de la GLDF de façon très cavalière, imité en cela par nos fameux dépités Grands Maîtres. Ce qu’ils ont confirmé dans leur fameuse déclaration de Vienne, en un langage plus diplomatique.

Pourtant, le plus problématique n’est pas ce dernier point, mais le fait que la GLDF ne considère le G.’.A.’.D.’.L.’.U.’. que comme un symbole en lequel chacun est libre de croire ou non. Tout à fait respectable, mais une fois encore, aux antipodes de la régularité.

Conséquence de cette déliquescence, d’une part de nombreux Frères lassés des promesses non tenues quittent la GLAMF, et parallèlement, la GLNF se renforce et surtout, retrouve petit-à-petit son statut au milieu de la grande Chaîne de la Fraternité Universelle. Dorénavant, de nombreuses Grandes Loges apportent sans ambiguïté un soutien franc et massif à la GLNF, et plaident même sa cause. C’est ce qui s’est majoritairement dit lors de la Conférence des Grands Maîtres européens de juin 2013 à Genève, au grand dam de Jean-Michel Marquelepas.

Depuis, il y a même des Grands Maîtres qui ont confié en privé que si les 5 ou une partie d’entre eux reconnaissaient la CMF, ils retireraient aussitôt leur reconnaissance à ces Grandes Loges semeuses de trouble au sein de la maçonnerie de Tradition européenne.

Ce n’est pas négligeable.

Mais dorénavant, il y a un autre contrecoup : Partout en Europe, on s’interroge sur qui sont ces 5 Grands Maîtres.

D’un point de vue moral, on peut facilement se faire une opinion sur le Grand Maître de la microscopique Grande Loge du Luxembourg qui ne doit son existence qu’à la GLNF, laquelle est sa Grande Loge Mère, et a en outre plaidé pour sa reconnaissance par la GLUA…

De même s’agissant de la Grande Loge Régulière de Belgique, laquelle a pu compter sur la GLNF lors de sa scission…On voit que son Grand Maître ne pardonne pas à la GLNF le bien qu’elle lui a fait…

Le Grand Maître de la Grande Loge Unie d’Allemagne, lui, sait bien qu’il ne reconnaîtra jamais la CMF…Et il sait aussi pourquoi…

Le Grand Maître d’Autriche, lui, est dépassé, et ne prend ses informations que des précédents et du suivant.

Reste le chef de file, le Grand Maitre de la Grande Loge Suisse Alpina, Jean-Michel Marquelepas (merci au frère suisse qui m’a glissé ce nom avec humour), qui tout en menant sa vendetta personnelle contre la GLNF n’a pas vu ce qui se passait en son royaume…Et c’est très dommage pour lui. Car il apparaît qu’a quatre mois de la fin de son mandat, « le roi est nu », et qu’il est tellement rejeté par les Frères de son obédience, que certains – nombreux il paraît – lassés de sa gestion autocratique de son obédience, l’appellent « le Stifani du bout du lac »…

A tel point que, certains Frères suisses avec lesquels je me suis entretenu depuis la parution de mon dernier article sur ce sujet, m’ont indiqué qu’au cas où leur Grand Maître prendrait encore une décision cruciale sans leur en référer et sans leur assentiment, violant ainsi encore leurs institutions, ils demanderaient sa destitution, et à défaut, envisagent même la création d’une nouvelle Grande Loge Régulière, ce qui implique une scission. Cela aussi parce qu’ils sont outrés que les institutions de la Grande Loge Suisse Alpina laissent faire sans réagir efficacement.

Le Myosotis du Dauphiné-Savoie qui a maintenant de bons contacts avec ces Frères suivra attentivement le cheminement de cette démarche.

Face aux agissements de ces semeurs de divisions tous azimuts, plus de huit jours après la publication de leur déclaration sur un blog profane – lequel se fait un point d’honneur de publier des listes de noms d’officiers de la GLNF – il semble bien que les Grands Maîtres interpellés (Grande Loge de France et GLNF) aient adopté (en se concertant ?) la seule réponse adéquate : pas de réponse. Le silence. Dans ce cas, à interpréter sans doute comme une forme policée de mépris et de non entrée en matière.

Il faut dire que les cinq, outre leurs lourdes et scandaleuses ingérences répétées et déplacées dans un pays tiers, n’ont rien trouvé de mieux que de transmette leurs injonctions par le biais du blog profane mentionné plus haut, plutôt que de préalablement se concerter avec leurs interlocuteurs…façon de faire très éloignée des valeurs maçonniques fraternelles usuelles dans ce qu’il est convenu d’appeler la « diplomatie maçonnique ».

Mais peut-être avaient-ils perdus les adresses de la GLNF et de la GLDF ?

En tous cas, nouvel usage dont il serait intéressant de demander à la GLUA si elle l’approuve.

Bref, c’est une Bérézina, pour les 5 qui se demandent déjà quel souvenir ils laisseront à l’issue de leur mandat…Déjà, ils ont perdu leur crédibilité comme interlocuteurs.

Si un Grand Maître français pourtant réputé être officier supérieur de la République n’est pas dérangé par le fait d’être adoubé dans les fourgons de l’étranger, il se trouve que probablement, les Grands Maîtres de la GLNF comme de la GLDF ne viendront pas à leur secours. Sans gages sérieux.

A cet égard, un détail peut sembler significatif : Jean-Laurent Turbet, habituellement considéré comme étant le porte-parole officieux de la GLDF, et habituel chantre de la CMF, n’a pas consacré une ligne à la Déclaration des 5 dans son blog…

De ce fait, désespérés, on peut craindre une fuite en avant de leur part, dans l’espoir de créer un fait accompli : reconnaître non pas la CMF (ils perdraient leur propre reconnaissance), mais la GLAMF ou la GLIF…A plaider à Baltimore. C’est dire dans quel état se trouve ce projet qui devait devenir l’avenir lumineux de la maçonnerie française…

Et « cerise sur le gâteau », on découvre dans l’excellent blog qui monte, qui monte, de la non moins excellente « Maçonne » son dernier article, « Lettre Blanche Ouverte aux 5 Grandes Loges Européennes.

Bien-sûr, son approche est aux antipodes de la nôtre, maçons réguliers de Tradition.

Mais, outre que son analyse et sa lecture basées sur son point de vue de Sœur d’une Obédience dite « libérale » rejoint celle du Myosotis du Dauphiné-Savoie sur bien des points, mais se plaçant aussi sur le simple plan de la morale universelle, son verdict de maçonne sur la démarche des 5 Grands Maîtres européens, est aussi clair que sans appel :

- « le Paysage Maçonnique Français n'a nullement besoin d'être recomposé ou reconstruit par vos soins ».

- « Si votre pratique de la fraternité est tout juste livresque et bien trop contestable, beaucoup peuvent s'interroger sur vos réelles motivations ».

- « Vous usurpez votre rôle, quittant vos frontières, jugeant une franc-maçonnerie libérale dont vous ne comprenez vraisemblablement pas grand chose, décidant d'une recomposition dans un paysage où vous n'existez pas, vous gargarisant une régularité dont vous démontrez, encore une fois, le peu d'éthique ».

- « Si la GLDF et sa Confédération Maçonnique de France ont, d'ores et déjà, été dans le sens de la trahison et que ce qu'elles appellent « règles » sont critiquables et critiquées, elles n'ont pas encore fait de la franc-maçonnerie une muflerie ».

- « …je n'en suis pas moins pour l'abolition de la prostitution, même sous une forme aussi sournoise qu'intellectuelle. Je ne peux donc que m'élever contre la leur.

Un traité d'amitié signé suivant votre marchandage n'est que la promesse d'un long purgatoire ».

Pour voire l’article entier : http://lamaconne.over-blog.com/2014/02/lettre-blanche-ouverte-aux-5-grandes-loges-europ%C3%A9ennes.html

L’avis de la maçonne, remarquable, vif et frais, rejoint en définitive celui exprimé sans doute de manière plus guindée par la quasi totalité des analystes de la blogosphère maçonnique : Que ce soit Gérard Contremoulin du Grand Orient de France, Roger Dachez, historien reconnu et réputé de la Franc-maçonnerie dont on se souvient qu’il était pourtant impliqué au début de la CMF, avec la LNF, pour en sortir très vite, ou encore le Myosotis du Dauphiné-Savoie qui soutient la GLNF actuelle. Seul Jean-Noël Turbet a soutenu avec conviction la CMF…jusque quand ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour
commenter cet article

commentaires

Maurizio 10/02/2014 15:26

M. Stifani a consacré la première loge de rite français du Grand Orient d'Italie , a Nardò, sa ville de naissance, le 23.2.2009.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 10/02/2014 18:53



Merci de cette
information.



Le Confédéré 10/02/2014 14:13

BAF Emmanuel et vous tous chers lecteurs,
Notre ami qui signe Lux In Tenebris - Gros-de-Vaud est un Frère sympathique de la Loge Lux in Tenebris et il signe Gros-de-Vaud pour des raisons bien connues de nous les vaudois. Ce qu'il dit est
vrai: je ne vois pas non plus de quoi se mêle notre frère Jean-Michel. S'il va trop loin on lui tapera sur ses doigts comme nous l'avons fait il y a quelques temps avec un GM qui se prenait pour ce
qu'il ne pouvait pas être dans notre FM suisse. En effet, nous sommes très différents de vous en France (GOdF, GLdF, GLNF, et les petites nouvelles structures). Nous n'avons pas votre système à
l'anglaise pour à la GLNF ni le système GO ou GL. Bref, si le GM va dans la mauvaise direction, nous le virons. Donc attention Jean-Michel, nous ne sommes pas là pour voir le nom de la GLSA mêlée
aux affaires françaises ou de tout autre pays.
Je suis d'accord avec ton avertissement au Gros-de-Vaud au sujet de la vie profane de JMM. Laissons tranquille le passé des uns et des autres et si on doit en parler on n'en parlera pas sur un blog
étranger.
Alors que chacun retrouve son esprit et que nous puissions retrouver nos FF de la GLNF de nouveau chez nous.
Le Confédéré (clin d'eil au Gros-de-Vaud)

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 10/02/2014 14:18



Mon Très Cher Frère Confédéré,


Je reconnais qu’il y a un certain nombre de principes en cours à la GLSA, tout à fait
intéressants, qui pourraient nous inspirer.


Je forme comme toi des vœux pour que celui qui sépare soit écarté et que nous nous
retrouvions enfin ! Sais-tu que c’est moi qui est fourni les Rituels de la GLNF à la GLSA ? C’est dire notre ancienne sympathie et proximité…


Très fraternellement à toi.



Maurizio 10/02/2014 10:56

M. Stifani est membre du Grand Orient d'Italie et pas de la Grande Loge Réguliere d'Italie. Je crois...

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 10/02/2014 11:41



Pour ma part, il me semble plus probable que ce soit la
GLRI, mais cela n’a pas d’importance, c’est le symbole qui doit être retenu…



Le Désolé 10/02/2014 00:01

TCF,
Merci pour cet article et surtout le lien vers le blog de notre soeur. Ce qu'elle écrit est en toute impartialité car elle n'est pas directement touchée par les manoeuvres des 5 et surtout du GM
genevois. Elle analyse lucidement et dit que ces 5 se mêlent des choses qui ne les regardent pas.
Par contre là, quand tu mentionnes " un GM, offcier supérieur ....", excuse-moi, je ne te suis pas. Tu te moques de ce monsieur ou tu te fais une fausse idée de cet individu qui ne rêvait que d'une
seule chose en se rasant tous les matins: devenir GM. Peu importe GM de quelle obédience mais l'objctif était la grande maitrise avec un petit g et un petit m!
Le Désolé

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 10/02/2014 00:08



Mon Très Cher Frère,


Il est ce qu’il est, et a sa propre définition de l’honneur d’un officier…Qui lui permet
d’avoir été candidat à la Grande Maîtrise dans plusieurs obédiences à quelques semaines d’intervalle! C’est effectivement assez original, pour ne pas dire unique dans l’histoire de la
Franc-maçonnerie…


Très fraternellement.



Lux In Tenebris - Gros-de-Vaud 09/02/2014 23:48

TCF Emmanuel,
Tout cela est une grossière ingérence dans les affaires de la GLNF et des FF français qui ne nous regarde pas en Suisse. Nous n'en avons rien à faire de vos problèmes surtout que nous entretenons
des relations très amicales avec nos FF de la GLNF à tous les niveaux en particulier dans les ateliers de la Marque, des NAR, des Cryptiques, CRC, GMA et KT, surtout que nous ne pouvons pas
pratiquer certains de ces degrés chez nous.
Notre GM se mêle de ce qui ne le regarde pas. Va-t-il laisser un souvenir aussi brillant que celui qui a laissé dans l'administration genevoise en quittant son poste? Au moins les anciens se
souviennent toujours de tout son dossier!
Oui, il est animé d'un sentiment de vengeance, et comme tu le dis de vendetta, contre la GLNF et les français en général! Ceux qui le connaissent bien savent de quoi je parle. Je suppose qu'il est
heureux du résultat du vote en faveur de l'initiative contre la libre circulation. Il est comme ça et il ne va pas changer à son age, mais malheureusement il est notre GM et il fait des choses à
l'encontre de nos traditions. Et il est capable de nous conduire, à notre insu, dans le mur: notre petit Stifani ne parle pas de ces plans anti-GLNF aux FF de la GLSA. Il fait ce qu'il veut. Petit
dictateur.
Lux In Tenebris - Gros-de-Vaud

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 09/02/2014 23:57



Mon Très Cher Frère Lux In Tenebris,


Que ce soit une intolérable ingérence dans les affaires de la GLNF (et d’autres
obédiences) c’est un fait, et ce blog le dénonce en tant que tel.


Cependant, et malgré nos échanges récents, je te demande de limiter tes attaques
contre ton Grand Maître uniquement quand à son action dans le cadre de ses responsabilités maçonniques, et  de laisser de côté toute attaque ad hominem, particulièrement relative à son passé
professionnel qui n’a rien à voir avec notre sujet.


A moins que tu ais connaissance de faits graves intéressants les règles maçonniques.
Dans ce cas, tu peux m’en faire part, par le canal habituel dès demain matin.


Faute de quoi, je te serais reconnaissant de respecter l’esprit de ce
blog.


De même, le résultat des votations, ne sont pas le sujet du Myosotis du
Dauphiné-Savoie, qui à part des sujets très graves, voir cruciaux, ne s’intéresse pas aux sujets d’ordre sociétaux, et encore moins politiques.


Merci par avance.


Très fraternellement.



le voyageur 09/02/2014 22:01

TC Emmanuel,
Ah! comme j'aimerai être une petite fourmi (avec de grandes oreilles) dans le bureau du TPC du SCPLF!
Très fraternellement.

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 09/02/2014 22:05



Mon Bien Aimé Frère Voyageur,


 Et moi donc ! Mais il ne m’invite pas…Je ne comprends pas ?


Bien à toi !



Franck bailly 09/02/2014 20:52

De plus en plus pathétique!

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 09/02/2014 21:16



C’est bien ce que les faits démontrent…



Présentation

  • : Le Myosotis du Dauphiné Savoie - Le Blog de Fidèle d'Amour -
  • : Tribune créée dans un premier temps pour restaurer les valeurs éthiques et morales de la Franc-maçonnerie de Tradition dans la GLNF. Désormais, ayant contribué au succès de cet objectif, elle se consacre à la défense de ceux-ci, à la défense de la GLNF contre des attaques extérieures, et à promouvoir une vision de la Franc-maçonnerie régulière. Par ailleurs, seront présentés des articles reflétant mon étude, mes lectures, mes engagements, et mes sympathies.
  • Contact

Référence et remerciements:

 

Par arrêt en date du 20 mai 2015, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 6 mai 2014 par la chambre de la presse du tribunal de grande instance qui m'a déclaré coupable de diffamation publique envers François Stifani et Sébastien Dulac, à raison de la diffusion d’un message diffusé le 22 septembre 2010 sur le blog le myosotis-dauphine.savoie.over-blog.com. Je considère cet évènement comme l'attribution d'une Légion d'Honneur.

Merci aux soeurs et frères très nombreux qui m'ont soutenu dans ce combat de cinq années dont je m'honore, et dont je ne regrette rien.

Recherche